6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Articles
  • #37286
    AvatarMaximeG
    Participant

    Bonjour à tous.
    Moi c’est Maxime, 38 ans, hétéro.
    J’ai découvert le site après avoir écouté un podcast avec Adam. J’ai lu son traité et ai commandé dans la foulée un Helix. Les témoignages d’Adam et d’autres personnes sont incroyables et je me suis dit que je passais vraiment à côté de quelquechose !
    Alors voilà, j’ai essayé 5 fois

    Jour 1. Jeudi 23 avril apres midi. Pas de sensation. J’avais déjà essayer de titiller ma prostate avec un doigt, donc je sais où elle est et voit quelle sensation on ressent quand elle est touchée. Là, avec l’helix, je n’ai pas l’impression qu’elle soit touchée. J’étais fatigué et je j’ai dormi 1h30 avec. Ce n’était pas gênant. Sur le dos ou en chien de fusil, pas de différence.

    Jour 2 samedi 25 aprem. Sur le dos, toujours rien. Lorsque je contracte, je ne sens rien bouger. Je me mets en chien de fusil, pas mieux. j’essaie repositionner l’helix, de pousser un peu contre la prostate, c’est mieux ! Maintenant je sens des mouvements quand je contracte. Ce n’est pas désagréable mais pas une once de plaisir.
    Les mouvements sont très (trop) légers. Mon helix est différent de celui présenté sur le site. Il y a bien le bras pour le périnée mais l’autre bras est aussi recourbé vers l’intérieur pour appuyer un point entre l’anus et le coccyx. Je me demande si le fait qu’il y ait 2 points d’appui extérieurs ne gêne pas les mouvements.

    Jour 3 mardi 28. Cette fois je ne lésine pass sur le lubrifiant. Sur le dos j’abandonne, il ne bouge pas. Par contre en chien de fusil et après l’avoir poussé avec la main contre la prostate, je sens les mouvements contre. Cependant, je dois contracter fort pour le sentir glisser tout le long de la prostate. Une contraction légère fait que je le sens en bas de la prostate alors qu’en contractant de plus en plus fort, je sens bien qu’il glisse tout le long. C’est plutôt agréable mais ca n’est pas du plaisir non plus.

    Jour 4 et 5, mercredi 29 et jeudi 30.
    C’est pareil. Je sais la position à adopter. Je prend plus de temps pour respirer lentement 10 minutes avant de commencer à contracter.
    Ensuite, le fait de devoir contracter assez fort fait que la respiration est bloquée au moment le plus fort. J’ai remarqué que je sentais encore mieux le glissement, la caresse si je bouge mon bassin en même temps. Mais je n’ai jamais ressenti un début de plaisir. Enfin un peu quand je sens bien la caresse tout du long, mais comme je dois contracter assez fort, je ne peux pas tenir le rythme très longtemps, ca devient sportif. Et je suis en bonne forme physique. Donc oui quand même, cette caresse est agréable mais je n’ai pas de contraction involontaire ou autre ressenti de plaisir

    Voilà où j’en suis. Un peu frustré de passer 1h ou 1h30 pour n’avoir pas de résultat.
    Je me pose principalement 2 questions :
    Est ce que cette version de l’aneros helix est moins bien que celle avec un bras manipulateur? Sur espace libido, tous les aneros ont 2 bras tournés vers l’intérieur.
    Est ce normal que des contractions légères (comme recommandées dans le traité d’Adam) ne me fasse ressentir absolument rien? j’ai l’impression que ça ne bouge pas du tout.

    D’autres part, j’ai lu qu’il y avait besoin d’être excité sexuellement. mais étant hétéro, tout ce qui m’excite, dans ma tête ou dans le porno, ne concerne que le plaisir du zizi. Je n’ai rien à raccrocher au plaisir de la prostate. Les vidéos gays ne me font aucun effet, plutôt l’inverse.

    J’attend avec impatience vos retours, je vais peut être réessayer cet aprem.

    A bientôt.

    #37287
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour et bienvenue sur le forum @maximeg.
    Tu demandes :

    Est ce que cette version de l’aneros helix est moins bien que celle avec un bras manipulateur? Sur espace libido, tous les aneros ont 2 bras tournés vers l’intérieur.

    Je réponds d’abord à ta question sur le modèle de masseur. Ce modèle que tu mentionnes est le modèle originale, la première version en vente à la date de l’essai publié par @adam (9 avril 2010).

    Depuis environ deux ans Aneros a renouvelé sa gamme en remplaçant les modèles originaux à un bras d’acupression et une poignée de manipulation par des nouveaux modèles pourvus de deux bras d’acupression et donc sans poignée de manipulation. Ces nouveaux modèles remplacent les anciens et constituent la gamme appelée « Trident ».

    Tu as donc le nouveau modèle le seul qui soit disponible désormais. @adam notait 5/5 la première version et 5,5/5 la seconde. Tu te demandes :

    si le fait qu’il y ait 2 points d’appui extérieurs ne gêne pas les mouvements.

