20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Articles
  • #15363
    Avatarbenoit
    Participant

    Anero
    Bonjour à tous. Maintenant que vous me connaissez mieux grâce au petit message que j’ai laissé sur « la présentation des membres », je vais vous raconter ma petite expérience que j’ai vécu lors de ces six derniers mois.
    Pour commencer j’ai découvert par hasard ce site et je ne le regrette pas du tout. Je dirais même que c’est l’une des meilleures choses qui me soit arrivé.
    Ce n’est pas tant l’aboutissement à l’orgasme prostatique qui me fait dire cela même si j’avoue que d’atteindre un super o reste pour moi un but très important.
    Je suis quelqu’un de speed dans la vie et de très stressé.
    Je ne sais pas si j’arriverai un jour à avoir des MMO, mais depuis que j’ai découvert ce site, je pratique de la respiration abdominale plusieurs fois par jour, je fais des exercices de kergel et je suis beaucoup plus à l’écoute de mon corps à chaque instant.
    Cela me fait beaucoup de bien.
    J’ai donc acheté un anerox helix au mois juin 2014 et un vice.
    J’ai fait quatre séances en deux semaines avec helix et je n’ai rien ressenti.
    Je savais qu’il fallait être patient mais j’ai quand même laissé tomber pendant des mois. Il y a 6 semaines, j’ai tenu absolument à faire une autre tentative.
    Après une très bonne lubrification je me suis insérer L’aneros Helix et je me suis détendu en pratiquant la respiration abdominale.
    J’ai été très surpris car après 20 minutes de relaxation et sans avoir fait de contractions rectales ou annales, j’ai commencé à ressentir des tremblements dans les jambes et dans les fesses. Je vais vous raconter très en détail mon ressenti sur mes sensations en espérant avoir des conseils par la suite pour débloquer mon cheminement. Avant que je développe, sachez que les 8 séances qui ont suivies sont identiques à 95%. Même si je prends beaucoup de plaisir à chaque séance, j’avoue commencer à ressentir une frustration de ne pouvoir aller plus loin. Je pense que cette frustration vient du fait que je n’ai pas eu d’amélioration durant ces 8 séances malgré que ce soit très très agréable.
    Voilà donc ce qui se passe à chaque fois.
    Toutes mes séances se passent dans le calme et je sais que je ne pourrais pas être dérangé. Je fais 2 séances par semaine.
    Je lubrifie excellemment mon anus avec une seringue car je sais que cela à son importance également.
    Relaxation et respiration pendant 20 minutes. Je peux regarder des vidéos X ou bien je laisse libre cours à mes fantasmes car je sais également qu’il faut une bonne excitation sexuelle pour stimuler la prostate sans pour autant toucher à son penis.
    A propos de la stimulation du penis, j’ai acheté un livre sur le point P le guide tabou de ermizian qui dit le contraire sur la stimulation du penis. Ils insistent lourdement d’avoir une excitation sexuelle et d’avoir des érections en alternant la masturbation pour faire grossir la prostate et par conséquent qu’elle soit plus sensible.
    Moi, je m’en tiendrai scrupuleusement au traité d’anéros car je suis certain d’après ce que j’ai déjà ressenti être sur la bonne voie. Donc, je ne touche pas à mon pénis.
    Mais ce qui est très surprenant est que malgré mon excitation sexuelle, je n’ai eu qu’une seule érection durant mes 10 séances et très très peu de liquide séminale. Pourtant, je peux vous dire que l’aneros est bien en place au vu de mes sensations.
    Je reprends donc mon cheminement. Apres 20 minutes de relaxation et de respiration abdominale, je commence les contractions anales durant 15 secondes en alternant avec des contractions rectales. Je suis à chaque fois sur le dos avec les jambes repliées et les pieds a plats.
    Pour être honnête, à chaque fois, au bout de 2 minutes de contraction, je commence à trembler. Mon bassin tremble, mes jambes, je ressens du plaisir mais je n’arrive pas à passer ce cap. Cela peut durer pendant 30 minutes, 1h voire 1h30. C’est très agréable. Parfois, je fais des poses, je respire à nouveau tranquillement et l’orque je refais une contraction, mon corps se remet à trembler.
    Je vous avoue être complètement perdu.
    Différentes questions précises me viennent à l’esprit.
    Vous parlez de contraction involontaire des sphincters mais il me semble ne jamais en avoir eu car dés que je fais une contraction légère, c’est mon corps qui tremble.
    C’est un point primordial pour moi pour avancer. Est il possible d’avoir des tremblements du corps sans avoir des contractions involontaires des sphincters?Peut on avoir un super o sans passer par des contractions involontaires des sphincters sachant que je ressens des tremblements malgré tout dans mon corps.
    Ou tout simplement, quand vous parler de contractions involontaires, peut être ne s’agit t-il pas forcément des sphincters et dans ce cas la, je serais peut être sur la bonne voie?
    Je trouve cela bizarre, car je lis depuis des jours tout les sujets traités sur les forums et je ne trouve personne qui ressens autant de chose que moi en sautant l’étape des contractions involontaires des sphincters.
    Maintenant, il se peut très bien que j’ai des contractions involontaires des sphincters sans que je m’en rende compte lorsque je bouge mes jambes, mes cuisses ou mon bassin mais cela m’étonne.
    J’ai d’autres questions intéressantes à vous poser qui pourront je suis sur me faire avancer mais pour l’instant, je préfère procéder par étape. En effet, si quelqu’un peut m’aider et me donner des conseils ou me faire partager son experience, cela serait très gentil de sa part.
    Merci et au plaisir de vous lire
    Benoit

