20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 65)
  • Auteur
    Articles
  • #39599
    AvatarPaul2072
    Participant

    @bzo Merci pour tes commentaires
    Non je ne suis pas frustré tu as sans doute raison peut importe ce que c’est ou comment ca s’appelle ,l’important c’est le plaisir .En fait je demandais pour savoir un peu ou j’en suis j’ai du mal avec tous ces terme dry -o,mini-o,p-wague,mmo,super O.L’orgasme de la chaise par exemple c’est quoi?Parfois je n’ose pas intervenir sur d’autres posts parce que je débute et je ne sais pas mettre un mot sur ce que je ressens
    Mal au final tu as raison peu importe le nom

    #39610
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @Paul2072,

    peut importe ce que c’est ou comment ca s’appelle ,l’important c’est le plaisir

    Je réponds à tes interrogations. Tu as très bien compris maintenant que le plus important dans notre cheminement est notre expérience telle que nous la vivons et non telle que « nous devrions la vivre selon des règles gravées dans le marbre ». En complément du glossaire associé au traité d’Aneros je regroupe ici des définitions et descriptions extraites du Wiki Aneros
    .

    #39611
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Une question de vocabulaire (1)

    the neural feedback loop that generates larger and larger pleasure waves that ultimately becomes the total body orgasm. 

    La boucle de rétroaction neurale (contractions involontaires)… génère des vagues de plaisir de plus en plus fortes qui finissent par être l’orgasme de tout le corps.

    non-ejaculatory orgasm – A male orgasm in which there is no ejaculation and no impulse to ejaculate. This is specifically different than an ejaculatory orgasm in which ejaculation is disrupted to retain the ejaculate (such as by clamping the base of the penis, pulling the scrotum or putting sudden pressure on the perineum). Non-ejaculatory orgasm is analogous to female orgasm in that ejaculation plays no part. Some types of non-ejaculatory orgasms are prostate orgasms, anal orgasms and full body orgasms.

    Orgasme sans éjaculation : un orgasme masculin sans éjaculation ni réflexe contractile. Il est particulièrement différent d’un orgasme éjaculatoire dont l’éjaculation est interrompue pour retenir le sperme (par exemple en serrant la base du pénis, en tirant sur le scrotum ou en appliquant une pression soudaine sur le périnée). Un orgasme sans éjaculation est semblable à un orgasme féminin en ce sens que l’éjaculation n’y joue aucun rôle. Parmi les orgasmes sans éjaculation on peut trouver les orgasmes prostatiques, anaux et les orgasmes de tout le corps.

    hands-free orgasm (aka HFWO) An ejaculatory orgasm that does not involve any direct or indirect stimulation of the penis, either from purposeful stroking, or incidental rubbing of bedding etc. An ejaculation that is produced by anal, rectal, nipple, prostate stimulation (as in the Aneros) and mental focus alone. 

    Orgasmes sans les mains (en anglais HFWO) : un orgasme éjaculatoire obtenu sans aucune stimulation directe ou indirecte du pénis, ni volontaire ni involontaire. Cette expression désigne aussi un orgasme éjaculatoire déclenché par stimulation anale, rectale prostatique ou des tétons, et aussi par concentration mentale sans autres stimulation.

    mini-O A less intense non-ejaculatory orgasm, typically experienced in the early stages of developing non-ejaculatory orgasm skills. They are often focused in the pelvic area and involve a mild but distinct orgasmic contraction and sense of climax.

    Mini-O : un orgasme sans éjaculation de faible intensité, particulièrement vécu au début du développement de son potentiel à jouir sans éjaculation. Ils sont souvent centrés sur la zone pelvienne et impliquent une contraction orgasmique légère mais distincte et un sentiment de climax.

    dry-O A medium intensity non-ejaculatory orgasm, one that is neither a mini-O nor a Super-O.

    Orgasme sec : un orgasme sans éjaculation d’intensité moyenne, quelque part entre le Mini-O et le Super-O.

    calm seas of orgasm A metaphor to describe where one is in a state of ongoing non-ejaculatory orgasms yet very relaxed at the same time, avoiding the usual muscular tension typically involved in high intensity arousal. Rather than vocalizing, thrusting, contracting or convulsing towards the orgasms, one gently keeps all muscles relaxed, letting the pleasure freely flow as if breathing it in and allowing the orgasms to come to you.

