#34570
AndranerosAndraneros
Modérateur

En janvier je résumais dans ce message tes débuts très difficiles en 2014 – 2015, ton décollage en 2016, tes difficultés à prendre de l’altitude entre 2016 et 2018, puis l’expérience régulière du plaisir en 2018 et enfin l’expérience d’un plaisir de plus en plus intense cette année.
Ton message du 17 juillet marque le début d’une nouvelle étape de ton cheminement comme si tu avais enfin fracassé ton plafond de verre pour vivre ton premier orgasme prostatique le 27 juillet dernier.
Les messages que tu nous écrits ensuite montrent tous à quel point ton expérience orgasmique t’a transformé.
Tu nous disais le 31 juillet @filou :

Le massage de la prostate épanouit, c’est vraiment autre chose, cela m’euphorise !

Tu complétais le 4 août :

Pour moi l’orgasme éjaculatoire n’est rien en comparaison du plaisir que je ressens maintenant. La jouissance est particulière, merveilleuse, diffuse par moments, forte parfois, euphorisante toujours et apaisante. Pendant mes séances, quand le plaisir vient je remercie mon corps du plaisir qu’il me donne et je souris. Le lendemain je suis sur un petit nuage.

Et tu ajoutais le 5 août :

Rien que de penser à ma prochaine séance j’ai des frémissements jouissifs dans l’anus et le rectum. Je n’en reviens toujours pas du bon de géant que j’ai fait ces derniers temps, j’en tremble d’excitation.

Enfin tu répondais le 6 août, à l’invitation de @bzo

Bzo tu me mets l’eau à la bouche, j’en tremble de désir et en même temps cela me fait un peu peur; c’est le comble non!

A mon humble opinion la seule peur que tu puisses légitimement avoir désormais c’est celle de réveiller ta femme pendant son sommeil.

Tu n’es qu’au début de ta transformation sensuelle et tu es déjà un homme nouveau. C’est ce que nous disent tous les extraits de tes messages que je cite ci-dessus. L’énorme différence entre maintenant et « avant » c’est que tu as envie de jouir, en toute simplicité, au lieu d’avoir envie de vivre un fantasme. Tu as abandonné la quête idéalisée d’un fantasme pour retrouver la complicité de ton corps et découvrir session après session ce qu’il peut te donner. Tu es redevenu un adolescent qui découvre le plaisir charnel sans se poser de question. Tu te posais des questions, aujourd’hui tu vis des réponses.

Bon cheminement @filou.