20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 185)
  • Auteur
    Articles
  • #41123
    nousta
    Participant

    Merci pour ta réponse @Caktil et @Bzo
    J’ai bien compris que tout est évidemment personnel, nul n’est dans ma chair pour ressentir cependant vos conseils sont très importants alors merci encore
    Pour les mains je vais les mettre de côté pour le moment et les utiliser pour caresser les tétons accessoirement lors d’un orgasme !

    @Bzo
    tu dis que tu n’utilises pas les vibrations du vice pourquoi ? J’ai lu que les vibrations pouvaient être anesthésiantes est ce pour cela ?
    Il est vrai que pendant les sessions il m’arrive d’être impatient ou exigeant mais j’essaye d’accepter et c’est pour ça que j’ai des loupés, je n’ai pas à me plaindre c’est sûr et je fais des erreurs mais je rectifie rapidement grâce à tous vos conseils et la conscience
    Merci encore bon cheminement à tous éclatez vous bien !

    #41125
    bzo
    Participant

    tu dis que tu n’utilises pas les vibrations du vice pourquoi ? J’ai lu que les vibrations pouvaient être anesthésiantes est ce pour cela ?

    peut-être les vibrations en elles-même sont source d’un plaisir intéressant,
    peut-être
    mais cela ne m’intéresse pas spécialement, les vibrations naturelles de la prostate me suffisent,
    si j’ai acheté le Vice 2, c’est sa forme qui m’intéressait avant tout,
    ses deux butées sont superbes

    ceci dit, je ne suis pas sectaire, on peut sans doute prendre son pied avec les vibrations d’un masseur aussi
    mais c’est quelque chose de différent,
    ce n’est pas le type de plaisir qui m’intéresse,
    pour l’instant en tout cas

    ceci étant dit, dans le genre masseur avec vibrations,
    le Vice 2 est le meilleur, il y a une variété de types de vibrations,
    la télécommande, entièrement waterproof, plus un bouton qui permet de lancer une soudaine « charge » de vibrations à la demande,
    tu peux bien sûr t’amuser avec les vibrations aussi
    mais ait toujours à l’esprit
    que le vrai massage prostatique, celui qui te fera monter le plus haut, c’est sans vibrations,
    les vibrations, cela peut venir un peu varier, un peu épicer , disons

    #41134
    nousta
    Participant

    Depuis deux jours j’ai effectué uniquement deux sessions en aneroless et j’ai ressenti des chatouilles dans la chair et des petites décharges électriques agréable mais pas plus je laisse faire le temps et patiente par contre je n’ai fait aucune session avec aneros je laisse un peu la prostate se reposer
    Par ailleurs dans la journée je ressens dans l’intégralité du bas ventre plein de vibrations comme si j’étais sur un tapis vibrant, je ne sais pas à quoi ça correspond ? ce n’est pas personnellement inquiétant mais plutôt bizarre comme si quelque chose se réveille et bouge , vibre à l’intérieur
    Avez-vous déjà ressenti la même chose et qu’est ce que ça peut être ?
    Merci bon cheminement éclatez vous bien !

    #41135
    paul
    Participant

    Avez-vous déjà ressenti la même chose et qu’est ce que ça peut être

    J’ai un peu la même chose, pas de vibrations, mais des pulsations, des chatouilles au bas ventre, j’ai des vagues dans tout le corps en même temps, ca me gênais au début mais plus maintenant. La prostate qui s’éveille en mode aneroless !

    #41137
    bzo
    Participant

    oui, voilà, que du bon tout cela,
    la prostate qui se manifeste, la prostate qui s’éveille,
    cela passe par ce genre de phénomènes

    eh oui, au début , il est normal qu’il n’y ait que des pulsations, des chatouilles, des petites décharges électriques,
    c’est déjà très bien, cela s’éveille, cela commence,
    vous n’aurez pas à patienter pendant des mois comme certains,
    qui ont une vague manifestation de vie de leur prostate tous les deux mois

    tout cela va prendre forme,
    la petite graine dans son pot a éclos, maintenant il faut qu’elle grandisse
    et puis dans un certain temps, il y aura une plante magnifique

    car le plaisir, c’est comme une plante magnifique, prenez en soin
    et elle continuera de pousser, elle n’a aucune limite de taille!

