Mots-clés : , ,

Ce sujet a 16 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 4 mois et 2 semaines.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #24203

    Philaneros
    Participant

    Bonjour a tous

    Cela fait quelques temps que je vous suis suite a des recherches des sextoys pour le point G, ma démarche était plus pour ma femme au départ et puis j’ai découvert le point P grâce a ce site, du coup j’ai acheté le mois dernier l’Aneros Helix . J’ai 39 ans, ma compagne depuis 20 ans qui a 42 ans et 2 enfants. Je suis très sexe bien plus que ma femme mais depuis ces 40 ans les choses changent .
    Je suis a environ 8 séances de massage pas trop de temps libre seul, mais chaque séance et progressive et me fais découvrir de nouvelles sensations. La dernière date de lundi soir avec ma femme, je lui ai acheté le premier désir afin qu’elle découvre le plaisir du point G et moi mon point P ensemble . Le fait qu’elle soit a coté de moi et entendre son plaisir m a bien excité mais ca a vite tourné en coït et du coup j’ai eu un super T . Le lendemain étant seul je me suis pris 1h30 pour moi , j’avais depuis la veille comme une envie permanente dans le bas de mon ventre, une tension sexuelle au niveau de mon périnée . La session c’est bien passée pas mal de plaisir , des spasmes, écoulements de liquide important (comme d’hab) et vers la fin j’ai ressentie des spasmes plus violent j’ai assimiler ça a des contractions, environ une dizaine elles me faisaient contracté le ventre pendant 5 secondes et poussé, j ‘ai ressenti l ‘aneros comme jamais auparavant . Est ce les fameuses contractions involontaires ?
    Je n’ai pas trop le temps de continuer mais je reviendrai vers vous pour d’autres questions .
    Au plaisir de vous lire .

    #24204
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue sur le forum @philaneros.
    Nous sommes très heureux de vous avoir aidé à trouver votre point P et nous le serons encore plus quand dans quelques semaines (peut-être un peu plus tard ou mieux peut-être avant…) vous nous décrirez votre premier orgasme prostatique. C’est magnifique que vous soyez tous les deux ensemble, votre femme et vous, à redécouvrir votre sensualité et toute la jouissance qu’elle peut vous procurer.

    Vous me donnez l’impression de commencer votre cheminement sur les chapeaux de roues. Selon votre description vous avez bien ressenti des contractions involontaires. Il est important que vous notiez que ces contractions involontaires peuvent être aussi beaucoup moins fortes, plus subtiles, ce qui ne les empêche pas de se produire dans le cadre du même processus de réaction réflexe.

    Ce qui paraît prometteur :

    chaque séance est progressive et me fait découvrir de nouvelles sensations.

    j’avais depuis la veille comme une envie permanente dans le bas de mon ventre, une tension sexuelle au niveau de mon périnée.

    La session s’est bien passé, pas mal de plaisir, des spasmes… et vers la fin j’ai ressenti des spasmes plus violents

    j‘ai ressenti l‘aneros comme jamais auparavant .

    Vous percevez les effets de votre masseur très régulièrement, malgré la brièveté de votre expérience, et l’intensité de ces effets s’accroît comme le plaisir que vous ressentez. A ce stade faites attention à rester aussi détendu et relâché que possible quand vous êtes pris par vos contractions (plus elles sont violentes, plus vous devez vous détendre) et que vous sentez le plaisir gagner en intensité. Ce n’est pas vous qui déclenchez l’orgasme de votre prostate. C’est lui qui vous submerge quand vous êtes prêt à le recevoir.

    A très bientôt et bon cheminement @philaneros.

    #24208

    Philaneros
    Participant

    Merci @andraneros pour vos encouragements.
    Effectivement je pense bien demarré malgré les petites frustrations de débutants mais qui en a jamais eu ?
    J ai toujours etait receptif a ce niveau, je prends plaisir quand ma femme introduut son doigt au moment de jouir.

