#39361
paulpaul
Participant

Je ne suis pas sûr qu’on parle de la même chose
mais paralysé par le plaisir, son intensité partout en moi,
oui cela j’ai assez régulièrement

et aussi après la séance, cloué sur mon lit, comme complètement vidé,
heureux, assouvi, assagi, sur un petit nuage, épanoui, bien dans ma peau suprêmement,
devant faire un très gros effort pour bouger

C’est vrai que j’avais du plaisir en même temps, qui a été coupé car surpris et inquiet par ces « symptômes » donc c’est bien possible que ce soit ça, comme tu le dis, c’est comme une paralysie. En tout cas merci pour vos réponses rassurantes et constructives, ça aide bien !