#27762
AndranerosAndraneros
Modérateur

Quelle soirée mes amis, quelle soirée… 1/2 heure à 3/4 d’heures de plaisir intense. Wahou, certainement la meilleure séance jusqu’ici !!!
…En tout cas, c’est super, je suis très heureux. Mon Dieu que c’est bon…
J’ai voulu continuer, mais je n’ai pas pu, terrassé par tant de plaisir, je me suis endormi du sommeil du bienheureux !

Ton message @jieffe me remplit de joie. Quel bonheur de lire que ta session t’a permis de ressentir tant de jouissance. C’est magnifique; n’oublie pas que ce n’est que le début (je sais, je l’ai déjà dit mais je pense que je le dirai encore…). La durée pendant laquelle tu as baigné dans ta jouissance était-elle ce que tu as pu voir sur ton réveil ou ta montre, ou ce que tu as ressenti ?
Je cite le traité d’Aneros, Une session avec un aneros – Etape 7 : Massage et contractions, en route vers l’orgasme (paragraphes 19 à 21) pour aider les nouveaux lecteurs à comprendre ce que tu vis :

Les sensations sont tellement agréables que votre corps prend littéralement le contrôle et se fait l’amour à lui même en utilisant ces spasmes de vos muscles pour augmenter les sensations sur la prostate et faire glisser l’Aneros dans votre anus. Vous entrez dans une phase ou vous avez la sensation de perdre le contrôle de votre corps et vous avez un plaisir immense venant de votre bas ventre. N’ayez pas d’appréhension, il suffit simplement de relâcher la tension du sphincter pour arrêter le processus.
Vous êtes au comble de votre excitation et vous sentez l’orgasme proche. Continuez à vous détendre et n’essayez pas de contracter plus vos sphincters, l’orgasme va se déclencher tout seul du moment que vous êtes détendu. Vous allez alors vivre un moment de pur bonheur. Vous allez ressentir des vagues de plaisirs venant de votre bas ventre et avoir de gros spasmes dans tout le corps. Vous allez littéralement vous faire l’amour à vous même, chaque spasme massant la prostate en faisant glisser l’Aneros et déclenchant un nouveau spasme…
Une fois l’orgasme terminé, il suffit de se relaxer quelques secondes et de recommencer à contracter légèrement les sphincters pour qu’un nouvel orgasme s’annonce.

Ton témoignage illustre parfaitement les conseils que donne Adam. Tu sembles valider maintenant les étapes 54 et 55 de la carte au trésor.
54. L’Aneros bouge tout seul et génère un niveau de plaisir important et inattendu
55. L’Aneros crée un plaisir intense et bouge en faisant de long mouvements (votre corps se fait l’amour)
Le témoignage que tu faisais de ta première session, il y a un peu plus de trois ans, présentait déjà une grande partie des éléments à rassembler pour la réussite d’une session. Tu semblais avoir tout ce qu’il fallait pour connaître l’extase prostatique, sauf un environnement favorable à la pratique et au développement de ton potentiel.
A l’époque tu utilisais des supports musicaux pour te relaxer et plonger dans tes sessions ; tu n’en parles plus.
Après ce faux départ, tu as repris, il y a six mois, ton cheminement là où tu l’avais laissé. J’ai l’impression que, depuis ce moment, ta participation au forum a bien nourri tes fantasmes, ta technique et encore plus ta confiance. Si c’est bien le cas, c’est une grande récompense pour tous ceux qui contribuent à son animation.

Hier soir, à un moment, j’ai « pensé » à une action… et le plaisir s’en est allé. Il semblerait toutefois que ma technique soit suffisamment au point pour que je puisse me permettre ce type de fantaisie (d’erreur), parce que j’ai rapidement retrouvé mon chemin…
Je suis durant mes séances en pilotage automatique, mon cerveau analytique est en pause, voire débranché. Seules mes sensations guident mes actions inconsciemment. Il faut débrancher son cerveau, le plaisir sexuel est complètement animal.

Tu es totalement dans le la bonne attitude. Continue, sans rien attendre, et tu auras très vite à nouveau l’occasion de partager la jouissance que t’apporteront tes sessions. Bon cheminement @jieffe.