4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #35937
    AvatarFiesta92
    Participant

    Bonjour, je vous contacte car a mon grand désarroi, apres presque 2 ans d’essai infructueux, je ne parviens toujours pas a l’orgasme, j’ai beau avoir essayer, lu, relu rerelu les info qu’on peux avoir mais on tourne vite en rond. Le plus loin que j’ai été c’est de sentir du bout des doigts cette orgasme et au dernier moment il m’échappe. C’est histoire de doigt est une métaphore vu que je dispose de l’aneros HELIX ( non trident ) Je pense connaitre mes difficulté mais ne parviens pas a les dépasser semblerait il.

    – La respiration par le ventre ( J’ai cette sensation de devoir forcer pour respirer profondément par le ventre mais ca n’est pas spécialement agréable, j’essaye peut etre de trop gonfler mon ventre ?! )
    – Lâcher prise et ne rien attendre ( Ca varie des fois mais bon )
    – L’aneros glisse assez ? ( Je me suis poser la question car au final je ne le sens pas spécialement glissé ou si lorsque qu’il pivote sur le coté apres avoir ete centrer, je me dit donc que le problème peux surement venir de là car une sensation comme celle ci répéter est très agréable, mais du coup comment reproduire cette sensation ? )

    Voila je désespère, j’espère trouver conseil ici car sur internet je tourne en rond. Merci
    Si j’ai oublier certain détail ou que je nest pas été claire je serais ravit de vous répondre.

    #35938
    bzobzo
    Participant

    je n’ai pas vraiment de conseils techniques à te donner,
    ma manière de pratiquer étant tellement éloignée de la voie « Traité Aneros »

    cependant si après deux ans, tu ne parviens toujours pas à des résultats conséquents avec ce masseur,
    je te conseillerais fortement d’en changer

    on ne devrait se lancer là-dedans qu’avec plusieurs masseurs à sa disposition
    pour vraiment bien mettre toutes les chances de son côté,
    tu fais des essais depuis deux ans avec l’Hélix, sans grand succès,
    il est plus que temps de changer de monture

    quelque chose de bien éloigné,
    genre Progasm ou Progasm Junior
    selon la taille de joujou auquel tu es habitué

    ou encore la famille des Vice 1 et 2 et Device (mes préférés)
    mais peut-être pas adaptés à la façon traité Aneros non plus

    tous les différents types , idéaux pour le Traité d’Aneros, genre Eupho, Maximus

    varier, c’est ma réponse à ton questionnement,
    à ton appel à l’aide,
    varier!

    #35947
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonsoir @fiesta92 et bienvenue sur notre forum.
    Nous sommes quelques uns à devoir patienter longtemps avant de vivre comme les autres des orgasmes puissants à répétition. Nous avons l’impression de ne pas avancer, de passer à côté, nous ressentons de la frustration, ça finit par nous énerver… Dans cette situation la patience et la confiance sont les deux principales qualités pour enfoncer le plafond de verre.

    Vous nous dites :

    après presque 2 ans d’essai infructueux, je ne parviens toujours pas a l’orgasme,

    et vous ajoutez :

    Le plus loin que j’ai été c’est de sentir du bout des doigts cette orgasme et au dernier moment il m’échappe.

    Certes vous n’avez pas encore vécu cet orgasme prostatique qui est votre objectif mais le second extrait de votre message me fait penser que vos 2 ans de pratique anerosienne ne sont pas totalement infructueux. De mon point de vue pour sentir cet orgasme tout proche il faut que vous ayez déjà des sensations fortes. Or vous ne nous dites pas un mot de ce que vous apportent vos sessions.

    J’ai l’impression que vous êtes calé sur votre objectif et que vous n’accordez pas assez d’importance au chemin que vous avez parcouru dans sa direction. Ce n’est pas pour rien que nous parlons de cheminement, que les anglophones parlent de « journey ». Cet état d’esprit, si c’est le vôtre, est d’autant plus dommageable qu’il vous conduit à occulter ce que votre expérience vous apprend, à savoir que la jouissance prostatique peut s’avérer très différente de la jouissance associée à l’orgasme centré sur le pénis et à l’éjaculation associée.

