#40511
bzobzo
Participant

ah ce yin, c’est tellement comme une caresse de tout mon être, à l’intérieur,
c’est tellement comme une ondulation langoureuse partout, à l’intérieur,
je ne m’en lasse pas, comme je ne m’en lasse pas,
je m’en laisse envahir à tout bout de champ, un peu partout, quand je suis à la maison,
ne fusse que pour une seconde ou deux

parfois, je suis occupé avec tout autre chose qui réclame toute mon attention et j’oublie
et puis tout d’un coup, je m’en souviens et alors là, ce sont les retrouvailles,
oh comme c’est bon de se retrouver,
de se retrouver soudainement si splendidement enrichi

sur discord, je vois une discussion sur le féminin, le pénétrant et le pénétré
mais la vraie puissance, la vraie richesse
sera toujours du côté de celui ou de celle qui s’offre, de celui ou de celle qui s’ouvre,
de celui ou celle qui se laisse envahir, de celui ou celle qui se laisse entraîner,
de celui ou celle qui peut lever toutes ses défenses, de celui ou celle qui peut lever toutes ses barrières,
ainsi, on ouvre des portes secrètes en soi et des trésors peuvent sortir, peuvent envahir notre chair
sinon, on ne sera jamais qu’un petit pétard allumé
qui va faire, au mieux, quelques petites explosions qui vont faire beaucoup de bruit