    #41138
    nousta
    Participant

    Bonsoir @Bzo et @Paul j’adore cette image Bzo de la plante merci pour tes explications ça fait plaisir de l’apprendre j’en prendrai soin c’est sûr
    Bon cheminement merci

    #41139
    nousta
    Participant

    Bonjour à tous
    Hier troisième session Àless consécutive, je ne lache pas l’affaire et persiste et les sensations ressemblent à celle obtenues au début de la stimulation avec masseur , des petites caresses dans la chair des titillements et vibrations ; mais rien de vraiment surprenant et c’est normal en même temps ce n’est que le début , je vais continuer et j’espère que ça viendra. @Bzo est plutôt positif à ce sujet et m’informe que cela s’éveille alors c’est très encourageant !
    Aujourd’hui n’ayant pas de résultat Aless j’ai essayé une session avec masseur pour me faire plaisir dans l’espoir d’obtenir un ou plusieurs beaux orgasmes et m’éclater et bin NON rien du tout pas une seule sensation, je suis dégoûté j’aurais tant aimé jouir, prendre mon pied et grimper aux rideaux ! Non de non rien de tout cela mais bon ce n’est pas grave ce sera peut-être pour demain on verra ! J’ai eu beaucoup de chance d’avoir des orgasmes assez rapidement donc je ne vais pas me plaindre la prostate prend du repos et ça me permet de m’entraîner aneroless , on s’y accommode vite à prendre du plaisir c’est tellement bon , mais c’est comme dans la vie y’a des hauts et des bas je suis patient et compréhensif je sais que cela reviendra un jour ! Ce serait égoïste de dire que je suis déçu par rapport à d’autres qui se battent longtemps pour atteindre un orgasme de plus @andraneros est également rassurant à ce sujet alors je vais attendre la petite étincelle et peut-être avoir un orgasme de ouf et grimper aux rideaux sans qu’on me fasse la courte échelle !
    Je suis tout excité d’avance comme tous sur ce forum bous me direz
    Bon cheminement à tous éclatez vous bien !

    #41141
    bzo
    Participant

    c’est normal d’être déçu, fâché même, sur soi-même
    mais il faut positiver absolument, savoir que ce n’est que passager
    et cela ne doit en aucun cas ébranler ta confiance en tes capacités,
    tu as déjà vécu maintenant plein de belles choses,
    il n’y a aucune raison que tu ne puisses pas les retrouver et encore les magnifier toujours plus

    c’est le plus grand risque quand on est encore un débutant ou un relatif débutant,
    on doute, on hésite et puis on commence à faire n’importe quoi,
    on perd la formule avec laquelle on était gagnant jusqu’ici
    et bien sûr, à ce moment, cela va encore plus mal
    et cela s’enchaîne, cela dégringole, cela devient un cercle vicieux qu’il est de plus en plus difficile de briser

    non, tant qu’on n’a pas atteint un certain niveau,
    il est normal d’avoir des jours sans, il est normal que certains jours, ce soit moins bien,
    cela peut, cela doit, nous faire râler
    et la fois suivante, on doit encore être plus motivé,
    soif de revanche sur le mauvais tour qu’on s’est joué à soi-même,
    soif de plaisir, encore et toujours plus

    cependant il faut faire cela intelligemment,
    ne jamais jamais oublier qu’il faut tout laisser au vestiaire avant de se mettre en action,
    le vide dans sa tête, qu’on n’ait plus rien entre les oreilles qu’une grosse éponge,
    prête à s’imbiber de la moindre sensation qui monte

    il y a des moments difficiles, il y a des épreuves,
    tu en connaîtras encore bien d’autres,
    dis-toi bien que c’est parce que les enjeux sont élevés, splendides,
    sinon, si c’était facile, sans obstacles,
    les récompenses aussi seraient sans grand relief

    #41144
    nousta
    Participant

    Merci @Bzo pour ta réponse
    Oui j’ai déjà reçu et vécu beaucoup de plaisir avec ma prostate et je vais passer au delà de cet obstacle, je laisse le temps faire la différence
    D’ailleurs hier j’ai fait une session avec masseur et j’ai ressenti à nouveau de très légères sensations mais c’est prometteur
    J’essaye de réaliser mes sessions comme au début avec relaxation et respiration abdominales dans mon subconscient je sais que ça va revenir , tout est dans la tête !
    Merci Bzo à bientôt