    Orgasme des mers calmes : image pour décrire une situation dans laquelle on enchaîne des orgasmes sans éjaculation tout en restant en même temps parfaitement détendu, sans la tension musculaire usuelle typiquement associée à une excitation très élevée. Plutôt que de gémir, de pousser, de se contracter ou de convulser quand l’orgasme approche, on parvient à maintenir tous ses muscles détendus en laissant le plaisir couler librement comme une respiration et en laissant l’orgasme venir à soi.

    anal orgasm A non-ejaculatory orgasm centered on the muscles of the anus and rectum. This is analogous to a vaginal (as opposed to clitoral) orgasm in women.

    Orgasme anal : orgasme sans éjaculation centré sur les muscles de l’anus et du rectum. Il est semblable à l’orgasme vaginal chez les femmes.

    nipple orgasm – An orgasm localized to the nipple and surrounding muscles as a result of directed nipple stimulation. Nipple orgasms have a uniquely wonderful feeling. This is an advanced form of non-ejaculatory orgasm.

    Orgasme des tétons : un orgasme localisé dans les tétons et les muscles tout autour en réaction à une stimulation directe. Les orgasmes des tétons procurent une sensation particulièrement magnifique. C’est une forme avancée d’orgasme sas éjaculation.

    prostate orgasm – A non-ejaculatory orgasm focused on the prostate. These may be among the most intense orgasms.

    Orgasme prostatique : c’est un orgasme centré sur la prostate. Il fait partie des orgasmes les plus intenses.

    testicle orgasm – An orgasm focused on the testicles. This has been reported to result from exercising the cremaster muscles and applying to them the same light contractions that are used in the anal sphincter to drive the Aneros.

    Orgasme des testicules : un orgasme centré sur les testicules. Il apparaît comme le résultat d’un entraînement du mscle cremaster en y employant les contractions légères de l’anus utilisées pour lancer les mouvements de l’Aneros.

    full body orgasm (whole body orgasm) An orgasm that includes pleasure and muscular contraction throughout the body.

    Orgasme de tout le corps : un orgasme qui fait naître du plaisir et des contractions musculaires dans tout le corps.

    O-zone Slang for « orgasm zone », i.e., being in the state of continuous orgasms.
    O-zone – Slang for « orgasm zone », i.e., being in the state of having chain reaction orgasms.

    O-zone, abbréviation pour plateau orgasmique : moment de transe pendant lequel on vit des orgasmes continus, des réactions orgasmiques en chaînes.

    #39612
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Une question de vocabulaire (2)

    Super-O An abrieviation of Super orgasm. An overwhelmingly strong non-ejaculatory orgasmic event. Orgasms that have no refractory period allowing them to be repeated multiple times.

    Super O : un orgasme sans éjaculation extrêmement puissant. Orgasme sans aucune période réfractaire ce qui permet de le répéter à de multiples reprises.

    Extraits de la page http://wiki.malegspot.com/index.php?title=The_Super-O

    super-O – Super orgasm. An overwhelmingly strong and wonderful non-ejaculatory orgasm that may involve: durations of minutes; full body orgasmic waves of pleasure; intense pleasure throughout the pelvic region, particularly the prostate and rectum and surrounding muscles; loss of a sense of reality; strong emotional responses; long flashes of color (optical activity in the brain) ; large muscle contractions; strong sense of ejaculation (with none); protracted deep involuntary vocalizations, roars or screams; pleasureable convulsions; pronounced deep or staccato pelvic thrusting or writhing; sense of soulful release and relief; a sense that the body exerted its entirety to reach an apex of pleasure and, an energized feeling immediately following orgasm and being ready for more (as opposed to post-ejaculation lethargy).

