Mots-clés : 

20 sujets de 321 à 340 (sur un total de 528)
  • Auteur
    Articles
  • #41782
    bzo
    Participant

    Tu es devin @bzo

    hum, pas du tout, juste je relate ce que j’ai constaté chez moi

    dans la mesure où tu es aussi un utilisateur avancé,
    qui arrive donc à bien se lâcher, à faire monter ses énergies
    et puis surtout aussi, tu vis ton plaisir en mode yin comme moi,
    il n’y avait pas de raison que cela ne se passe pas comme cela aussi chez toi

    jour après jour, thésauriser ses énergies en ne pas éjaculant, a pour directe conséquence,
    une progression très accentuée des sensations, surtout de leur qualité,
    un gain splendide en finesse, en précision, en variété,
    un allongement aussi de la durée de chaque sensation,
    quelqu’un, sans doute, de plus au début de son parcours,
    ne pourrait pas autant exploiter cette accumulation de ses énergies

    Et ma yin s’est emparé de mon corps
    Elle et mon corps rien d’autre
    Quel plaisir intense, elle m’a procuré juste en prenant de l’eau, en épluchant les légumes etc…
    Wouah magique. Je me dit quel pied que c’est bon

    je connais bien ce genre d’expérience,
    j’ai tellement travaillé pour pouvoir totalement intégrer aussi dans mon quotidien, ma pratique,
    c’est juste tellement incroyable de pouvoir se laisser envahir de volupté et même de jouir,
    en vidant sa machine à laver
    ou en se préparant un repas

    cela exige une complicité totale de son corps
    et une grande partie de notre plaisir,
    vient de vivre cela, cette communion avec lui,
    de lui, en action dans le quotidien,
    juste un peu faire diverger quelques gestes, les postures
    et que cela déclenche déjà tout le mécanisme,
    on parvient à vivre un accord profond ainsi,
    avec son corps dans l’instant, dans l’espace

    faire son thé et parvenir à transformer chaque geste, chaque mouvement, chaque position
    en une action de communion avec son corps,
    tout en continuant à accomplir les gestes de la préparation du thé,
    c’est plus tout à fait du plaisir sexuel,
    ça l’est aussi mais c’est quelque chose de tout à fait différent en plus,
    on utilise le désir comme véhicule pour vivre des moments privilégiés avec son corps

    Et la une idée me traverse l’esprit
    Pourquoi tu te mettrais pas en levrette pour voir
    Et ç’est parti pour 20 minutes stratosphérique
    ou j’ai failli me mordre les avants bras

    je vois que tu as bien compris comment cela fonctionne,
    oui laisse parler ton imagination et ton corps, sans aucun tabou,
    qu’ils se marient ensemble pour te faire vivre des moments d’incandescence unique

    #41783
    modeyin
    Participant

    je connais bien ce genre d’expérience,

    Je sais et chaque fois que tu en parlais je me demandais mais comment il fait
    ce midi j’ai compris ce que tu pouvais vivre

    cela exige une complicité totale de son corps

    oui elle était vraiment totale et de la pure de chez pure yin
    elle a pu s’exprimer en totale liberté a travers mon corps
    allez chercher mon féminin dans ma chair
    rien qu’à écrire ces lignes tout mon corps réagit

    Pourquoi tu te mettrais pas en levrette pour voir
    Et ç’est parti pour 20 minutes stratosphérique
    ou j’ai failli me mordre les avants bras

    Je n’ai pas résister à essayer de recommencer vers 17 heures
    et ça remarcher pareil
    a un moment j’ai utilisé l’hélix et je n’ai pas été déçu
    Mais dans c’est moment la, il faut que j’arrive à lâcher prise encore plus
    Je vais pouvoir mettre une croix sur le calendrier car
    J’ai vécu un moment extraordinaire aujourd’hui

    #41784
    bzo
    Participant

    et dis-toi bien que maintenant, avec chaque jour qui passe,
    automatiquement ca va s’amplifier,
    tu n’as plus juste qu’à déguster,
    à faire la fête, sans réserves, avec ton corps,
    il n’y a plus rien qui peut te retenir

    #41785
    modeyin
    Participant

    et dis-toi bien que maintenant, avec chaque jour qui passe,
    automatiquement ca va s’amplifier,
    tu n’as plus juste qu’à déguster,
    à faire la fête, sans réserves, avec ton corps