    Si le masseur est bien placé la réponse est non. Tu peux remarquer qu’il y a un petit renflement près de la base. Il ne faut pas qu’il soit enfoncé dans l’anus car dans ce cas les deux bras sont en appui et effectivement la mobilité du masseur est très réduite. En revanche si ce renflement et bien à l’extérieur, les bras n’étant pas en appui ferme sur la peau, le masseur garde toute sa mobilité sur les deux axes principaux
    1. verticalement pour s’enfoncer dans le rectum et en ressortir sur quelques millimètres,
    2. en bascule quand le bras périnéal vient en appui sur la peau et que la suite du mouvement vertical évolue en bascule arrière-avant en profitant de l’appui du bras avant. A ce moment le bras arrière dit K pour Kundalini vient à son tour au contact de la peau.
    Dit autrement en position de repos le masseur doit être en position instable sans appui.

    Est ce normal que des contractions légères (comme recommandées dans le traité d’Adam) ne me fasse ressentir absolument rien

    Il est normal de ne pas avoir de sensations fortes ou même simplement agréables au cours des premières sessions. Certains d’entre nous ont ce privilège, nous sommes une majorité à devoir nous montrer patients pour en bénéficier.

    Tu as déjà un avantage sur d’autres débutants, tu sens la présence de ton masseur sur ta prostate. C’est un point important. D’après ce que tu nous dis de ton expérience en matière de plaisir anal il me paraît normal que les sensations nouvelles que tu découvres ne t’apportent pas encore de plaisir significatif. Ton cerveau doit apprendre à interpréter ces signaux inconnus et il lui faut du temps.

    Tu nous dis :

    je n’ai pas de contraction involontaire 

    Tu sembles engager tes sessions dans une dynamique d’effort. C’est normal pour les débutants qui faute de ressentir les plaisirs attendus sont tentés d’insister voire de forcer pour les déclencher. C’est contre-productif. Or les contractions involontaires ne se produisent que si tes muscles sont disponibles c’est à dire en situation de relâchement. Si tu es très contracté, volontairement ou inconsciemment, tu bloques tout. C’est pourquoi les conseils prônent le relâchement musculaire, la détente, la relaxation.

    étant hétéro, tout ce qui m’excite, dans ma tête ou dans le porno, ne concerne que le plaisir du zizi.

    L’un des sujets du forum est titré « Les paradoxes de l’orgasme prostatique », ce n’est pas pour rien. L’accès au plaisir prostatique demande un changement de paradigme. Nous devons tous apprendre à recevoir notre plaisir prostatique par une voie différente, avec des stimulations différentes, avec des sensations différentes, et au final des expériences orgasmiques différentes de la seule que nous connaissions avant de vivre nos premiers orgasmes prostatiques.

    C’est important que tu prennes conscience que cette forme de sexualité n’est en rien le prolongement de celle que tu connais. Ta réaction est normale. C’est une des raisons pour lesquelles on conseille aux débutants d’engager leurs sessions en mode de méditation. Il y a au début, avant les premiers succès, une vraie difficulté à vaincre. Nous pouvons tous y parvenir même si certains ont besoin de plus de temps que d’autres.

    Bon cheminement @maximeg.

    #37288
    AvatarMaximeG
    Participant

    Merci pour cette réponse rapide !

    J’ai suivi ton lien qui m’a amené à un autre lien très interessant sur le ‘tir à la corde’.
    J’avais remarqué que, en effet, le ressenti était plus fort en bougeant le bassin et en contractant le muscle PC,(pubo coccygien ou périnée) en plus des contractions anales.
    Donc j’avais trouvé un truc très utile. La description que tu fais du mouvement de balance est très intéressant.
    Je ne pourrais pas réessayer aujourd’hui mais je donnerai des nouvelles dès que possible. Et de toutes façon on peut s’entrainer sur ces muscles quand on veut !

    #37289
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @MaximeG,

    Il faut un certain temps d’apprentissage avant de ressentir un plaisir certain et intense.
    Ta remarque :

    Cependant, je dois contracter fort pour le sentir glisser tout le long de la prostate. Une contraction légère fait que je le sens en bas de la prostate alors qu’en contractant de plus en plus fort, je sens bien qu’il glisse tout le long. C’est plutôt agréable mais ca n’est pas du plaisir non plus.

    me fais penser à mes débuts.

    J’ai plus tard découvert que c’est au contraire les contractions les plus légères possible qui déclenchent les meilleurs orgasmes. Ces toutes petites contractions finiront aussi par déclencher parfois des contractions involontaires qui, elles, pourront être très fortes…

    J’ai ressenti du plaisir dès ma 5e séance, mais ce n’est qu’après la 50e session que je n’ai plus été frustré de « ne pas y arriver » parfois ou de « presque y arriver » seulement.