    Super o : un orgasme sans éjaculation extrêmement puissant et magnifique qui peut
    • durer jusqu’à des minutes ;
    • se traduire par des vagues de plaisir qui touchent tout le corps ;
    • procurer une plaisir intense sur toute la région pelvienne, particulirement la prostate, le rectum et les muscles tout autour ;
    • conduire à une perte du sens de la réalité,
    • amener des réactions émotionnelles fortes ;
    • déclencher de longs éclairs de couleur ;
    • déclencher de grandes contractions musculaires ;
    • donner une forte sensation d’éjaculation (sans aucune éjaculation) :
    • faire émettre de longues vocalisations involontaires profondes, des rugissements ou des cris
    • donner des convulsions plaisantes :
    • donner une sensation prononcée de poussée ou de contraction du bassin profonde ou saccadée ;
    • donner un sens de libération et de soulagement de l’âme ;
    • donner le sentiment que le corps a déployé toute son énergiepour atteindre un sommet de plaisir.
    • Donner une sensation d’énergie immédiatement après l’orgasme et d’être prêt pour plus (par opposition à la léthargie qui suit l’éjaculation)

    Super-O’s come in all shapes and sizes. Some are small, some are large, some are single, some are multiple, some are centered in one area while others are in another. Some are particularly intense, while others are more subdued. Generally the experience is one of a surging pleasure wave that leaves one in a blissful yet energized state. The Super-O is very personal and different for each individual.

    Les super O’s se présentent sous toutes formes et de toutes tailles. Certains sont petits, certains sont grands, certains se produisent seuls, certains se répètent, certains sont centrés sur une zone tandis que d’autres le sont dans une autre. Certains sont particulièrement intenses tandis que d’autre sont plus modérés. En général l’expérience est celle d’une vague de plaisir déferlante qui vous laisse ans un état de béatitude mais plein d’énergie. Le super o est très personnel et différent pour chacun.

    There is a spectrum of intensity and effects in non-ejaculatory multiple orgasm. In the Aneros forum, a mild non-ejaculatory orgasm, typically for a beginner, or for a pro in a « quickie » setting, is sometimes called a mini-O. You feel the sense of suspension usually felt with an orgasm, but, it is very subtle.A stronger orgasm short of a Super-O is sometimes called a dry-O.

    Il y a un éventail d’intensités et d’effets dns les orgasmes multiples sans éjaculation. Sur le forum Aneros un lége orgasme non-éjaculatoire, typique chez les débutants, ou pour un « pro » dans une session « vite faite » est quelque fois appelé un mini O. Vous ressentez l’impression de suspension habituellement associée à un orgasme mais c’est très léger. Un orgasme plus puissant mais bien moins qu’un super O est quelquee fois appelé un orgasme sec.

    #39613
    bzobzo
    Participant

    jesus christ

    on s’y perdrait

    cela semble bien compliqué comme cela

    #39614
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Si je me réfère à mon expérience les notions de mini, dry et super O ne correspondent plus aujourd’hui aux contenus que je leur attribuais plus tôt dans mon cheminement. Ce qui m’est apparu à certains moments comme de magnifiques super O’s ne sont plus aujourd’hui que des O’s. Le super correspond à des expériences plus profondes ou plus intenses que ce que je vivais à l’époque.

    Un autre élément contribue à changer la nature de l’expérience orgasmique. C’est la manière dont on perçoit son plaisir, au-delà de la seule intensité ou de la durée de l’expérience. Quand on s’installe dans le plaisir on découvre peu à peu toutes les nuances, les variations de la jouissance derrière l’intensité pure ou la puissance brute. On découvre que derrière la performance neuromusculaire se cache la qualité de la perception du plaisir. On retrouve cette caractéristique dans les messages de nos amis les plos avancés.

    Bon cheminement @Paul2072.

    #39615
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    @bzo c’est bien pourquoi il est bien plus important de se concentrer sur son expérience plitôt que sur le vocabulaire qui la décrit. Les mots sont utiles, voire nécessaire pour classer, trier, communiquer mais ils sont toujours moins importants que l’expérience que l’on vit.

    #39616
    bzobzo
    Participant

    hum…
    tout ce répertoire, tout ce catalogue, me fait quand même un peu sourire,
    il témoigne plutôt, avant tout, à mes yeux, de l’immaturité, de l’orgueil, mâle

    orgasme des testicules, orgasmes des tétons… cela veut dire quoi? soyons sérieux,
    je ne dis pas qu’on ne peut pas obtenir des orgasmes en se concentrant sur ces organes,
    tout le corps humain n’est qu’un immense organe sexuel, je suis bien placé pour le savoir
    mais si j’obtiens un orgasme en me caressant le genou,
    je ne vais pas déclamer que j’ai obtenu un orgasme du genou
    ou bien avec le coude, après je ne vais pas clamer que j’ai eu un orgasme du coude

    non, j’ai excité une partie de l’organe sexuel appelé corps,
    celui a réagi et j’ai eu un orgasme,
    orgasme du corps? même pas, juste orgasme, point

