#39680
bzobzo
Participant

alors va chercher en toi, juste laisse parler ton corps, laisse parler ton imagination,
laisse-les parler ensemble

quand j’évoque ici l’imagination, de la laisser s’exprimer,
je ne veux pas dire par là, commencer à fantasmer, commencer à imaginer des choses dans sa tête,
non, surtout pas, on retombe alors dans les artifices, les accessoires-béquilles

non, je pense à une imagination en action,
on ne pense plus, rien qu’avec sa tête, on pense avec tout son corps,
c’est-à-dire que notre imagination, vagabonde librement,
semble désenclavée, accompagnant la chair dans son enflammement,
semble l’envelopper de sa créativité fertilisante,
l’imbibant comme un engrais riche aux effets instantanés

l’imagination, c’est un acteur tellement important durant l’action,
quand on ne pense plus, elle semble pouvoir descendre dans tout notre corps,
se mêler au plus intime de nos fibres,
participer à une chorégraphie érotique intime, improvisée dans l’instant,
dialoguant avec les sens, l’instinct, les pulsions,
avec tout le corps