    Il faut faire des gammes comme pour le piano ou des séances d’entraînement comme pour un sport avant de prendre du plaisir à chaque fois.
    Une fois un bon niveau atteint, on se dit que ce n’est tout simplement pas possible de ressentir des orgasmes aussi forts et aussi longs. L’entraînement est indispensable et, comme dans l’apprentissage du piano, même un débutant peut avoir du plaisir à faire des gammes !

    #37330
    AvatarDevi_X19
    Participant

    Bonjour,

    Je me permets de vous répondre concernant la partie « excitation sexuelle » de votre message. Je me suis retrouvé dans la même problématique il y a un temps de cela. il m’était difficile d’avoir un fantasme dans le quel je sois passif à attendre et recevoir, et étant hétérosexuel le porno homosexuel ne m’aidait pas autant que je le souhaitais. le déclic était de s’imaginer en femme dans le rapport hétérosexuel. C’est assez étrange et difficile à accepter mais ça marche. D’ailleurs il y a tout une catégorie de la pornographie dédiée à cela, il s’agit des sissy. A la différence des transsexuels ici la féminité et la charge émotionnelle de la transgression sont exacerbés, car il ne s’agit pas de changement de sexe mais de la volonté de se sentir femme, sans opération ni rien. Cela m’a poussé à porter quelques sous-vêtements féminins et j’avoue que je visualise bien mieux le fait d’être prête à recevoir, comme une femme. C’est étrange mais ça marche pour moi.
    D’ailleurs il est souvent question de « sissygasm », à savoir, arriver à l’orgasme éjaculatoire par le seul plaisir anal. C’est très excitant et ça recherche m’a beaucoup stimulée. Pour ma part j’y suis pratiquement arrivé, même si j’ai tendance à toucher le frein de la bite vers la fin pour accélerer les choses.

    Toujours est-il que je commence aussi à me sevrer du porno de manière radicale et paradoxalement cela aide aussi. Car dans ce plaisir anal la psychologie est importante, et le porno brise à mon sens l’imagination. On visualise trop un désir plus que de le ressentir vraiment. Et sans porno on intériorise mieux ses désirs.
    Ensuite, ce qui m’a aidé grandement à progresser c’est le fait de prendre les choses en main. La technique du « ne rien faire et laisser aller » marche sûrement mais qu’une fois que l’on a compris ce que l’on recherche. Alors, jouez avec un godemichet, faites bouger le masseur dans des va et vient pour réveiller tout cela. Les choses viendrons tout seul. De même, caresser subtilement ma bite, me tordre pour rechercher le plaisir, bref me laisser aller, m’a permis d’apprendre à prendre du plaisir par derriere. Maintenant je progresse et j’arrive à forcer mon corps à n’en prendre que par là. Je lui dit « tu peux prendre tout le plaisir sexuel que tu veux, mais que par derrière », et là mon corps cherche tout seul à s’en procurer en contractant comme il faut et en bougeant.
    Et effectivement, juste prendre du plaisir sans chercher l’orgasme aide beaucoup. On a trop intériorisé le fait que le rapport sexuel se finit inévitablement par l’orgasme libérateur, je pense, et finir une séance sans cet orgasme peut être perturbant. Moi je continue à rechercher le bonheur par derrière jusqu’à ce que je considère que j’en ai eu assez.
    Enfin, ne pas avoir éjaculé depuis 4-5 jours c’est très important pour augmenter le désir et le plaisir anal, mais ça n’est pas un secret.

    #37332
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu mets le doigt (attention ! c’est écrit sans aucun sous-entendu) sur une notion très importante pour de nombreux débutants à la recherche de leurs premières sensations prostatiques :

    il m’était difficile d’avoir un fantasme dans le quel je sois passif à attendre et recevoir,

    je visualise bien mieux le fait d’être prête à recevoir, comme une femme. C’est étrange mais ça marche pour moi

    Pour la plupart d’entre nous l’accès au plaisir prostatique impose un changement de paradigme. Ton message est une bonne réponse à cette règle. D’abord parce qu’elle montre que tu as bien compris le principe et que tu l’appliques mais surtout parce qu’elle est une réponse qui te convient et non une règle imposée par nature impersonnelle. Fort logiquement tu n’as plus besoin du porno hétérosexuel pour faire monter ton excitation puisque tu sais maintenant qu’il ne te met pas dans le bon état d’esprit.

    la psychologie est importante, et le porno brise à mon sens l’imagination. On visualise trop un désir plus que de le ressentir vraiment. Et sans porno on intériorise mieux ses désirs.

    Je pense que tu as bien compris la nature du massage prostatique :
    juste prendre du plaisir sans chercher l’orgasme aide beaucoup

    Je pense que tu es prêt pour ressentir bientôt un vrai plaisir prostatique. Pratique, confiance, patience. Bon cheminement @devi_x19.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.