    Je n arrive pas encore a ne pas me masturbais apres une session. Hier encore il a fallu trouver ce plaisir a defaut de l orgasme prostatique mais j avais encore ces contractions apres et sentais qu elles pouvaient revenir mais faute de temps j ai arreté .
    Je pratique pas mal d exercices PC afin de muscler ma prostate et trouve le moyen d avoir du plaisir avec des contractions et un rythme cardiaque qui s’éleve. L autre jour j en avais le caleçon mouillé sans avoir eu d érection .

    Je ressens aussi l aneros me penetrer plus profondement des fois et c est souvent associer a une contraction des muscles pc. Doit il y avoir cette syncronisation des 2 muscles ?

    A tres vite .

    #24211
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @philaneros, je ne peux que vous encourager à vous efforcer de bien séparer votre fin de session de toute masturbation classique. En ne respectant pas ce conseil vous conduisez votre inconscient à attendre l’orgasme avec éjaculation comme la conclusion normale du massage prostatique. C’est le contraire de ce que vous souhaitez. En repoussant ne serait-ce que d’une heure cet exercice vous évitez cet inconvénient.

    Vos progrès en si peu de temps sont remarquables. Votre potentiel de connaître rapidement l’orgasme prostatique et le super O’ me paraît très fort. Je pense que ce serait dommage de freiner, voire de bloquer votre évolution en conservant cette association. Plus le débutant isole ses sessions de massage prostatique de ses masturbations avec éjaculation, mieux il se prépare à reconnaître les sensations de plaisir qui naissent autour de sa prostate comme les prémices de sa nouvelle jouissance prostatique. Plus tard quand vous vivrez régulièrement des orgasmes prostatiques vous pourrez y associer à nouveau vos masturbations pour votre plus grande satisfaction.

    Je suis désolé de ne pas bien comprendre de quels muscles vous parlez quand vous sentez l’aneros vous pénétrer plus profondément. L’aneros bouge d’abord sous l’effet des contraction des muscles de l’anus qui en se resserrant poussent le masseur plus profondément grâce à la forme conique de son corps entre la partie externe (bras et selon les modèles poignée) et le premier bulbe. Plus la contraction est intense, plus il pénètre profondément. Les contractions volontaires légères initiales ont pour effets :
    1. de déplacer le masseur ce qui commence à stimuler la prostate à travers la paroi rectale ;
    2. de fatiguer peu à peu ces muscles qui finiront par échapper à votre contrôle (si vous êtes suffisamment détendu)
    3. de déclencher sous la pression du masseur des contractions péristaltiques (les contractions involontaires qui font avancer le bol alimentaire dans le système digestif jusqu’à l’élimination des déchets) qui repoussent le masseur vers l’extérieur (si vous êtes suffisamment détendu),
    4. de stimuler à nouveau la prostate, ce qui va peu à peu déclencher des contractions anales réflexes
    5. etc.
    Ce que vous pouvez faire est d’ajouter aux légères contractions anales, qui enfoncent le masseur dans le rectum, de légères contractions rectales (poussées) pour le replacer à sa position initiale. Plus la prostate est stimulée et plus vous en prenez conscience, plus elle va réagir, plus les contractions involontaires vont devenir puissantes et échapper à tout contrôle. C’est l’orgasme prostatique.

    Bon cheminement @philaneros.

    #24212

    Philaneros
    Participant

    @andraneros
    Je vais essayer lors de ma prochaine session la non masturbation, comme vous dites je penses que c est plus le cerveau qui force que l envie car je n ai pas d erection, de plus elle est longue a venir .

    Je ressens bien ces petites contractions involontaires furtive mais elle sont la et c est bien a ce moment la que l aneros me penetre plus fort .

    Lors de mes premieres session je ressentais au niveau de mon perinée comme une remontée de chaleure ou « liquide », une sensarion plus qu agréable qui me procurer une érection. Ce plaisir ce déclenché lors de contractions du sphincter et du PC .

