9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Articles
  • #8451
    SongeSonge
    Participant

    Bonjour à tous,

    Grâce à ce site, j’ai découvert combien les hommes pouvaient éprouver de plaisir avec leur prostate. Du coup, j’ai essayer de le leur faire découvrir. J’avoue avoir été déçue.
    Je voulais vous poser quelques questions:

    – Les stimulations « manuelles »: j’ai lu qu’on pouvait déclencher des orgasme prostatique rien qu’en vous sollicitant avec les doigts. Or, après plusieurs essais, à part m’esquinter les poignets, je n’y suis pas parvenue. Certes, mes partenaires apprécient, mais je dirais qu’aujourd’hui, je vois plus ça comme une façon d’agrémenter une fellation qu’une caresse à part.
    Question: est-ce normal ou est-ce moi qui m’y prend mal?

    La stimulation par jouet: j’ai également lu sur internet que des femmes se proposaient de « masser » la prostate des hommes à l’aide d’anéros et qu’elles arrivaient à leur donner un orgasme. Or en lisant le traité d’aneros (heu.. la version précédente… j’ai pas lu la nouvelle, honte à moi), j’ai l’impression que c’est une expérience profondément intime et personnelle. Et ma première expérience le prouverait. D’ailleurs, une fois en main, je ne sais pas trop quoi faire avec l’aneros à mon partenaire…

    Donc je voulais avoir votre opinion d’experts et me guider dans mon apprentissage en tant que femme pour donner davantage de plaisir aux hommes.

    #8468
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Bonjour, voici un sujet très intéressant!

    Alors, les stimulations manuelles sont efficaces et ne devraient pas vous faire mal au poignet dont, je crains fort que vous vous y preniez mal 🙁

    Pour la méthode, c’est un peu comme avec le point G, il suffit d’introduire l’index, et de caresser de la pulpe du doigt la prostate (la petit noix qui se trouve sur la pulpe de l’index). En général on tombe pile dessus. Moi, ça me fait grimper aux rideaux et j’ai des orgasmes exceptionnels comme cela. Par contre, il faut que votre partenaire soit un peu sensible de la prostate. Cela fonctionne donc très bien avec certains, mais pour ceux qui n’ont pas encore découvert ce plaisir, cela peut prendre plusieurs sessions. Ensuite, ils seront à vos pieds et combleront vos plus vils fantasmes pour avoir à nouveau une si belle sollicitation de leur prostate 😉

    En ce qui concerne les aneros, oui, début pour ressentir les premières sensations, c’est une expérience très personnelle avec un Aneros. Peut être que la tension du jeu à deux peut favoriser l’excitation mais je conseille en effet de commencer seul.

    Voila ce que je peux dire rapidement mais je suis sur que vous avez d’autres questions et que les lecteurs ou lectrices vont compléter 🙂

    #8471
    AvatarMikYo
    Participant

    Bonsoir,
    Je ne suis pas expert de l’aneros mais j’ai expérimenté le plaisir avec un sextoy et ai aussi essayé d’arriver à ce plaisir avec ma partenaire.
    Ce que je pourrais conseiller c’est que pour avoir du plaisir anal, il faut être très détendu comme c’est écrit dans le traité d’aneros. C’est au sens propre comme au sens figuré. Pour ma part, j’ai réussi à trouver ma détente et mon plaisir avec un sextoy bien plus gros que l’aneros ou qu’un doigt. Cela détend les muscles et permet de se sentir bien à l’aise avec le doigt qui péntre. Une fois détendu et avec un bon lubrifiant, tout est prêt pour se laisser aller. Est ce que vous avez partagé cela avec vos partenaires et pris le temps à ces préparatifs ? Ce n’est pas nécessairement simple et quand on est dans le feu de l’action ce n’est pas facile de prendre le temps de cette préparation…
    En espérant que cela aide…

    #8477
    SongeSonge
    Participant

    J’ai un gros problème: je suis petite. Et j’ai donc de petits doigts.
    Je ne trouve pas forcément si simple de trouver votre prostate avec mes petits doigts. Et je n’ai pas trouvé de partenaires expérimentés, c’est moi qui aies voulu les initier pour les taquiner… J’ignore s’ils étaient vraiment détendus, mais cela s’est fait dans un esprit de jeu (et au cours d’une fellation, donc, si!, à la longue, ça fait mal au poignet… Dans ces situations, vous êtes très durs et exigeants avec nous, vous savez! lol )

    Pour expliquer l’existence de la prostate, je leur dis de s’assoir et de contracter leurs fesses pendant une dizaine de secondes. Puis de contracter les muscles qui empêche d’uriner pendant une dizaine de secondes. Et je leur dis que s’ils ont l’impression de sentir quelque chose d’agréable, c’est grâce à leur prostate. J’ai bon?

