Mots-clés : 

Ce sujet a 267 réponses, 11 participants et a été mis à jour par gerry9589 gerry9589, il y a 4 mois et 2 semaines.

20 sujets de 221 à 240 (sur un total de 268)
  • Auteur
    Messages
  • #31877
    bzo
    bzo
    Participant

    oui bzo, moi je t’envie ton énergie !!! Je fais feu de tout bois, mais ce sont des feux de paille un peu…

    c’est souvent le cas quand on se disperse,
    personnellement j’ai tenté d’avoir une approche plus ouverte, testant toutes sortes de moyens divers et variés
    mais je n’ai rien obtenu de très significatif
    et j’ai vite la sensation que cela m’éloignait de l’essentiel

    j’ai accepté mon idée fixe, un pressentiment puissant qui m’habite depuis toujours,
    à savoir que ce qui m’intéressait ,
    c’est d’obtenir avec un réalisme aussi fort que possible, la sensation de me faire l’amour,
    la sensation d’être engagé dans un acte sexuel avec moi-même

    pas juste une sensation un peu abstraite, dans la tête
    mais ressentie dans tout le corps,
    avec les gestes accomplis, les mouvements effectués,
    la sensation d’un sexe en érection en moi, des va et vient divers et variés
    la sensation d’un sexe féminin en moi
    qui réagit, qui palpite, qui vit sa vie en moi

    de tout le féminin en fait, ressenti dans le corps, les membres,
    qui me fait bouger
    mais tu connais bien tout cela, c’est divin à vivre

    acquérir tout cela avec toute la richesse, toute la diversité, possible
    jusqu’à obtenir quelque chose qui semble autonome, complet, impliquant tout notre être
    dont le corps peut s’emparer,
    qu’il n’y a plus à réfléchir ou du moins le moins possible à ce que l’on fait,
    avoir l’impression que l’on improvise, que l’on suit son désir instinctivement
    comme quand on fait l’amour avec quelqu’un,
    qu’on est l’écoute de l’autre, cherchant à combler son désir, ses attentes

    c’est une impression bien sûr,
    c’est juste qu’on a tellement enrichit sa technique,
    son écoute, notre capacité à ressentir la dualité, masculin, féminin, en nous,
    tellement de moyens variés mis en oeuvre,
    une pléthore de techniques diverses qui s’harmonisent, se synchronisent pour travailler vers le même but,
    qu’on peut faire quasiment tout ce qu’on peut désormais
    car presque tout ce qu’on fait,
    entre dans le cadre de cette technique, au sens large, mise au point lentement au fil des jours,
    pratiquement plus besoin de rectifier le tir

    le corps à corps amoureux est devenu réalité,
    ressenti, vécu totalement dans la chair,
    comme si deux en moi faisaient l’amour, s’unissaient

    #32002
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello @bzo, merci pour ton message !!!
    C’est super pour toi que cette voie de recherche ait été aussi fructueuse…Personnellement je suis un peu lassée en ce moment…Et je me fais surtout plaisir avec mon petit ami chinois vibrant !!!
    J’aimerais passer à autre chose, le rabbit me fait de l’oeil, mais c’est un peu onéreux pour mes finances actuelles !!!
    Donc on verra dans quelques temps…
    Tout le meilleur à tout le monde en tout cas, beaucoup de plaisir !!!
    Naomi

    #32003
    bzo
    bzo
    Participant

    hello @envole
    ah ton petit ami chinois vibrant, je l’imagine insinuant à souhait,
    visitant tous les replis, s’attardant sur chaque millimètre de peau avec son petit museau

    évite les piles Amazon en tout cas, elles valent que dalle

    étonnant, je me faisais la réflexion que le forum de NPXL est un peu comme un nid,
    les gens grandissent dedans, apprennent à voler
    et une fois qu’ils sont capables de prendre de se débrouiller tout seul,
    ben ils quittent le nid et y reviennent de moins en moins,
    ainsi va la vie sans doute

    il n’y a que moi , vieux con solitaire, qui reste ici soir après soir à rédiger mon journal,
    je devrais sortir un peu, me faire des amis, etc

    #32007
    pcommep
    pcommep
    Participant

    Ouh la @bzo, qu’est-ce qui t’arrive ?
    Même si il n’y a pas forcément de retour sur nos posts, je reste persuadé qu’ils peuvent aider les petits nouveaux et les autres prostatonautes également.
    Pour ma part, c’est vrai que je réagis rarement à tes posts. Cependant, je les suis toujours avec plaisir et curiosité, tant nos pratiques sont différentes.
    Continue à nous faire partager tes voyages.
    Des bises

    Désolé @envole de réagir sur ton fil, en répondant à @bzo.

