#42202
KIM
Participant

Bonjour à tous,

Ça fait tout de même 6 mois que je n’ai pas posté de message…
Je viens de relire un peu tout ce qui s’est dit au-dessus.

Depuis la séance du 18 mars, j’ai été régulier dans mes séances, 2 à 3 fois par semaine, sauf au mois d’août.
J’ai remarqué qu’après des périodes sans séances, le masseur avait tendance à déclencher une sensation plus fortes.
Mais à chaque fois elle sont reparties d’elles-mêmes ou bien parce que je contractais par réflexe.
J’ai tenté d’explorer d’autres voies, et il semble que le “do-nothing” soit pour l’instant ce qui mène le plus souvent à un petit plaisir diffus.
Car j’ai, à chaque séance, un plaisir léger qui vient me titiller. Malheureusement rien de fulgurant.
Sauf quand je me détends totalement avec une médiation dans les écouteurs, mais je n’arrive pas à retrouver l’intensité ressentie au mois de mars.
C’est assez frustrant car je me montre assez patient, j’aborde chaque séance comme un moment de recueillement, rien de plus.
J’avais espoir que le plaisir augmenterait ou évoluerait, mais rien de plus.
J’ai tenté d’explorer d’autres voies, comme celles décrites par Crimsonwolf sur le forum Aneros (quelqu’un de NXPL l’avait évoqué dans son post).
Ça n’a pas été inintéressant, notamment quand il explique qu’une respiration profonde fait automatiquement bouger le masseur dans l’anus.
En effet ça détourne l’attention des contractions volontaires…
J’ai beaucoup lu les posts des autres depuis 6 mois, et voyant les superbes progrès de certains (@Caktil, @Modeyin, etc), je me sens un peu perdu désormais.
Raison pour laquelle je reviens voir si quelqu’un parmi vous à une remarque à faire.
Je suis conscient que beaucoup a été dit dans les messages précédents sur mon fil de discussion…

Pour résumer une de mes séance-type :
Je me détends quelques minutes avant l’insertion, allongé sur le dos.
Comme d’habitude, je ne ressens pas d’excitation dans mon corps, pas quand je suis seul, peu importe à quoi je pense.
Ensuite j’insère le masseur, souvent l’Helix, mais parfois le Progasm Jr. – qui au passage m’a permis un réveil au début mais depuis, il est assez peu stimulant.
Je pense que la lubrification n’est pas un souci, car je mets une noisette de beurre de karité (congelée pour l’insertion), puis j’enduis l’engin de coco.
Je me tourne sur le côté, en chien de fusil et je respire profondément en me détendant totalement.
Au bout d’un certain temps quand le plaisir diffus s’éloigne, je change de position, notamment en mettant sur le ventre.
Cette position ne m’a jamais rien déclenché mais j’ai la sensation qu’elle pourrait me faire du bien.
Voilà, au bout de 2h ou plus je m’endors en ayant ressenti assez peu de choses.
En revanche, je sens ma prostate dans la journée, sur ma chaise, quand je contracte parfois.
Elle est bel et bien réveillée, mais elle refuse de me donner plus.
Alors je continue à faire des exercices de Kegel de temps en temps…

Plus d’un an a passé depuis mes débuts.
Ma motivation n’est pas entamée, mais j’espère qu’au moins une évolution va surgir, me faire ressentir des plaisirs un peu différents, bientôt.

Merci à vous
KIM