    #41145
    nousta
    Participant

    J’oubliais une chose importante ; j’ai ressenti hier soir, une petite caresse de doigt sur une toute petite section de la jambe au niveau du genou très intriguante tellement intriguant qu’à la longue j’y posé la main pour vérifier rien du tout parce que j’étais certain d’être seul mais ça a duré un bon quart d’heure toujours au même endroit j’avais vraiment l’impression que c’était quelqu’un qui le faisait je suis resté bluffé! Ça me fait pareil autour de la prostate assez souvent mais là en cutané externe c’est vraiment étonnant et je me suis dit peut-être qu’il s’agit d’un fantasme mais si ça pouvait faire cela sur tout mon corps ça serait merveilleux et à la fois peut-être effrayant…

    #41146
    nousta
    Participant

    Désolé bon cheminement à tous éclatez vous bien !

    #41147
    bzo
    Participant

    j’ai ressenti hier soir, une petite caresse de doigt sur une toute petite section de la jambe au niveau du genou très intriguante tellement intriguant qu’à la longue j’y posé la main pour vérifier rien du tout parce que j’étais certain d’être seul mais ça a duré un bon quart d’heure toujours au même endroit j’avais vraiment l’impression que c’était quelqu’un qui le faisait je suis resté bluffé! Ça me fait pareil autour de la prostate assez souvent mais là en cutané externe c’est vraiment étonnant et je me suis dit peut-être qu’il s’agit d’un fantasme mais si ça pouvait faire cela sur tout mon corps ça serait merveilleux et à la fois peut-être effrayant…

    tu en n’es qu’au début de tes découvertes, tu vas en voir d’autres, bien d’autres, si tu persistes
    notre corps est magique, au plus tu deviens son complice,
    au plus, il te livrera les clefs pour vivre des moments ensorcelants

    n’oublie jamais cela,
    c’est de cela qu’il s’agit avant tout,
    apprendre à dialoguer avec son corps,
    à devenir son complice,
    le reste, ce sont des détails
    qui comptent aussi, certes
    mais l’essentiel, c’est bien d’acquérir cette intimité fertile, riche, infinie, avec son corps,
    après cela devient un jeu, tu joues avec lui, vous jouez ensemble
    et vous inventez au fil des instants, le plaisir

    #41150
    nousta
    Participant

    Merci @Bei pour ces explications
    Bonjour à tous
    Hier j’ai fait une session sans aucune sensation que des petites étincelles rien de très excitant
    Par contre ce matin j’ai eu un petit orgasme assez agréable, ça y est , Ça se réveille et devient intéressant mais c’est la panique à bord comme je sais ce qui m’attend Et que je connais déjà quelques sensations très agréable de ce fait je stresse et c’est comme ça que je vais tout loupé, je me mets la pression par peur de passé à côté enfin je verrai bien j’espère sur mon corps va gérer je vais bien me relaxer et c’est la prostate qui aura le dernier mot
    Bon cheminement à tous éclatez vous bien !
    Merci Bzo

    #41151
    bzo
    Participant

    c’est une épreuve, tu dois la surmonter,
    apprendre à gérer ce stress, cette pression qui s’est réveillée

    le fait est qu’en fait , il n’y a rien à gérer, aucun épreuve à surmonter,
    juste laisser faire, juste ne pas s’en faire, même si le résultat n’est pas à la hauteur,
    c’est la seule façon de retrouver tes sensations et le plaisir qui était déjà le tien,
    juste lâche-toi, tu veux trop y arriver, tu as trop à l’esprit les moments superbes que tu as déjà eus
    et tu as peur que cela ne va plus revenir

    tu as avancé rapidement, trop rapidement peut-être, brûler des étapes,
    certaines choses n’étaient pas encore assez stables en toi, sont trop fragiles,
    si tu avais progressé plus lentement, peut-être, cela ne serait peut-être pas arrivé

    mais qu’importe, tu as là où tu es, dans un creux de vague,
    encore une fois, tu n’es pas le premier à qui cela arrive, ni le dernier,
    c’est juste une question de bien gérer le stress, la peur de ne pas y arriver,
    elle t’inhibe pour l’instant, il semble,
    le plaisir prostatique est un colosse au talon fragile