    #32008
    bzo
    bzo
    Participant

    Ouh la @bzo, qu’est-ce qui t’arrive ?

    rien de spécial, je constatai juste que les gens une fois qu’ils commencent à se débrouiller
    fréquentent moins souvent, s’éloignent même progressivement d’ici,
    je trouve cela dommage,
    ce serait sympa une petite communauté virtuelle formée autour de nos pratiques
    où on peut échanger sans tabou et sans interdits

    il n’y a que moi , vieux con solitaire, qui reste ici soir après soir à rédiger mon journal,
    je devrais sortir un peu, me faire des amis, etc.

    cette réaction, c’est juste que je me suis rendu compte
    que je fréquentais sans doute un peu trop ce forum,
    que je devrais aussi prendre mes distances, ne pas être présent quotidiennement,
    cela favorise encore plus mon isolement ces derniers temps

    #32009
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu nous dis @bzo :

    c’est sympa une petite communauté virtuelle formée autour de nos pratiques
    où on peut échanger sans tabou et sans interdits

    Je suis tout à fait d’accord. Tu ajoutes :

    je me suis rendu compte que je fréquentais sans doute un peu trop ce forum… cela favorise encore plus mon isolement ces derniers temps

    Si c’est ce que tu ressens voire ce dont tu commences à souffrir tu as raison de prendre un peu de distance. J’ai seulement une petite question, qu’est-ce qui te prend le plus de temps pendant tes journées, tes sessions multi-orgasmiques ou la lecture du forum et l’écriture des messages dont tu nous fais cadeau ? J’espère bien que ce sont les premières !

    Bon cheminement @bzo.

    #32010
    bzo
    bzo
    Participant

    J’ai seulement une petite question, qu’est-ce qui te prend le plus de temps pendant tes journées, tes sessions multi-orgasmiques ou la lecture du forum et l’écriture des messages dont tu nous fais cadeau ? J’espère bien que ce sont les premières !

    bien sûr que ce sont les premières mais les deux ensemble,
    je me rends compte, cela fait en moyenne pas mal d’heures par jour, surtout le week-end

    j’ai pris il y a quelque temps des résolutions que je relate dans mon précédent fil,
    à savoir ne plus débuter une séance avant 22h
    (en semaine c’est le cas, c’est surtout le week-end que j’ai du mal à m’y tenir)
    et puis ne plus écrire qu’un message au maximum par jour par ici

    et éventuellement une courte réponses à gauche et à droite

    #32012
    bzo
    bzo
    Participant

    i pris il y a quelque temps des résolutions que je relate dans mon précédent fil,
    à savoir ne plus débuter une séance avant 22h
    (en semaine c’est le cas, c’est surtout le week-end que j’ai du mal à m’y tenir)
    et puis ne plus écrire qu’un message au maximum par jour par ici

    mais je les tiens pas pour l’instant, ces résolutions…

    #32036
    pcommep
    pcommep
    Participant

    Eh eh @bzo, dur de lâcher… prise. Bon, mauvaise blague, je sais !
    Plus sérieusement, c’est vrai que nos voyages peuvent prendre pas mal de place. Surtout en A-less, où la moindre occasion est bonne : pas de préparation, discrétion, pas de nettoyage d’objet ensuite…
    Pour ma part, je suis toujours sur la crête (on the hedge). En une seconde, au bureau, dans le métro, n’importe où, pourvu que je ne sois pas en mouvement, mon amant imaginaire glisse sa langue sur mes lèvres (en bas), caresse mon clito d’un doigt coquin, et quelques secondes de plus, me voilà empâlé(e)…
    A te lire, quand tu en reprendras le temps.
    Des bises

