#40584
bzobzo
Participant

hum, étonnant que je me sois cru obligé d’écrire cela ce matin
mais c’est une constatation qui ne date pas de ce matin chez moi,
je suis tout particulièrement intéressé et ému par les témoignages de transgenres

c’est un difficile mais magnifique combat d’affirmation de soi, de son identité,
ceci étant dit, j’ai été très excessif en me posant la question
si cela pourrait être le signe que moi-même, quelque part

bien sûr que non, c’est juste qu’avec la pratique que j’ai développée,
ce mode yin, ce plaisir vécu au féminin, cette habitude que j’ai prise durant l’action
de ne plus faire attention aux frontières de mon identité sexuelle,
eh bien, je crois que cela établit une sorte de proximité, de complicité, de lien, avec les personnes transgenres,
je me sens proche quelque part d’eux, je suis ému par ce qu’ils ou elles, vivent
et je le comprends profondément