    J ai décidé de gardé l aneros pour dormir … j y suis pas arrivé ! Trop la tete au cul si je puis dire. Durant une bonne heure je me suis efforcé de ne pas trop contracter (3 ou 4 fois) . Je n ai pas ressentis grand chose a part que mon coeur s était déplacé dans mon anus ! Comment arriver vous et les autres a dormir avec ? Etat mentale particulier ? Fatigue? autres ?
    Commme appres chaque session je ressens toujours cette envie sous et dans mes testicules comme ci que quelque chose bouillonait ! Le desir de recommencer ou ce fameux orgasme qui se prépare a sortir de sa boite ?! Suite au prochain épisode!

    Au plaisir de vous lire.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 4 semaines par Andraneros Andraneros. Raison: Report des passages concernant le point G de Madame dans un sujet dédié du forum "Orgasmes et plaisir"
    #24220
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    J’ai décidé de garder l’aneros pour dormir… je n’y suis pas arrivé ! Trop la tête au cul si je puis dire. Durant une bonne heure je me suis efforcé de ne pas trop contracter (3 ou 4 fois). Je n’ai pas ressenti grand chose à part que mon cœur s était déplacé dans mon anus ! Comment arrivez-vous, vous et les autres, à dormir avec ? Etat mental particulier ? Fatigue? autres ?

    C’est normal. Vous êtes vraiment très excité par vos sessions et en outre maintenant votre organisme sait que le plaisir que vous découvrez peut être beaucoup plus intense que ce que vous connaissez après une petite dizaine de sessions. Même après la fin « officielle » de votre session, la seule présence de votre masseur à sa place dans le rectum suffit à remettre le moteur en marche. Chacun a son rythme. Si votre masseur vous empêche de dormir, posez-le sur votre table de chevet et reprenez-le plus tard quand vous en avez envie après un bon sommeil réparateur.

    La perception de votre pouls au niveau de votre masseur est encore un excellent signal de sa présence et des effets qu’il produit.

    Je peux m’endormir avec mon masseur parce que je suis très probablement beaucoup moins excité que vous à ce moment précis, moins orienté orgasme à tout prix. De mon point de vue ce n’est pas un état mental particulier. En revanche plus tard, quand mon sommeil a complètement effacé toutes mes tensions, mon masseur prend gentiment les commandes et me réveille.

    Je me permets de couper votre message pour replacer votre question sur le Point G de votre femme dans le forum Orgasmes et plaisir, faute de forum spécialement dédié au plaisir féminin, où la probabilité qu’elle soit vue par nos lectrices est bien plus grande.

    Bon cheminement @philaneros.

    #24278

    Philaneros
    Participant

    Bonjour

    Petit retour sur mon week end. Je n ai pas fait de nouvelle session depuis mon dernier message faute de disponibilité,mais mon cerveau y a pensé et c est avec impatience que j attendais cette prochaine fois.
    Donc hier ayant 2 heures de dispo je me suis préparé et installé dans mon lit. J ai tres vite retrouvé les contractions involontaires que j avais ressentis en fin de derniere session, au bout d une demie heure environ je tressauté dans mon lit comme un cabri avec des râles a chaque contractions. J avais demarré sur le coté en chien de fusil puis me suis retrouvé sur le ventre et les senstions furent un peu differentes, ce n’était plus le haut de mon corps qui subissait les contractions mais mon bassin et mes fesses qui poussaient vers le matelas avec comme une envie de forcer une éjaculation alors que je n étais pas en éréction. D’ailleurs c est la premiere fois que je n ai pas eu d’éréction.
    Au bout d’heure j ai décidé de faire une pause et reposé les abdos.Apres 10 min de pause je repris essayant de nouvelle posture puis j ai pris le jouet de madame,il a un coté point G et un point P,histoire de voir les senstaions que ça pouvait procuré. Etant plus fin que ľhelix je suis monté un peu plus haut et ressentis une envie d’uriner mais rien de plus meme en massanr plus bas. Je ressens cette envie lorsque j’insere l aneros mais pas aussi forte. Avez vous deja ressenti ce point qui vous fait dire que si on continue a y touché on frôle droit la a la cata ?
    Apres cette petite experience j’ai remis l’aneros et repris tout doucement mes contractions, cette 2eme séance a duré environ 1 heure et m’a bien fatigué,je ne me suis pas masturbais pour terminé j ai gardé ça pour le soir.
    Ma synthese de cette séance est que j ai repris tres vite les contractions involontaires(mémoire du corps?). Je n’ai aucun tremblements des membres,pas de chaleure ni vague de plaisir juste ces contractions qui sont quand même agréables.

