#39913
bzobzo
Participant

alors…
après une journée de télétravail enfin terminée, passons aux chose sérieuses

tu me demandes:

@bzo est ce que le g rider est plus long que le vice ?

j’étais persuadé qu’il l’était
mais j’ai tout de même procédé à des vérifications,
j’ai les deux engins tout de noir vêtus, devant les yeux, sur mon bureau,
en fait, en longueur hors-tout comme on dit dans la voile, le Vice 2, est légèrement plus grand
mais c’est trompeur

même en considérant la longueur véritablement utile, la longueur insérable à priori,
le Vice 2 reste plus grand , même encore plus ici,
cependant ce qui fait notablement la différence
qui fait que quand on l’insère, quand on entre en action avec,
on a l’impression que le G-Rider est bien plus grand, bien plus gros que le Vice 2,
c’est d’une part que sa hampe est plus épaisse par endroits
mais surtout grâce à deux spécificités qui en font un masseur d’exception, enfin à mes yeux

c’est d’une part, ses deux butoirs,
si on les compare à ceux du Vice 2, ils sont beaucoup plus grands et plus larges, légèrement incurvés,
comme deux nageoires, deux palmes,
juste assez fermes pour ne pas être mous mais néanmoins restant bien souples,
ce qui fait que quand on enfonce le masseur et qu’il arrive en bout de course,
ces deux butoirs viennent épouser parfaitement le périnée et de l’autre côté de l’anus,
prenant comme appui avec ces deux larges et grandes surfaces de silicone
tandis que la souplesse permet encore d’appuyer facilement, il continue de pénétrer plus loin

on peut très facilement garder le masseur enfoncer à fond, avec les deux butées tout contre
et avec cette élasticité, lui conférer un mouvement très précis, très fin, de taquinage de la prostate
du fait qu’on a un appui très stable tout en ayant la tête du masseur bien enfoncé, tout contre la paroi

l’autre caractéristique très intéressante du masseur, c’est sa tête, sa grosse grosse tête,
ils ont du s’inspirer du film Alien, de la tête des aliens,
cela y ressemble drôlement, on dirait une sorte de tête casquée,
on a donc une très grande surface qui peut entrer en contact avec la prostate,
les courbes de cette tête, l’élasticité évoquée, permet des petits mouvements très efficaces,
très acrobatiques, compte tenu de la taille de l’engin, on en est fort rempli tout de même,
en ayant besoin que de peu bouger l’ensemble du masseur, toujours grâce à l’élasticité des butées
mais aussi de la hampe qui elle aussi, a juste ce qu’il faut de souplesse et de fermeté

le Vice 2 avec ses butées caractéristiques des Aneros, plus raides aussi, en forme de boucle ouverte,
on perd en fait en longueur insérable et ils ne permettent pas tout ce jeu de proximité avec la prostate,
des petits frottements contre la surface ,
ils sont là plutôt pour presser la chair en entrant un peu dedans plutôt que de se poser dessus
pour améliorer la stabilité et permettre toutes sortes de petits jeux de frottements,
avec le G-Rider, on peut effectuer toutes sortes de petits mouvements,
de sortes de dérapages contrôlés quasiment sans changer la pression, avec très peu de recul nécessaire,
en devant s’écarter que très peu de la prostate,

tout cela donc, grâce à l’élasticité des butées et de la hampe
et puis la grande surface de silicone et les courbes parfaites de la tête

il est donc un peu plus petit que le Vice 2
mais il donne une tout autre impression à l’usage