    #15364
    luckylucky
    Participant

    Bonjour,

    Il n’y a pas de règle. Des contractions involontaires, au début, je ne les ai pas reconnues. Elles se passaient sans moi. Maintenant j’arrive à les repérer, mais si je ne les cherche pas, elles ont lieu d’une manière inconsciente.
    Tremblements dans le bassin et dans tout le corps amenant à des sensations de plaisir plus ou moins intense, parfois agréable, parfois à hurler de bonheur….
    Quel cap veux-tu passer ?

    Bon cheminement
    Lucky

    #15366
    Avatarbenoit
    Participant

    Bonjour Lucky, merci pour ta réponse.
    Tu me rassures énormément. S’il les contractions involontaires sont inconscientes et sont caractérisées par un tremblement du bassin, je peux dire que je n’en manquent pas. Je n’ai que ça et à volonté.
    En fait, je suis bloqué à ce niveau la. J’ai lu beaucoup de choses et peut être trop et c’est très confus.
    Lorsque mon bassin se met à trembler, dois je essayer de me contrôler, de ne plus trembler, de me relaxer, de respirer ou alors dois je accentuer les mouvements du bassin?
    Puis, lorsque mon bassin tremble, est ce que je dois faire des contractions volontaires pour accentuer ou bien dois je attendre en me relaxant que mon tremblement prenne de l’ampleur?
    Tu vois Lucky, cest très confus mais je ne suis qu’au début et je prends beaucoup de plaisir à tout cela.
    Merci encore pour ton aide

    #15367
    luckylucky
    Participant

    Bonjour,

    Je me suis rendu compte que je t’ai laissé avec une question un peu brutale. Je l’explique :
    Quel cap veux-tu passer ?
    Nous sommes tous embêtés par cette question. Ennuyé parce que nous pensons tous à un moment ou à un autre qu’il y a un cap à passer, comme s’il y avait un examen, comme si nous avions à justifier d’une capacité….. alors qu’il n’en est rien. Il s’agit de s’ouvrir à un monde de plaisirs. Et la seule chose qui compte, c’est, comme le dit hyménée, s’ouvrir, se laisser aller, lâcher prise, et profiter de la douceur, du plaisir ou de l’extase, pour les bienheureux, que l’on attrape au vol.
    Mots d’ordre : Respiration ventrale profonde, décontraction :
    Les progrès, Benoît, se feront. Cherche ce qui te plaît. Quelle respiration va augmenter ton plaisir ? Quel mouvement va l’amplifier ? …. Fais juste ce qui te paraît meilleur, et suit le meilleur.

