Mots-clés : 

Ce sujet a 5 réponses, 1 participant et a été mis à jour par Avatar Adam M., il y a 5 ans et 10 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #10105
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    « Le vrai zen se pratique sans motivation, sans but, sans même rechercher l’éveil (satori)):

    « Le vrai satori est vacuité (ku). Il inclut toutes choses. Ku, le vide, renferme tous les phénomènes. Un bûcheron coupais du bois dans la forêt. Il avait entendu parler d’un animal fabuleux, l’animal satori. Grande était son envie de le posséder. Un jour, l’animal satori vient le visiter.Le bûcheron courut après, et quelle ne fut pas sa surprise d’entendre une voie dire : « Tu ne m’auras pas parce que tu veux m’avoir. » Le bûcheron retourna à son bûcheronnage. Il avait complètement oublié l’animal. Il ne pensait plus à rien, sinon à ses bûches. L’animal satori vient à lui et fut écrasé par l’arbre qu’il abattit. »

    extraits de « La pratique du zen » de Taisen Deshimaru

    #10106
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    L’une des clés est de se laisser porter par ses sensations, les découvrir, apprendre à les reconnaître et à se laisser submerger sans lutter. D’où l’importance de la relaxation. Mes progrès ne sont venus que lorsque je prenais conscience qu’au lieu de m’accrocher au résultat souhaité et de me tirer pour m’en approcher je devais au contraire l’oublier et construire un socle à partir de mes premières sensations pour monter peu à peu vers le but. Ce laisser aller n’est pas dans ma nature ce qui explique la lenteur de mes progrès.

    Une autre clé est la santé physiologique des muscles PC. Une bonne santé en général, une bonne hygiène de vie et des exercices adaptés (exercices de kegel ou équivalents) facilitent l’accession au paradis. Je pratique de plus en plus régulièrement ces exercices entre autre à l’aide du Tempo et des Peridise vendus par Aneros.

    La dernière clé est évidemment l’excitation sans laquelle toute tentative risque de s’apparenter à un toucher rectal chez l’urologue.
    Ne soyez pas frustré . Si vous lisez l’anglais le forum du fabricant est rempli d’exemples de pratiquants qui ont mis des mois et des années pour atteindre l’orgasme prostatique.

    #10107
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    Si je dois rajouter qq chose aux discussions, c’est juste qu’en effet, le laisser-aller et la relaxation sont absolument clef dans la démarche. je tiens à nouveau à le souligner car chaque fois que j’ai réussit à débloquer quelqu’un (et cela m’est arrivé finalement pas mal de fois depuis le temps), le problème n’était pas dans la méthode (surtout après avoir lu le traité) mais surtout dans le refus (conscient ou inconscient) de se laisser aller, de se relaxer etc…

    De temps en temps, ce n’est pas simple car suivant les individu, le laisser-aller et la relaxation profonde sont des concepts très difficile (chacun ayant son histoire personnelle de la vie) mais la réponse est dans cette voie.

    La première chose à appliquer est déjà de réaliser une session sans avoir la moindre contrainte de temps et de dérangement. Cela permet de se concentrer uniquement sur son plaisir et corps.

    La seconde, très bien résumée dans les échanges ci dessus, est de ne pas chercher ou essayer d’anticiper l’orgasme. Il viendra quand on s’y attend le moins. La aussi, c’est déroutant pur un homme car à l’opposé de sa sexualité habituelle mais c’est aussi comme cela que fonctionne l’orgasme prostatique en tout cas au début.

    Une fois que l’on connait bien son corps et l’orgasme, on peut y arriver très rapidement avec des raccourcis mais il faut faire la démarche avant.

    #10108
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    Mon expérience à ce point de mon cheminement avec l’Aneros me fait apparaître que la réussite vient de l’utilisation de plusieurs « expertises ».

    -1) Combiner le relâchement musculaire et le maintien d’un haut niveau d’excitation,
    -2) Contrôler sa respiration (respiration abdominale, profonde, accélérée)
    -3) Pratiquer des contractions des muscles PC (brèves, longues, légères intenses) en et hors séances sans rien en attendre de particulier,
    -4) Prendre conscience de ses sensations (toucher interne et externe, pulsations, vibrations, contractions, chaleur, et d’autres décrites dans les forums mais que je n’ai pas encore ressenties), et les accompagner,
    -5) Être totalement concentré sur l’instant et ces sensations,
    -6) Se laisser vraiment aller sans rien contrôler en apparente contradiction avec la notion d’apprentissage,
    -7) Accepter des sensations profondément intimes nouvelles et à ce titre éventuellement dérangeantes.

    Une bonne méthode, pour ceux qui ont un apprentissage difficile ou lent comme moi, est finalement de travailler sur chaque aspect séparément pendant les sessions ou en dehors. Peu à peu les éléments s’assemblent et les résultats s’améliorent.

    La méthode est bien décrite dans le traité proposé par l’auteur de ce site. Je ne fais que présenter une approche personnelle tirée de mon expérience.

    #10109
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    En matière sportive pour aider un athlète à progresser on le soumet à un entraînement qui ne concerne qu’une fraction des gestes qu’il doit maîtriser. Avez-vous essayé de travailler isolément sur les éléments qui constituent une session idéale de massage prostatique tels que :

    -Travailler sur la relaxation, quelque soit la méthode utilisée,
    -Travailler sur la respiration abdominale,
    -Effectuer des contractions pelviennes dans les transports en commun, dans une file d’attente, en regardant la télévision,
    -Focaliser sa pensée sur un fantasme érotique sans se laisser distraire par ce qui se passe tout autour,
    -Focaliser sa pensée sur ses sensations physiques ou émotionnelles de l’instant en écartant toute autre pensée,
    -Travailler sur toute autre forme de sensation en fonction de votre être sensoriel,
    -De façon plus générale et intime, travailler sur la perception que vous avez de votre corps (rigidité, relâchement, force, fragilité, tension, apaisement).
    Chacun des éléments mentionnés peut être un frein ou un accélérateur pour votre progression sans que vous ne le perceviez au moment de vos sessions. Comme toute expérience intense et intime la recherche de l’orgasme prostatique concerne l’ensemble de votre être et ne peut qu’être facilitée par un travail plus général que celui effectué au cours d’une session.

    #10110
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    Comme le dit M. NXPL en page 2 de cette discussion il est important de réserver le temps de la session, une période qui n’appartiendra qu’à vous sans aucun dérangement possible ni appel extérieur ni rien qui soit en suspens à cause de ce temps personnel. C’est la première enveloppe de protection.

    Il est aussi important de préparer un lieu accueillant, douillet et bien chauffé, doucement éclairé, à l’abri des regards, à l’abri des écoutes indiscrètes et à l’abri des intrusions. C’est la deuxième enveloppe de protection.

    Il est important enfin de préparer son corps en libérant le rectum par un lavement (eau tiède à 40°), en prenant une douche ou un bain chaud pour détendre les muscles, en écoutant une bande sonore qui entraîne l’esprit à la rêverie et en préparant des bougies ou de l’encens pour parfumer ce cocon. C’est la troisième enveloppe de protection.

    Votre session pourra commencer et se dérouler dans les meilleures conditions grâce à ces protections qui vous permettront de vivre dans l’instant et d’écarter provisoirement tout sentiment d’anxiété.

    Peu à peu vous apprendrez à vous détendre par habitude à la simple idée de la mise en œuvre d’une session même si toutes ces conditions idéales ne sont pas réunies.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.