    j’ai du apprendre à gérer aussi ce genre de problème, le doute l’hésitation, la peur de ne pas y arriver,
    tout le monde a du y arriver, à du confronter ce type de problème, un jour ou l’autre,
    dis-toi bien qu’il n’y a aucun truc, tu cherches une solution là où il n’y en a pas,
    tu as créé ainsi un blocage,
    la seule façon de le résoudre, de le dépasser, c’est de ne plus y faire attention,
    de faire comme s’il n’y avait aucun problème, de faire comme si de rien n’était,
    alors tout va revenir

    le doute, la peur de ne pas y arriver, l’hésitation, te font perdre tes moyens, t’inhibe,
    c’est quelque chose de transversal, d’insidieux, qui plonge en toi en une fraction de seconde,
    coupe tes moyens, sabote tous tes automatismes,
    noie dans une cacophonie la voix de ton instinct, empoisonne tes sensations,
    trouve en toi la force , la volonté, de ne plus y faire attention,
    même si les résultats ne reviennent pas tout de suite
    car après plusieurs jours de doutes, de remise en questions, d’hésitations, de blocage,
    eh bien le mal se répand comme un virus et peut faire des dégâts dans tes profondeurs

    mais si tu retrouves la bonne attitude, sinon une confiance en tes moyens,
    au moins de faire semblant comme si de rien n’était, de juste appliquer la recette qui t’avait réussi,
    à partir de ce moment, un processus de guérison se met en route

    encore une fois, les mécanismes de nos pratiques basées sur la prostate,
    sont puissants, riches, incomparablement
    mais aussi fragiles car ils dépendent en partie de notre mental,
    de notre capacité à nous libérer et à nous laisser aller

    moi, tout ce genre de mécanismes qui cherchent à saboter, je les connais par coeur, je les reconnais tout de suite,
    ce sont des trucs de notre intellect qui comme un scorpion, cherche à se piquer lui-même
    et dès l’instant où je sens apparaître ce genre de pièges en moi,
    je fonce dessus comme un bélier de toutes mes forces pour l’éclater en mille morceaux

    on peut se poser des questions, hésiter, tant qu’on veut,
    laisser s’exprimer des angoisses, des peurs, tant qu’on veut, après ou avant la séance
    mais pendant, on est en mission commando d’amour, c’est un corps à corps intime avec soi-même,
    la passion, l’ardeur, le désir, doivent régner,
    la raison et tout le poison qu’il peut générer par moments, ne doivent plus avoir leur place
    toutes les suggestions négatives de notre intellect,
    doivent nous passer au travers, sans qu’on soit affecté une seconde par eux
    et leur pouvoir paralysant, estompant

    #41152
    nousta
    Participant

    Bonsoir à tous
    Hier une session intéressante avec un tout petit orgasme c’est génial
    J’ai fait une bonne relaxation et essayer de ne rien attendre et lâcher, ne pas penser et laisser aller même si ce n’est pas facile comme tu dis Bzo c’est un combat ,une mission le parcours commando.
    J’ai réussi à ne pas toucher les tétons ce qui est une bonne nouvelle pour éviter l’accoutumance
    Par contre au moment fatidique c’était encore la panique peur de ne pas aller au bout mais au bout de quoi le super O ? Se faire l’amour à soi même, je ne suis pas sûr d’avoir connu ! Pourriez-vous expliquer si c’est possible comment ça se passe comment ça s’exprime ? De cette façon je saurais peut-être comment réagir
    Peut-être parce que j’attends quelques choses , je ne sais pas quoi, j’ai eu des contractions involontaires et c’est après que je panique je ne sais pas comment agir
    Je crois que je me pose trop de questions
    Merci pour vous conseils
    Bon cheminement éclatez vous bien !

