Mots-clés : ,

Ce sujet a 10 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 1 an.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #22944

    Vincent
    Participant

    Bonjour à tous

    Je m’appelle Vincent, j’ai 33 ans, et il m’arrive de fréquenter ce site depuis quelques temps déjà.

    J’ai déjà tenté plusieurs fois les pratiques de l’aneros, sans réel succès.

    J’ai essayé différentes techniques (relaxation, ne rien faire, respiration, mais je ne suis jamais arrivé à quelque chose de réellement concluant).

    Je me suis fait à l’idée que cette pratique n’était pas faite pour moi (le laisser aller n’est pas vraiment dans ma personnalité,) et je m’épanouis dans d’autres pratiques, donc je n’en fais pas un drame.

    En revanche, je reste très curieux de ces sensations si particulières, et il m’arrive parfois de ressentir quelque chose de très étrange, dans une situation très précise.

    Je suis désolé d’être aussi trivial et familier, mais je ne peux pas expliquer la sensation autrement qu’en la décrivant telle qu’elle est :

    Lorsque j’ai très envie d’aller aux toilettes pour déféquer, et que pour diverses raisons, j’ai du me retenir plusieurs heures, il m’arrive au bout d’un certain temps de ressentir la sensation suivante :

    Frissons qui parcourent l’ensemble de la colonne vertébrale de bas en haut, jusqu’au sommet du crâne, fébrilité, sensations de chaleur puis de froid… cela peut durer un certain temps.

    Bien évidemment, cette sensation qui est très agréable et largement neutralisée par l’inconfort plus global de la situation.

    Je demande donc l’avis général des participants du forum : ressentez vous la même sensation dans cette situation ? Cette sensation est t elle proche d’un plaisir ou d’un orgasme prostatique ?

    Si tel est le cas, je comprends et j’envie les participants qui arrivent à de tels résultats ☺

    Merci pour votre écoute et vos lumières…

    #22945

    bzo
    Participant

    hum, je ne crois pas que cela ait grand chose à voir la prostate,
    par contre il y a aussi le plaisir anal qui peut expliquer ce genre de sensations dans cette situation

    #22948
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue sur notre forum @Vincent.

    On peut effectivement penser que la pression des matières dans le rectum ait un effet de stimulation sur votre prostate ou comme le dit @bzo un effet sur le sphincter anal. Je n’ai pas remarqué dans mon cas d’effets plaisants ni avant ma pratique du massage prostatique ni après. En revanche, le matin au réveil, ma vessie pleine contribue à accentuer la sensibilité de ma prostate aux stimulations, sans être pour autant source de plaisir à elle seule.

    J’ai déjà tenté plusieurs fois les pratiques de l’aneros, sans réel succès.
    J’ai essayé différentes techniques (relaxation, ne rien faire, respiration, mais je ne suis jamais arrivé à quelque chose de réellement concluant).

    Pour certains, dont j’ai fait partie, la découverte de cette forme de jouissance demande du temps. Si vous persévérez dans l’esprit du traité d’Aneros et des conseils prodigués sur notre forum il n’y a pas de raison que vous ne fassiez pas vous aussi l’expérience de la jouissance prostatique. Bon cheminement @Vincent.

    #22951

    bzo
    Participant

    sérieusement Vincent, il faudrait penser à persévérer car la récompense est au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer.
    (je vouvoie car je vois que c’est l’habitude sur ce forum mais cela me fait vraiment bizarre…)

    Je ne parle pas de quelques frissons éprouvés au passage de quelques solides et volumineux étrons chatouillant et grattouillant tout sur leur passage mais bien d’orgasmes qui s’enchaînent pendant de longues secondes, laissant la personne frissonnante, ivre de plaisir, se contorsionnant autour du masseur comme un papillon épinglé, râlant, pleurant, gémissant, hurlant et enfin aphone (c’est mon cas en tout cas)
    et puis cela en continu pendant une demi-heure, une heure, deux heures, il n’y a pas de limite.

    Beaucoup de choses intelligentes et très pertinentes s’écrivent sur ce site et ailleurs sur le massage prostatique
    mais je crois que les débutants ou ceux qui n’arrivent pas à des résultats probants, cherchent trop à suivre les instructions et les conseils qu’ils lisent, c’est pour moi la principale cause d’échec.

    En fait, une fois qu’on a compris que le masseur, il ne faut pas se l’enfoncer dans une narine mais bien dans le fondement, il faudrait après avant tout écouter son instinct, laisser son imagination et son corps prendre le pouvoir, on est là au lit pour se faire l’amour, de la frénésie, de la passion, il faut débrider les chevaux.
    Alors oui de temps à autre lire ici et là mais toujours savoir garder ses distances par rapport à ce qui est écrit
    et ne jamais oublier que le plaisir et la quête de l’orgasme prostatique est un cheminement éminemment personnel
    et ce qui fonctionne pour l’un , ne va pas du tout fonctionner pour l’autre,
    qu’un tel masseur encensé par l’un, va laisser de marbre l’autre.