    #32232
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello à tous @bzo, @andraneros et @pcommep,
    tu vois bzo je ne suis jamais très loin !!!!
    Mais ce qui se passe, c’est que je n’ai pas ta verve pour décrire tout ce qui m’arrive…Je continue à te lire, ça m’inspire toujours, mais je ne vois pas l’utilité de placer un message banal dans ton fil du genre « super post, merci ! » à chaque fois que je te lis…Je le fais si j’ai quelque chose à dire !!!
    D’autre part oui la relation de miroir entre sa vie, et la relation de sa vie sur la toile, peut constituer un genre d’addiction…Personnellement il y a quelques années je suis tombée dans l’addiction à l’exhibition sur les sites de webcam…ça comblait l’énorme manque de la femme en moi qui venait d’éclore et n’avait pas la possibilité d’avoir de vie affective réelle…Alors je passais des nuits à m’exposer au regard des autres…Et chaque commentaire était un délice pour mon ego.
    Et puis j’ai progressé sur la femme que je suis, qui a commencé à prendre plus de consistance dans la vie quotidienne, et un genre de pudeur naturelle est revenu (la peur de devenir trop visible et identifiable…) ainsi qu’une part de lassitude devant le côté répétitif de l’exercice (je n’aime pas trop la répétition, ça me lasse assez vite.)
    Donc je suis passée à d’autres plaisirs, en particulier celui que j’ai découvert ici…En conséquence ma relation à la toile a encore évolué…
    Et ici, passées la première excitation, les premières découvertes, je suis arrivée à des paliers, aujourd’hui j’ai des moments assez forts (je vous en raconte un dans le post suivant) mais ils ne sont pas très fréquents parce que j’ai peu d’énergie (j’ai un taux de testostérone plutôt très bas pour une personne de physiologie masculine), ma prostate est peu sensible, il faut quasiment une demie-heure de travail progressif pour qu’elle se mette réellement en mouvement (je suis une femme qui a besoin de beaucoup de préliminaires !!!), donc impossible pour moi de faire une « petite séance au débotté », c’est toujours de l’organisation, du temps, une disponibilité d’esprit à organiser…
    D’où la relative rareté de mes véritables grands moments de plaisir.
    A ceci se rajoute qu’aujourd’hui je ne découvre quasiment rien de nouveau, je vis juste mon plaisir de femme, mais je n’explore plus vraiment…Donc pour moi il n’y a pas matière à raconter…
    Par contre je lis toujours avec grand plaisir ta prose astrale, qui m’emporte et m’émeut…Donc merci d’être ici, d’écrire…Tu as en moi une lectrice admirative et reconnaissante !!!

    #32234
    bzo
    bzo
    Participant

    hello @envole

    moi ce que je regrette un peu, c’est qu’on ne puisse pas former ici
    une petite communauté plutôt active,
    à la libre parole sexuelle,
    à l’échange sur les choses les plus intimes, les plaisirs hors piste de la chair,
    les chemins du plaisir qui enrichissent, réconfortent, grandissent,
    qui alimentent nos profondeurs

    il y a pourtant matière à changer, riche, si riche, si variée,
    délicieux dédale à explorer, délicieux dédale où s’émerveiller, délicieux dédale où se pâmer,
    manque juste des participants plus réguliers,
    c’est ce que je croyais , était arrivé ici il y a quelque temps,
    mais non, je m’étais trompé, c’était momentané, il n’y a quasiment plus personne

