• Ce sujet contient 9 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par augnat, le il y a 9 mois.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Articles
  • #46322
    livraison
    Participant

    Bonjour à tous,

    C’est la première que j’écris sur un forum, mais le plaisir de faire partir de cette communauté est trop forte.

    J’ai 44ans hétéro , marié et père de 2 enfants. Sexualité normal avec ma femme ; rien d’extraordinaire.

    Début d’année je parcours le net (site x) et je découvre des videos de massage de la prostate. De fil en aiguille , je découvre ce site et le forum

    Devant les dialogue enthousiasme des utilisateurs , je décide de commander un aneros Helix fin juin.

    Je reçois le jouet et je commence les scéances jusqu’a fin juillet. (5 à 6 séances avec des orgasmes superbe et aussi des super T)

    Mes questions aux expert sont les suivantes :

    1 / j’ai beaucoup de mal à trouver des moments seuls à la maison (enfant et femme sont là) , je dois quitter le travail pour essayer de rentrer quand la famille est pas la et savourer mon moment seul . Comment faite vous ?

    2/ Depuis mais séance , j’ai des appels de la prostate toute la journée , j’arrive à avoir des mini O rien quand me concentrant dessus (sans aneros). Avez vous cela aussi ?

    3/ Le soir en me couchant je n’arrive pas à m’endormir. J’ai des contractions involontaires, des montées électriques dans tous le corps (des mini O je dirais), des sensations d’avoir l’aneros en moi , des envies de me doigter …  pendant que ma femme dort . Avez vous cela aussi ? Je suis super fatigué car je n’arrive mas à dormir . Je précise que depuis début août je n’ai plus de séance avec l’aneros.

    Merci de votre lecture et retour sur mes interrogations

    A bientôt

     

     

     

    #46324
    bzo
    Participant

    salut

     

     Comment faite vous ?

    pas marié, habite tout seul, tout le temps que je veux y consacrer, je me l’accorde

     

     j’ai des appels de la prostate toute la journée , j’arrive à avoir des mini O rien quand me concentrant dessus (sans aneros)

    clairement, tu as de très bonnes dispositions, tu sembles faire partie de cette catégorie de chanceux

    qui semblent être tombés dans la potion magique, à la naissance

    et n’ont besoin de pas grand chose pour accéder au Graal

     

    sinon, des appels de la prostate, oui, j’ai cela aussi

     

    Avez vous cela aussi ? Je suis super fatigué car je n’arrive mas à dormir . Je précise que depuis début août je n’ai plus de séance avec l’aneros.

    non, je dors comme un bébé, bien que je me réveille souvent et mon corps s’accorde quelques instants de plaisir à chaque fois

    puis je me rendors

     

    mon diagnostique, je dirai, comme déjà plus haut, que tu fais partie de cette rare catégorie qui ont un accès optimal à leur prostate,

    presque immédiatement après avoir débuté,

    tu as réveillé tout le mécanisme maintenant que tu as pratiqué un peu

     

    tu y as goûté et tu ne peux pas t’en passer, cela te déborde , pour l’instant,

    cela passera, je crois, au fur et à mesure que tu gagneras en maîtrise et en expérience,

    fais juste attention à ce que cela ne nuise pas à ta vie familiale, sociale et au boulot,

    tant que cela est  à peu près intact, n’en pâtit pas, n’a pas de retombées néfastes

    je dirai que ça va, il n’y a pas péril en la demeure

     

    pour le reste, prends ton temps, écoute ton corps, ne sois pas pressé,

    tout est là en toi, cela ne va pas s’envoler,

    prends ton temps pour déguster et améliorer toujours la qualité des sensations et des orgasmes,

    essaie de creuser la relation à ton corps,

    que tes orgasmes soient de plus en plus globaux, sortent du bassin,

    envahissent tout ton être

     

    il n’y a tellement pas de limites à ce qu’on peut atteindre avec le plaisir prostatique

    ou les orgasmes énergétiques,

    qu’il faut vraiment prendre son temps et travailler la qualité,

    enrichir notre pratique, explorer, explorer

    #46326
    PetitsPlaisirs76
    Participant

    Comment faites vous ?

     

    A 74 ans nous faisons chambre à part, néanmoins Mme est parfaitement au courant de tout mon petit matériel et de mes séances nocturnes.

    Le matin je la rejoins dans son lit pour une demi-heure de câlins et caresses diverses. Nous avons toujours une sexualité avec orgasmes mais pour la prostate je préfère être seul.

     

    Avez vous cela aussi ?

     

    Oui mais sans doute moins fort, les années sont là.

    C’est assez addictif quand on a bien chauffé prostate et anus.

     

     

    #46329
    modeyin
    Participant

    Bonjour @livraison

    1/ marié mais seul la semaine voir le weekend

    2/oui j’ai ça aussi par période. C’est un peu déstabilisant au début je te confirme mais on y prend vite goût.

    Les conseils que je pourrais te donner accepte cette situation

    Communique avec ton corps pour gérer ce moment délicieux Parle lui

    Entretien ce lien que tu as avec ton corps

    Essaie de contrôler ta montée de plaisir avec ta respiration et PROFITE

    3/Quand mon corps est en RUT 24/24  la seul solution que j’ai trouvé c’est l’ éjaculation pour calmer ses ardeurs

     

    #46335
    divine_oblivion
    Participant

    Quand tu as le prostate en feu, peux tu tout simplement provoquer une ejaculation pour le calmer? En tout cas la sensation partira probablement avec le temps, c’est juste que tu es concentré dessus car c’est une nouvelle sensation.

