#21514
AndranerosAndraneros
Modérateur

@aneros3 votre masseur est à l’Helix ce que le chameau est au dromadaire. Il a a peu près la même forme avec une bosse en plus. Dans la mesure où il semble efficace, l’Helix devrait parfaitement vous convenir.

Pour le soulagement libératoire,peut-on avoir cette sensation sans éjaculation?

Dans un premier temps, ça me semble difficile tant que votre cerveau n’a pas appris à correctement identifier cette nouvelle forme de plaisir. Le sujet a déjà été abordé dans le forum y compris récemment (ici, ici, ici et entre autres). Pour retrouver les interventions tapez « liber » (sans les guillemets) dans la zone de recherche de la page des forums actifs, ensuite sous Windows faites « control » « f » et tapez libér dans la zone de recherche en bas à gauche de la page pour sélectionner les occurrences dans le texte. Vous n’êtes pas le seul à poser cette question et cela ne vous empêchera nullement de cheminer jusqu’au super O’.

Dans un second temps vous n’y penserez plus tant votre jouissance vous submergera. Il sera possible que ce soit l’épuisement de votre système nerveux qui mette fin à vos sessions, où si ce n’est pas le cas l’intensité de vos expériences orgasmiques et la certitude de pouvoir les recommencer presque à volonté vous permettra de les écourter sans aucun regret.

j’ai lu qu’il fallait observer des pauses de 48 h. entre chaque session. Est-ce important ou je peux avoir des sessions chaque soir ?

Vous pouvez faire ce que vous voulez tant que vos sessions vous paraissent satisfaisantes et qu’elles ne ruinent pas le reste de votre vie. L’intérêt de faire des pauses est :
– 1) de renforcer votre désir de sentir le masseur prendre vie en vous et donc d’améliorer la qualité de vos sessions ;
– 2) d’éliminer des points de fixations négatifs en laissant retomber d’éventuelles frustrations ressenties dans la session précédente ;
– 3) de donner du repos à vos muscles, à vos nerfs et à votre cerveau qui peuvent être soumis à de fortes tensions pendant une session ;
– 4) de laisser les effets de la dernière session être digérés par votre inconscient pour lui permettre de vous ouvrir de nouvelles portes à la suivante.
Cette règle générale ne vous empêche pas de temps en temps de vous faire un stage intensif si vous vous sentez au bord de « quelque chose » et si vous sortez de vos sessions satisfait et sans frustration.

Bon cheminement @aneros3.