    A bientôt
    Lucky

    #15368
    Avatarbenoit
    Participant

    Merci Lucky mais je ressens dans tes réponses que tu es très expérimenté. Je suis très à l’écoute de tout ce que tu peux dire mais pour avancer à mon rhythme, je souhaiterais si possible que tu détailles davantage les questions précises que j’ai posées si tu veux bien pour que cela soit plus clair dans ma tête. J’ai vraiment besoin de cela pour m’enlever ces barrières et toutes ces questions que je me pose durant ces séances.
    Mais saches que je commence réellement à comprendre l’état d’esprit qu’il faut avoir pour arriver à lâcher prise completement.
    Merci Lucky

    #15369
    luckylucky
    Participant

    Bonsoir,

    Je reprends quelques points que tu as soulevé ci-dessus :

    A propos de la stimulation du penis, j’ai acheté un livre sur le point P le guide tabou de ermizian qui dit le contraire sur la stimulation du penis. Ils insistent lourdement d’avoir une excitation sexuelle et d’avoir des érections en alternant la masturbation pour faire grossir la prostate et par conséquent qu’elle soit plus sensible.

    Au début d’une recherche de l’orgasme prostatique, il est préférable de ne pas toucher son pénis. Le traité d’aneros l’explique. Le risque est que l’orgasme classique prenne le dessus et là c’en est fini pour un temps pour la recherche.
    Par contre, c’est ce qui m’arrive en fait, avec la pratique (sans aneros) on dirait qu’il est possible de mettre son pénis au service de l’orgasme corporel. Comme s’il devenait une sorte de super clitoris. Ou autrement dit, dans certaines conditions, une simple caresse sur le pénis peut créer un mini 0 voire un super 0. Et ceci, bien sûr, sans être dans la recherche d’une éjaculation. Car sinon, on retombe dans l’orgasme classique.

    Pour être honnête, à chaque fois, au bout de 2 minutes de contraction, je commence à trembler. Mon bassin tremble, mes jambes, je ressens du plaisir mais je n’arrive pas à passer ce cap. Cela peut durer pendant 30 minutes, 1h voire 1h30. C’est très agréable. Parfois, je fais des poses, je respire à nouveau tranquillement et l’orque je refais une contraction, mon corps se remet à trembler.

    Ne serais-tu pas trop en attente ? Trop contracté ? As-tu essayé des contractions moins puissantes ? Ou plus, au contraire ?
    La prostate demande, semblerait-il, une caresse très précise et très personnelle. D’aucuns vont réagir à la douceur et à la lenteur, tandis que d’autres réagiront à la vitesse, à la mobilité….
    Il faut chercher à son goût.

    C’est un point primordial pour moi pour avancer. Est il possible d’avoir des tremblements du corps sans avoir des contractions involontaires des sphincters?Peut on avoir un super o sans passer par des contractions involontaires des sphincters sachant que je ressens des tremblements malgré tout dans mon corps.

    Oui, j’ai des spasmes sans avoir l’impression d’avoir eu des contractions. Sans aneros, il me suffit juste d’imaginer une boule tournant et massant ma noisette pour que j’obtienne une série de mini 0, puis de super 0. Pas de contractions, juste seulement mon imagination.
    Alors que je délire ou pas est secondaire, la seule chose à retenir c’est qu’il n’y a pas de senti de contractions et que je ressens pourtant un orgasme. Si bien que l’on peut dire qu’il est possible d’avoir des orgasmes sans avoir ressenti des contractions.

    Bonne route Benoît
    Lucky

    #15370
    Avatarbenoit
    Participant

    Merci beaucoup pour ta gentillesse Lucky.
    A très bientôt

    #15372
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Bonjour Benoit, j’interviens dans la discussion. Il est tout à fait normal et même parfait d’avoir les tremblements que vous décrivez. Ce sont les contractions involontaires décrites dans le Traité en fait. Il faut se détendre et les apprivoiser en fait. Avec des petites contractions anales, vous pouvez les faire grandir mais ce n’est pas obligatoire car chacun les gère en fonction de leur corps. En gros, il faut que vous continuiez à expérimenter avec ces contractions involontaires tout en essayant de vous concentrer sur les sensations sur votre prostate. N’oubliez pas la lubrification interne c’est très important pour que l’aneros glisse bien sur votre prostate. Petit a petit votre prostate va se réveiller et commencer à vous « démanger », c’est en général par ceci que commence les choses les plus intéressantes. Laissez juste votre corps prendre le contrôle.

