20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Articles
  • #37460
    Avataryaff
    Participant

    Bonjour à tous

    Je suis ravi de rejoindre cette communauté grâce à laquelle ma curiosité m’a amené à découvrir qu’il était possible d’avoir d’autres plaisirs…

    Je viens d’acquérir un Hélix Trident et ai réalisé mes 2 premières sessions aujourd’hui.

    Petite appréhension lors de l’introduction de l’objet, vite levée, j’avais déjà une pratique (même si limitée) de l’anal en solitaire avec mes doigts. J’ai tenté de créer les bonnes conditions, calme, vidéos ASMR, porno avant, etc… L’insertion s’est bien déroulée, petite goutte de liquide séminal, signe du bon positionnement 😉

    J’ai ressenti quelques sensations agréables, pas forcément beaucoup plus. Je sais que le chemin est parfois long ! Je suis déjà satisfait de cela. Je vais sûrement relire le traité pour la partie sur les contractions et la respiration….

    Quelques questions de novice :

    – l’entrée en érection est-elle souhaitable / nécessaire pendant les sessions ? pour ma part, en stimulant mes têtons, c’est quasi automatique…
    – au bout d’un moment, une fois les quelques sensations agréables disparues, j’ai ressenti comme une légère gêne. Peut-être un manque de lubrification ? j’ai utilisé un gel à base d’eau de grande surface, en essayant d’en mettre sur l’aneros et avec mes doigts dans le rectum.
    – une fois la session terminée, j’étais tellement excité que je me suis masturbé, avec à chaque fois un orgasme puissant comme rarement j’en ai connu. J’ai lu que ce n’était pas forcément une bonne idée pour progresser. Confirmez-vous ?

    Merci encore pour toute cette bienveillance qui règne sur ce site !

    Y

    #37462
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonsoir @yaff, bienvenue sur note forum.
    Vous nous dites :

    (J) ai réalisé mes 2 premières sessions aujourd’hui.

    C’est ce qui s’appelle démarrer sur les chapeaux de roues !
    Si vous en aviez très envie c’est bien mais il n’est pas nécessaire de multiplier les sessions les unes après les autres le plus vite possible. Votre progression n’en sera pas plus rapide. Vous pourrez bien constater qu’un ou deux jours entre les sessions permet de faire monter l’excitation, de donner du temps à votre corps pour se reposer et surtout à votre cerveau pour assimiler l’expérience nouvelle et ses effets. L’apprentissage se fait autant entre les sessions que pendant.

    C’est un très bon signe que d’avoir de bonnes sensations dès le début même si elles restent plutôt faibles et limitées. N’hésitez pas à relire le Traité d’Aneros car il arrive souvent qu’on comprend mieux ce qu’il dit quand on peut le confronter à nos expériences.

    L’érection est une réaction naturelle à une excitation sexuelle. Elle n’est pas nécessaire pour faire une bonne session de massage prostatique. Je suis peu en érection pendant mes sessions. Est-elle souhaitable ? En terme d’excitation pour un débutant c’est un élément favorable. En revanche l’érection amplifie la sensibilité du pénis et tend à monopoliser l’attention sur lui au détriment de la prostate. Pour les débutants c’est un inconvénient majeur qui rend plus difficile la perception des nouvelles sensations proprement prostatiques souvent faibles.

    La lubrification est un élément très important pour la réussite d’une session. J’ai l’impression que la méthode et la nature du produit que vous utilisez vous mettent en difficulté sur ce point. Vous pouvez accéder à la liste des tests faits par @adam au chapitre « Lubrifiants » et utiliser le moteur de recherche du forum avec le mot clé lubrif pour voir ce que nous disons à ce sujet. Pour ma part j’utilise du beurre de karité en application sur le masseur ET en suppositoire dans le rectum. Vous pouvez aussi faire une recherche sur le forum avec « karité ».

    Il est conseillé aux débutants de bien séparer les sessions de massage prostatique et les sessions de masturbation avec éjaculation pour faciliter l’apprentissage d’une nouvelle forme de plaisir très différent du plaisir éjaculatoire traditionnel. Ce serait un avantage de bien séparer vos deux types de sessions. Je suis heureux que vous en ayez tiré une satisfaction particulièrement forte mais je pense que pour vous, à ce moment de votre cheminement, ce n’est pas la meilleure idée.

    Vous commencez votre découverte du plaisir prostatique dans des conditions plutôt favorables puisqu’elle vous apporte déjà vos premières satisfactions. C’est important pour alimenter votre envie et votre excitation. Bon cheminement @yaff.