    #41153
    bzo
    Participant

    omme tu dis Bzo c’est un combat ,une mission le parcours commando.

    hum, j’y avais ajouté tout de même le mot commando d’amour,
    sans cela devient vraiment trop guerrier
    mais c’est vrai qu’il ne faut pas enjoliver, angéliser, notre pratique,
    le désir, c’est parfois brutal, même tout seul,,
    ce n’est pas un lit de roses et de mimosas,
    personnellement j’essaie d’embrasser tous les aspects de mon désir,
    aussi bien dans la volupté la plus délicate que dans ses aspects plus agressifs, plus tumultueux, plus extrêmes

    ’ai réussi à ne pas toucher les tétons ce qui est une bonne nouvelle pour éviter l’accoutumance

    vraiment si tu aimes cela, ne t’en prive pas,
    je sais que chez moi, si je suis moins en confiance, c’est la première chose que je vais arrêter,
    le jeu des mains sur la peau
    car j’ai toujours trouvé que c’est ce qui était le plus difficile à intégrer, à faire dialoguer avec le reste
    mais les mains apportent la diversité, une pléiade de nuances,
    font participer tout le corps, allument splendidement la peau un peu partout sur leur passage

    personnellement j’alterne des moments sans les bras et d’autres avec,
    cela permet d’équilibrer plus ou moins,
    si je persiste trop longtemps avec les mains,
    ça a tendance à se déséquilibrer car elles prennent peu à peu toute la place, enfin chez moi

    non, vraiment, si tu aimes te caresser, si cela te manque durant la séance,
    ne t’en prive pas, les mains qui vont sur la peau,
    colorent tellement la séance
    et puis les tétons, ont une relation privilégiée avec la prostate

    Par contre au moment fatidique c’était encore la panique peur de ne pas aller au bout mais au bout de quoi le super O ?

    accepte, juste continue comme si de rien n’était, n’essaie pas de refouler ta peur, juste accepte-la, fais avec
    et continue comme si de rien n’était

    on ne doit rien combattre, c’est pas la bonne manière pour s’y prendre,
    la bonne manière, c’est de laisser passer, faire comme si de rien n’était,
    ton intellect te joue des tours, il faut apprendre à ne pas l’écouter

    Se faire l’amour à soi même, je ne suis pas sûr d’avoir connu

    ça viendra aussi, j’en suis sûr, comme je l’ai déjà écrit,
    ce sont des moments où le féminin monte plus en nous lors de la séance,
    souvent même sans qu’on s’en rende compte, enfin si on ne le cherche pas expressément,
    si on fait bien attention à ce que l’on ressent dans ces moments,
    on se sent pénétré et on se sent aussi pénétrant,
    ainsi on se sent faire l’amour à soi-même

    c’est une question de bien se lâcher, de bien se laisser emporter
    et de ne pas avoir peur de se retrouver dans des territoires un peu équivoques , en porte-à-faux par rapport à notre masculinité,
    ce n’est pas parce qu’on prend du plaisir ainsi, qu’on est un homosexuel ou qu’on va le devenir,
    il ne faut pas avoir peur d’aller chercher ces plaisirs un peu extrêmes qui se trouvent en nous,
    ce sont les plus délicieux, enfin je trouve

    Peut-être parce que j’attends quelques choses , je ne sais pas quoi, j’ai eu des contractions involontaires et c’est après que je panique je ne sais pas comment agir
    Je crois que je me pose trop de questions

    on peut se poser toutes les questions qu’on veut,
    après et avant la séance
    mais durant, il faut faire le vide autant que possible dans sa tête

    concernant les contractions involontaires, je ne suis vraiment pas un spécialiste,
    même quand je pratiquais que le massage prostatique avec masseur, je n’en ai jamais eu,
    cela ne m’a pas empêché d’avoir des tonnes d’orgasmes et de super O

    pour moi, la bonne conduite, si tu ne sais pas quoi faire, c’est d’essayer toutes les options,
    en gros tu as en deux, pour moi,
    ça arrive et juste tu essaies de te détendre le plus possible et de laisser faire,
    en espérant que cela continue tout seul
    ou bien tu essaies de donner des petits coups de pouce, de légère contractions volontaires avec le masseur
    où tu vas titiller la prostate pour inciter le mécanisme à bien s’enclencher

    il ne faut pas avoir peur de paniquer, si tu essaies de lutter contre ta panique,
    tu ne fais qu’empirer les choses,
    mon expérience m’a appris que tu ne dois jamais essayer de lutter contre quoi que ce soit,
    essayer de se retenir, essayer de changer le cours des choses en forçant