    #32235
    Avatar
    Envole
    Participant

    Petit supplément pour vous raconter une expérience récente : pour la première fois de ma vie, j’ai eu un véritable orgasme anal, dû à la pénétration. Et comme le plaisir a une forte composante psychique, c’est arrivé le jour où j’ai découvert la face cachée de ma libido, le plaisir dans la soumission.
    J’ai toujours refusé cette idée, détestant par principe l’aliénation de son libre arbitre, je pense de peur de subir des abus (quels sont les fondements psychiques de cette peur, je ne sais pas, je n’arrive pas à retrouver des souvenirs y correspondant…) Mais l’autre jour, j’ai vu cette vidéo de la réalisatrice Erika Lust ici
    et je me suis prise à désirer être à la place de la jeune femme…Je l’ai tellement désiré, quand elle se fait humilier par un homme qu’elle désire et qui ne va pas trop loin dans le jeu, que j’ai ressorti mon gros ami flexible, et que j’ai trouvé la bonne position pour m’auto-pénétrer et jouer le va et vient du coït sans avoir besoin de mes mains…
    Et là j’ai commencé à prendre un immense plaisir au va et vient dans mon vaginus, tellement qu’à un moment, j’ai vécu une éjaculation sans quasiment aucune stimulation pénienne…J’ai comme l’impression que mon amant de caoutchouc souple mais imposant tapait régulièrement sur la prostate…La stimulation du point G en même temps que la joie de découvrir une nouvelle face de mon plaisir, et je pense le soulagement de ma libido à l’idée que je lâche enfin la bride à mes désirs de soumission, tout ceci m’a amenée à ce grand plaisir spontané…
    Voilà voilà, c’était la nouveauté de ces derniers temps !!!!
    Tout le meilleur pour la fin de l’année, à bientôt, et beaucoup de plaisir !!!
    Naomi

    #32634
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello,

    je viens de découvrir une page fantastique pour qui veut mieux connaître tous les ressorts du plaisir féminin : c’est une discussion au long cours entre filles qui abordent les différentes façons qu’elles ont expérimentées d’avoir du plaisir avec leurs corps de femmes. Je trouve que c’est très instructif à bien des égards, à la fois sur les zones érogènes, et sur la façon même d’aborder le plaisir…

    C’est ici

    Beaucoup de plaisir, à bientôt !

    Naomi

    #32635
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Merci Naomi pour ce lien tres instructif. Je voulais poster ce temoignage trouvé sur ce forum dans le sujet consacré à l’orgasme feminin, mais bon, comme ton post s’y prete, le voici :

    Une onde de chaleur vibrante est partie du bout des mes pieds et a traversé mes jambes mes cuisses mon ventre. Une onde qui avait une puissance, une force contre laquelle je ne pouvais lutter. Elle est arrivée dans mon cerveau où elle a explosé et alors j’ai eu l’impression que ma cervelle entière se répandait dans le cosmos, les étoiles, tous les verrous dans ma tête explosaient pour une libération totale.
    J’ai compris ce que voulait dire nirvana.
    Les jours qui ont suivi, je me suis faite draguée de façon incroyable : ma peau avait une autre texture et mon regard un éclat nouveau.

    C’est fou a quel point ca ressemble a ce qu’ on peut lire sur notre forum !

    Bises à toi Naomi

    #32636
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Une question sur ton experience de soumission : tu etais seule avec ton amant flexible ? Ou tu avais un partenaire ?
    Moi parfois je me penetre assez violemment avec mon joystick clear. Il me fait voler en eclat, mais ce n’est pas prostatique c’est un mix analo-prostatique
    Bises

    #32641
    pcommep
    pcommep
    Participant

    @envole et @epicture, vos posts renforcent l’idée que je me fais de vivre des orgasmes « féminins », d’être femme lorsque je jouis de ma prostate. Très enrichissant !

    #32711
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello @epicture,
    oui j’étais seule 🙂 Pas encore trouvé la bonne personne pour faire ça à plusieurs 🙂
    Quant à savoir si le plaisir était purement prostatique…Je ne pense pas, je suis de plus en plus anale au sens où une femme dirait qu’elle est vaginale…En lisant toute la discussion que j’ai postée plus haut sur le plaisir vaginal, j’ai vraiment eu l’impression d’une grande similarité entre la façon dont les femmes nées femmes découvrent progressivement leur plaisir vaginal, et la façon dont nous utilisons notre vaginus… 🙂
    Dernièrement, j’ai même touché une zone au plus profond de mon vaginus (était-ce l’ouverture du côlon ? je ne sais…) dotée d’une très grande sensibilité. Quand j’arrive jusque là avec un de mes amis en silicone (ma dernière acquisition ici j’ai l’impression de toucher un vrai clitoris, hyper sensible, c’est assez dingue…Je frémis, je frétille, je me contracte, je vibre…C’est trop bon !!!

