• Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par bzo, le il y a 1 mois.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • #42549
    Gerardisson
    Participant

    Bonsoir
    Je crée ce post pour vous faire part de mes questionnements du moment.
    J’ai pas mal pratiqué depuis que j’ai découvert ce site et découvert ce qu’était le massage prostatique.
    Je voulais savoir 2 3 trucs sur vos manière de pratiquer d’un point de vue “hygiene”
    Stérilisez vous à chaque fois vos masseurs?
    Je l’ai fait au début mais j’ai rapidement abandonné utilisant un nettoyant special sextoy et un nettoyage à l’eau chaude et savon avant et après chaque utilisations.
    Cependant, je ne voudrais pas que cette “légèreté” d’action de ma part m’apporte au fil du temps soucis de santé.
    Je ne suis pas spécialement hypochondriaque mais je préfère demander avant que ça ne soit trop tard.
    Y a t-il un risque dans le fait de ne pas steriliser à chaque fois mes masseurs?
    Aussi y a t-il un risque de ne pas procéder à un lavement une fois la session (avec un lubrifiant bio à base d’huile de coco) terminée?
    Je fais en général un lavement avant mais rarement après.
    Du coup, j’ai peur que des restes de huile de coco puissent engendrer une infection ou maladie.
    Dernière question, la dernière fois j’ai été un peu gourmand, je me suis trompé, au lieu de mettre 10ml de huile de coco, j’en ai mis 25…
    Y a t’il un risque la aussi?
    Ces questions ont pris un certain sens quand un ami e m’a annoncé avoir un cancer de la prostate…
    Merci d’avance pour vos témoignages

    #42551
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @Gerardisson,

    Stérilisez vous à chaque fois vos masseurs?

    Oui sous forme allégée.
    Après chaque utilisation je lave mes masseurs à l’eau chaude et savon de Marseille liquide, je rince à l’eau chaude puis je passe du gel hydor-alcoolique et je rince à nouveau à l’eau chaude. J’essuie et je range le masseur dans une boîte plastique au congélateur. Cette pratique me permet ensuite de plonger le masseur dans du beurre de karité fondu pour l’enduire régulièrement de lubrifiant. Après quoi je le stocke à nouveau dans sa boîte au congélateur prêt à être utilisé sans besoin de le stériliser à nouveau.
    Le gel hydro-alcoolique est très courant aujourd’hui et très facile à appliquer avec la main comme du savon.
    Je n’ai eu aucun problème de « propreté » depuis que j’utilise cette méthode.
    NB : comme j’ai plusieurs masseurs je les stocke d’abord lavés et désinfectés mais non lubrifiés puis je fais fondre mon beurre de karité pour les lubrifier en une seule fois.

    Aussi y a t-il un risque de ne pas procéder à un lavement une fois la session (avec un lubrifiant bio à base d’huile de coco) terminée?

    Je fais en général un lavement avant mais rarement après.

    Au tout début je faisais un lavement avant chaque session. Cela fait très longtemps que je ne fais presque plus de lavement. Je n’ai jamais fait de lavement après mes sessions. Je n’ai eu aucun problème depuis que j’utilise cette méthode.

    Je n’utilise comme lubrifiant que du beurre de karité sur le masseur et de l’huile de coco en suppositoire, en version bio par précaution. Je n’ai eu aucun problème depuis que j »utilise cette méthode. Il y a bien des restes de lubrifiant dans le rectum. Ils sont visibles quand mes selles sont « gentiment » enveloppées dedans et mettent en évidence qu’elles contribuent au « nettoyage » du rectum. Je précise que mes selles sont normalement bien formées et plutôt sèches. Je n’ai eu aucun problème depuis que j’utilise cette méthode.

    la dernière fois j’ai été un peu gourmand, je me suis trompé, au lieu de mettre 10ml de huile de coco, j’en ai mis 25…
    Y a t’il un risque la aussi?

    De mon point de vue non. Pour te rassurer sur le long terme je précise que je pratique ainsi depuis environ 7 ans (Nous utilisions du gel hydro-alcoolique bien avant qu’on en parle à la télévision en raison de l’immunodéficience de ma femme).

    Tu as bien raison de poser ces questions. C’est l’ocasion de rappeler que nous touchons des muqueuses bien plus fragiles que la peau et qu’il est très important d’avoir une hygiène aussi irréprochable que possible.

    Bon cheminement @Gerardisson.

    #42552
    bzo
    Participant

    hé hé, moi, en aneroless, je n’ai rien besoin de stériliser, de nettoyer,
    même de lubrifier

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par bzo.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.