    ça c’est génial

    il n’y a plus rien qui peut te retenir

    Si mon travail à moins que je décide de vivre d’amour et d’eau fraîche
    Il faudras que j’apprenne à gérer tout ça
    Me faire l’amour ou travailler
    Le choix va être difficile

    #41786
    modeyin
    Participant

    Qu’es ce que j’ai fait de ma journée
    Je me suis fais l’amour plusieurs fois 😂😍

    #41787
    bzo
    Participant

    Je me suis fais l’amour plusieurs fois

    étonnant, n’est-ce pas, à quel point cela devient réaliste, à quel point on le vit
    mais il faut l’avoir vécu dans sa propre chair, tant que cela n’a pas été le cas,
    on ne peut pas l’imaginer avant

    c’est de l’ordre de l’inimaginable, avant
    tant l’acte sexuel est quelque chose qui est ancré dans la réalité,
    dans la réalité de notre chair, en tout cas,
    avec nos sens, notre ressenti, nos nerfs, notre sang, nos humeurs, nos gestes, nos mouvements

    pouvoir allumer toute la magie sexuelle,
    tout le délire qui s’installe dans la chair, enflammée par le désir
    qu’il y a au contact d’un autre corps,
    tout seul,
    cela parait inimaginable

    mais si notre corps se met à délirer avec nous, au diapason avec nous
    alors tout devient possible

    Si mon travail à moins que je décide de vivre d’amour et d’eau fraîche
    Il faudras que j’apprenne à gérer tout ça
    Me faire l’amour ou travailler
    Le choix va être difficile

    alors ça, effectivement,
    je connais cela,
    je suis en télétravail depuis des mois chez moi devant mes écrans
    et j’ai du mal à me concentrer certains jours,
    en fait, certains jours, j’en fous pas une peine
    et cela commence à se remarquer

    d’ailleurs je viens de prendre une décision , à partir de lundi, je m’habille,
    rester nu toute la journée, j’ai le désir qui s’éveille pour un oui, pour un non,
    habillé, c’est un peu comme si je me mettais une ceinture de chasteté,
    enfin, ce sera déjà moins facile

    #41788
    bzo
    Participant

    chaque matin, en te réveillant,
    tu auras le plaisir de te rendre compte
    que c’est encore monté d’un cran

    #41789
    modeyin
    Participant

    Quel réveil ce matin au lit délicieux
    sous la douche jouissif
    simplement en me lavant les cheveux

    #41790
    bzo
    Participant

    sous la douche jouissif
    simplement en me lavant les cheveux

    ah la douche, j’aime telle aussi,
    tout un rituel dont je ne manque pas une miette

    le savonnage, ah le savonnage…
    avec les mains qui parcourent tout le corps,
    de plus en plus tranquillement, insistantes, lascives,
    mon corps qui répond aux mains en se mettant à onduler un peu, les hanches à danser
    et puis les milliards de gouttes d’eau qui m’enveloppent de leur chaleur caressante

    bon, j’arrête de penser au savonnage car cela m’émoustille complètement,
    j’en ai des frissons partout, le sexe qui devient épais

    #41795
    modeyin
    Participant

    Ca me donne envie d’aller me redoucher

    #41798
    modeyin
    Participant

    Pour Shannon Bell, il n’existe qu’un seul corps humain et les frontières du genre fluctuent au gré des jeux.

    J’adore
    J’étais lire l’article

    #41799
    modeyin
    Participant

    C’est dur de travaillé quand le seul frottement de mes cuisses
    entre elles quand je marche génère du plaisir,
    me fais me déhancher et marcher bizarrement
    Je le cherche aussi, je travaille en caleçon

    #41800
    bzo
    Participant

    C’est dur de travaillé quand le seul frottement de mes cuisses
    entre elles quand je marche génère du plaisir,
    me fais me déhancher et marcher bizarrement

    hé hé, je connais bien tout ça,
    en mode yin, les génitaux génèrent une rayonnante et chaude volupté, au moindre contact,
    ça se boit sans soif et on ne s’en lasse pas

    #41801
    modeyin
    Participant

    J’ai même pas besoin de mes génitaux, mes cuisses suffisent à m’envoyer des décharges de plaisir