    Ce matin au reveil par curiosité j’ai décidé de me faire vite fait une séance. Introduction de l’aneros et la même pas 5 min après je me suis retrouvé sur le ventre avec mes contractions involontaires comme hier a refaire des bonds dans le lit. Agréablement surpris de cette rapidité, je me suis terminé afin d’abréger cette séance.

    La suite au prochain épisode.

    #24313
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Avez vous deja ressenti ce point qui vous fait dire que si on continue a y touché on frôle droit la a la cata ?

    En ce qui me concerne la sensation est très légère et ne m’a jamais conduit à cette crainte.

    c est avec impatience que j attendais cette prochaine fois.

    C’est le meilleur état d’esprit pour lancer une session.

    J’ai très vite retrouvé les contractions involontaires que j avais ressenties en fin de dernière session, au bout d une demie heure environ je tressautais dans mon lit comme un cabri avec des râles à chaque contraction…
    Je n’ai aucun tremblement des membres,pas de chaleur ni vague de plaisir juste ces contractions qui sont quand même agréables…
    Ce matin au réveil par curiosité j’ai décidé de me faire vite fait une séance. Introduction de l’aneros et là même pas 5 min après je me suis retrouvé sur le ventre avec mes contractions involontaires comme hier a refaire des bonds dans le lit.

    Ce que vous nous dites me fait penser que vos sensations sont actuellement encore inhibées parce que vous attendez inconsciemment un plaisir conforme à ce que vous connaissez quand monte un orgasme associé à une éjaculation. Comme le plaisir que fait naître le massage prostatique est différent et très léger au début, votre cerveau l’ignore bien que vous soyez devenu très sensible aux effets du massage comme le montre la facilité avec laquelle vous avez des contractions involontaires « quand même agréables ».

    Votre évolution est très encourageante. Il vous faut maintenant apprendre à accepter vos sensations comme la manifestation de votre nouveau plaisir orgasmique, apprendre à changer de paradigme. Bon cheminement @philaneros.

    #24353

    Philaneros
    Participant

    Merci @andraneros pour votre réponse.

    J’aurais une question à vous poser ainsi qu’aux autres membres du forum. Je sais qu’on est tous différent mais combien de temps après vos toutes premières contractions avez-vous vraiment ressenti un réel plaisir , une nouvelle sensation une nouvelle étape ?
    Je m’explique, je suis sur la marche des contractions involontaire, hier matin j ai pu me faire une séance de 2 heures , j ai très vite trouvé ces contractions (alors que la semaine dernière lors d’une session je n’avais rien ressentit ) pendant près d’une heure et demi je me suis tortillé dans tous les sens au point d’en avoir mal aux abdos.Je n ai rien ressentit d’autre à part une solide érection à un moment. Alors je sais que c’est déjà très bien d’avoir ces contractions qui sont parfois violentes et ce sont celles la qui me font le plus de bien mais la prochaine étape ou marche à franchir c’est quoi ?
    Vous allez très certainement me dire que cela viendra avec le temps, que la quête sera longue et que je suis impatient ( c’est mon jeune âge mental qui veut ça !) Mais psychologiquement j’ai besoin de me donner des étapes de façon à être à l’écoute de mon corps , ressentir la moindre sensation nouvelle me guidant vers l’extase .

    Durand ma petite partie, j’ai stimulé l aneros avec un vibro afin de ressentir les vibrations sur la prostate. J’ai constaté que les contractions arrivées plus vite, assez intense mais cela avais tendance à masqué des contractions plus subtiles.

    Au plaisir de vous lire.

    #24392
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Votre question @philaneros revient souvent et la réponse est toujours la même. D’une part, comme vous le rappelez, nous sommes tous différents et d’autre part la progression vers l’orgasme prostatique n’est pas linéaire. Vous pouvez constater en lisant les témoignages publiés sur le forum que lorsque nos amis se réfèrent à la carte au trésor leur progression ne suit pas exactement l’ordre des étapes décrites.

