Ce sujet a 3 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Avatar Garrett, il y a 5 ans et 4 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #12095
    Avatar
    Johaneros
    Participant

    Bonjour à toute la communauté.

    Nouveau possesseur d’un aneros hélix (après avoir testé le nexus glide et le janus le plus petit), j’avais qqes questions à poser.

    Tout d’abord, rien à redire sur l’helix, l’efficacité est au rendez vous, contrairement aux autres que j’ai pu tester.

    En fait, les contractions involontaires arrivent assez rapidement avec une sensation plus qu’agréable. J’ai l’impression que mon périnée se contracte indépendamment de mon anus. Mais après qulqes dizaines de scondes, les contractions sont toujours là, mais avec moins de sensations. Il m’arrive aussi lorsque je relache, une grosse contraction arrive et c’est super bon.

    Mais dans le traité il est indiqué d’éviter de trop fortes contractions.

    Donc ma question est: faut il laisser venir ces fortes contractions(involontaires) et lors des petites (involontaires), lorsque les sensations diminuent, faut il essayer de les contrer et se détendre à nouveau et recommencer une faible contraction volontaire amenant à celles involontaires?

    En tout cas, un grand merci pour ce site, il est grandiose et grâce à vous, j’ai pu reprendre le chemin vers la prostate.

    Bonne journée.

    #12099
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue au sein de notre communauté @johaneros !

    En vous lisant je pense que vous avez bien commencé votre cheminement vers le Super O’. Vous nous dites en effet que vous ressentez bien des contractions involontaires anales et périnéales et aussi que ces contractions sont associées à des vagues de plaisir.

    Votre problème si j’ai bien compris est que pour l’instant tout cela ne vous mène pas encore à l’orgasme.

    Tout d’abord, sur ce forum comme sur d’autres consacrés au même sujet, vous avez lu ou vous lirez que l’accès à l’orgasme par le massage de la prostate peut prendre du temps. Certains y parviennent très vite, d’autres mettent plusieurs semaines, plusieurs mois voire plusieurs années avant de connaître l’extase. Vous devez donc vous montrer patient et être attentif à ne pas attendre l’orgasme à chacune de vos sessions, attitude qui est une cause fréquente d’échec.

    Ensuite les deux clés du succès sont la relaxation de tout votre corps et l’attention portée aux plus subtiles sensations que la présence de l’Aneros fait naître au plus profond de votre intimité.

    Les contractions involontaires que vous connaissez vous apportent du plaisir. Ils ne faut donc pas les bloquer. Par contre si l’intensité de votre plaisir vous conduit à contracter certaines partie de votre corps et donc à bloquer les vagues de plaisir suivantes, il faut vous efforcer à ces moments d’approfondir votre relaxation, de relâcher un peu plus tous les muscles concernés avec pour résultats :
    1) la prolongationde votre vague de plaisir qui pourra éventuellement s’amplifier en toute liberté,
    2) la répartition progressive de ce plaisir dans le reste de votre corps qui vous conduira à une jouissance d’autant plus intense qu’elle concernera tout votre être.

    Il ne faut pas essayer de contrer vos sensations. Il faut y apporter toute votre attention pour permettre à votre cerveau de se reprogrammer en apprenant que ces sensations nouvelles sont la porte d’un nouveau chemin de plaisir. Il faut comprendre que la pratique de l’Aneros est l’apprentissage d’une nouvelle forme d’orgasme, qui doit se différencier de celle que votre cerveau connaît déjà.

    @johaneros votre enthousiasme et l’application de ces quelques règles devraient vous permettre de bien avancer dans votre cheminement vers le Super O’. Revenez vite nous faire part des résultats que vous obtiendrez ou des nouvelles questions que vous vous poserez. Notre communauté sera heureuse de vous entendre et de vous aider.

    Bonne route…

    #12100
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    Pas grand chose à rajouter à @andraneros qui anime parfaitement ces forums avec des réponses de très grandes qualités (un grand merci à lui au passage). La règle de base est de se laisser aller donc en effet, n’essayez pas de contrôler les contractions, au contraires, ce sont elles qui vont vous menez vers l’orgasme. Essayez donc de vous laisser aller dans la direction où elles deviennent plus fortes, entretenez les, et détendez vous pour les laisser prendre contrôle de vous. C’est justement à ce moment précis, où le corps prend le contrôle sur le conscient que les plus belles avancées se font. Amusez vous bien 😉

    #12117
    Avatar
    Garrett
    Participant

    Une fois de plus de très bonnes informations pour nous qui débutent. Merci à vous

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.