    à la limite, j’accepte, des caractérisations du genre, orgasme de type prostatique
    ou encore de type anal ou encore bien sûr, orgasme de type génital
    mais même cela, si vous aviez une pratique telle que la mienne
    où je mélange constamment allègrement ondes prostatiques, ondes anales et ondes génitales,
    que ces différentes types d’ondes forment, chez moi désormais, un flux tellement homogène,
    que j’arrive à faire la différentiation uniquement
    parce que j’ai un doigt dans mon anus ou que mes genoux pressent sur mes organes génitaux
    ou que je fais remonter des contractions qui font résonner ma prostate
    mais si je ne fais plus attention à moi anatomiquement, physiologiquement
    et c’est quand même le but, il me semble, être emporté, entraîné, au point de s’oublier complètement,
    je ne sens qu’un seul et unique flux en moi aux nuances sans cesse variant,
    comme un bouquet aux tiges innombrables, un kaléidoscope de sensations

    c’est un peu de l’enfantillage, ce catalogue, on a voulu répertorier la faune et la flore, de la jungle
    mais bon, le focus devrait tellement plutôt être sur les sensations,
    les orgasmes, ce sont juste des extras, il y a en ou il n’y en a pas, selon les jours,
    ce qui compte, ce sont les sensations
    et s’il y a des orgasmes en plus, tant mieux, c’est la cerise sur le gâteau
    mais une pratique riche, variée et épanouissante, ce sont les sensations qui la meublent, qui la font

    si dès le premier instant de votre séance, il y a des sensations qui arrivent d’un peu partout
    dont les coloris, les nuances, changent constamment,
    dont l’intensité aussi fluctue comme une danse en vous,
    qu’il y a un délicieux crescendo de l’excitation sexuelle,
    comme si vous étiez sur une piste de décollage et que vous accélérez de plus en plus,
    que vous sentez vos roues décoller, que vous vous sentez en l’air, prenant de l’altitude,
    que vous avez maintenant la griserie d’avoir décollé,
    d’être ineffablement léger, de ne plus obéir aux lois de la gravité,
    là vous êtes dans l’épanouissement, dans la communion avec vous-même, avec votre corps

    mais s’il vous faut vous chipoter mécaniquement pendant 15mn, 30mn, 1heure
    ou bien vous bourrer de porno avant ou pendant ou encore d’autres expédients,
    pour obtenir finalement quelques orgasmes qui s’enchaînent,
    certes cela a un certain intérêt, bien sûr c’est déjà un très beau résultat
    mais bon, moi, cela ne m’intéresse plus vraiment,
    je veux sentir le plaisir, la volupté comme un arbre immense en moi,
    aux multiples branches et aux feuilles bruissant, frissonnant , partout en moi,
    dès le premier instant et n’arrêtant pas, colorant ma chair, la faisant chanter,
    un choeur général de tout mon être,
    toute l’ardeur d’être en vie comme un volcan éveillé dans mes veines

    #39618
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Tu écris @bzo :

    tout ce répertoire, tout ce catalogue, me fait quand même un peu sourire,

    Je suis en accord avec toi. Mais si les mots et un vocabulaire particulier existent c’est qu’ils répondent à un besoin. La question, à laquelle tu réponds à ta manière, est de savoir quel besoin. Les débutants et même nos amis qui commencent à bien avancer dans leur cheminement sont engagés dans une exploration en terrain inconnu, par la faute de la non-éducation sexuelle qu’ils ont reçue, voire en terrain interdit, par la faute d’une morale qui réprime les activités sexuelles. Ils sont dans le brouillard et ils ressentent le besoin de repères.

    Les mots jouent ce rôle. Ils rassurent. Nommer une sensation nouvelle, anormale, déroutante ou dérangeante la fait entrer dans le domaine du connu et dans la normalité. Reconnaître en soi ce que d’autres ont connu et décrit auparavant rassure et encourage la poursuite de l’exploration. Cependant reconnaître ne signifie en rien reproduire. Nos expériences sont profondément personnelles et ainsi peuvent être très différentes de celles des autres. C’est pourquoi ni le vocabulaire ni les cartes au trésor « (milestones » chez les anglophones) ne doivent être considérés comme des objectifs à atteindre avec précision.