    Certains peuvent connaître les délices de l’orgasme prostatique, des orgasmes renouvelés à volonté et des orgasmes qui submergent tout le corps en quelques jours. D’autres font le même parcours en plusieurs années. Certains progressent dans la découverte de cette jouissance par petites étapes, sous les effets de changements infimes qui à force de se cumuler les conduisent à la jouissance espérée. D’autres progressent par bonds, à la suite d’expériences, de changements dans l’organisation de leurs sessions ou du modèle de masseur. D’autres progressent par bonds sans raison apparente, tout simplement parce que à un moment les pièces de leur puzzle orgasmique se mettent en place.

    Il est tout à fait naturel de poser une telle question quand on a l’impression de ne pas avancer et qu’on éprouve le besoin d’être conforté dans sa quête du super O’. Mais il ne faut pas oublier une règle importante pour tout cheminement, apprendre à ne rien attendre de chaque session. La carte au trésor, les témoignages sous forme de textes ou de vidéos ne peuvent que vous aider à mieux identifier votre expérience et vos sensations. En aucun cas ils ne doivent vous conduire à vouloir les reproduire à l’identique.

    psychologiquement j’ai besoin de me donner des étapes de façon à être à l’écoute de mon corps , ressentir la moindre sensation nouvelle me guidant vers l’extase .

    Plutôt que de vous placer dans cette interrogation sur le futur, essayez de faire le constat des progrès que vous avez faits depuis votre première session. « Se donner une étape » c’est créer une attente pour vos sessions.

    Concentrez-vous sur les gestes et attitudes de base :
    – relaxation,
    – respiration abdominale,
    – focalisation de votre conscience sur la zone prostatique et périnéale,
    – contractions volontaires légères de l’anus et du périnée.

    N’attendez rien et laissez venir ! Vous serez surpris de constater à quel point cette attitude facilitera votre cheminement en éliminant les doutes et en renforçant votre confiance.

    Bon cheminement @philaneros.

    PS : Mon cheminement s’est fait hors des sentiers battus et m’a demandé plusieurs années.

