Mots-clés : 

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Articles
  • #43185
    oddset
    Participant

    Bonjour
    Utilisateur d’un Aneros Helys depuis un mois, j’ai suivi les conseils d’Adam (merci à lui) mais sans trop de succès jusqu’à présent.
    Je faisais mais exercices respiratoires, j’essayais de me relaxer au maximum mais bien qu’ayant ressenti quelques petits moments de plaisirs diffus, je ne peux pas dire que jusqu’alors j’avais atteins au moins un premier succès (on dira que j’en étais arrivé au stade 7 de la carte au trésor “Premières sensations furtives de plaisir”, ce qui voulait dire qu’il fallait vraiment que je creuse le sujet).
    Mais ça, c’était avant…
    Le changement? J’ai laissé l’Aneros pour un jouet un peu plus “imposant” et vibrant acheté en ligne. Il s’agit d’un modèle qui a la hampe qui bouge via un moteur et vient donc caresser à intervalle régulier la prostate.
    Pour ma première séance, après l’avoir introduite (avec un peu d’effort car 3cm de diamètre, ça commence à faire), j’ai lancé les chevaux… Bon soyons honnête: Au lieu de la cavalerie, dans les premières séances, on était encore plus proche des chevaux de manège qu’autre chose, avec néanmoins un peu de changement par rapport à l’Aneros. Les mouvements de la hampe caressait la prostate et celle-ci commençait à m’envoyer des signaux de satisfaction, signaux malheureusement vite estompés. On progressait donc mais l’orgasme était encore loin…
    A noter que le jouet n’ayant pas de fort rétrécissement à la base, il avait aussi tendance à ressortir.
    Pour y rémedier je décidais hier soir de me mettre en position semi assise pour coincer la chose. Et c’est là que tout s’est déclenché… (Attachez vos ceintures!)

    J’ai commencé ma séance en lançant les mouvements motorisés de la hampe, générant de nouveau quelques sensations de plaisirs diffus. Après un bon moment, sentant que ce plaisir allait et venait en fonction de la position du jouet, je l’ai stoppé alors qu’il était posé en pression légère sur la prostate, position où le plaisir semblait être le plus à son apogée.
    J’ai alors commencé à bouger un tout petit peu dessus, avec des mouvements avant arrière de mon bassin. La sensation de plaisir s’est alors légèrement accrue puis est retombée au bout de 2 minutes environ.
    Encouragé par ce premier progrès, j’ai essayé à nouveau de relancer la machine et là la sensation de plaisir diffus a commencé à se faire plus réelle d’un coup. Je n’ai rien changé par rapport à avant mais c’est comme si un déclic s’était fait…. Mes jambes se sont mises à trembler toute seules. Puis le bassin s’y est mis.
    Dans une attitude volontairement la plus relaxée possible, j’ai alors laissé mon corps bouger seul sans mouvement volontaire de ma part sur le haut de la hampe du jouet.
    Je me suis retrouvé observer mon corps comme si j’étais à l’extérieur, le laissant en pilote automatique se faire plaisir. Etrange impression, je peux vous dire…
    Et bientôt j’ai ressenti ce que je peux considérer comme un premier vrai orgasme: J’ai en effet eu dans le désordre une sensation de ballon de baudruche éclatant doucement en moi, des mouvements forts de mon intérieur bougeant le jouet, de la chaleur et surtout un plaisir intense au niveau de la prostate, le tout avec le bas de mon corps toujours en mouvement spasmodiques.
    Une fois cet orgasme retombé, et mm’être dit qu’enfin j’avais touché au but (et mis dans la lucarne!) je me suis remis à l’ouvrage et ai connu à la suite 3 autres orgasmes un peu moins forts (mais très agréables). Avec toujours les tremblements revenant ponctuer ces moments de plaisir.
    En bref, ce fut donc une grande soirée pour moi et même si cela ne s’est pas fait via un Aneros, ni par la méthode traditionnelle telle qu’expliquée par Adam, j’y suis quand même arrivé.
    Mon bilan: il y a donc plusieurs chemins pour arriver au plaisir, il ne faut pas désespérer on peut y arriver, avec un jouet ou un autre (j’en suis la preuve vivante!! 🙂
    Ce soir je vais peut être d’ailleurs ressortir un coup mon Helys, histoire de voir si la même position peut aussi marcher avec lui. Qui sait?
    A suivre donc…
    PS: A noter que j’ai enlevé aussi cette semaine la courbure arrière de l’Aenros, elle me gênait plus qu’autre chose…