    @pcommep super ! Vive l’orgasme féminin ! vive l’orgasme tout court 🙂 Vive le plaisir ! Vive la vie ! Vive l’avenir !!

    Beaucoup de plaisir à tout le monde, à bientôt 🙂

    Naomi

    #32869
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello,
    je replace ici un post que j’ai fait sur un des fils de @bzo, parce qu’il correspond bien à mon vécu d’aujourd’hui :

    « @bzo en fait c’est curieux, j’ai l’impression que plus je vais assez profond dans mon vaginus, plus la prostate s’anime…Comme si elle avait besoin qu’on la contourne d’une certaine façon…Comme une petite chatte qui voudrait bien jouer, mais à sa manière, pas de la façon la plus simple et la plus évidente…Enfin c’est comme toujours la poursuite de l’exploration de ce chemin de plaisir qui est le mien, un chemin magnifique et délicieux, qui me fait me sentir toujours plus femme. A chaque fois, je vais un peu plus loin dans le vécu psychique du plaisir, les sensations arrivent plus vite, les zones érogènes sont plus érogènes que la fois précédente…Aujourd’hui je fais l’amour en chevauchant mon dildo sur un gros coussin sur mon lit, je m’agite comme une petite folle, j’adore ça…Je vois des étincelles ! C’est surtout dans le haut du crâne que la lumière vient. Et très récemment, j’ai constaté que j’arrive de plus en plus, quand un désir sexuel m’arrive, et que je le sens pousser dans mon chakra racine, comme mon vaginus est aujourd’hui très sensible, les sensations de plaisir montent de plus en plus droit dans la kundalini vers le chakra couronne au sommet du crâne, je suis comme traversée par une rivière de lumière…Et j’ai la joie de constater que mon pénis ne participe quasiment plus, il est tout au plus un peu stimulé par le plaisir qui passe, mais il n’y a pas d’érection ou presque, ce qui me remplit d’aise…(ça c’est parce que je me sens femme et ça me fait du bien d’avoir du plaisir sans pénis, ça me donne l’impression que ma libido de femme vit malgré ce corps…) »

    Vive la lumière !!!

    Beaucoup de plaisir à tout le monde,

    Naomi

    #32874
    bzo
    bzo
    Participant

    j’ai l’impression que plus je vais assez profond dans mon vaginus, plus la prostate s’anime…Comme si elle avait besoin qu’on la contourne d’une certaine façon…

    c’est très intéressant ce que tu écris là,
    je le vis aussi

    en fait une fois que tu es capable d’éveiller facilement et puissamment ta prostate,
    elle devient une compagne quasi continuellement là dans ton plaisir,
    il suffit vraiment pas de grand chose pour la faire participer,
    moi par exemple, une petite contraction et hop c’est parti, elle se met à vibrer directement

    par exemple, je m’introduis quelques doigts derrière dans mon anus,
    je les bouge, je bouge, cela reste des doigts dans mon anus,
    par contre j’effectue une légère contraction
    et directement ce ne sont plus des doigts dans un anus
    mais une sorte d’objet hybride, dans mon A-pussy
    constitué de mes doigts et des vibrations de la prostate et des muscles contractés,
    je ne sens plus du tout mes doigts
    mais autre chose, quelque chose de plus gros, de plus long et qui monte, qui monte,
    va allumer mes entrailles

    le compagnonnage avec notre prostate,
    cette capacité de l’éveiller, pleinement, totalement,
    chacun sans doute, avec ses déclencheurs à lui,
    moi donc, ce sont des contractions, aussi légères soient-elles
    mais voulues, appliquées avec une volonté sexuelle,
    c’est très certainement une des meilleures choses qui peut nous arriver,
    sexuellement parlant,
    après notre plaisir peut se diversifier, s’enrichir, s’intensifier,
    quasi sans limites et dans tellement de directions

    c’est un petit miracle, cet organe

    Et j’ai la joie de constater que mon pénis ne participe quasiment plus, il est tout au plus un peu stimulé par le plaisir qui passe, mais il n’y a pas d’érection ou presque, ce qui me remplit d’aise…(ça c’est parce que je me sens femme et ça me fait du bien d’avoir du plaisir sans pénis

