19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Articles
  • #43392
    sensual
    Participant

    Bonjour (ou plutôt bonsoir) à tout le monde,
    je viens de rejoindre le forum après trois ans d’absence, parce que je viens de connaître le déclic que j’attendais, je cherchais, j’espérais, depuis bien longtemps,
    mais il ne s’est pas produit de la façon dont je le pensais…C’est pour ça que ça a été aussi long.
    En effet, je viens de connaître, depuis hier soir, de vrais bons orgasmes par la stimulation prostatique, comme je n’en avais jamais vraiment connus avant.

    Mais ma façon de faire n’est pas très orthodoxe.

    Pour vous décrire un peu mon parcours, j’ai commencé assez jeune (vers 12 ans, j’en ai 49 aujourd’hui) d’expérimenter la pénétration anale, à l’époque au moment de la masturbation de mon pénis. C’était fort, c’était bon, mais c’était plutôt de l’ordre du fantasme et de la délicieuse sensation de dépasser des interdits je pense…

    Par la suite, même si mon activité sexuelle a été hétérosexuelle et pénétrante plutôt que pénétrée, j’ai continué à m’intéresser à la sensualité anale, et j’ai commencé à acheter des sex toys pour ce côté là vers 2010. Dans le même temps, une masseuse chinoise m’a fait découvrir l’éjaculation sans érection, par la stimulation d’une zone située sous le pénis, dont je ne savais pas encore qu’il s’agissait de la prostate. En tout cas cette délicieuse jeune femme m’a mis sur le chemin du plaisir intérieur.

    Vers 2014 je suis tombé sur nouveauxplaisirs, j’ai découvert le traité d’Apéros, j’ai beaucoup expérimenté, avec un Hélix Trident, puis un Hélix Syn, des Peridise, mais j’ai aussi essayé les boules de geisha, les oeufs vibrants (y compris style Lovense Lush), les plugs de différentes formes et tailles, de forme spéciale prostate ou non…

    Et dans tout ça…J’ai eu du plaisir, oui, j’adore la pénétration anale, donc beaucoup de plaisir lié à cette dernière, des plaisirs liés à la stimulation de la prostate, voire des moments qui commençaient à ressembler à des orgasmes, mais ça n’allait jamais jusqu’au bout…enfin je ne pouvais pas appeler ça un orgasme.

    Et puis…Et puis…Il y a deux jours je suis arrivé à la campagne, après une période de confinement dû au covid, un grand besoin d’air, de repos, de nature…et comme j’étais seul, j’ai amené toute ma panoplie, il doit y bien y avoir une bonne vingtaine de sextoys de toute sorte… 🙂

    Et je me suis lancé hier soir dans un petit marathon du sexe, en regardant des vidéos de filles qui se font plaisir, à deux, à trois ou à quatre…Je trouve que les vidéos dites ”lesbiennes” (même si les filles qui les font ne le sont pas forcément, mais c’est un autre sujet…), quand elles sont bien faites (et en particulier par des filles qui en fait aiment ça, et ça se voit quand même !!!), et bien ces vidéos sont pour moi comme une initiation à un plaisir subtil, progressif, parfois lent à venir, parfois difficile à atteindre…Et ça m’a permis de me chauffer pendant toute la soirée…Ceci en usant plusieurs de mes joujous, avec des plaisirs habituels…
    jusqu’au moment où je me suis emparé de mon Pure Wand (ce n’est pas l’original de la marque NJoy, mais c’est bien imité), un truc courbe en métal, bien gros, bien lourd, avec une petite boule d’un côté, une grosse de l’autre…

    Et là…Et bien, j’ai vraiment trouvé ma prostate, mon point P. J’ai trouvé un endroit qui m’a envoyé des petites décharges, des picotis, mais aussi une petite sensation de serrement comme quand on se retient de faire pipi… Et à un moment, j’ai trouvé le truc, la façon de me servir du levier, la bonne détente, le bon lâcher prise…Et là ça a été très bon, j’ai beaucoup mouillé, j’adore ça, une mouille très sucrée, très douce, pas du tout le goût âcre du sperme que je n’aime pas trop…

    Et j’ai recommencé, et à chaque fois, ça a marché. Et ce soir, rebelote, j’ai essayé d’autres choses, en particulier en combinant un stimulateur vibrant à l’intérieur et un oeuf vibrant posé sur le périnée à l’extérieur, là aussi j’ai eu quelque chose qui ressemble des orgasmes, mais ensuite, quand j’ai réessayé avec le Pure Wand, mêmes sensations que la veille, du bon orgasme, qui donne l’impression que c’est plus fort que soi, que le plaisir arrive…
    Waouh…Bref c’était bon !!