    non, toujours faire avec, accepter, faire comme si de rien n’était et attendre que cela passe tout seul,
    ce genre de choses négatives en nous durant la séance, tendent à passer toutes seuls si on leur prête aucune attention,
    tu es dans un élan, il faut bien comprendre cela, tu as le désir derrière toi qui te pousse,
    c’est cet élan que tu dois essayer de préserver à tout prix ,
    ainsi il va s’accroître tout seul

    la moindre action que tu entreprends pour essayer de tuer ta panique, de l’étouffer, va briser cet élan,
    tu dois continuer à te laisser porter , même si les sensations se voilent, même si tu ne sens plus rien,
    si tu fais ainsi, cela reviendra, je peux te l’assurer

    ce sera comme si des nuages étaient passés un instant devant le soleil
    et avaient voilé ses rayons,
    il ne faut pas essayer de pousser les nuages, de les faire changer de direction, de les disperser,
    tu obtiens exactement l’effet contraire
    non, juste les laisser continuer leur chemin,
    si on n’intervient pas, ils resteront en route car tout est en route en nous, rien n’est fixe,
    alors que si tu essaies de les faire changer de chemin, de les pousser pour qu’ils disparaissent plus vite,
    eh bien ils vont rester de plus en plus longtemps

    #41160
    nousta
    Participant

    Bonsoir et merci @Bzo pour tous ces conseils et suggestions, je vais essayer de faire ainsi ,je vais laisser aller vraiment laisser faire et viendra ce qui viendra, je remarque souvent que c’est lorsque je n’attends plus rien que je suis au bout et prêt à arrêter et que je n’essaie plus rien du tout que ça vient comme ça, comme un cheveu dans la soupe et là je suis surpris agréablement parce sur justement je n’attends plus rien
    En effet comme je disais de se faire l’amour à soi même compte tenu de ta description je n’en ai pas eu , il m’est arrivé d’avoir l’impression d’être pénétré voir limite défoncé tellement ça y va mais jamais de pénétrer à la fois et je sais que ce sera très agréable j’ai hâte…
    Si j’ai une peur je vais adopter ta façon de faire, continuer comme si de rien n’était
    Merci encore à bientôt
    Au fait hier soir session sans résultat aucun juste des caresses mais c’est mieux que rien !
    Merci encore bon cheminement éclate toi bien Bzo

    #41161
    bzo
    Participant

    l m’est arrivé d’avoir l’impression d’être pénétré voir limite défoncé tellement ça y va mais jamais de pénétrer à la fois

    c’est un début, c’est tout un processus qui évolue,
    toujours l’histoire de la plante, cela a germé, il faut que cela pousse

    ces sensations d’être pénétré et en même temps pénétrant, sont très complémentaires,
    c’est la sensation d’union intérieure, on se sent complet,
    de mon expérience, cela vient beaucoup plus tardivement

    dans un premier temps, j’avais surtout la sensation d’être pénétré, comme ce que tu décris,
    c’est le yin qui se développait, qui s’installait, dans mon cas, en tout cas
    où je cherchais expressément à le favoriser de plus en plus
    et une fois que c’est bien en place, le processus peut encore évoluer vers un stade de complétude
    où le masculin est perçu aussi, comme pénétrant,
    mais avant, il faut que ce féminin soit bien en place

    c’est comme cela que je l’interprète, dans mon parcours personnel, en tout cas, c’est comme cela que je l’ai vécu
    mais dans un premier temps, c’est ce qui doit le plus se faire sa place dans notre chair,
    c’est le yin, le féminin

    Au fait hier soir session sans résultat

    tu as vraiment un blocage pour l’instant, il faut le surmonter,
    c’est vraiment juste ne plus y faire attention, faire comme si de rien n’était,
    même si tu n’as pas de sensations

    enfin chez moi, c’est comme cela que cela se passe
    mais il est tellement difficile d’essayer de transmettre une recette,
    une personne n’est pas l’autre,
    j’essaie de décrire aussi précisément que possible
    mais que lis-tu dans mes mots, est-ce que cela a encore le même sens que ce que j’ai essayé de mettre dedans?

    juste des caresses mais c’est mieux que rien !