    On voit des tas de vidéos dites didactiques sur Pornhub et d’autres sites, on voit la personne couchée sur le lit à plat, ne bougeant quasiment pas, seul le va et vient du masseur et puis quelques mouvements du bassin de temps à autre,
    je comprends que tous ces gens soient obligés d’espacer leurs sessions de plus en plus, avec si peu de variété,
    je ne suis pas étonné que leurs sensations s’émoussent. Moi cela fait des mois que je fais au moins une séance quotidienne et mes jours de congé , parfois 3,4 sessions,je ne m’en lasse pas et les orgasmes arrivent à la queue leu leu inlassablement

    Quitte à être brouillon, quitte à en faire trop, il faut essayer toutes sortes de choses, bouger, surélever un peu le bassin, se mettre sur les coudes, presser plus fort sur la prostate avec le masseur, faire des mouvements avec celui-ci comme durant une pénétration avec son sexe, accélérer, ralentir, s’asseoir, des mouvements latéraux caressants avec le masseur puis des coups de boutoirs brusques à se décrocher la mâchoire, lever un peu la jambe, arc-bouter son bassin, apprendre à le bouger comme une femme, onduler, de la variété et encore de la variété, partir en quête de son plaisir et ne pas attendre qu’il arrive tout cuit sur un plateau d’argent

    #22952

    1913
    Participant

    bonjour vincent, je me permet de vous donner quelques conseils bien que bzo vous a déjà éclairer sur le sujet.
    je suis débutant aussi depuis février 2017 et je suis arrivé assez rapidement au super O et MMO.
    quand je dit rapidement c’est quand même environ 2 mois pour le 1er super O, mais comme vous dit bzo il faut beaucoup de patience car nous sommes tous différent, certain arrive au bout d’un mois d’autre beaucoup plus et malheureusement certain n’y arrive pas, mais pour ceux là je pense que le pourcentage est très faible.
    faut surtout pas se découragé.
    si je peut vous donné mes conseils; avant introduction d’anéros, faite pendant au moins 1 mois ou plus les exercices de musculation du muscle PC, c’est ce que j’ai fait et je peut vous dire que sa a fonctionné chez moi.
    il ne faut pas être pressé pour atteindre l’orgasme prostatique et ne surtout pas essayer de le provoquer
    c’est peut-être sa qui vous bloque.
    voici le lien de l’exercice éclair du PC https://ejaculationprecoce.net/flipbookdeEP/files/page/32.swf
    en pratiquant cet exercice au moins 2 fois par jours, vous pouvez le faire n’importe ou sa ne se vois pas. vous allez réveiller votre prostate la sensibiliser et toute autres zones aussi suivront.
    faite moi confiance, vous allez m’en dire des nouvelles…
    à force de répéter ces exercices vous devriez ressentir des fourmillement à l’intérieur, dans ce cas vous serait en bonne voie, mais continuer encore quelques temps avant introduction de sextoy.
    je vous conseil l’aneros hélix classic, c’est pour moi le meilleur…
    j’oubliai un détails au sujet du laisser allez qui vous inquiète,selon les individus sa prendra du temps mais vous y arriverez, encore une fois la patience…peut-être une séance d’hypnose pourrai vous aider pour le lacher prise
    ou la sophrologie, très éficace aussi.
    poser la question à admin il pourra mieux vous éclairer à ce sujet.
    n’abandonner surtout pas car c’est trop bon.
    en ce qui me concerne comme dit bzo une fois aquis les orgasmes s’enchaine l’un après l’autre,votre corps prendra le controle et vous ne pouvez plus rien faire pour l’arreter, il m’arrive parfois de tomber du lit car je part dans tous les sens,c’est tellement parfois violent qu’on ne peut s’empêcher de crier de plaisir.
    bon cheminement vincent
    1913
    1913

    #22953
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @bzo a dit le 6 mai 2017 à 2 h20 mn :

    je vouvoie car je vois que c’est l’habitude sur ce forum mais cela me fait vraiment bizarre…

    L’utilisation plus fréquente du « vous » par rapport au « tu » ne répond à aucune règle. Chacun et chacune est libre de s’exprimer de la façon la plus naturelle pour lui ou pour elle. Tu as bien raison @bzo de faire cette remarque qui aidera peut-être d’autres participants à utiliser le tutoiement s’ils se sentent plus à l’aise ainsi.

    En ce qui me concerne l’utilisation spontanée du « vous » est le fruit de mon éducation qui m’a inculqué que, si le « vous » est signe de distance, il est surtout signe de respect et que, si le « tu » est signe de proximité, le respect de mon interlocuteur me conduit à attendre son invitation pour me rapprocher de lui en employant le « tu ». D’autres ont pu recevoir une éducation différente ou faire le choix de communiquer avec moins de nuances pour faciliter l’échange.

    Les témoignages déposés sur notre forum sont très personnels ; les sujets abordés peuvent être très intimes ; il est important que chaque intervenant se sente à l’aise pour s’exprimer et apporter ou recevoir des informations utiles.