    Voilà, j’arrête là la description, je suis partant pour répondre aux éventuelles questions, et si possible discuter avec d’autres qui auraient un peu le même rapport au plaisir prostatique que moi…Je pense que je fais partie des personnes qui ont une prostate assez fainéante, peu réactive, pas de mauvaise volonté, mais qu’il faut vraiment chauffer longtemps et stimuler fort pour qu’elle donne du plaisir.

    Suis-je seul dans mon cas ? Est-ce que maintenant que j’ai trouvé une clef, d’autres vont se révéler ?

    En tout cas si mon témoignage peut aider quelqu’un, ce sera tant mieux !!!

    Tout le meilleur, beaucoup de plaisir 🙂

    #43398
    bzo
    Participant

    Mais ma façon de faire n’est pas très orthodoxe.

    tu as trouvé ta voie, c’est ce que je n’arrête pas de répéter,
    si la manière du Traité ne convient pas, n’apporte pas de résultat
    il faut se lancer dans la personnalisation,
    essayer dans toutes sortes de direction,
    essayer de faire parler son instinct, écouter ses tripes

    je dirai
    que tu as trouvé une manière de faire parler ta prostate,
    elle est fortement technologique, deux engins en coordination
    mais cela fonctionne,
    cela te permet de goûter au plaisir prostatique,
    d’éveiller ta prostate,
    tellement important cela,
    qu’elle devienne de plus en plus réactive

    c’est un début, cela s’est mis en route,
    cela va encore évoluer, beaucoup évoluer,
    ne te fige pas sur cette première formule qui t’a apporté du succès,
    continue d’explorer,
    de progresser avec curiosité
    et cela ira de mieux en mieux,
    ce sera de plus en plus fort, de plus en plus riche

    #43425
    sensual
    Participant

    Merci Bzo !!!
    Nul doute que je ne sois qu’au début de mes découvertes…
    Par contre il y a quelque chose qui est sûr, c’est que j’ai pu constater avec le Pure Wand, qui arrive bien sur ma prostate, que celle-ci est inaccessible par les Aneros qui mesurent une petite dizaine de centimètres, alors que pour me procurer du plaisir, le Pure Wand est bien enfoncé de 15 cm…
    Alors moi je dis : à quand un Aneros grande taille !!!???
    Parce que pour moi, on est loin du compte !!! 😉

    #43426
    bzo
    Participant

    les plus longs et plus larges sont le Progasm et le Vice 2

    personnellement, du temps où je pratiquais avec masseur,
    je les trouvais encore un peu courts, surtout le Progasm,
    le Vice 2, ça va,
    bien que je ne parvenais pas à avoir avec des contacts aussi francs, massifs qu’avec mon chouchou, le G-Rider,
    qui lui a , pour moi, la taille idéale

    le fameux Wand, n’est pas fait pour moi, peut-être un jour,
    c’est du massage prostatique, pas dans la manière du Traité,
    moi, ma pratique consiste à me faire l’amour,
    le Wand est trop peu maniable et trop lourd , pour cela

    #43444
    sensual
    Participant

    Oui je comprends…Dans mon cas c’est le seul qui marche, ma prostate a besoin de profond, de lourd, de massif, qui frotte fort et qui appuie bien…C’est comme ça !!!!