    #37488
    Avataryaff
    Participant

    Merci beaucoup pour votre réponse @Andraneros

    J’ai espacé de 3 jours et ai repris ce midi.

    Retour des sensations agréables et pense avoir trouvé parade pour la lubrification via injection interne avec une petite dosette vide de sérum physio 😉

    #37613
    Avataryaff
    Participant

    Poursuite du cheminement.
    Un grand merci à @andraneros pour le conseil sur le beurre de karité, totalement validé !
    Je suis maintenant très confortable avec l’aneros.

    Lors de ma dernière session, j’ai ressenti de belles vagues de plaisir, notamment en passant de la position allongée sur le dos, à chien de fusil.

    Beaucoup de liquide séminal secrété, bon signe apparemment.
    Mais pas encore de contractions involontaires. Ni de signes d’orgasmes
    Je n’ose pas forcer les contractions, et ne sais pas si du coup je contracte suffisamment ou non.
    Lors que je suis sur le dos, le fait de resserrer les jambes en contractant semble développer plus de sensations.

    Lors d’une autre session, j’étais tellement excité que j’ai voulu entreprendre mon pénis. Mais rien à faire, le plaisir ne venait clairement pas de là… Donc je pense avoir identifié / différencié les deux plaisirs.

    Voilà pour mon retour, j’avoue ne pas encore être, je pense, assez assidu sur la respiration (qui se coupe quasi naturellement lorsque je contracte). Je suis preneur de vos avis et conseils !

    #37617
    AvatarMikYo
    Participant

    Bonjour @yaff,
    Tout d’abord je te souhaite de belles découvertes dans ta progression.
    Je reviens sur ta question de l’intensité de tes contractions involontaires. C’est assez difficile de répondre à ta question en tant que telle. J’ai personnellement buté longtemps là dessus. De mon expérience, de ce que j’ai compris des explications qui m’ont été données, les choses se déclenchent quand tout ton corps est détendu. Je dis bien TOUT ton corps. Tu dois juste contracter ton muscle PC ou ton anus afin de faire bouger le masseur. C’est celui-ci qui va caresser ta prostate pour la stimuler. Concentre toi sur ça, la caresse du masseur sur ta prostate tout en limitant l’effort dans tes contractions. A force la caresse sur la prostate va la faire réagir : tu vas commencer à la ressentir, à la localiser et au fur et à mesure, très lentement, le plaisir que tu vas ressentir pourra déclencher l’orgasme… Mais n’oublie pas tu ne peux rien forcer…
    Bon cheminement @yaff

    #37620
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @yaff,
    Je vois que les choses semblent bien avancer pour toi, j’en suis ravi !
    Je suis entièrement d’accord avec @Andraneros au sujet du beurre de karité, c’est aussi le lubrifiant qui me convient le mieux.
    En ce qui concerne tes questions:

    Je n’ose pas forcer les contractions, et ne sais pas si du coup je contracte suffisamment ou non.
    Lors que je suis sur le dos, le fait de resserrer les jambes en contractant semble développer plus de sensations.

    Chaque personne est différente, mais pour moi les contractions qui me font le plus d’effet sont les contractions les plus faibles possible. Parfois je me demande même si elles ne sont pas juste imaginaires, c’est dire! J’obtiens de bons résultats en répétant de très faibles contractions des muscles PC et/ou des sphincters anaux. Au bout d’un moment le plaisir se développe, augmente et finit par éclater en de magnifiques orgasmes. Je laisse les contractions fortes se faire involontairement, comme si le corps savait très bien quand il faut les faire. Mais, volontairement, je fais toujours de très petites contractions.
    Une autre technique qui peut amener de bons résultats est l’alternance de contractions rectales et anales. La contraction rectale est ce qu’il faut faire pour « pousser » aux toilettes. et la contraction anale est celle qui permet de retenir une flatulence (ou plus…).

    Voilà pour mon retour, j’avoue ne pas encore être, je pense, assez assidu sur la respiration (qui se coupe quasi naturellement lorsque je contracte). Je suis preneur de vos avis et conseils !

    La respiration est effectivement très importante chez moi aussi. Après une chaîne d’orgasmes, ce qui m’amène la chaîne suivante c’est une petite série de respirations abdominales contrôlées : Inspiration jusqu’à la capacité maximum des poumons (c’est important) en commençant à remplir le haut des poumons puis la partie ventrale des poumons, une petite pause d’une seconde et expiration jusqu’au maximum (c’est toujours important) en commençant à vider d’abord la partie ventrale puis en terminant par le haut des poumons. Le tout en étant très relaxé. Cette respiration contrôlée me met aussi dans un état de méditation tout à fait propice aux orgasmes. Une fois que les orgasmes ont commencé, je ne mets plus trop d’attention sur ma respiration qui devient plus saccadée et rapide qu’avant. Et une fois la série d’orgasmes terminées… Quelques respiration abdominales contrôlées et hop! c’est reparti (pour autant que la session se déroule bien…).

