20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 217)
  • Auteur
    Articles
  • #39647
    paulpaul
    Participant

    Bonjour @bzo, j’aime bien l’histoire de esquimau sur sa banquise, c’est exactement ça !
    Hier soir j’ai refait une session, le plaisir était au rdv, toujours diffus, je ne sais pas d’où il vient, aucun point précis.
    J’utilise maintenant le vice 2 sans les vibrations et c’est mieux !
    Hier soir j’étais à 10 jours d’abstinence d’ejaculation ( 1ère fois que ça m’arrive depuis au moins 20 ans, c’était 2 jours mon record ^^ ) je pense que ça joue sur le plaisir que j’ai ressenti, mais hier je n’ai pas résisté à me vider avec le masseur en place c’est génial !

    #39648
    bzobzo
    Participant

    Hier soir j’ai refait une session, le plaisir était au rdv, toujours diffus, je ne sais pas d’où il vient, aucun point précis.

    l’important est bien qu’il soit là, toujours satisfaisant,
    cela veut dire que tu es toujours sur la bonne voie

    tu peux me faire confiance, tu feras encore plein plein d’erreurs, c’est notre lot à tous,
    c’est ainsi qu’on avance
    mais au début, quand les résultats sont encore assez minces,
    cela peut être très frustrant que déjà ce filet de sensations qu’on a obtenu dans notre chair,
    se tarisse même momentanément, complètement ou en partie

    quant au fait qu’il soit diffus, ce n’est vraiment pas grave,
    avec masseur, en principe, il devrait être plus précis, en aneroless, c’est bien plus normal
    mais cela viendra aussi, pas un réel problème, chaque chose en son temps

    J’utilise maintenant le vice 2 sans les vibrations et c’est mieux !

    oui, moi aussi, je l’utilise toujours sans,
    cependant la possibilité existe de l’utiliser aussi avec vibrations, est là,
    surtout au début, pour bien établir le contact avec la prostate, bien la réveiller,
    il vaut vraiment faire sans

    mais après éventuellement, si tu as envie de sensations plus exotiques,
    tu auras le meilleur dans son genre à ta disposition

    Hier soir j’étais à 10 jours d’abstinence d’ejaculation ( 1ère fois que ça m’arrive depuis au moins 20 ans, c’était 2 jours mon record ^^ ) je pense que ça joue sur le plaisir que j’ai ressenti, mais hier je n’ai pas résisté à me vider avec le masseur en place c’est génial !

    effectivement, cela joue, surtout sur les ondes prostatiques,
    la masturbation vide les énergies, les réservoirs mettent un certain temps à se remplir,
    cependant ma théorie est que le sexe avec quelqu’un d’autre, n’est pas un problème
    car il y a échange d’énergie, c’est même très positif
    car on renouvelle ses énergies, on en donne plein à sa compagne ou son compagnon
    et on en reçoit en retour
    mais c’est juste ma théorie, je n’ai pas pu vraiment la vérifier
    car je ne fais plus l’amour depuis quelques années, n’ayant plus d’interaction sexuelle

    et effectivement l’éjaculation et l’orgasme qui l’accompagne sont d’une bien plus belle magnitude
    avec nos pratiques,
    qu’une simple agitation mécanique de la hampe,
    moi aussi pour l’instant, je suis en période d’abstinence,
    cela doit faire deux mois maintenant et je vais faire perdurer cela le plus longtemps possible
    (une fois je suis resté ainsi deux ans)
    mais ainsi, la moindre contraction en aneroless me propulse déjà dans la stratosphère,
    ma prostate devient tellement réactive, c’est juste trop bon,
    je fais juste attention de ne jamais avoir de contact de mes mains avec mes génitaux,
    toujours avec les cuisses
    et puis je ne regarde plus de porno,
    je fonctionne, en quelque sorte, en circuit fermé complètement,
    j’éveille mon désir, je dépense mes énergies rien qu’avec ma pratique
    et cela tourne de façon juste incroyable,
    c’est un plaisir tellement épanouissant, tellement riche, tellement abouti,
    quelques dizaines de secondes de pratique tout en pelant mes patates, déjà,
    m’offrent des moments juste inouïs,
    j’ai l’impression d’être constamment en communion totale avec mon corps,
    d’avoir un arc en ciel dans ma chair, constamment prêt à se déployer

    #39649
    paulpaul
    Participant

    avec masseur, en principe, il devrait être plus précis

    Je voudrais bien mais je n’ai pas la prostate sensible, je ne ressens aucun contact.