    #43445
    sensual
    Participant

    Je viens de lire tes échanges avec modeyin et je me dis que je vais tenter la non éjaculation pendant quelques temps, je pense que ça devrait rendre ma prostate plus sensible, plus nerveuse, plus vivante 🙂

    #43447
    bzo
    Participant

     je vais tenter la non éjaculation pendant quelques temps

    dans une optique 100% prostatique, c’est sûr que l’accumulation des énergies
    contribue énormément, favorise le plaisir prostatique,
    je ne peux que t’encourager à essayer

    comme je l’ai déjà écrit,
    c’est relativement facile à tenir à trois conditions
    – pas de contact de la main avec les génitaux
    – pas de porno
    – beaucoup de plaisir non pénien pour rassasier la chair

    mais déjà les deux première conditions facilitent énormément,
    la troisième est plus compliquée à tenir
    si on n’a pas déjà une pratique non pénienne, bien développée,
    cependant notre chair peut être particulièrement patiente,
    selon mon expérience,
    si on lui fait entrevoir des récompenses particulièrement intéressantes,
    parvenir déjà à tirer de sa prostate quelques sensations très prometteuses,
    entrent dans cette catégorie

    entre d’autres mots,
    si notre corps sent que rester sans éjaculation
    est dans son intérêt,
    qu’ainsi, il va avoir accès à un type de plaisir de plus en plus riche, intense et varié,
    il acceptera, avec beaucoup plus de facilité, cette forme d’abstinence

    #43450
    sensual
    Participant

    Hello !
    Merci pour les conseils, depuis que je me suis dit que je ne me masturbais plus, c’est comme si un bouton s’était tourné dans ma tête, je n’aurai plus qu’une jouissance intérieure…Et ça m’attire beaucoup plus en plus, parce que le féminin (ou ce qu’on désigne comme tel, mais peu importe) en moi est très puissant. L’idée d’avoir un plaisir tout intérieur m’enivre, j’ai presque un orgasme mental rien qu’en l’écrivant…
    Donc vamos 🙂

    #43451
    sensual
    Participant

    Quant au porno…J’aime bien voir et surtout écouter des femmes se donner du plaisir, ça rythme et inspire le mien…Comme si mon corps “bandait” intérieurement, était érotisé, en les voyant et surtout en les écoutant…

    #43452
    bzo
    Participant

    Merci pour les conseils, depuis que je me suis dit que je ne me masturbais plus, c’est comme si un bouton s’était tourné dans ma tête, je n’aurai plus qu’une jouissance intérieure

    cette expression de jouissance extérieure, n’est correcte, à mon sens,
    que dans la mesure où tu n’éjectes pas du sperme hors de toi
    mais en-dehors de cela, elle n’a pas grand sens

    une jouissance extériorisée ou intériorisée,
    ne dépend pas du type de stimulation,
    les orgasmes prostatiques peuvent être bien plus explosifs
    que n’importe quel orgasme pénien accompagnant l’éjaculation

    personnellement, de mon expérience,
    je la rapporterais plutôt au fait si on a les yeux fermés ou ouverts durant la jouissance,
    fermés, ce sera un plaisir fortement intériorisé, plus intimiste,
    on remarquera plus les détails,
    alors que yeux ouverts, eh bien ,
    c’est un peu comme si le monde extérieur participait à notre plaisir,
    l’accompagnait,
    je ressens plus de puissance, c’est plus débridé, plus orgasmique

    le plaisir au féminin (ou ce qu’on peut désigner comme tel, peu importe)
    comme tu l’écris très justement,
    n’est pas plus intérieure,
    ce sont une idée toute faite que tu plaques dessus

    il est juste plus riche, plus varié, plus intense,
    plus ressenti dans tout le corps,
    la sensation de complicité, aussi, avec celui-ci,
    est très prégnante,
    sensation splendide d’épanouissement de sa chair, aussi,
    pas même besoin forcément d’orgasme,
    tellement la volupté devient rapidement intense au point
    qu’on a l’impression de jouir constamment,
    même s’il n’y a pas l’explosion de l’orgasme

    #43453
    bzo
    Participant

    Quant au porno… J’aime bien voir et surtout écouter des femmes se donner du plaisir, ça rythme et inspire le mien…

    il faut faire bien sûr des compromissions durant son évolution,
    accepter qu’on ne peut pas tout avoir tout de suite,
    si tu as l’impression que sans le porno,
    tu n’arrives à des résultats suffisamment satisfaisant,
    alors, pourquoi pas pour un temp
    mais en gardant à l’esprit que cela doit rester temporaire,
    surtout ne pas en faire une habitude

    que ce soit du porno mainstream lesbiens ou autres, du porno équitable,
    cela ne fait pas grand différence,
    c’est comme mettre de l’eau dans son vin,
    cela peut satisfaire pour un temps,
    on a tout de même le goût de la piquette
    mais si tu veux commencer à un moment donné
    à déguster les grands crus qu’il y a en toi,
    alors il faudra ne plus faire cette concession,
    rester exigeant