    #25271

    Philaneros
    Participant

    Bonjour à tous et meilleurs vœux en cette nouvelle année, qu’elle vous soit sexuelle et orgasmique !
    Donc de retour sur le forum après quasiment 2 mois sans messages mais toujours attentifs a vos messages, plusieurs séances se sont succèdes depuis, toutes plus ou moins différentes mais chacune mon fait progressé.
    Lors de mon dernier message j’en ai été au stade de ressentir des spasmes qui m’était assez agréable mais tirer sur le abdos et me fatigué, j’ai passé ce stade et ai découvert la poussée, lors de mes séances je ne ressens pas de contractions involontaires mais avec un mouvement du bassin j’arrive à me procurer un va et vient avec l’aneros jusqu’au moment où je ressens cette envie de sortir l’aneros par une poussée, il se retrouve 2/3 sorti et alors que je reprends mon souffle je le sens rentrer en moi encore plus fort , cette sensation me procurait pas mal de plaisir et ce cycle pouvait durer pendant 1 heure me laissant dans des gesticulations et des râles de bonheur. J’ai éprouvé aussi pas mal de plaisir en levrette en effectuant des contractions, ces dernières n’étaient pas profondes pas mais me permettaient en revenant doucement allongé sur le ventre de déclencher cette poussée.
    Cela va faire 15 jours que je n’ai pas refait une vraie séance pour cause de congé scolaire, en revanche il s’est passé quelque chose avant Noel, j’étais seul et nous étions invité le soir, ayant le temps j’ai inséré l ’aneros et vaquer à quelques occupations ordinaires , ce n’était pas la première fois que je le faisait . Après 3 bonnes heures je suis passé par la salle de bain pour me préparer, rasage des cheveux, de la barbe et des poils pubiens puis bain … habitué à la douche et ayant le temps j’ai voulu tenté le bain avec l’aneros. Le fait de porté en moi l’aneros depuis 3h et demi m’a fait ressentir pas mal de choses. L’eau était très chaude et le contact avec mon anus m’a déclenché des petites contractions involontaires légères mais très agréables ainsi que du plaisir, une fois allongé je me suis détendu, respiration lente et profonde , j’aime bien ce moment où je sens l’aneros glissé à chaque inspiration et expiration c’est doux et agréable, je ne me rappelle plus très bien comment j’en suis venu à ce qui va suivre, surement l’excitation, l’envie d’essayer autre chose mais j’ai contracter mes muscles PC et me suis caresser les tétons, chose qui m’énervait avant et que j’avais déjà reproduit lors de mes séances mais qui ne m’avait rien fait ressentir . Mais la … j’ai eu l’impression qu’ils étaient connectés à la zone du périnée et des testicules, chaque caresses, effleurement me traversés le corps de haut en bas pour finir par une sensation bizarre dans cette zone, tout en tenant mes contractions , j’ai senti la montée dans mon sexe d’une érection puis il s’est mis a « tapoté » de haut en bas, je ressens à ce moment-là mon ventre se contracté ma respiration se bloque , mes doigts tourne titille mes seins j’éprouve du plaisir comme jamais sur cette zone puis c’est la délivrance , une sensation de chaleur me remonte jusqu’au cerveau et viens me faire perdre la tête, mes bras m’en tombent comme lors d’un malaise, l’aneros me masse le fondement grâce aux contractions c’est divin, je n’en reviens pas . J’ai reproduit 4 ou 5 fois ce qu’il me semble être des mini O (à confirmer) pendant 1 h dans mon bain, j’en ai eu 3 sûr qui m’ont fait perdre mes moyens c’est à dire qu’ils m’ont mis dans un état ou je me sentais perdre connaissance l’espace de 5 secondes, les autres étaient aussi agréables mais pas aussi waouh !!
    Le lendemain soir lors d’un rapport avec ma femme j’ai mis mon aneros, après qu’elle ait jouie elle se proposa de me finir, elle ne prend plus la pilule depuis 2 ans et je n’utilise pas de préservatifs du coup c’est branlette, mais cette fois je lui ai demandé de me caresser le corps plutôt que le sexe. Il ne m’a pas fallu longtemps pour reproduire les sensations de la veille et commencer à ressentir l’aneros ainsi que mon sexe qui tapait a la porte en disant ça arrive ! Ce qui devait arriver arriva ! Une explosion ! La même que la veille avec en prime une solide érection et un lâcher de liquide séminal assez important.
    Durand ces 15 jours j’ai porté l’aneros plusieurs fois dans la journée pendant 5 à 6 heures et la nuit aussi. Je ne ressens rien la nuit certainement dû à un manque de lubrifiant, j’ai quand même eu des petits réveils en pleine nuit où je sentais l’aneros mais c’était fugace l’envie de dormir l’emportant.
    Depuis quelques jours j’arrive à obtenir du plaisir sans l’aneros juste en me caressant les seins et contracter mon sexe. J’arrive à obtenir une sorte d’orgasme mais je me rends compte qu’il faut que je me bloque, c’est-à-dire que je bloque ma respiration pour contracter le bas de mon ventre et c’est ce phénomène qui me déclenche du plaisir. Après chaque orgasme j’ai un écoulement de liquide assez important surtout quand il se produit avec l’aneros .
    Il faudrait que j’arrive à ne pas contracter et respirer lentement mais dès que je relâche je sens que cela redescend. A travailler …
    Etant en congé en ce moment et multipliant cette nouvelle expérience je me sens rempli de sensualité, le simple fait que ma femme passe derrière moi et me caresse cela fait monté en moi des frissons et je sens cette montée de plaisir au niveau de mes seins et de mon périnée. Le frottement d’un vêtement sur mes tétons m’excite aussi, ils sont tendus en permanence, lorsque je vais fumer dans mon atelier j’aime me poser et me caresser les seins, il ne me faut que 3 ou 4 minutes pour obtenir un petit orgasme. Fumant un peu trop, imaginez le plaisir que je prends dans la journée ! vivement que je reprenne le taf car j’ai peur de devenir accro …
    Voilà les dernières nouvelles de mon expérience, j’essayerais de revenir un peu plus souvent afin d’éviter un si long message. J’ai hâte de lire vos ressentis.
    PS : je n’ai pas pu résister… le fait de coucher ces mots m’ont titillé l’esprit et autre, du coup insertion du compagnon qui me remplit de plaisir…
    Bien à vous.