    Pour le temps seul… j’avoue que j’ai appris célibataire avec plus de temps. Puis j’ai continué avec ma femme soit présente avec moi, soit des fois dans une autre pièce (elle sait ce que je fait et elle me soutient a fond). Ta femme sait? Elle te soutient?

    #46336
    livraison
    Participant

    Bonjour à tous

    Merci pour votre retour

    Pour répondre à @divine_oblivion

    Non mas femme ne c est rien, je ne pense pas aborder le sujet , elle est trop coincé est né comprendrait pas

    #46337
    PetitsPlaisirs76
    Participant

    Salut

    Avec les épouses ou les compagnes il faut y réfléchir à deux fois avant d’aborder le sujet

    qui leur apprend que l’on peut avoir beaucoup de plaisir, sans elles, en se mettant dans “choses” dans le cul.

    Il faut que sexuellement le couple soit bien en phase pour s’enrichir de cette pratique complémentaire.

    Bon courage.

    #46339
    divine_oblivion
    Participant

    vous vous connaissez mieux vos conjoint.es que moi mais on peut être étonné aussi par l’ouverture des autres.  Ca peut être aussi une manière d’aborder d’autres tabous. Ça peut aussi passer par un professionnel, en rdv avec un.e sexologue. Puis ça peut être abordé dans le cadre de santé prostatique.

    après dans ton cas tu n’as même pas besoin de lui dire pour en profiter un peu avec elle, vu que tu as des sensations sans jouet.

    #46353
    livraison
    Participant

    Bonsoir

    Merci à tous pour vos retour.

    Je vous partage la suite de mon expérience

    Hier matin j ai réalisé une séance avec l aneros d environ 80 min

    A peine l aneros inséré et deux à trois contractions volontaires,  la machine c est mis en route avec des contractions automatique et des tremblement énorme de tous le corps et même du visage.

    C était tellement énorme que je me suis même froissé un muscle du bras gauche.

    Cj ai du avoir c sensation qui dure 20 à 40s au moins 10 fois pendant la séance avec le cœur en marathon après c est seconde où je ne maîtrisait plus rien.

    Pour vous c est le super 0 ?

    A votre avis je suis à combien sur la carte au trésor ?

    Merci à vous

     

     

    #46362
    augnat
    Participant

    Hello

    On a tous envie de classifier et de mettre des mots sur ce qu’on a vécu et ressenti, moi le premier, mais je pense que c’est un peu une erreur. À mon avis, on ressent mieux les choses en se laissant simplement porter.

    Cela dit, ce que tu racontes me donne l’impression que tu as expérimenté les sensations orgasmiques dans tout le corps. Elles sont complémentaires de ce qu’on ressent avec la prostate (pour moi avec l’orgasme anal et l’orgasme du gland ça forme un tout) et tu dois être assez loin sur la carte, petit veinard 🙂 Quand je les invoque pendant mes séances, je fais attention de ne pas contracter la zone du torse, parce que je me suis retrouvé deux ou trois fois avec l’impression de faire une crise cardiaque tellement j’avais sollicité mes muscles.

    Pour te donner mon avis sur tes premières questions (qui n’a aucune vocation à l’universalité mais j’ai l’impression d’avoir une pratique qui ressemble à la tienne) :

    1. C’est difficile de trouver un moment seul. Je fais des séances sous la douche mais elles sont moins satisfaisantes. Sinon je reste à l’affût de la moindre ouverture, quand Madame sort et que mon fils dort par exemple. Mais il faut évidemment que ça coïncide avec des moments où j’ai envie (cette semaine, non).
    2. J’ai la même chose que toi. Moi c’est surtout l’anus qui vient me chercher, et ça m’embête beaucoup parce que de toutes les sensations expérimentées depuis mon entrée dans cette aventure, c’est celle que j’aime le moins. Il m’arrive de m’écarter discrètement quelques minutes d’un groupe et me provoquer un, deux ou trois orgasmes, simplement pour que la sensation se calme. Chez moi, l’orgasme de l’anus est le plus fort, mais c’est aussi celui que j’aime le moins. Pour la prostate, ça m’arrive aussi, et dimanche soir dernier, après une soirée un peu folle, je me suis réveillé avec cette sensation d’appel, mais au niveau du périnée cette fois. Ton corps réclame son dû, il faut l’accepter, mais je me rends compte qu’avec le temps ça a tendance à se présenter de moins en moins souvent à des moments incongrus. Le dialogue avec le corps se fluidifie avec le temps, quand imperceptiblement tu te sens plus à l’écoute de tes sensations. Par exemple maintenant je peux aussi avoir des orgasmes en cascade rien qu’en me laissant aller à fantasmer, ça c’est plutôt cool.
    3. Les envies incontrôlables prenant le pas sur le sommeil au point que ça en devienne handicapant, je n’ai jamais vraiment eu donc je ne peux pas t’aider…

    Ah, et pour le dialogue avec Madame, c’est quitte ou double j’ai l’impression. (Et essayer les sensations pendant que tu fais l’amour avec elle sans le lui avoir dit, mauvaise idée à mon avis, elle risque de s’en rendre compte, pas terrible si tu ne le lui as pas dit avant.) Avec ma compagne, ce n’est toujours pas vraiment ça, et pourtant je vois bien qu’elle fait des efforts. Ce serait plus simple si on trouvait chez elle le genre de levier qui marche si bien sur moi…

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.