    #39661
    bzobzo
    Participant

    Je voudrais bien mais je n’ai pas la prostate sensible, je ne ressens aucun contact.

    tu sens quand même le contact du masseur, non?
    tu le sens bouger et en bout de course, il y a quand même un contact, non?

    de toutes les façons, ne te focalise pas là-dessus,
    il peut y avoir beaucoup de raison, l’important ce qu’il y ait des sensations,
    essaie peut-être des mouvements plous vifs, plus intenses, avec le masseur,
    au moins pour vérifier si tu ne sens pas ainsi un contact avec la prostate
    mais encore une fois ne te formalise pas, ne te braque pas là-dessus

    l’important c’est qu’il y ait des sensations qui naissent,
    c’est comme un feu qui prend tout doucement, quelques toutes petites flammèches fragiles, pour l’instant,
    il faut les bercer, les choyer, comme des nouveau-nés
    pour qu’ils grandissent en toi, gesticulent de plus en plus joyeusement en toi

    #39663
    paulpaul
    Participant

    tu sens quand même le contact du masseur, non?

    Non aucun contact, je ne me focalise pas dessus en permanence mais je cherche comme même un point de contact, la petite étincelle au niveau du rectum pour la faire évoluer vers le plaisir, mais rien de rien.
    Je ne suis même pas sûr que le plaisir ressenti vient de la prostate.

    #39664
    bzobzo
    Participant

    hum, avec le Vice 2, tu devrais tout de même sentir un contact au moment des contractions,
    comme je l’ai écrit plus haut, essaie un temps des contractions plus fortes,
    quand le masseur bouge, s’enfonce,
    il y a un moment où il entre en contact avec la paroi derrière laquelle se trouve la prostate,
    là tu devrais quand même sentir cela
    ou alors je ne sais pas ce que tu fais comme mouvements avec le masseur

    quel genre de mouvements, tu fais avec le masseur?

    #39665
    paulpaul
    Participant

    Je contracte les muscles du sphincter, des fois les muscles pc en même temps. j’essayais d’y aller plus franchement la prochaine fois.

    #39666
    bzobzo
    Participant

    j’essayais d’y aller plus franchement la prochaine fois.

    oui vraiment, je sais bien que le traité recommande des contacts légers, délicats, etc, etc
    mais ce n’est pas fait pour tout le monde,
    il y a des gens qui ainsi, n’obtiendront aucun résultat,
    il faut qu’ils fassent des contractions plus marquées

    peut-être qu’une fois que leur prostate est bien éveillée,
    pourront-ils obtenir des résultats aussi avec plus de légèreté, plus de mouvements fins,
    moi j’ai toujours fait des mouvements appuyés, plus marqués
    et ainsi, je suis allé aussi loin que possible avec masseur,
    orgasmes à la chaîne, super O, etc

    #39667
    bzobzo
    Participant

    tu dois tout essayer, aller même contre ce qui est écrit à gauche et à droite, tu n’as rien à perdre

    il faut bien comprendre les enjeux,
    certains dès leur prostate est totalement éveillé,
    instinctivement ils parviennent à entrer en contact avec leur corps, à l’écouter comme il faut,
    à se relâcher, à se laisser emporter,
    ceux-là sont les chanceux,
    à l’autre bout de l’échelle, il y en a quelques uns qui n’y parviendront jamais,
    trop cérébraux, trop têtus, trop attachés à la primauté de leur intellect, etc
    heureusement ils sont rares

    entre ces deux extrêmes, toute une échelle,
    c’est comme le vélo, certains s’assoient dessus
    et directement ils perçoivent comment faire pour rester en équilibre et avancer,
    pour d’autres, c’est plus difficile, cela prend plus de temps

    mais cela ne veut pas dire que pour ceux pour qui c’est plus difficile de passer cette première étape,
    de rester en équilibre sur la selle en avançant,
    les progrès seront toujours aussi difficile,
    non une fois qu’ils perçoivent bien dans leur chair comment déclencher les sensations,
    comment éveiller la prostate,
    comment rechercher la complicité de son corps, comment se mettre à son écoute,
    cela va généralement beaucoup plus vite après

    en attendant il faut mordre sur sa chique
    et tester dans toutes les directions si cela ne va pas avec les recommandations du Traité,
    ne pas hésiter à y aller plus fort avec le masseur, par exemple, au moins pour un temp