    Les repères et les conseils qui sont donnés sont des moyens destinés à faciliter le développement orgasmique de chaque prostatonaute. Ces moyens n’ont jamais été et ne seront jamais des objectifs à atteindre en respectant strictement un protocole unique. Ce sont des facilitateurs de progression que chacun utilise au mieux de ses besoins et de son instinct.

    tout le corps humain n’est qu’un immense organe sexuel, je suis bien placé pour le savoir
    mais si j’obtiens un orgasme en me caressant le genou, je ne vais pas déclamer que j’ai obtenu un orgasme du genou ou bien avec le coude, après je ne vais pas clamer que j’ai eu un orgasme du coude.
    Non, j’ai excité une partie de l’organe sexuel appelé corps, celui a réagi et j’ai eu un orgasme,
    orgasme du corps? même pas, juste orgasme, point

    C’est bien ce que j’ai compris moi aussi quand j’ai découvert, à l’occasion de mes meilleures sessions, la sensation d’être mon orgasme eau lieu de celle d’avoir un orgasme. C’est le même cheminement qu’a suivi @mikyo selon son message sur notre serveur Discord La Sexosphère https://discord.com/channels/444160448284065792/444161291993743361/777998613733310484

    C’est ce que nous découvrons aussi quand nous parvenons à percevoir ce que nous assimilons à la circulation d’une forme d’énergie dans notre corps.

    J’espère que mes messages t’apportent de quoi mieux percevoir les transformations qui s’opèrent en toi et t’aideront à vivre tes prochaines expériences orgasmiques avec sérénité. Bon cheminement @Paul2072.

    #39619
    bzobzo
    Participant

    ok, toutes ces catégorisations confortent le débutant, voire l’utilisateur plus avancé, dans son évolution,
    le rassure, lui indiquent qu’il est sur la bonne voie
    mais elles peuvent être aussi contre-productifs, à double tranchant,
    ainsi beaucoup font une fixation sur les contractions involontaires, par exemple
    ou sur le super O,
    ils traînent cela comme un boulet au fil des jours

    il y a un moment dans la progression de toute personne qui s’est engagée dans ces parcours intimes, si spéciaux,
    où elle devrait oublier tout cela, faire table rase complètement,
    effacer toute compartimentation, toute idée reçue, s’ouvrir le plus possible,
    n’avoir plus aucune idée fixe sur rien de ce qui peut se passer en lui lors des séances,
    se mettre en état de réceptivité absolue,
    acquérir une sorte de spontanéité du désir dans l’action
    alors tout peut vraiment céder au fond de lui et venir le cueillir comme une main géante et l’emporter

    mais quand, dans le fond de sa tête, s’est cristallisée toute une catégorie des orgasmes,
    comment les obtenir, quoi faire, quoi ne pas faire,
    toute technique devrait complètement se faire oublier avec le temps,
    comme le pianiste ne pense plus comment jouer, quelle note jouer
    il pense juste à s’exprimer, à faire ressortir la musique

    #39625
    bzobzo
    Participant

    je me laisse toujours stupidement, emporter dans mes commentaires,
    bien sûr que tout ce qui donne un peu plus de chances de réussite
    sur ce cheminement qui peut devenir tellement enrichissant, tellement épanouissant
    mais si hasardeux, si incertain, pendant tout un temps
    tellement on peut avoir l’impression pour tenter d’avancer, de tâtonner à l’aveuglette
    vaut absolument la peine, doit être proposé

    #39635
    AvatarPaul2072
    Participant

    Merci @andraneros pour ta longue réponse et tes traductions,
    Je comprend très bien ton point de vue @bzo même si pour l’instant j’imagine plus ce que tu dit que je le vis , Même si j’ai pu entrevoir légérement la chose ,