    #43459
    bzo
    Participant

    concernant cette contrainte qu’on s’impose de ne plus éjaculer
    dans le but d’accumuler les énergies,
    pour rendre sa pratique de plus en plus explosive, puissante, réactive,
    si c’est vrai, enfin dans mon cas, que c’est ce qui se produit,
    il ne faut pas non plus essayer de se l’imposer de force

    si cela devient trop contraignant, si on doit se faire violence,
    alors il faut céder, notre corps nous envoie un message,
    c’est qu’il n’est pas prêt pour cela

    ne pas laisser la frustration s’installer donc,
    elle est empoisonnante, mauvaise conseillère,
    on n’a rien à gagner à rester dans cet état

    moi-même, j’ai recommencé, cela fait maintenant 3 semaines, à peu près,
    que je n’éjacule plus
    et je bénéficie de plus e n plus de cet état
    où mon corps est de plus en plus réactif,
    les sensations, de plus en plus fines, précises,
    je me caresse à peine
    et cela crée des vagues de sensations sous la peau,
    j’effectue une contraction et cela fait monter en moi, avec une telle force,
    un bélier d’ondes prostatiques

    pour l’instant, je déguste, je bénéficie à plein,
    des avantages de cette contrainte
    mais je commence maintenant à bien avoir l’expérience
    de sentir le moment où il faudra terminer,
    à bien sentir ce moment où mon corps me dit,
    “assez, j’ai besoin de sortir le sperme”

    je n’aurai même aucun plaisir physique à le faire,
    cette premières fois, après des semaines, parfois des mois, sans éjaculation,
    juste je répondrais à une nécessité,
    après, généralement,
    je resterais quelques semaines à éjaculer tous les deux, trois jours,
    en privilégiant les ondes génitales durant ma pratique
    car les ondes prostatiques seront plus estompées
    mais encore bien présentes,
    contribuant pleinement à mon plaisir de tous les instants
    et j’aurai de superbes orgasmes très violents, durant l’éjaculation

    puis un jour, quelques semaines, quelques mois après,
    je sentirais à nouveau , l’envie, de ne plus faire,
    de rester à accumuler les énergies en moi,
    je recommencerais un cycle

    #43489
    sensual
    Participant

    Merci pour tes conseils !
    Non ce n’est pas une contrainte, c’est un doux plaisir
    de me dire que je n’aurai de plaisir qu’intérieur…ça m’excite en fait 🙂

    #43491
    modeyin
    Participant

    Tu vas voir c’est un monde merveilleux

    #43530
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Je n’ai rien à ajouter à tout ce que t’a dit @Bzo. Explore et profite.
    Bon cheminement @Sensual.

    #43551
    sensual
    Participant

    Merci à tout le monde !!! Franchement la communauté ici est adorable, l’une des meilleures que j’ai vues sur les forums du web…Trois ans d’absence, je reviens, et c’est comme une famille qu’on retrouve…Allez, des bises à tout le monde, même si on ne sait rien les un.e.s des autres !!!! (C’est ça qui est drôle aussi, ça me rappelle les premiers temps du net, avant Facebook, où on surfait pour s’inventer des vies parallèles, plutôt que de bêtement dupliquer sa vie réelle !!!!)

    Beaucoup de plaisir à tout le monde en tout cas !!!

    #43553
    sensual
    Participant

    Alors comme les fonctionnalités d’édition sont revenues, je vais vous parler d’une trouvaille récente : un stimulateur prostatique d’une longueur qui correspond à ma physiologie (une prostate plutôt à 15 cm au fond de l’anus plutôt qu’à 10) et à mon plaisir (j’aime bien aussi être bien rempli… 🙂

    Donc il s’agit de ça ici
    https://www.boystore.com/stimulateur-prostate/35499-sexshop-gay-darksil-plug-prostatique-spleet-s-14-x-4cm-noir-3662811253821.html

    C’est sur le site boystore. com, chercher à ”Plug prostatique SPLEET S 14*4cm Noir”)

    Comme vous pouvez le voir, ça procure 14 cm de longueur insérable, et ça fait 4 cm de diamètre, donc c’est plus long qu’un Aneros de moitié environ, et large comme un gode conséquent. Il y a même deux versions encore plus conséquentes, en 18cm*5 et en 24*6,5, mais là je me demande à quoi ça sert, à part pour un cheval, qui doit avoir un anus plus long qu’un humain… 🙂

    Enfin tous les goûts sont dans la nature !!!