    #39668
    paulpaul
    Participant

    J’ai essayé ce matin d’y aller plus fort mais rien de plus la butée est bien plaqué contre le périné mais je ne ressens aucun contact prostate

    #39669
    bzobzo
    Participant

    il faut voir exactement de quoi on parle, là

    le masseur, tu le sens tout de même, tu sens sa présence, tu le sens bouger?
    sens-tu si tu l’enfonces avec une contraction, en bout de course,
    qu’il vient buter contre quelque chose?

    si absolument rien, peut-être te faut-il un masseur plus long?
    pourtant le Vice 2 est un masseur long,
    moi je continuerai avec des mouvements plus marqués, ne pas hésiter pour un temps à y aller bien fort
    pour arriver à bien visualiser sa présence dans l’instant, à la façon dont il bouge, son parcours

    #39671
    paulpaul
    Participant

    Oui je le sens bouger, s’enfoncer mais je ne sens pas de buté dans le rectum.

    #39674
    bzobzo
    Participant

    c’est étonnant cela tout de même

    première chose, cela ne doit pas te braquer, après tout en aneroless, il n’y a pas de masseur du tout,
    donc ne pas faire une fixation là-dessus,
    des sensations commencent à naître, tu n’es même pas sûr que ce soit prostatique,
    il y a une chance sur deux que ce le soit

    donc, pas se fixer là-dessus, pas de moral en berne à cause de cela,
    cependant à ta place, je forcerai avec les mouvements du masseur,
    est-ce qu’avec les contractions, tu enfonces bien le masseur?
    avec un Vice 2, si tu l’enfonces bien, il doit toucher au fond,
    tu dois sentir du contact, même si ta prostate reste insensible à ceux-ci pour l’instant

    moi, je crois que tes contractions sont trop timides,
    il ne faut pas hésiter à enfoncer le masseur vigoureusement un peu,
    cependant je me répète, il ne faut en aucun cas en faire une fixation

    #39675
    paulpaul
    Participant

    Oui le masseur s’enfonce bien et n’ira pas plus loin, puisque la butée périnéale est bien contre mon périnée. Je pense qu’il touche bien, mais je ne le ressens pas.
    La je ne ressens quasiment plus rien, il me faut attendre 8 jours après une éjaculation.
    La bonne nouvelle du jour est que j’ai eu quelques contractions involontaires assez faibles mais présentes !

    A suivre…

    #39676
    bzobzo
    Participant

    La je ne ressens quasiment plus rien, il me faut attendre 8 jours après une éjaculation

    la bonne nouvelle malgré tout, c’est que les sensations que tu as, à mon avis, sont prostatiques
    car ce sont elles avant tout, qui nécessitent que les réservoirs se remplissent à nouveau,
    pas les anales, ni même les génitales
    qui le lendemain, sont déjà présentes à nouveau

    #39719
    paulpaul
    Participant

    Bonjour

    Jamais eu autant de plaisir ( plus localiser) que ce matin, surtout au début avant les tremblements, spasmes et convulsions qui ont coupés l’évolution.
    J’ai toujours tendance à freiner les convulsions tellement elles sont fortes !
    Par moment je ne sais plus où me mettre.
    Par contre en aneroless je n’arrive plus, je ne suis plus réveillé par la prostate non plus bien dommage !
    Ça avance petit petit petit à petit !!

    #39720
    bzobzo
    Participant

    Jamais eu autant de plaisir ( plus localiser) que ce matin,

    hé hé , très cher collègue, voilà bien une nouvelle qui fait plaisir,
    comme tu peux te rendre compte, c’est lent chez toi
    mais il se passe définitivement quelque chose et tu y arriveras aussi,
    tu ne fais pas partie des cas désespérés,
    la récompense de ta chair en roue libre, est une perspective bien réelle

    surtout au début avant les tremblements, spasmes et convulsions qui ont coupés l’évolution.
    J’ai toujours tendance à freiner les convulsions tellement elles sont fortes !