    #41803
    bzo
    Participant

    ’ai même pas besoin de mes génitaux, mes cuisses suffisent à m’envoyer des décharges de plaisir

    ah oui, on avait déjà évoqué le sujet, tu as des déclencheurs tout à fait différents des miens

    moi, j’ai besoin , au moins pour mettre en route
    et après très régulièrement, pour maintenir la tension sexuelle
    qu’il y ait soit des ondes génitales, soit des prostatiques, soit des anales,
    provoquées soit par des contractions, même très légères, soit des contacts de mes cuisses avec les génitaux
    soit un doigt ou deux, derrière dans l’anus,
    éventuellement les frottements des sein s peuvent aussi servir temporairement de déclencheurs

    je les mélange à tout le reste, ondes générées par tout le corps
    mais il me faut mes déclencheurs
    c’est d’ailleurs pour cela, que chez moi, cela ne se met jamais en route, tout seul,
    cela a des avantages et des inconvénients

    chez toi, apparemment, ce sont des interrupteurs, des déclencheurs, beaucoup plus intériorisés,
    j’ai l’intention, un jour, de travailler là-dessus, pour être capable aussi de ce genre de choses,
    comme d’ailleurs toute une pratique façon Traité d’Aneros,
    je fais quelques essais , à gauche et à droite
    mais jamais avec assez de temps et d’investissement personnel pour que ce soit réellement efficace

    je ne parviens même pas, pour l’instant, à retrouver ma pratique 100% prostatique d’avant,
    j’aimerai l’exercer en parallèle à mon mode yin,
    vivre à nouveau des orgasmes prostatiques, des super O
    mais, honnêtement, je n’y arrive pas, plusieurs fois j’ai cru que j’y étais arrivé
    mais cela n’a pas été le cas,
    peut-être pour cela, je devrais ressortir mes masseurs
    pour me remettre dans les mêmes conditions qu’avant quand cela fonctionnait superbement bien
    mais je n’ai pas du tout envie de masseur
    cependant, en aneroless, je parviens à obtenir de bonnes sensations
    mais je n’ai pas encore eu la patience de rester une heure, deux heures, au lit, pour aller plus loin

    tout cela est sur ma liste, en fait,
    à mettre en route sérieusement dans 3 ans, quand je serai à la retraite
    et que j’aurai enfin tout mon temps à moi, à nouveau,
    j’ai développé une pratique qui fonctionne bien, merveilleusement bien,
    il n’y a pas la place, par manque de temps, actuellement à côté, en fait,
    pour explorer des tout à fait nouvelles directions

    tu peux un peu relater comment tu fais, cela m’intéresse beaucoup,
    tu écris que tes cuisses suffisent, tu peux un peu développer,
    tu fais des contractions, même très légères aussi ou pas du tout?
    ce sont les mouvements, tu as évoqué plus haut, que tu te déhanchais,
    faisais toutes sortes de mouvements, c’est cela qui déclenche?
    ou bien alors c’est un processus tout à fait intérieur de relâchement, de lâcher prise?

    #41804
    modeyin
    Participant

    Mon corps peux générer du plaisir tout seul
    Le seul fait de penser plaisir ou au mot féminin par exemple peux me déclencher du plaisir
    Marcher en frottant mes cuisses génère du plaisir
    De caresser mes tétons en provoque aussi
    Ce qui peut déclencher des contractions ou seulement du plaisir dans mon corps ou les deux
    Par contre ce que je ne t’ai pas dit pour vendredi midi
    ou j’ai fait mon petit cachotier, ce qui a agi comme un accélérateur à particules
    de plaisir
    C’est quand j’ai pris mes génitaux entre mes cuisses et caresser mes tétons
    Je suis passé de 100 à 500 km/h
    Mes génitaux entre mes cuisses avant ce n’était pas terrible
    Mais là wouah

    tu écris que tes cuisses suffisent, tu peux un peu développer,
    tu fais des contractions, même très légères aussi ou pas du tout?
    ce sont les mouvements, tu as évoqué plus haut, que tu te déhanchais,
    faisais toutes sortes de mouvements, c’est cela qui déclenche?