    #25274
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    C’est un long message effectivement. Vos aptitudes semblaient grandes et me faisaient écrire les 25 et 26 octobre :

    Vous me donnez l’impression de commencer votre cheminement sur les chapeaux de roues.

    Vos progrès en si peu de temps sont remarquables. Votre potentiel de connaître rapidement l’orgasme prostatique et le super O’ me paraît très fort.

    Vos progrès sont fantastiques :

    J’ai reproduit 4 ou 5 fois ce qu’il me semble être des mini O (à confirmer) pendant 1 h dans mon bain, j’en ai eu 3 sûr qui m’ont fait perdre mes moyens c’est à dire qu’ils m’ont mis dans un état ou je me sentais perdre connaissance l’espace de 5 secondes,

    Je vous encourage vivement à lire la carte au trésor pour constater que vous vivez de formidables orgasmes prostatiques que vous reproduisez à volonté. Au niveau que vous avez atteint vous devriez ouvrir un nouveau sujet car vous êtes passé du stade des débuts à celui de la pratique confirmée !
    Il vous faudrait maintenant avoir suffisamment confiance en votre capacité orgasmique pour accorder plus d’importance à la relaxation, au relâchement musculaire qui vous conduiront à un stade plus avancé où dépassant le stade des orgasmes vous entrerez dans la zone orgasmique, celle où vous jouirez en permanence, les orgasmes venant jaillir comme des geysers au dessus du niveau de l’eau bouillante…

    Le soutien et la participation de votre femme à votre exploration est d’une valeur inestimable pour votre succès. Je suppose qu’elle est fière de constater votre évolution et doit même commencer à en tirer avantage dans vos ébats.

    A très bientôt et bon cheminement @philaneros.

    #25352

    Philaneros
    Participant

    Bonjour @andraneros

    Comme vous dites c’est fantastique, cependant quand vous me dites :

    vous vivez de formidables orgasmes prostatiques que vous reproduisez à volonté.

    j’ai du mal a croire que ce soit le vrai orgasme prostatique, du moins celui que j’ai imaginé lors de ma quête, déchirant,fulgurant, celui qui vous remplit et comble de plaisir dans tous le corps. Est ce les lectures de ce forum qui m’ont fait idéaliser ce moment ou suis je différent comme chacun et que Mon orgasme prostatique se déroule de la sorte? Je ne sais pas pour le moment et suis encore dans le doute, mais j’ai envie de croire qu’il y a le nirvana qui m’attends, que je vais le toucher,le caresser,l’apprivoiser en usé et en abuser.
    Je penses plutôt a des minis O, les ayant pratiqués pas mal de fois ces derniers jours, je me rend compte qu’il y en a 2 sortes.
    Il y a celui avec l’aneros, mon préféré, a peine inséré je ressent déjà du plaisir et c’est avec lui que j’ai obtenu mes micro perte de connaissance, dans la phase ou je reprend ma respiration je sens des contractions involontaires qui viennent amplifier ce plaisir.Et les autres que je m’octroie des que je peux, un peu plus long a venir car pas de stimulation sur la prostate et un peu moins intenses mais qui me laisse tout de même ravi.

    Il vous faudrait maintenant avoir suffisamment confiance en votre capacité orgasmique pour accorder plus d’importance à la relaxation, au relâchement musculaire qui vous conduiront à un stade plus avancé où dépassant le stade des orgasmes vous entrerez dans la zone orgasmique, celle où vous jouirez en permanence

    Oui et j’ai hâte de me refaire une session de 2 ou 3 heures, de reprendre les bases, de ressentir l’aneros bougé et d’essayer de multiplier ces mini O afin d’obtenir une nouvelle expérience. Il faut aussi que je travaille sur la montée du plaisir sans ces apnées et la contraction du bas ventre.