    #15376
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Je pense que vous avez compris @benoit que le cheminement vers le Super O’ requiert une qualité paradoxale qui est d’une part d’engager chaque session avec beaucoup de désir et d’excitation sexuelle pour ouvrir l’appétit orgasmique de votre cerveau et d’autre part de ne surtout pas chercher ni attendre l’orgasme. Ce paradoxe, difficile à dépasser pour de nombreux débutants, se retrouve à chaque étape du cheminement et bien évidemment à l’obtention des fameuses contractions involontaires.

    Selon mon expérience les contractions involontaires qui sont une étape importante dans l’apprentissage de l’orgasme prostatique concernent surtout l’anus, le périnée et le rectum. Ce sont les contractions de ces muscles qui vont déplacer le masseur à travers l’anus et dans le rectum pour stimuler la prostate. En ce qui me concerne les contractions qui touchent le reste du corps sont soit l’effet d’une tension trop forte, éventuellement contre-productive, soit l’effet d’une perte de contrôle générée par des sensations de plaisir insoutenables.

    Lorsque l’on commence à les reconnaître on ne sait pas encore comment contrôler ces contractions : c’est pour cela qu’elles sont involontaires. Le rôle de la relaxation dans l’apprentissage de l’orgasme prostatique est de permettre d’isoler ces sensations nouvelles pour les reconnaître, les accompagner et leur offrir l’espace mental qui va peu à peu les consolider et leur permettre de prendre le contrôle de la montée du plaisir jusqu’à l’orgasme.

    Bon cheminement @benoit.

    #15379
    Avatarbenoit
    Participant

    Bonjour,
    Tout d’abord, merci à NPLX et à Andreaneros pour vos commentaires sans oublier Lucky.
    Je voudrais revenir sur les deux derniers commentaires de NPLX et Andreaneros. D’une part, NPLX dit « qu’il est tout à fait normal et parfait d’avoir ces tremblements et que ce sont justement les contractions involontaires décrites dans le traité ». Donc, il est clair que les contractions involontaires ne sont pas forcément des contractions involontaires de l’anus ou du sphincter et que je suis sur la bonne voie.
    Mais d’autre part, Andreaneros dit » que les contractions involontaires concernent surtout l’anus, le périnée er le rectum et que les contractions qui touchent le reste du corps sont soit l’effet d’une tension trop forte, éventuellement contre-productive.
    Je me rend compte qu’il y a différents chemins à emprunter pour atteindre l’orgasme prostatique et que cela dépend de chacun de nous.
    Mais je suis un peu perdu pour ma prochaine séance de demain car je ne sais plus quoi penser. En fait, je suis completement perdu.
    En lisant le traité d’aneros, il me semble bien avoir compris que les contractions involontaires étaient au niveau de l’anus.
    Je reprends donc les questions primordiales que j’ai posé au début d ce forum et qui je sais pourront me faire avancer dans mon cheminement.
    Est il possible d’avoir des tremblements dans le bassin, dans les jambes, etc…sans avoir des contractions involontaires des sphincters? Est ce parfait comme le dit NPLX ou bien contre productif comme le dit Andreaneros. Je suis désolé d’insiter lourdement sur cette question qui est primordial pour moi et qui me bloque psychologiquement durant mes séances. En effet, je n’arrête pas de me dire que je me trompe dans mon cheminement. Cela le bloque completement psychologiquement.
    Lorsque mon bassin se met à trembler, dois je essayer de me contrôler, de ne plus trembler, de me relaxer, de respirer afin de temporiser afin d’essayer de ressentir des contractions involontaires des sphincters? ou bien dois je faire des contractions volontaires anales ou rectales pour accentuer ces tremblements en sachant bien évidement que j’aurais sauté l’étape et que je n’aurais pas eu de contractions involontaires des sphincters.
    Merci encore à tous pour votre aide
    Au plaisir de vous lire
    Benoit

    #15380
    luckylucky
    Participant

    Bonsoir,

    Benoît, je te cite :
    Lorsque mon bassin se met à trembler, dois je essayer de me contrôler, de ne plus trembler, de me relaxer, de respirer afin de temporiser afin d’essayer de ressentir des contractions involontaires des sphincters? ou bien dois je faire des contractions volontaires anales ou rectales pour accentuer ces tremblements en sachant bien