    Il est important que vous soyez parfaitement à l’aise pendant vos sessions. Si la pratique de la respiration abdominale est une contrainte, vous ne pouvez pas être détendu. Vous pouvez donc l’abandonner pour gagner en confort et voir ce que cela donne. Quelle méthode utilisez-vous pour la lubrification interne du rectum et externe du masseur ? @bzo vous donne un excellent conseil pour les masseurs.

    Je vous conseille de lire, si ce n’est pas déjà fait le sujet « Conseils pour les débutants laborieux » et les messages de @nicolas775.

    N’hésitez pas à prendre un peu de recul par rapport à votre expérience. Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner à modifier au moins provisoirement ce que vous faites. N’oubliez pas notre voyage est aussi une exploration.

    N’hésitez pas à reprendre point par point ce que nous vous disons, à préciser ce que vous apporte vos sessions, à poser d’autres questions ou à reposer les mêmes en des termes différents si nos réponses ne correspondent pas à ce que vous vivez.

    Bon cheminement @fiesta92.

    #35952
    bzobzo
    Participant

    en relisant ton témoignage
    qui fait écho à tellement d’autres lu par ici,
    il me vient cette réflexion
    que tout le monde n’est pas fait pour la manière de pratiquer proposée par le traité
    et qu’ils ont vraiment tort de vouloir à tout prix essayer d’appliquer à la lettre ce qui y est décrit

    je prends mon cas personnel,
    j’ai essayé pendant deux, trois jours, d’appliquer le traité
    mais trop frustré, j’ai vite divergé, pris un chemin de traverse
    et je suis parvenu en fin de compte, je crois, à aller aussi loin qu’il y a moyen d’aller avec un masseur,
    en m’y prenant tout à fait autrement,
    super O à la pelle, orgasmes de plusieurs minutes, des dizaines et des dizaines d’orgasmes sur une séance, etc,
    j’ai goûté à peu près à tout ce qu’il y a moyen de goûter avec un masseur planté dans le fondement

    je pense à quelque chose de plus actif, une technique plus active de pratiquer,
    plutôt que de rester à peu près inerte comme une planche en essayant d’être le plus détendu possible
    en attendant que des contractions involontaires arrivent,
    effectuant une contraction par-ci, par-là, un peu de jeu avec les doigts sur les tétons,
    non vraiment il y a moyen de s’y prendre d’une manière beaucoup plus active,
    avec des va et vient du masseur, des vraies caresses sur tout le corps,
    celui-ci aussi beaucoup plus en mouvement,
    toutes sortes de déplacements du masseur, des frottements, des pressions sur la prostate, plus ou moins forts
    mais le principe étant que le masseur est à peu près constamment en mouvement

    et puis aussi cette histoire de rester le plus détendu possible,
    cela aussi ne s’applique que si on a opté pour le « do nothing »
    mais dès qu’on s’engage avec plus d’action, un masseur nettement plus mobile,
    alors il faut laisser le reste du corps aussi participer autant que possible,
    écouter son désir, débrider celui-ci

    comme je l’ai déjà souvent écrit,
    cette manière de faire , doit quand on s’y sent de plus en plus à l’aise
    créer la sensation irrésistiblement qu’on se fait l’amour
    et que le masseur va et vient en nous comme un sexe,
    cela peut peut-être déranger certaines personnes ce genre d’analogie,
    bah tant pis, qu’ils passent leur chemin,
    il n’est pas question ici de devenir homosexuel,
    juste prendre du bon temps, du très bon temps avec soi-même,
    d’une manière décomplexée, libre et sans tabou,
    en profitant des énormes possibilités de plaisir aussi qu’on peut aussi obtenir par le fondement

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.