    Quand je marche façon mannequin pour que mes cuisses se frottent légèrement
    cela me provoque du plaisir, qui génère des contractions et fait déhanché mon corps
    Je peux faire la même chose en caressant mes tétons, mes fesses ou mon corps
    Le simple regard sur mes tétons ou mes fesses peut me provoquer du plaisir
    J’irai même plus loin, rien que de penser à ma partie féminine intérieur
    génère du plaisir
    Ils y en a qui vont pensé il est taré celui la. LOL

    #41805
    bzo
    Participant

    Par contre ce que je ne t’ai pas dit pour vendredi midi
    ou j’ai fait mon petit cachotier, ce qui a agi comme un accélérateur à particules
    de plaisir
    C’est quand j’ai pris mes génitaux entre mes cuisses et caresser mes tétons
    Je suis passé de 100 à 500 km/h

    je me disais aussi, ça je connais bien, oui c’est ce que je t’écrivais avant,
    en mode yin, les génitaux sont un allié puissant,
    des tsunami de volupté peuvent être être libérés en une fraction de seconde
    qui envahissent tout le corps, jusqu’au fin fond de l’âme,
    sans qu’on bande le moins du monde

    car

    Marcher en frottant mes cuisses génère du plaisir

    quand on marche en se frottant les cuisses, même légèrement,
    cela provoque toujours des frottements, des pressions, aussi sur les génitaux,
    je ne vois pas comment on peut y arriver sans

    Le simple regard sur mes tétons ou mes fesses peut me provoquer du plaisir
    J’irai même plus loin, rien que de penser à ma partie féminine intérieur
    génère du plaisir

    oui, oui, j’ai cela aussi, on s’offre, on s’ouvre instantanément,
    on devient très réceptif, réactif, on passe en mode yin,
    un sexe invisible se forme en nous, devient humide,
    a envie de pénétration, de raideur frottante,
    nos hanches ont envie de bouger, de danser

    une bonne partie est une question d’attitude mentale,
    se mettre dans les conditions du plaisir, réceptivité, envie, réactivité,
    on n’a presque plus besoin qu’il y ait quelque chose en face ou si peu

    dans l’extrême inverse, les gens plus ou moins frigides,
    ils peuvent avoir en face d’eux, une femme splendide dans une posture très suggestive
    ou un mec bandant dur,
    et pas grand chose se passe car intérieurement, ils ne font pas l’effort
    ou ils n’en sont pas ou plus capables pour se mettre dans les bonnes conditions

    mais si on parvient à à recréer en nous tout ce qu’il faut pour le plaisir,
    même quand on est juste tout seul,
    on n’a plus besoin de grand chose de l’extérieur, un rien peut suffire
    pour tout mettre en route,
    même juste le souffle du vent sur la peau, entrevoir quelque chose
    ou juste s’imaginer qu’on a entrevu quelque chose,
    toucher, frotter, même un meuble,
    respirer plus lentement en se déhanchant,
    commencer à se caresser, entraîne directement des réactions en chaîne,
    les dominos tombent , on part en roue libre

    #41813
    modeyin
    Participant

    Quel joyau ce corps

    #41814
    modeyin
    Participant

    quand on marche en se frottant les cuisses, même légèrement,
    cela provoque toujours des frottements, des pressions, aussi sur les génitaux,
    je ne vois pas comment on peut y arriver sans

    même avec un caleçon

    #41816
    bzo
    Participant

    alors, @modeyin
    comment c’est passé cette nouvelle journée sans lâcher ton coup, à thésauriser?
    tu n’as pas eu des moments difficiles?
    as-tu bien senti grâce à l’accumulation supplémentaire d’énergie vitale en toi,
    encore une progression de tes sensations?

    même avec un caleçon

    en effet, chez moi, j’ai mis un short et cela suffit à couper pas mal mon élan
    mais c’est parce que j’ai tellement l’habitude chez moi, d’être nu

    en fait, je pourrais très bien continuer à me procurer du plaisir, même avec le short,
    juste pour l’instant, j’ai réussi à garder cette barrière, à me freiner ainsi,
    je n’ai, en fait, pour l’instant, pas du tout à me forcer à rester bien sage pendant des heures durant,
    les reins couverts d’un vêtement
    mais si je commence à pratiquer aussi , avec le vêtement sur moi,
    ma barrière qui est plus psychologique qu’autre chose,
    s’écroulera tout de suite

20 sujets de 321 à 340 (sur un total de 528)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.