    Et je dis que respirer est primordial. une respiration par le ventre longue et profonde, si tu peux, parce que des fois …. c’est dur ! Se relaxer est important. Sauf que : Ce n’est pas pour ressentir des contractions involontaires des sphincters qu’il faut faire cela, c’est pour perdre pied, lâcher prise, se laisser aller sans chercher quoi que ce soit !
    Tu peux faire des contractions volontaires mais attention il faut faire de petites, très petites contractions, surtout que si tu ne ressens pas les contractions involontaires, il n’est pas impossible, au vu des tremblements, que tu en aies sans les ressentir et si les contractions volontaires sont trop fortes, tu risques de ne plus entendre les involontaires. Donc doucement ! Très doucement.
    Et comme dirait l’autre, ça va viendre !

    Bonne session Benoît et à plus
    Lucky

    #15381
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Lorsque vous commencez votre cheminement @benoit, vous devez accepter l’idée que chacun est différent et que le plus important est de trouver votre voie personnelle vers le plaisir. Cette expérience est très intime ce qui fait que votre tempérament, votre éducation, vos expériences et votre état physique et psychologique influencent beaucoup votre exploration de sensations nouvelles, votre découverte d’une nouvelle voie d’accès au plaisir orgasmique et votre capacité à vous laisser submerger par une jouissance aussi renversante.

    Le traité d’Aneros vous propose sous une forme facile à lire un cadre de référence pour vous guider. Les réponses à vos questions qu’apportent les membres de notre communauté sont les conseils que chacun vous propose à partir de sa propre expérience. Ni le traité ni les conseils ne doivent être considérés comme des instructions formelles et exclusives comme le serait le mode d’emploi d’un objet mécanique.

    Prenez les logiciels et applications informatiques ou numériques ; vous avez toujours plusieurs moyens d’accéder à une fonction, qui répondent chacun à une ergonomie différente. Vous choisissez la commande qui vous convient selon le contexte d’utilisation. Dans une voiture moderne vous pouvez freiner avec la commande de frein au pied, ou en rétrogradant pour utiliser le frein moteur ou en réduisant la vitesse sélectionnée pour le limiteur ou contrôleur de vitesse.

    La relaxation, la respiration, l’écoute de votre corps, la concentration sur vos sensations, l’envie d’être pris par le masseur, le lâcher-prise sont essentiels. Le reste doit se faire en fonction de votre ressenti, de vos expériences, de vos premiers progrès. Cette forme d’apprentissage n’est en rien académique ; elle n’est pas linéaire ; elle ne comporte aucun partiel. En lisant les témoignages vous pouvez constater que la progression sur la carte au trésor ne se fait pas toujours dans l’ordre des 60 propositions inscrites.

    Ne soyez pas si tendu. Cette attitude est très vraisemblablement la cause de l’extrême lenteur de mon propre cheminement. Je suis hyper analytique par nature (pour vous aider à comprendre je suis le genre de gars qui doit se forcer à se détendre…) et ma progression vers l’orgasme de la prostate s’est faite « sans moi » quand j’ai décidé de garder le masseur inséré pour la nuit et que je me réveillais sous la pression de vagues de plaisir peu à peu de plus en plus intenses jusqu’à la noyade orgasmique. Mon expérience a donc été « hors des clous » mais c’est ainsi que j’ai cheminé tout en réintégrant au fil de mes progrès les consignes de base fournies par le traité et tout ce que je lisais sur les forums spécialisés.

    Il s’agit de votre vie, il s’agit de votre cheminement @benoit. Prenez ce qui vous convient ; testez ; mesurez vos progrès aussi minimes soient-ils ; insistez un peu ; n’hésitez pas à faire des expériences, tout en conservant une certaine cohérence. Rapportez-nous vos impressions, votre ressenti, vos questions. Nous vous aiderons à la lumière de nos expériences.

    N’oubliez pas que vous ne devrez rien attendre de la session que vous commencerez pour vous mettre à l’abri de toute pression dont le seul effet sera de bloquer votre progression. Bon cheminement @benoit.

