#20609
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre dernière intervention @nydor01 pose deux questions. L’une concerne la pression exercée par l’Aneros Helix qui vous paraît inconfortable ; l’autre concerne la lubrification.

Pour répondre à la première vous pouvez vous orienter vers des masseurs plus fins comme ceux de la gamme Peridise ou le Tempo ou bien encore l’Eupho en version classique ou en version Syn. Les premiers ne sont pas des masseurs prostatiques. Mais ils produisent, en ce qui me concerne comme chez d’autres utilisateurs dont les témoignages abondent sur le forum du site du fabricant, des effets orgasmiques aussi puissants. Le second est plus fin que l’Helix et la version Syn possède un bras périnéal plus souple que la version classique, si je ne me trompe pas.

Pour répondre à la seconde vous devez faire une lubrification mixte soignée en utilisant des lubrifiants dont les qualités sont complémentaires. Sur des modèles qui ne sont pas en silicone vous pouvez conserver l’huile de silicone sur le masseur et utiliser le beurre de karité ou l’huile de noix de coco en suppositoire ou en injection dans le rectum. Sur les modèles de masseurs fabriqués avec au moins une partie en silicone vous utilisez sur le masseur un des lubrifiants testés et approuvés par NXPL. Les lubrifiants à base d’eau ont l’inconvénient général de durer moins longtemps parce que la composante eau soit s’évapore, soit est absorbée par la muqueuse. Je précise que je mets mon suppositoire de beurre de karité 15 à 30 minutes avant le début de ma session pour lui laisser le temps de fondre et de bien couvrir les parois du rectum.

Si vos sessions avec un masseur vous procurent moins de jouissance que celles sans masseur, je partage votre conclusion. Bon cheminement @nydor01.