    @andraneros
    a bien preçu l’état d ‘esprit des débutant,
    Il y a dix ans après un enieme problème de cheville j’ai abandonné le foot ,J’ai rejoint un groupe de cyclo,J’étais novice ne connaissait rien à la bicyclette ,J’ai acheté un super compteur qui mesurait tout,Je ne recherchais pas à mesurer mes performances ca aurait été ridicule mais j’avais besoins de tout mesurer pour savoir ou j’en était ,Cadence de pedalage; battement cardiaque,vitesse,temps,km,pourcentage des difficultes etc,,Ca me permettait de mesurer mes evolutions et le chemin parcouru,Ca permait aussi de communiquer avec les autres en employant le même langage ,Depuis un an la batterie du compteur est hs il faut changer le compteur,Et bien je roule sans je n’en ai plus besoins ,Je roule simplement en prenant du plaisir au sensations,Mais je ne suis pas en aveugle même sans compteur j’ai mes propres repères;je sais analyser seul mes sensations je ne suis pas dans le brouillard,
    J’aimerais faire pareil dans mon cheminement,Grace aux explications et au lexique d’ @andaneros je vais pouvoir baliser mon chemin , pas mon chemin future car j’ai bien compris qu’il ne faut rien attendre ni planifier,Mais on peut tres bien retracer le parcours déjà parcouru,Un peu comme un aventurier qui retranscrirait son périple qu’une fois celui ci terminé,
    Ca permet aussi aux débutants de connaître un peu le langage et de pouvoir mieux participer à ce forum,Il peut etre difficile de décrire un voyage si on ne sait pas ou nous sommes passé,
    Depuis mes dernieres sessions Aless j’ai toujours une sensation bizarre de brulure dans les chevilles et les cuisses,Connaisez vous ces sensations ?
    Sinon je verrais demain matin je suis off et je compte bien faire ma 5eme seances avec mon anéros
    Bonne soirée

    #39636
    bzobzo
    Participant

    Depuis mes dernieres sessions Aless j’ai toujours une sensation bizarre de brulure dans les chevilles et les cuisses,Connaisez vous ces sensations ?

    hum, non, jamais eu, je ne peux imaginer autre chose qu’une posture où tu forces sur ces muscles,
    une mise en tension excessive des jambes par endroits
    due au fait que tu te crispes sans t’en rendre compte

    #39650
    AvatarPaul2072
    Participant

    il y a 2 jours j’ai fait ma 6eme sessions,Allongé sur le dos j’ai commencé ma respiration abdominale,mais vraiment doucement ,Simplement en respirant le masseur faisait mouche ,J’avais déjà les sensations,Sans vraiment contractés les vagues sont arrivées par 2 ou 3 comme d’habitude,
    Je ne suis pas pollué par cette envie d’ejaculer je me concentre sur mes sensations,ma zone anal chauffe et je sens de petites contractions anales involontaires ,Puis ca s’emballe un peu et je sens l’aneros qui frappe sur ma prostate comme un marteau ou un sonneur de cloche,Je le visualise tres bien ,Ca durera 10 seconde avec le plaisir qui va avec,Un peu plus tard le masseur recognera sur ma prostate avec le même plaisir,
    Au bout de 30 minute je passerais en chien de fusil,La aussi apres les petites vagues le masseur se mettra en route mais une sensation bien differente,plus délicieuse ,Je sens clairement qu’il fait des va et vient, ,Je ne sais d ou vient cette sensation de plaisir anal?prostate ? Les deux ?
    Je resentirais le masseur me sodomiser une seconde fois un peu plus tard toujours une dizaine de seconde et toujours avec un grand plaisir
    Je repasse sur le dos et au bout d un moment je vais avoir une sensation unique
    Je vais sentir l’aneros rentrer profondement les 2 bras bien touché mes fesses et mon perinée et surtout comme si on avait fait le vide et que mon rectum se plaquait autour de l’anéros,Ca ne durera pas plus de 10 secondes mais quel regal de sentir le masseur se faire envelopper
    Cette seance a vraiment été homogéne avec du plaisir tout le long pendant 1h30,
    J’étais détendu dés le départ ,pas le coeur qui cogne avant de commencer,J’ai vu aussi dès progres dans la respiration et j’ai eu à 5 reprise des groupes de contractions involontaires,Je n’ai pas non plus les pied qui ont chauffés ni les chevilles,L’anéros qui se met au galop aucun doute pour moi que la clé est la,mais chez moi elle n’ont pas dépassés les 10 secondes
    Par contre je n’ai pas fait de double lubrification et je pense que ca a peiné à ce niveau,
    Le reste de la journée a été calme juste de petites sensations le soir sur le canapé mais rien d’irrésistible
    Ce ne fut pas le cas hier matin où déjà en prenant mon petit déjeuner je sentais des chatouilles dans mon périnée,Petit déjeuner expédier je n’ai pas résister longtemps ,Toujours assis sur ma chaisse bien droit j’ai commencé à respirer pensant à tout et à rien,Les sensations étaient la j’ai commencé à contracter légerement,Ma zone anal a commencé à chauffer puis de petites vagues sont arrivées dans mon périnée,Les sensations sont montés dans mon pubis Puis des petites vagues me chauffant au maximun,Les plaisir a gagné le début de ma verge je suis au point de non retour je suis en route pour une belle éjaculation,Je suis au max de mon plaisir et tantpis si j’éjacule dans mon pyjama,
    Je ne modifie pas mon rythme je fais juste de grosses contraction du périnée et ca marche ,Je continue refait une contraction et partir de ce moment je sens que je ne vais plus éjaculer pourtant le plaisir est toujours la ca brule c’est bon,Ce plaisir qui descend encore plus loin dans mon pénis,Je sens également mon urétre qui se remplit comme si on chargeait un canon,j’aurais un plaisir continue pendant 30 minutes il descendra jusqu ‘a la moitie de ma verge avec la sensation d’avoir l’urêtre rempli jusqu’a la,Pourtant rien ne coulera,Je ne sais pas si c’est ca l’orgasme de la chaise ou un dry O mais qu est que c’est bon,
    La lumiere ne s ‘eteindra qu’après une petite séances à midi plaisante mais rien a voir avec celle du matin,Par contre pied cuisses chevilles vont enormement chauffés et même maintenat il me reste cette sensation de brulures assez désagréables.
    Je fais encore des contractions anarchiques ,J ai pu aussi regarder l heure sans perdre le fil,
    J’envisage de mettre une grosse pendule pour voir l’heure et les secondes pour aider à la concentration ,Qu’en pensez vous