    #15385
    Avatarbenoit
    Participant

    Bonsoir,
    Merci beaucoup Lucky et Andreaneros pour votre aide précieuse.
    Je vous tiendrai au courant de mes prochaines séances.
    Benoit

    #15423
    Avatarbenoit
    Participant

    Comme promis, je vous fait part de ma nouvelle séance de mardi.
    3 heures devant moi, portable coupé, il est 14h00 et je suis très excité de savoir que je vais pouvoir faire une nouvelle séance avec l’aneros helix. Je n’ai pas compté mes séances car je ne tiens pas de tableau de bord mais je dois être aux alentours d’une bonne douzaine.
    Toutes les conditions sont réunies, je lubrifie excellemment mon rectum, je mets le cd Hypnaerossession. Aujourd’hui, je vais tout miser sur la relaxation. Je commence donc ma séance par 30 minutes de relaxation profonde en pratiquant la respiration abdominale. Et là surprise, ces fameuses contractions involontaires de l’anus que je n’ai jamais ressenties tapent à la porte. C’est incroyable car je n’ai pratiqué aucune contraction anale ou rectale. Ma séance va durer 2 heures. Je vais avoir des tremblements dans le bassin mais sachant que j’ai eu des contractions involontaires du sphincter, je sais que je suis sur la bonne voie et que cela n’est plus contre productif.
    Je vais ressentir de très bonnes sensations durant ces deux heures avec de nombreuses vagues de plaisir. J’appelle « vague de plaisir », les différents tremblements et sensations qui m’envahissent.
    Je déplore tout de même manquer d’excitation sexuelle tellement j’essaie de lâcher prise. Durant la séance, j’ai regardé une vidéo porno et j’ai stimulé quelques secondes mon pénis pour avoir une érection. Ça sera la seule érection que j’aurai durant ces 2 heures de séance. Également, pas la moindre goutte de liquide séminale.
    Comme tout le monde l’a remarqué, en effet, c’est très paradoxal de lâcher prise tout en étant excité. D’après ce que j’ai ressenti, je pense tout de même que dans mon cas, la relaxation est beaucoup plus importante que l’excitation sexuelle même si je pense qu’elle est indispensable pour arriver au super O.
    Maintenant, je crois que c’est à moi de jouer et de trouver la bonne formule entre la relaxation et l’excitation pour arriver à connaître le Super O.
    Si vous avez des conseils suite à mes dires afin de m’aider, je suis preneur.
    Au plaisir de vous lire
    Benoit
    Ps : Si, j’ai une petite question. Lorsque j’ai des contractions involontaires des sphincters, dois je pratiquer une respiration profonde ou dois je faire des contractions anales ou rectales pour accentuer ces contractions involontaires?

    #15427
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    C’est formidable @benoit ! Vous commencez très bien votre cheminement vers le Super O’.

    Pour répondre à votre question l’important est de parvenir à maintenir ces contractions au premier plan de votre conscience. Pour cela vous devez rester aussi détendu que possible. Si l’attention portée à votre respiration contribue à votre détente conservez votre respiration profonde ; dans le cas contraire concentrez vous sur vos sensations plus que sur votre technique respiratoire.

    Pour ce qui est de l’accompagnement de vos contractions involontaires par des contractions volontaires, faites des essais et adaptez votre pratique en fonction des résultats que vous obtenez. Mais n’oubliez jamais que vos contractions volontaires doivent rester subtiles pour aider l’intensification des contractions involontaires et non les effacer. Vous constaterez très vraisemblablement qu’au cours de votre cheminement vous serez conduit à modifier votre pratique. C’est normal parce que la perception du plaisir que peut vous donner votre corps va considérablement évoluer.

    Bon cheminement @benoit.