    tu dois trouver ta manière à toi de te caresser,
    rien de plus personnel, que les caresses,
    là encore il s’agit d’un processus de lente maturation et d’incessantes explorations
    avant de trouver la manière la plus efficace d’utiliser tes mains!

    teste, expérimente, c’est peut-être un peu compliqué pour l’instant,
    dans la mesure où tu n’as pas du tout confiance en toi, en tes moyens
    et où tu as perdu tes sensations

    #41162
    bzo
    Participant

    En effet comme je disais de se faire l’amour à soi même compte tenu de ta description je n’en ai pas eu , il m’est arrivé d’avoir l’impression d’être pénétré voir limite défoncé tellement ça y va mais jamais de pénétrer à la fois et je sais que ce sera très agréable j’ai hâte…

    pour reprendre encore ce thème,
    au fond ce que tu me demandes, c’est comment accéder au yin, au féminin,
    plus juste par accident, involontairement, pour un court temps , durant ta pratique actuelle
    mais expressément, volontairement, dès le début de l’action et en être envahi le plus complètement possible,
    enfin c’est comme cela que je traduis

    accéder au yin,
    c’est comme de découvrir une trappe au fond de soi et de l’ouvrir,
    pour permettre cet envahissement si spécial de notre corps,
    tout mon travail a été d’accéder volontairement à cette trappe
    et puis de l’ouvrir de plus en plus et de plus en plus longtemps

    moi qui n’avait personne pour me conseiller, j’ai du tout découvrir par moi-même,
    cela arrivait de plus en plus durant mes séances de massage prostatique avec masseur,
    je sentais que quelque chose de différent se passait par moments,
    à un moment donné j’ai compris cela, que j’étais envahi par le yin
    j’ai entrevu tout le potentiel du mécanisme,
    quand j’ai pris la mesure de toute la puissance et de toute la richesse
    que pouvait avoir le yin dans ma chair,
    je n’ai plus travaillé qu’à cela, j’ai laissé tomber complètement le massage prostatique traditionnel
    n’eu de cesse d’accéder de plus en plus à cela

    ça a durée des années pour le résultat qu’est actuellement ma pratique
    où avec le moindre geste, le moindre mouvement, le plus léger déplacement de mon corps,
    de n’importe quelle partie de celui-ci, la moindre posture
    mais en étant immobile,
    je peux ouvrir la trappe en grand et complètement me laisser envahir

    donc, la question est comment accéder volontairement à cette trappe?
    j’aouterai à quelqu’un comme toi qui est engagé dans la pratique dans la manière du Traité d’Aneros,
    je le précise car cela complique les choses
    car il faut avoir conscience que le mécanisme principal dans ma façon de pratiquer,
    la façon de se servir du masseur ou d’effectuer les contractions,
    est fondamentalement différente,
    de la façon dont on s’en sert dans la façon du Traité,
    il faut avoir bien conscience de cela et des dangers que cela sous-entend

    je veux dire par là, que je ne te conseille pas, dans un premier temps en tout cas, d’essayer de mélanger les deux,
    surtout maintenant que tu as perdu tes moyens, que pour l’instant, tu n’y arrives pas,
    ce n’est vraiment pas le bon moment, cela entraînera encore plus de confusion,
    non, une fois que la pratique avec laquelle tu as eu tes succès, sera bien rétablie,
    que le courant passe de nouveau, que tu es bien confiance, là tu pourras éventuellement faire des essais si tu en as envie

    cependant, rien ne t’empêche déjà de faire des essais en parallèle,
    d’un côté, dans la manière que tu as pratiquée jusqu’ici
    et puis de l’autre, t’y essayer avec ce que je suis en train de décrire
    qui une fois bien au point, abouti à ma façon de pratiquer,
    enfin quelque chose dans le genre,
    tant chez chacun, cela peut être différent, personnalisé

    donc, pour commencer, le mécanisme de base, c’est la façon d’utiliser le masseur ou d’effectuer les contractions,
    c’est assez simple, en théorie, je l’évoque régulièrement d’ailleurs,
    je me sers du masseur mais surtout des contractions, puisque je ne pratique quasi plus qu’aneroless,
    je m’en sers comme si je me pénétrais avec, comme si c’était un sexe donc
    avec lequel je fais des va et vient, des mouvements de pénétration