    Bonne journée

    #39662
    bzobzo
    Participant

    que mon rectum se plaquait autour de l’anéros,Ca ne durera pas plus de 10 secondes mais quel regal de sentir le masseur se faire envelopper

    ah, tu découvres peu à peu toute la gamme des raffinements, oui je connais bien cela,
    personnelement c’est encore plus excitant car c’est avec mon doigt toujours que j’explore derrière
    et il vient aussi constamment se faire envelopper, engloutir avidement,
    avec comme un manchon autour,

    c’est l’effet obtenu chez moi, par le fait que mon ou mes doigt(s)
    alternent des moments où ils sont en mouvement, explorent, fouillent, astiquotent,
    et puis d’autres souvent où ils sont immobiles, statiques et alors c’est la contraction qui vient l’entourer,
    les muscles en action qui viennent comme l’engloutir, comme l’enserrer

    J ai pu aussi regarder l heure sans perdre le fil,
    J’envisage de mettre une grosse pendule pour voir l’heure et les secondes pour aider à la concentration ,Qu’en pensez vous

    pas bien compris cela,
    une pendule pour aider à la concentration?

    on a besoin de rien, rien que de notre corps, rien que de notre désir,
    c’est tellement bon quand c’est du 100% homegrown qui a poussé dans nos caves,
    vraiment besoin d’aucun artifice, d’aucun expédient

    #39677
    AvatarPaul2072
    Participant

    Merci @bzo pour tes commentaires
    Pour la pendule c’était une idée comme une autre mais tu as sans doute raison pas besoin d’artifice

    #39678
    bzobzo
    Participant

    mais tu as sans doute raison pas besoin d’artifice

    tu as la chance de faire partie de ceux chez qui cela fonctionne particulièrement bien,
    qui ont des aptitudes naturelles qui ne demandent qu’à s’exprimer de plus en plus,
    alors va chercher en toi, juste laisse parler ton corps, laisse parler ton imagination,
    laisse-les parler ensemble

    les artifices n’ont de justification
    que pour les gens qui éprouvent beaucoup de difficultés à éveiller des sensations en eux
    mais c’est toujours à double tranchant car si cela leur donne un coup d’accélérateur,
    cela limite aussi les possibilités, cela restreint ce que l’on peut éveiller

    sans aucun artifice, cela peut être plus dur par moments,
    on aurait envie de pouvoir se reposer sur quelque chose qui automatise le processus
    ou du moins qui y aide
    mais la récompense, au bout d’un certain temps, sera là, à notre disposition,
    comme un diamant brut sans aucune altération, possédant une faculté de briller maximale