    #15429
    Avatarbenoit
    Participant

    Merci beaucoup Andreaneros pour vos conseils

    #15558
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour Benoit,

    J ‘ai lu avec attention tes mersuessages. Je ne suis qu’un tout petit débutant, tu pourras lire ma présentation dans la section dédiée, et ma première fois également dans la section idoine. Cependant, je parcours avec attention ce forums depuis des mois, et j’ ai pu relever certaines choses.
    Je pense qu’il ne faut pas trop intellectualiser les choses, cela va à l’encontre du lâcher prise (attention, je parle comme un professeur, mais je ne suis spécialiste de rien, je fais juste part de mon cheminement, que les choses soient bien claires 🙂 ). Voici comment j ‘ai vu les choses: l’aneros et la méthode ne sont que des outils, et comme le dit très bien Andraneros, il y a plusieurs façon de se servir d’un outil. A toi de trouver la tienne, sur les bases de ce que tu sais.
    J ‘ai connu lors de ma première session quelque chose que je classerais comme supérieur à un mini o, mais pas encore je pense un super o. Je suis persuadé que rien n’est gagné,nous verrons bien, mais je ne sais pas vraiment comment c’est arrivé. Et j ‘en viens même à me demander si ce n’était pas de l’auto suggestion, tant le plaisir ressenti était diffus. Ce que je veux dire, c’est que je pense que l’esprit est plus important que la technique, et qu’à te lire, j’ai l’impression que tu te focalises trop sur cette technique, au détriment du principal, le plaisir.
    Je pense que tu devrais essayer de plus laisser venir les choses, essayer des positions, de contractions diverses, etc, et comme souvent conseillé ici, ne rien attendre de particulier, mais profiter de ce que tu ressens, et si ce n’est qu’une séance de relaxation, et bien c’est toujours ça de pris.
    Bon courage Benoit, à avoir parcouru à peu près tous les sujets, il ne me semble pas qu’un seul pratiquant ne soit pas parvenu à accéder au plaisir, dans un temps plus ou moins long, alors pourquoi toi?
    Tiens bon, ne te décourage pas.

    #23461
    Avatarbenoit
    Participant

    Merci Jieffe pour ton commentaire. En effet, il s’est passé plus de deux ans mais comme dit le proverbe, il vaut mieux tard que jamais. Je viens de revenir sur le forum avec la l’intention de découvrir l’orgasme prostatique. Cela prendra le temps qu’il faudra mais après avoir parcouru toutes les discussions du forum, c’est un grand enrichissement pour moi.

    #23468
    fideliofidelio
    Participant

    Bonjour @benoit ,
    je n’ai pas lu toutes les réponses à ton post mais je réagis à ça:

    Lorsque mon bassin se met à trembler, dois je essayer de me contrôler, de ne plus trembler, de me relaxer, de respirer afin de temporiser afin d’essayer de ressentir des contractions involontaires des sphincters? ou bien dois je faire des contractions volontaires anales ou rectales pour accentuer ces tremblements

    J’ai eu exactement le même doute que toi au début, et j’ai une réponse très précise à donner qui diffère un peu de @andraneros et @adam pour une fois.
    Pour moi, les tremblements des cuisses et du bassin ne sont pas la même chose que les contractions involontaires des sphincters. Je ressens les deux quand je fais une séance. Et au début, les tremblements du bassin et des cuisses arrivaient bien avant que je ressente autre chose au niveau de la prostate ou des sphincters. Cela masquait mes autres sensations et je devais faire un effort de concentration pour les calmer et me concentrer sur les autres sensations, notamment les contractions du sphincter. Les contractions anales involontaires peuvent être encouragées par de petites contractions volontaires.

    Je te dis ça car je pense que ta réflexion est correcte, MAIS les tremblements comme les contractions anales font de toute façon partie du processus et c’est grâce à elles que ton masseur tapote la prostate. Donc de toute façon tu es sur le bon chemin et petit à petit tes sensations vont s’intensifier jusqu’à devenir très fortes. Toutes ces sensations sont bonnes à prendre, il faut voir ça comme un jeu dans lequel tu testes des choses, tu es à l’écoute de ton intuition et de ce que te dit ton corps. Au final ton expérience diffèrera de celle des autres membres du forum, ce sera la tienne suivant la manière que tu auras eue de t’entraîner.

    Si tu veux mon exemple personnel, j’ai mis 6 mois pour parvenir au super O’. Aujourd’hui je ressens assez peu les contractions des sphincters, par contre mes tremblements du bassin sont des raz-de-marée et mon corps bouge comme si j’avais le doigt dans une prise électrique.

    #23560
    Avatarbenoit
    Participant

    Merci beaucoup Fidelio pour ton commentaire et ton aide. C’est très gentil

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 21)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.