    ce que tu devrai maintenant essayer, c’est obtenir de ce sexe qui ne te sert pas pendant tes séances en solitaire
    des ondes sexuelles mâles
    qui viendront encore plus combler la femme en toi, la femme qui prend du plaisir en toi,

    les deux pôles masculin et féminin, sont présents en nous,
    doivent être bien éveillés, j’en ai la conviction,
    durant nos séances,
    pour que notre plaisir soit encore plus total, encore plus riche, encore plus plein,

    avec ces deux pôles bien éveillés,
    la sensation de se faire l’amour, est plus forte que jamais, divine,
    projetant dans tout le corps une extraordinaire sensation d’épanouissement,
    leurs ébats vécus dans notre chair,
    nous permettent de vivre des moments de communion charnelle absolument splendides,
    des moments de communion tout court
    cela va par moments , bien au-delà de la communion charnelle

    #32878
    Avatar
    Envole
    Participant

    Hello @bzo,
    merci pour ton message,

    c’est un petit miracle, cet organe

    oui ! mais chez moi il n’est pas très évident à comprendre et à aborder (est-ce ma configuration transgenre ? je ne sais pas…J’avais déjà peu de testostérone même avant de m’assumer trans et de sciemment tenter de la diminuer…) ce qui m’incite à ne pas le voir comme un « point G du corps masculin » comme beaucoup le conçoivent, mais plutôt comme un genre de clitoris qu’il faut aller chercher et trouver dans ses retranchements…Mon point G personnel étant plus loin au fond du délicieux fourreau dont la nature m’a heureusement dotée, me permettant de vivre une sexualité plus féminine avant d’être opérée…

    ce que tu devrai maintenant essayer, c’est obtenir de ce sexe qui ne te sert pas pendant tes séances en solitaire
    des ondes sexuelles mâles
    qui viendront encore plus combler la femme en toi, la femme qui prend du plaisir en toi,

    Merci pour ton conseil ! Mais ce sexe qui ne me convient pas est aussi chez moi très peu actif. Ses érections sont très peu fréquentes, très courtes et peu développées (sauf action mécanique manuelle, ce qui ne m’intéresse plus…) En revanche les petits épisodes érectiles qu’il peut vivre me permettent de ressentir une délicieuse impression à l’endroit où mon vagin serait situé si j’étais née avec un corps de fille : les côtés de mon entrejambe profond sont très émoustillés par le fait de sentir cette grosseur à l’intérieur d’eux-mêmes. C’est comme si j’étais remplie par un vibromasseur naturel, portatif…Donc c’est comme ça que j’en jouis doucement, intérieurement, et j’avoue que c’est très agréable, surtout quand c’est combiné à des stimulations de mon vaginus, que j’obtiens de façon assez aisée par le truchement de mes seins et de mes tétons…Je sais c’est assez compliqué, mais ma libido fonctionne beaucoup sur le mode de la triangulation, une zone en activant une autre, puis une autre…
    Quant aux « ondes mâles », je n’en ressens jamais. En fait pour moi la sexualité mâle n’est qu’un travail, une besogne, je ne ressens aucun plaisir profond venu des zones érogènes mâles. L’érection a toujours été difficile à obtenir en particulier en présence d’autrui (ma féminité domine tout dans ces cas, je me sens totalement femme au lit, pas du tout homme, je n’ai aucun réflexe de sexualité masculine) et arriver au bout de la pénétration, par l’éjaculation, a aussi toujours été un travail assez intense pour moi, avec tout le temps la peur de ne pas pouvoir finir. Ce qui fait que le sexe comme homme a avant tout été source de stress pour moi. Depuis que je m’assume femme dans toutes mes dimensions, j’ai redécouvert le plaisir sans le stress, et c’est beaucoup beaucoup plus agréable.
    Donc voilà…Encore une fois mon vécu est assez particulier…Mais je suis toujours ouverte à la discussion, sachant que ce que je peux ressentir n’est pas forcément aisé à comprendre pour tout un chacun.
    Merci encore pour ce dialogue toujours très intéressant, riche et parsemé d’étoiles…
    Beaucoup de plaisir à toi, à bientôt !!!
    Naomi

20 sujets de 221 à 240 (sur un total de 268)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.