    personnellement, j’en ai aussi de temps à autre des manifestations de ce type, très très puissantes,
    par moment je me fais l’impression même d’être un épileptique en crise,
    personnellement cela ne m’a jamais dérangé,
    si on se contente de laisser faire le corps, en restant bien détendu, sans rien chercher à contrarier,
    on est un peu comme un cowboy dans un rodéo, sur le dos d’une bête en furie,
    cela déménage mais ce sont des sensations fortes assurées

    mais je conçois que cela déconcerte certains, que cela les inquiètent même
    pourtant il n’y a vraiment aucune raison,
    c’est bon signe pour moi, très bon signe même,
    le corps se dérègle, c’est ce qu’il faut,
    le plaisir prostatique est un dérèglement de plus en plus total qui peut s’exprimer de mille façons

    Par moment je ne sais plus où me mettre.

    je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu veux dire ici,
    si c’est toujours par rapport aux convulsions, aux spasmes,
    il faut prendre tout cela positivement, surfer la vague,
    moi, par le passé, lors de certains super O très très puissants,
    je tombais du lit par terre, continuais à convulser et à me contracter dans tous les sens,
    me cognant aux meubles, rebondissant parfois comme un kangourou
    et cela pendant cinq bonnes minutes

    quelques bleus mais qu’est-ce qu’on se sent bien tout de même,
    avec la sensation d’avoir vécu des moments extrêmes tellement incroyables

    Par contre en aneroless je n’arrive plus, je ne suis plus réveillé par la prostate non plus bien dommage !

    juste persévérer, les hauts et les bas, sont notre lot au quotidien,
    dans une première phase de notre avancement,
    les sensations comme une prima donna capricieuse

    Ça avance petit petit petit à petit !!

    je te sens, en tout cas pour l’instant, gonflé à bloc,
    plus besoin de te convaincre de l’intérêt de passer des heures pour pas grand chose comme résultat!

    bonne continuation

    #39721
    paulpaul
    Participant

    je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu veux dire ici : Par moment je ne sais plus où me mettre.

    Je pense que c’est le plaisir, un peu comme un orgasme, mais que je ressens très faible.

    je tombais du lit par terre, continuais à convulser et à me contracter dans tous les sens,
    me cognant aux meubles, rebondissant parfois comme un kangourou
    et cela pendant cinq bonnes minutes

    J’ai eu ça aussi mais sans plaisir associé!

    Mais j’arrive pas à bien me détendre j’ai mal partout surtout aux côtes !

    Les mouvements du bassin aussi je les freines quand elles sont costauds, trop contracter

    je te sens, en tout cas pour l’instant, gonflé à bloc

    Ça motive quand il se passe quelques choses ^^

    Je sens que le plaisir monte en puissance de sessions à sessions grâce,( je pense ) au vice 2.

    #39728
    bzobzo
    Participant

    J’ai eu ça aussi mais sans plaisir associé!

    il est là pourtant dans les couloirs durant le séisme,
    imagine-toi dans ces moments comme le cowboy sur le dos d’une bête en furie,
    sauf qu’ici tu ne risques rien d’autres que de te pâmer, d’orgasmer pendant de longues minutes,
    ne te cabre pas dans a tête, laisse le plaisir arriver aussi,
    une fois que celui-ci se met à couler librement,
    c’est délicieux de le sentir secouer dans tous les sens

    #39740
    bzobzo
    Participant

    Mais j’arrive pas à bien me détendre j’ai mal partout surtout aux côtes !

    il ne faut pas avoir peur d’un peu se faire mal
    ou de se retrouver avec des bleus, des douleurs ici ou là, cela en vaut la peine,
    on n’est pas des mimosas, faut pas avoir peur d’y aller

    on se rend compte par après,
    une fois que les sensations et jouissances extrêmement intenses sont là, au quotidien,
    à quel point de toutes façons, le plaisir à son comble, est proche de la douleur,
    à quel point la douleur peut se transformer quasi instantanément en plaisir,
    ce qui m’emmène régulièrement par périodes, à me griffer assez fort, à me pincer,
    enfin toutes sortes de petites gâteries du genre,
    cela épice, cela pimente, cela transforme les nuances, leur confère des nuances nouvelles, exotiques

    tu te pinces, cela commence à brûler et quasi instantanément, cela devient du plaisir,
    une lame de plaisir dans la chair

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 217)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.