    #39680
    bzobzo
    Participant

    alors va chercher en toi, juste laisse parler ton corps, laisse parler ton imagination,
    laisse-les parler ensemble

    quand j’évoque ici l’imagination, de la laisser s’exprimer,
    je ne veux pas dire par là, commencer à fantasmer, commencer à imaginer des choses dans sa tête,
    non, surtout pas, on retombe alors dans les artifices, les accessoires-béquilles

    non, je pense à une imagination en action,
    on ne pense plus, rien qu’avec sa tête, on pense avec tout son corps,
    c’est-à-dire que notre imagination, vagabonde librement,
    semble désenclavée, accompagnant la chair dans son enflammement,
    semble l’envelopper de sa créativité fertilisante,
    l’imbibant comme un engrais riche aux effets instantanés

    l’imagination, c’est un acteur tellement important durant l’action,
    quand on ne pense plus, elle semble pouvoir descendre dans tout notre corps,
    se mêler au plus intime de nos fibres,
    participer à une chorégraphie érotique intime, improvisée dans l’instant,
    dialoguant avec les sens, l’instinct, les pulsions,
    avec tout le corps

    #39771
    AvatarPaul2072
    Participant

    @bzo merci pour tes conseils.Effectivement je dois eviter de chercher une béquille.Pour l’instant j’essaie de garder le même état d’esprit et continuer à prendre ça comme un moment de détente sans but précis.
    Merci encore pour ton approche des choses

    #39798
    AvatarPaul2072
    Participant

    Je viens de recevoir mon nouveau lubrifiant anal bio,J’en mets 6 ml dans la seringue que je m injecte puis je lubrifie l’aneros ,Une fois introduit je m’allonge et commence ma respiration ,Le masseur touche au bonne endroit juste en respirant,Au bout de 10 minute je suis obligé d’aller au toilette expulsé le lubrifiant,J’en ai peut etre trop mis en tout cas ca eu un effet laxatif,
    Sans rajouter du lubrifiant je reprend ma seance respiration contractions les sensations sont la,agreables mais bizarement pas de vagues,Des sensations plaisante qui chauffe ma zone anal mon bassin mais pas de vagues,Pour la premiere fois je ne ressens plus ces petites vagues de plaisir qui d’habitude arrive par 2 ou 3
    En fait une vague va arrivé elle va couvrir de plaisir tous le devant de mon bassin jusqu’a mi cuisse avec une sensation de plaisir de chaleur,Elle va durer plus longtemps aussi 20 à 30 seconde ,En fait c ‘est difficile d’avoir la notion du temps,
    Une dizaine de minute plus tard la meme vague reviendra puis plus rien alors je passerais en chien de fusil et j’aurais encore une vague de plaisir qui couvrira quasiment toutes mes fesses en descendant jusqu’a la moite du derriere de mes cuisses,
    La même reviendra 10 minute plus tard
    Je repasserais sur le dos sur rien obtenir de plus,Ma seance a durer 1h30 toujours aussi plaisante sinon je stopperais avant mais très differente
    D abord plus de petites vagues par 2 ou 3 de nombreuses fois,Je’nai pas eu non plus de contractions involontaires
    1 seul vague plus large plus longue mais aussi je trouve moins d intensite au niveau plaisir que les petites,
    J’en aurais au total 4 dans toutes cette sessions c’est peu même si elles ont durer plus longtemps et ont été plus enveloppante,
    Je sais que l ‘on ne doit rien attendre mais peut etre pour la 1ere fois je suis un peu décu,
    Après vérification mon nouveau lubrifiant contient bien de la glycerine je vais en changer,Pourtant l’ancien qui n’était pas bio et classique en contenait aussi et je le supportait parfaitement ,
    Cette 7eme séance me laisse une sensation bizarre un gout d inachevé une sessions moins pleine surtout après la dernière qui semblait si prometteuse
    Bonne soirée

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 65)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.