    tu dois arriver à te lâcher complètement et faire ces mouvements en t’engageant corps et âme ,
    au plus tu y crois, au plus tu t’investis totalement dans le mouvement,
    au plus tu t’engages à les faire avec ardeur, passion et tendresse,
    comme si tu pénétrais quelqu’un d’autre,
    au plus cela aura des chances de fonctionner plus vite et mieux

    c’est très exactement cela, quand tu y seras complètement parvenu,
    tu effectueras ces mouvements comme si tu pénétrais quelqu’un d’autre,
    avec la même fougue, la même tendresse,
    sauf que c’est à toi-même que tu feras l’amour et tu seras excité de la même façon,
    sauf que ton sexe resteras mou, placide,
    c’est un tout autre mécanisme qui fonctionneras en toi,
    c’est le féminin et le masculin en toi qui seront éveillé
    et qui se serviront de ton corps pour s’entremêler

    pas donc juste un petit mouvement mécanique en pensant à autre chose,
    ce n’est sans doute pas évident au début, il faut s’exercer

    donc si tu as envie de te lancer, voilà comment je te conseille de le faire,
    tu poses ta main quelque part, pas déjà dès le début, ajouter les caresses, bouger son corps,
    pour commencer, je propose plutôt de bien rester concentrer sur ce mouvement dans le bassin
    que je décris juste au-dessus,
    donc tu déposes ta main quelque part sur ton corps,
    sur le sein, par exemple, excellent endroit, à recommander chaudement, sans hésitation,
    tu la gardes immobile ou à peu près,
    tu peux un peu changer la pression, de temps à autre, un peu frotter sur place mais pas trop, dans un premier temps,
    si le mouvement en bas, commence à bien fonctionner, alors graduellement tu peux bouger la main
    mais au début donc, tu la poses quelque part et puis tu la laisses là,
    tu peux changer de place, de temps à autres et déposer tes mains ailleurs mais pas trop souvent
    il s’agit donc, dans un premier temps, de rester concentré sur le mouvement de pénétration, en bas
    pour qu’il fonctionne de mieux en mieux

    quand cela commencera à agir, tu vas voir,
    tu vas être envahi graduellement par de nouvelles sensations, de nouvelles envies,
    ton corps va t’envoyer des signaux que tu n’as encore jamais vécu jusqu’ici
    ou alors, durant de cours périodes, par accident, involontairement,
    quand tu prenais du plaisir à te sentir être pénétré, par exemple,
    là cela viendra différemment, cela viendra tout seul, il n’y aura plus l’enrobage des sensations prostatiques,
    donc, cela peut inquiéter, cela peut effrayer, plus
    car tout cela vient d’un continent qui est au-delà des frontières de ton identité sexuelle
    mais bon, en même temps, c’est extraordinairement bon, délicieux, excitant de vivre cela dans sa chair
    donc il s’agit d’apprendre à se lâcher de plus en plus, à accepter tout cela,
    le corps pourrait rejeter dans un premier temps, c’est tellement nouveau, tellement différent,
    il faut insister,
    une fois qu’il y aura pris gout, je peux t’assurer qu’il en redemande, encore et encore

    comme je l’écris régulièrement, il s’agit, avec ton corps, d’apprendre à parler une nouvelle langue du plaisir,
    de se laisser entraîner par le désir, d’une façon tout à fait nouvelle, plus puissante, plus riche,
    une grammaire et un vocabulaire qui pour l’instant, te seront entièrement inconnus,
    c’est un autre rewiring, plus complexe, en quelque sorte que tu dois effectuer,
    c’est pour cela aussi, que je ne te conseille pas de mixer les deux pratiques
    mais de les garder bien séparées
    car ton rewiring dans l’autre mode, celui dans lequel tu es engagé depuis quelques mois,
    est loin d’être terminé,
    tu as même pour l’instant régressé, du fait que tu es bloqué,
    que tu dois parvenir à te lâcher sans arrière-pensée, à nouveau, vaincre le doute

    donc qu’il n’y ait pas de confusion, bien compartimenter dans un premier temps,
    peut-être même garder séparées, les deux pratiques, ne jamais essayer de les mêler, même plus tard,
    c’est mieux ainsi

    #41163
    nousta
    Participant

    Bonjour @Bzo

20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 185)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.