    La texture est sympa, c’est du silicone, mais assez souple, c’est marrant, et ça ne procure absolument aucune douleur parce que ça s’adapte par sa souplesse à la forme intérieure de l’anus de chacun.e.

    Enfin ça a la forme d’un stimulateur prostatique, recourbée, ça ne tourne pas, pas besoin de le remettre en place régulièrement, et comme il y a un petit stimulateur périnéen à la base, ça ne peut pas rentre entier dans l’orifice, donc aucun stress de ce côté.

    Que du plaisir pour moi en tout cas, ça touche là où il faut, et je me suis déjà bien amusé avec !!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par sensual.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par sensual.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par sensual.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par sensual.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par sensual.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Andraneros.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Andraneros.
    #44014
    sensual
    Participant

    A bientôt 50 ans, je suis enfin capable de décrire ma jouissance.

    C’est une jouissance d’un orgasme qui va de mes tétons à la base/jonction de mon sexe et de mon bas-ventre

    qui passe par les rotondités de mes seins et de mon ventre

    et s’infiltre dans de très fins canaux

    au bas de mon ventre

    pour se connecter ensuite à comme de petites bougies placées à proximité

    qui produisent des étincelles électriques

    qui reviennent à nouveau dans les tétons

    et activent ensuite

    les étincelles du bout du sexe

    qui aime être contraint pour atteindre une belle érection

    et de l’endroit intérieur (la prostate)

    où le désir se fait

    où le frottement est délicieux

    quand tout ceci est en harmonie, en synergie, en cycle

    alors ça dépasse ces endroits, ça irradie vers la tête, vers les pieds, le dos, les fesses, les jambes

    et quand tout le corps et l’esprit sont dedans

    ça m’emporte…

    Voilà, c’est comme ça que je jouis. Inclassable, difficile à comprendre, étrange…Mais c’est moi.

    #44036
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Sensual,
    Tu sembles avoir fait bien du chemin depuis tes premiers émois. Tu décrivais tes premières découvertes début mars :

    Et dans tout ça…J’ai eu du plaisir, oui, j’adore la pénétration anale, donc beaucoup de plaisir lié à cette dernière, des plaisirs liés à la stimulation de la prostate, voire des moments qui commençaient à ressembler à des orgasmes, mais ça n’allait jamais jusqu’au bout…enfin je ne pouvais pas appeler ça un orgasme.

    Et ta dernière expérience :

    Et puis…Et puis…
    (… ) Et bien, j’ai vraiment trouvé ma prostate, mon point P. J’ai trouvé un endroit qui m’a envoyé des petites décharges, des « picotis », mais aussi une petite sensation de serrement comme quand on se retient de faire pipi… Et à un moment, j’ai trouvé le truc, la façon de me servir du levier, la bonne détente, le bon lâcher prise…Et là ça a été très bon, (… )
    Et j’ai recommencé, et à chaque fois, ça a marché. Et ce soir, rebelote, (… ) j’ai eu quelque chose qui ressemble des orgasmes, mais ensuite, quand j’ai réessayé avec le Pure Wand, mêmes sensations que la veille, du bon orgasme, qui donne l’impression que c’est plus fort que soi, que le plaisir arrive… Waouh… Bref c’était bon !!

    Nul doute que je ne sois qu’au début de mes découvertes

    je vais tenter la non éjaculation pendant quelques temps, je pense que ça devrait rendre ma prostate plus sensible, plus nerveuse, plus vivante

    Deux mois plustard tu es devenu capable de décrire ta jouissance, comme un gastronome décrit son plat préféré. C’est magnifique ! J’en suis très heureux.

    J’adore ta conclusion :

    quand tout le corps et l’esprit sont dedans
    ça m’emporte…
    Voilà, c’est comme ça que je jouis. Inclassable, difficile à comprendre, étrange…Mais c’est moi.

    Bon cheminement @Sensual !

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.