    Bon cheminement à tous.

    #22954
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @bzo a dit le 6 mai 2017 à 2 h20 mn :

    je crois que les débutants ou ceux qui n’arrivent pas à des résultats probants, cherchent trop à suivre les instructions et les conseils qu’ils lisent…
    il faudrait… avant tout écouter son instinct, laisser son imagination et son corps prendre le pouvoir, on est là au lit pour se faire l’amour,… il faut débrider les chevaux…
    de temps à autre lire ici et là mais toujours savoir garder ses distances par rapport à ce qui est écrit
    et ne jamais oublier que le plaisir et la quête de l’orgasme prostatique (sont) un cheminement éminemment personnel… ce qui fonctionne pour l’un ne va pas du tout fonctionner pour l’autre

    Je partage ton opinion @bzo qui correspond à ce qui se dit, ici et sur les autres forums sérieux. Il n’existe pas de méthode qui garantisse la découverte du super O’.

    Le traité d’Aneros donne une marche à suivre cohérente pour conduire un néophyte vers ses premiers orgasmes prostatiques. Mais il est important de dire que ceux qui ne parviennent pas à obtenir les résultats désirés en appliquant à la lettre les instructions données peuvent les adapter ou chercher leur propre voie pour créer les conditions propices à cette forme de jouissance. Cette approche peut demander plus de temps mais appliquée avec patience, curiosité et une grande attention aux signaux émis par son corps apporte presque toujours le résultat souhaité.

    Sauf exception la découverte de l’orgasme prostatique est le fruit d’un apprentissage et n’est ni spontanée ni automatique.

    @1913 je suis heureux de votre retour, après 3 mois de silence sur le forum, et encore plus heureux de lire que vous connaissez le paradis de la jouissance prostatique et de ses orgasmes à répétition qui prennent tout le corps. C’est magnifique ! Merci pour votre lien qui présente une formule d’entraînement des muscles PC facile à suivre.

    Bon cheminement à tous.

    #22955

    Vincent
    Participant

    Merci pour vos retours précis et pour vos encouragements.

    A vrai dire, je ne me donne aucun objectif en la matière et je vais reprendre ma découverte quand j’aurai retrouvé le temps nécessaire.

    Il y a des périodes dans la vie où on est plus curieux que d’autres, et je vais profiter de cet état d’esprit pour suivre ce chemin.

    Merci à vous en tout cas, je vous ferai part de mon cheminement…

    #22957

    1913
    Participant

    bonjour et merci admin, j’oubliai un détail,depuis quelques temps je n’est plus besoin d’anéros pour atteindre mes orgasmes, je trouve même que c’est encore plus fort.
    j’avais l’idée d’acheter l’anéros progasm, mais je me demande si qu’il pourrai me procurer de plus…!
    qu’en pensez-vous ?
    bonne journée à vous et à tous
    1913

    #22959

    bzo
    Participant

    le Progasm classic était un de mes favoris avant que je découvre le Nexus g-Rider et que je n’utilise plus que celui-là, tellement je le préfère aux autre bien que son vibrateur est d’une qualité lamentable mais cela ne me dérange pas car je ne m’en sers jamais.

    Le Progasm est plus difficile à bouger, ces mouvements sont moins précis mais il compense cela par une fougue et un empressement sur la prostate que personnellement j’aimais beaucoup, je l’alternais avec le Aneros Vice qui lui est bien plus précis.

    Attention à la taille, si tu es habitué à des joujoux plus fins et moins longs genre Hélix, on est là dans le XXL pour les masseurs prostatiques

    #22960
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    j’oubliai un détail,depuis quelques temps je n’est plus besoin d’anéros pour atteindre mes orgasmes, je trouve même que c’est encore plus fort.

    @1913 quel bonheur ! Vous nous dites ça comme si cette évolution de vos aptitudes orgasmiques était évidente, comme si votre capacité à basculer dans les orgasmes prostatiques multiples sans stimulation physique, sans masseur était naturelle.

    Comment avez-vous fait cette découverte ? Comment êtes-vous passé du plaisir procuré par le masseur au plaisir obtenu par votre seule volonté ? Est-ce la réponse à une recherche orientée sur cet objectif ou est-ce un cadeau que vous avez reçu sans l’attendre ?

    Le Prograsm est plus gros et plus long et sa présence dans le rectum se manifeste par une pression plus forte. En ce qui me concerne j’ai décrit en septembre 2014 ce que le Prograsm m’avait fait découvrir :

    Ce qui a été très intéressant avec mon Prograsm c’est la découverte de la pression exercée par le bras arrière (« K tab »). C’est à partir de ce moment que j’ai pu isoler et reconnaître la pression du bras avant sur le périnée (« P tab) et que j’ai franchi un palier dans l’intensité des vagues de plaisir qui me parcouraient.

    (Peu après le bras avant se cassait à la suite d’une chute tout à fait anodine et je ne l’ai pas remplacé.)

    Bon cheminement @1913.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.