#39646
bzobzo
Participant

Mon défi est de calmer mon excitation pour la prochaine séance. Je termine une session et que je pense déjà à l’autre. Si ce n’était que moi, je passerais mes journées et me faire l’amour avec l’Aneros.

si l’envie est là et que cela n’envahit trop d’autres aspects de ta vie,
il n’y a vraiment aucun problème,
tant que le désir est là, c’est le seul critère pour la périodicité, l’espacement, des séances, pour moi,
si tu en as envie tous les jours, alors pratique tous les jours

J’essaie de me donner du temps pour faire de ces séances des moments uniques, dans un contexte favorable, espacer ces moments.

ils deviendront de plus en plus uniques si tu parviens à atteindre des sommets toujours plus élevés en toi-même,
pas parce que tu espaces tes séances, que tu les fais rare

vraiment il faut écouter son désir, écouter son corps,
le plaisir sera de plus en plus unique en toi au plus tu atteins une complicité avec ton corps,
au plus tu peux libérer le désir en toi
et au plus tu pratiqueras avec l’envie qui est là, au plus tu progresseras

le plaisir ne devient pas plus unique parce qu’on espace les séances,
il devient de plus en plus unique parce qu’on améliore toujours plus sa qualité, ses nuances, son intensité