    #43186
    bzo
    Participant

    bravo, voilà bien l’état d’esprit et l’approche que je préconise

    le traité d’Aneros permet à beaucoup de se lancer sur la voie du plaisir prostatique
    mais tout le monde n’y trouve pas son compte,
    pas mal de gens essaient et encore essaient et n’y arrivent pas,
    certains persistent pendant des mois, voire des années sans grands résultats
    et quelques uns très endurants finalement y parviennent ainsi,
    c’est assez admirable d’abnégation et de volonté

    mais je maintiens que cela ne devrait pas se passer ainsi,
    la découverte du plaisir prostatique ne devrait pas être un chemin de croix,
    la découverte des énergies en nous, de leurs exploitations possible, diverses et variées,
    devrait se faire dans un état d’esprit de curiosité, de gourmandise et d’audace
    avec des réponses de notre corps assez rapidement

    car voilà bien un des problèmes souvent,
    les gens ont une approche intellectuelle, là on l’on devrait laisser parler l’instinct et les pulsions,
    on devrait essayer à tout prix, avant tout, de se connecter à son corps, de l’écouter

    moi aussi, j’ai d’abord essayer suivant le Traité à la lettre mais après quelques jours,
    j’ai compris que ce n’était pas pour moi
    et j’ai essayé autrement

    les plaisirs non péniens sont une chaîne de montagnes immenses en nous
    et chacune a une infinité de voie pour se diriger vers les sommets,
    donc tu as quitté la voie principale de la cime prostate, celle indiquée dans le Traité
    et tu as découvert un autre chemin qui te convient mieux pour l’instant,
    cela ne veut pas dire qu’un jour, tu ne retourneras pas vers la voie du traité
    quand tu seras prêt, avec des meilleures dispositions obtenues ailleurs

    le tout, c’est d’éveiller les énergies en nous, de faire le fameux rewiring,
    de mettre pied sur ce monde fabuleux des plaisirs non péniens,
    après tu prendras confiance, tu expérimenteras dans toutes sortes de directions

    cependant ce que tu décris, l’expérience que tu as vécu avec ce masseur vibrant plus épais,
    je ne suis pas 100 pour 100 sur que ce soit du plaisir prostatique,
    peut-être un mélange de plaisir prostatique et anal,
    voir 100% anal,
    à voir
    mais encore une fois, cela n’a aucune importance,
    l’important , c’est que tu obtiens des résultats, cela te donne confiance en tes moyens
    et cela te motive pour explorer plus loin
    et dans toutes sortes de directions

    #43187
    oddset
    Participant

    Merci bzo pour ta réponse.
    Oui il est possible que je revienne plus tard vers un cheminement plus conforme au traité… Mais ce ne sera sans doute pas avec l’Helix. En effet, l’essai d’hier soir n’a pas été concluant.
    Malgré une longe session, je n’ai eu quasiment aucune sensation pérenne. De temps en temps quelques fourmillements et contractions involontaires mais rien de comparable avec ce que j’ai pu obtenir avec l’autre jouet vers lequel je vais me retourner avec joie pour mes longues soirées d’hiver.
    PS: je sentais vraiment ma prostate “pulser” donc je ne crois pas trop à l’orgasme anal.

    #43188
    Gerardisson
    Participant

    Merci @oddset pour ton retour.
    A tout hasard, pourrais tu en dire plus sur la référence de ce jouet?
    Je suis curieux.

    #43189
    oddset
    Participant

    Le hasard faisant bien les choses 😉 , c’est le masseur de chez Adorime.
    Si tu le prends, tu pourras dire si pour toi aussi il te fait de l’effet?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par oddset.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par oddset.
    #43192
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @oddset. Bienvenue sur notre forum !

    Merci de nous apporter ton témoignage. C’est une étape importante de ton cheminement. Il apparaît que tu as bien fait de tenter l’expérience avec ton masseur vibrant et caressant. Je suis persuadé, comme @Bzo, qu’il est très important d’avoir « du grain à moudre » pour tirer le meilleur parti de nos sessions. En effet tant qu’un débutant ne perçoit aucun effet « prostatique » en échange des efforts qu’il fait pendant ses premières sessions il peut légitimement avoir l’impression qu’il tourne à vide. Cette impression conduit à la frustration, à de la crispation et éventuellement au renoncement, même si en réalité l’apprentissage a bien commencé sans que ça se voit.

    Cependant sois bien attentif à ne pas attendre automatiquement le même résultat à chaque session. Reste très appliqué et concentré sur ce que tu ressens. Au delà de la stimulation physique qui peut varier l’état d’esprit est primordial.

    Bon cheminement @oddset.

    #43193
    oddset
    Participant

    merci @andraneros pour tes remarques. Je suis bien conscient que contrairement à l’orgasme pénien, le plaisir prostatique c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique. Il me reste encore du chemin à parcourir en chevauchant mon beau chev… mon beau masseur prostatique 🙂

    #43195
    bzo
    Participant

    “Mais ce ne sera sans doute pas avec l’Helix. En effet, l’essai d’hier soir n’a pas été concluant.”

    ne jamais écrire jamais. Ne ferme aucune possibilité, reste le plus ouvert et le plus curieux possible.
    il peut très bien y avoir un masseur qui a un certain moment de ton parcours, ne te fera aucun effet
    et si tu le reprends quelques mois après,
    il te fera un effet fantastique

    donc, ne pas restreindre tes options en en excluant,
    toujours de temps à autre, les retester systématiquement,
    ceux que tu as mis de côté

    bon, je parle de mémoire
    car cela fait des années que je pratique aneroless,
    c’est tellement plus simple et plus riche

    j’ai plusieurs boîtes à chaussures remplies de masseurs,
    certains qui n’ont jamais servis,
    peut-être un jour, qui sait,
    jamais dire, jamais

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.