2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Articles
  • #22772
    subBoybelsubBoybel
    Participant

    Bonsoir. J’ai posté un message sur mon cheminement sur le sujet dédié à l’Anéros et au plaisir prostatique. J’ai reçu une réponse de @Rodward et comme j’y parlais de plein de choses à la foi, je me permets d’y répondre ici parce que ce sont des questions qui s’éloignent du sujet original.

    Et désolé aussi de ne pas avoir le temps de contrôler le style cette fois-ci. Il risque de faire très « langage parlé ».

    Mon message est ici, je ne vais pas le copier-coller, ce serait inutile. Je me permets néamoins de copier la réponse de @Rodward : c’est beaucoup plus facile pour moi.

    – Quelle est votre conclusion par rapport au Mystim Big Bend It et à votre expérience en matière d’électro simulation, avez-vous déjà essayé l’électro simulation uniquement sur les parties génitales ? Si oui, quelles en sont les sensations et nécessitent-elles une simulation annale pour plus de plaisir ?

    L’estim dépend surtout du sujet. Je n’ai qu’un bête boîtier de la marque e-stim Systems. Il y a un membre ici qui en a déjà parlé à de nombreuses reprises, qui se désespérait d’avoir des réponses. Mais bon, il est vachement mieux équipé que moi : il a le modèle ET312B, la Rolls de la Rolls en ce qui concerne ce genre de pratique. Il faut déjà savoir que c’est tout sauf du SM. Il ne faut bien sûr pas brancher l’appareil à fond d’un coup. Mais bien fait, les sensations sont exquises. Le fameux ET312B permet plein de choses, des programmations, utilisation de fichiers audio, mise en mémoire de routines et même contrôle à distance. Bref, la Rolls.

    En ce qui concerne le Big Bend It, personnellement je ne l’aime pas. Il s’agit d’un objet en silicone et pour moi, rien de tel que le métal. J’ai déjà eu la chance d’utiliser le 312 d’un pote, je peux dire que ça n’a rien à voir avec mon appareil. Mais je ne l’ai pas fait avec mon plug. Par contre, lui, en avait un en métal. Il a adoré. Je pense m’en acheter un, un jour (le plug, pas l’appareil qui coûte une fortune). Mais bon, j’achète déjà assez comme ça, je ne roule pas sur l’or non plus. J’attendrai.

    Comme je disais, tout dépend de l’utilisateur en ce qui concerne les sensations. Moi, je branche de bêtes colliers de serrages trouvés en magasin de bricolage. Parfois, un penis plug (ou un sperm stopper pour les plus peureux). Le métal est ce que je préfère, les sensations sont bien plus fortes que le caoutchouc conducteur. Même si elles restent exquises. Et je jouis systématiquement, même sans stimulation anale.

    – Concernant la cage de chasteté, comment est-il possible d’avoir une éjaculation sans la moindre simulation ? Et l’utilisation de cette cage est-elle conseillée lors du massage prostatique pour isoler un maximum les sensations du pénis ?

    Personnellement, je pense que ça aide à se concentrer pour le plaisir prostatique. Mais encore une fois, cela doit dépendre aussi de la personne. Je la porte depuis +/3 jours et je vois que j’ai moins tendance à penser au pénis. Mais comme je l’ai raconté dans mon message, je peux prendre mon pied, même encagé, juste en me pénétrant avec un objet. Il s’agit donc quand même d’une stimulation. J’utilise le NJoy Pure Wand, beaucoup plus facile à manier seul qu’un autre gode. Parce que, pour y parvenir, je pense qu’il faut le faire seul. Ou alors avoir un mentor qui s’y connaît. Personnellement, je suis switch, j’ai déjà fait grimper des mecs au plafond. Mais comme je l’ai dit, ce n’est pas un orgasme prostatique, ni même du milking, juste une éjaculation normale. Avec ceci qu’elle a de particulier qu’elle se révèle comme involontaire, incontrôlée, vu que générée par un autre moyen que la masturbation. Comme lu sur le XTube d’un gars, c’est « It feels so frustratingly good! ». En résumé, oui, à mon avis, ça m’a aidé.

    Un aparté sur ma cage : il s’agit de la Birdlocked en silicone. Et j’ai changé la bande de serrage d’origine pour l’anneau par un collier de serrage (encore un, mais un peu plus grand que ceux que j’utilise pour le pénis) pour l’empêcher de s’enlever toute seule. Avec du savon ou du lubrifiant, ça part vite ces choses-là. Et je pourrais y mettre un peu de lubrifiant et jouer avec pour stimuler mon pénis mais je ne le fais pas. Je peux résister, vu les plaisirs que le reste peut apporter. Et il va sans dire que l’érection est contrariée, si vous voyez ce que je veux dire. Je ne suis pas monté comme un cheval, d’ailleurs au repos, je suis plutôt dans la moyenne basse, ça bouge un peu dedans. J’y ai d’ailleurs mis deux cadenas de chaque côté pour relier les trous d’aération pour rétrécir le tube. Ce n’est pas facile à imaginer mais allez voir à quoi ressemble la cage, et vous comprendrez. Je peux mettre un lien aussi ? Mais en érection, je suis plus grand que le tube. Il faut donc contrôler. D’ailleurs j’ai remarqué avec étonnement que ces 3 dernières nuits se sont bien passées. J’ai eu mes érections nocturnes mais elles se sont calmées de suite. Comme si j’étais dans le trip totalement et que mon cerveau savait ce qu’il a à faire. Et pour en revenir à électrostimulation, quand je fais une séance sur mon pénis, les deux nuits suivantes sont assez chaudes. Je ne pourrais absolument pas porter la cage. Tout se réveille et j’ai des érections comme je n’en ai jamais eue. Je sais que pour le moment, je ne dois pas trop y songer!

    – A propos de ce massage, personnellement quand je me couche sur le ventre je ressens régulièrement la simulation du pénis lors des contractions et pense donc qu’il y a plus de chance d’éjaculation que de plaisir prostatique à ce moment, quel en est votre point de vue / expérience ?

    Je ne suis pas assez qualifié pour y répondre. Je suppose que le pénis est quelque peu massé sur le matelas, ça doit quand même pas mal jouer?

    – Et enfin, quelles sont les points positifs à porter une cage pendant une semaine, mis à part l’excitation qui doit être à son comble, il-y a-t-il d’autres plaisirs que cela peut apporter ?

    Oui. Mais encore une fois, cela dépend de la personne. Par exemple, une certaine excitation pour mon partenaire à savoir que je dois contrôler mes érections nocturnes. Ou un sentiment pas de soumission, mais d’infériorité. Même si chez nous, il ne s’agit pas de SM ni de BDSM. Notez que ça ne me déplairait pas d’essayer comme ça mais pas en faire un style de vie. Chacun son trip. La sexualité est complexe. Comme je dis, il doit y avoir autant de sexualités différentes qu’il existe d’individus.

    On peut consulter le sujet ici : https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-challenge-heureux

    #22775
    subBoybelsubBoybel
    Participant

    Qu’est-ce que j’aurais aimé avoir eu internet et tous ces moyens de communication quand j’avais 20 ans! On vit une vie plus triste qu’auparavant, c’est vrai, l’époque est moins réjouissante. Mais pouvoir poser toutes ces questions comme ça sans sortir de chez soi! J’aurais été beaucoup plus précoce je pense. Ou du moins, je me serais lâché plus vite. Comme je l’ai dit, je n’ai rien compris à mes deux orgasmes prostatiques lorsque j’avais 20 ans. Si j’avais seulement pu me renseigner à l’époque!

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.