#41908
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonjour @Buzzi,
Tu décris en 2 points une situation qui marque un tournant majeur de ta transformation :

1. Ces dernières semaines, les sessions en solo s’avèrent plus plaisante que les sessions avec ma femme.

Ton 1er point illustre un des éléments récurrents du déséquilibre sexuel qui apparaît entre un homme qui vit quotidiennement les résultats de son développement orgasmique (même au début de son cheminement) et sa femme lorsqu’elle ne s’est pas encore engagée dans un cheminement de même nature. Cette situation t’impose de mettre en œuvre 2 qualités dont tu as fait la preuve depuis que tu témoignes sur notre forum, de la patience et de la tendresse. Il est indispensable que ta femme n’ait pas l’impression d’être celle qui resté sur la rive quand tu es bien installé dans une barque qui glisse de plus en plus vite vers le large.

Après un moment de crainte très compréhensible ma femme a accepté l’idée que je ne l’abandonnais pas, puis a accepté l’idée de s’engager dans son propre développement orgasmique. Telle que je la connais, je sais que ce fut une profonde révolution pour elle qu’elle n’a pu engager que parce qu’elle a fait le pari d’avoir confiance en notre couple. Depuis elle vit une transformation de sa sexualité qui la conduit à vivre des expériences orgasmiques dont je ne rêvais même pas quand elle a commencé.

Regarde dans les messages de @Mikyo et de Minnabelle69 ici et sur Discord comment Minnabelle accompagne son compagnon qui avait pris de l’avance sur elle quand il a réussi à vivre des orgasmes prostatiques.

2. j’arrive maintenant à faire plus de sessions sans mes tenues fétiches et côté Plaisir cela devient de plus en plus intenses.

(Je note au passage que tu as écris le mot plaisir avec une majuscule. Est-ce volontaire ou involontaire ? Dans le 2nd cas cette graphie est elle aussi une marque de ta transformation.)

Ton 2nd point illustre combien la nouvelle voie de ton plaisir sexuel s’élargit de plus en plus passant du sentier difficile à la route départementale bien balisée avant de devenir peu à peu route nationale puis autoroute. Le débit « jouissance » de la nouvelle voie de ton plaisir est devenu plus important que ce qu’il est avec l’ancienne voie. Tu en es aujourd’hui suffisamment conscient pour faire l’économie des béquilles dont tu avais besoin pour faire monter ton excitation. La jouissance que tu vis te rend désormais capable d’être bien plus excité en pensant simplement à ta prostate que tu ne l’étais avant même avec tes tenues fétiches. La force de l’énergie sexuelle que tu fais naître pendant tes sessions libère ton corps de ses cloisonnements et de ses barrières.

Je pourrais même dire que je repousse de plus en plus les réactions de défenses de mon corps vis à vis de ce nouveau plaisir pouvant être très Intense.

Je me suis permis de citer ta phrase dans un message à @Kas.
Ta conclusion me rend particulièrement heureux :

Je remarque également que maintenant je n’attends rien de mes sessions et je me satisfait du plaisir que chaque session me donne et c’est plutôt cool

C’est tout simplement magnifique. Bon cheminement @Buzzi.