    Le soutien et la participation de votre femme à votre exploration est d’une valeur inestimable pour votre succès. Je suppose qu’elle est fière de constater votre évolution

    Effectivement, et le fait de ne pas cacher a sa moitié ces pratiques rend la progression plus simple. Elle me lavais dit de toute façon tu y arrivera.

    et doit même commencer à en tirer avantage dans vos ébats.

    Pas pour le moment car avec son boulot et les fêtes de fin d’année elle était trop fatiguée et nos ébats restèrent classique. Après je sais pas si elle verra une différence, je suis quelqu’un qui prend du plaisir quand l’autre en a aussi, le ptit coup vite fait d’accord c’est bien mais c’est pas celui que je recherche; je veux qu’il dure que ma femme prennes son pied qu’elle m’en redemande encore et encore;je m’occupe beaucoup d’elle. En revanche elle a une nouvelle zone érogène a me caresser qui va vite me faire grimper .

    Bien a vous.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  Philaneros. Raison: mise en page
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Andraneros Andraneros. Raison: Correction de la mise en forme des citations
    #25356

    Philaneros
    Participant

    Je viens d’écrire un message et l’ai édité pour une mise en page mais il n’est pas passé, est ce que quelqu’un peux le récupéré ?
    Merci

    #25359
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    C’est réparé.

    #25361

    Philaneros
    Participant

    Merci andraneros

    #25362
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @philaneros les orgasmes prostatiques existent sous toutes formes, d’intensité variable, de durée variable. D’un anéronaute à l’autre l’expérience peut être vécue très différemment. La même personne peut vivre des orgasmes très différents selon les sessions et selon son évolution au fil de son cheminement. Vous le constatez en parcourant les témoignages apportés à notre forum.

    Vous avez raison, en revanche, si vous parlez non plus d’« orgasme prostatique » mais de « super O’ ». Toute chose vient en son temps pour qui sait être patient. En me reportant à votre premier message je calcule que cela fait quatre ou cinq mois que vous avez commencé votre cheminement et vous nous dites :

    Je pense plutôt a des minis O’s, les ayant pratiqués pas mal de fois ces derniers jours, je me rends compte qu’il y en a 2 sortes.
    Il y a celui avec l’aneros, mon préféré, a peine inséré je ressent déjà du plaisir et c’est avec lui que j’ai obtenu mes micro perte de connaissance, dans la phase ou je reprend ma respiration je sens des contractions involontaires qui viennent amplifier ce plaisir.Et les autres que je m’octroie des que je peux, un peu plus long a venir car pas de stimulation sur la prostate et un peu moins intenses mais qui me laisse tout de même ravi.

    Ça ne fait que confirmer mon opinion :

    vous vivez de formidables orgasmes prostatiques que vous reproduisez à volonté.

    Ne vous cachez pas derrière votre timidité ; vous méritez les félicitations du jury. Ce ne sont peut-être pas encore des orgasmes qui renversent tout sur leur passage, mais c’est quand même fantastique d’être devenu capable de vivre aussi facilement et aussi souvent des moments de jouissance qui peuvent vous conduire au bord de la « perte de connaissance ». Aviez-vous la même aptitude avant de commencer votre cheminement ?

    Oui et j’ai hâte de me refaire une session de 2 ou 3 heures, de reprendre les bases, de ressentir l’aneros bougé et d’essayer de multiplier ces mini O afin d’obtenir une nouvelle expérience. Il faut aussi que je travaille sur la montée du plaisir sans ces apnées et la contraction du bas ventre.

    Vous êtes au cœur de vos futurs progrès, de vos futures découvertes. Je suis vraiment heureux de lire que vous êtes si bien installé dans votre ascenseur orgasmique.

    Vous commencez à comprendre à quel point il est important de consacrer du temps à vos ébats pour partager vos jouissances. Vous découvrirez bientôt à quel point ce partage contribuera à intensifier encore plus non seulement le plaisir que vous en tirerez mais aussi les liens qui vous unissent.

    Bon cheminement à vous et à votre femme @philaneros.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.