    Bon j’essaierais de demander à monsieur de bien relire le traité pour être dans le bon état d’esprit et parfaitement détendu, ou il se débrouillera tout seul…

    Pour relativiser les choses, je n’ai eu ce types d’expérience qu’avec trois hommes. Je ne suis pas très attirée par le libertinage… Je veux juste combler l’homme que j’aime et lui montrer que je m’y connais plus que lui… C’est d’ailleurs assez curieux qu’aussi peu d’hommes connaissent ce plaisir. Ca progresse mais y a de la marge! Et a priori, même ceux qui connaissent n’arrivent pas forcément à trouver le plaisir promis… Voilà une chose très mystérieuse pour les femmes, je trouve. Je trouve ça amusant de faire découvrir son corps à un homme.

    #8483
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Votre démarche pour votre homme me ravit pour lui. Quel plaisir d’avoir des membres de qualité ! 🙂

    La prostate se trouve très près de l’anus finalement, n’essayez pas de la chercher trop loin. Elle se trouve a environ 8 cm de l’entrée de l’anus. Même avec des petits doigts cela devrait aller mais je comprends la douleur au poignet.

    Je ne suis pas sur que votre technique de localisation de la prostate par contraction des fesses puis perinée fonctionne. Il faut deja connaitre tres bien son corps pour identifier la petite vague de plaisir en faisant cela et je pense que ce n’est pas possible pour quelqu’un qui n’a pas eu d’orgasme prostatique auparavant.

    Le massage de la prostate se fait vraiment gentillement, appuyez légèrement et faite des cercles, faite un mouvement comme pour la gratter doucement. Tout est dans la douceur, il ne faut pas trop appuyer sauf au moment de l’orgasme ou l’on peut appuyer plus fermement pour le faire exploser.

    En tout cas oui, vous avez raison, il y a très peu d’homme qui connaissent bien leur corps ( comme il y a aussi très peu de femmes). C’est étonnant mais quand on voit la proportion de femme qui ne se sont jamais masturbée, on imagine la proportion d’hommes qui n’ont pas pu passer le tabou de la pénétration anale… Tant pis pour eux!

    #8731
    SongeSonge
    Participant

    Les hommes sont-ils tous pareils? LE mien actuellement a des doigts bien plus long que moi et ne semblent pas arriver à la trouver non plus…

    Pour ma technique pour les aider à identifier leur prostate, je sais bien que c’est n’est pas pour déclencher une vague de plaisir, mais a priori, ils sentent effectivement que ça les titille, qu’après, parfois, ça les démange. C’est juste une astuce que j’essaie pour les sceptiques. Et ça a éveillé leur curiosité. J’ai essayé deux fois, donc j’ignore si elle est infaillible. Et il faut être effectivement à l’écoute de son corps car c’était très léger. Mais ils « sentaient » que quelque chose qu’ils connaissaient pourtant bien inconsciemment pouvaient leurs donner des « sensations ». Tout comme moi, ils ignoraient précisément lesquelles… il y avait là un début de quelque chose à explorer. Et le traité d’aneros fait le reste! Il est magique!

    #9086
    AvatarYo
    Participant

    Ton approche pour trouver le trésor situé dans la caverne aux merveilles n’est pourtant pas mal. Une petite fellation ça détend son bonhomme ! Es tu sûre de ne pas aller trop loin avec ton doigt, car l’orgasme de l’estomac ou des intestins n’est pas encore démontré ! Lol. Pour soulager ton poignet, allonge Monsieur, les fesses sur un coussin pour les surélever, fais lui relever ses jambes pour que ses genoux soient presque à hauteur de son torse et place ton minois derrière ses cuisses. Normalement tu devrais pouvoir te trouver une niche confortable pour réaliser ta quête. De plus, cette position facilite énormément pour trouver ce que tu recherches. Tu devrais sentir la prostate sans trop chercher rien qu’à l’introduction, et surtout tu la sentiras grossir au fur et à mesure que son excitation montera. Au moment d’éjaculer tu ne peux pas la rater, car en plus elle sera humide la coquine. lol

    #9092
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Tiens j’ai jamais remarqué que la prostate devient humide avant l’éjaculation. (faut dire, je ne m’auto-masse pas pas moi même). D’autres personnes ont remarqué cela ?

    #9122
    MmeFloMmeFlo
    Participant

    Dure oui, mais pas humide au bout de mes doigts bien trop courts ! D’ailleurs, l’anéros les remplace très très bien.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.