    Bon cheminement @yaff !

    #37645
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Je suis maintenant très confortable avec l’aneros.

    Je suis heureux de lire cela @yaff. Maintenant vous pouvez vous concentrer sur l’essentiel, vos sensations. C’est bien ce que vous avez commencé à faire :

    j’ai ressenti de belles vagues de plaisir, notamment en passant de la position allongée sur le dos, à chien de fusil.

    C’est bien parti. Vous réagissez bien à la présence du masseur. A cette étape de votre développement orgasmique il est normal que l’intensité de ces vagues de plaisir reste modérée, il est normal que vous ne les viviez pas comme des orgasmes, il est normal qu’elles paraissent fugaces. Soyez conscient cependant que ces premières réactions sont les signes précurseurs de vos futurs orgasmes.

    Je n’ose pas forcer les contractions

    L’une des règles fondamentales de la pratique du massage prostatique en mode Aneros ou équivalent est de ne RIEN FORCER, contrairement à l’expérience qu’on peut avoir avec la masturbation centrée sur le pénis et l’éjaculation. @mikyo et @caktil vous ont donné un excellent conseil.

    je pense avoir identifié / différencié les deux plaisirs.

    C’est aussi un point important qui vous aidera pendant tout votre cheminement.

    j’avoue ne pas encore être, je pense, assez assidu sur la respiration (qui se coupe quasi naturellement lorsque je contracte).

    C’est normal. Tout est nouveau. N’hésite pas à faire des exercices en dehors de tes sessions, exercices de relaxation, exercices de respiration, exercices de Kegel.

    Bon cheminement @yaff.

    #37733
    Avataryaff
    Participant

    Merci à tous pour vos conseils ! @MikYo, @Caktil, @Andraneros !

    Poursuite de l’aventure et 2 sessions depuis mon dernier message.

    Lors de la 1ère (environ 1h30), encore de très belle vague de plaisir, plus intense. Je confirme que la position « chien de fusil » semble être celle qui me procure le plus de sensations. J’ai peut-être eu quelques contractions involontaires, d’intensité faible à moyenne. Difficile encore à dire.
    Fait marquant : j’ai dû arrêter la session en raison du timing, et au moment du retrait de l’aneros, j’avais encore des vagues de plaisir juste avant. Une fois l’aneros retiré, mon corps tout entier a été pris de tremblements incontrôlables. Sans véritable plaisir, juste sensation étrange (mais non désagréable) de ne plus rien contrôler. Il m’a fallu quelques minutes de concentration sur ma respiration pour me calmer (je m’étais levé et ai dû me rallonger pour me calmer).

    Lors de la 2ème session, vagues de plaisir très intense à la fin, toujours en chien de fusil, une main caressant / appuyant sur ma hanche. Pareil, peut-être quelques contractions involontaires, mais le plaisir était clairement là. Je sentais qu’il pouvait monter encore.

    Quelques heures après chacune de ces 2 sessions, j’ai remarqué que lors de moments de calme, sans aneros, je pouvais ressentir de petites ondes de plaisirs, de même nature que lors des sessions. Et qu’en me concentrant (+ source d’excitation + caresse des têtons), je pouvais faire légèrement monter ce plaisir. Je me suis ainsi retrouvé à être excité, mais sans érection ! Rien à voir avec le niveau de plaisir ressenti avec l’aneros, mais très agréable tout de même. Est-ce cela qu’on appelle le « re-wiring » ? prise de conscience de ma prostate ?

    Merci encore et à bientôt pour la suite !

    #37735
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @yaff,
    Vous êtes bien lancé dans votre cheminement. Tout ce que vous nous décrivez sont des réactions extrêmement positives pour la suite de votre progression vers l’orgasme prostatique, et particulièrement la persistance de votre sensibilité prostatique sans aneros après vos sessions. Je vous encourage à répéter ces micro-sessions aussi souvent que vous le pouvez. Ces « exercices » auront l’avantage de renforcer votre nouvelle sensibilité et, cerise sur le gâteau, d’accélerer votre accès aux orgasmes « A-less », sans masseur.

    C’est formidable. Bon cheminement @yaff.

    #37790
    Avataryaff
    Participant

    Merci encore pour tes encouragements @Andraneros !
    Nouvelle session aujourd’hui.
    De très très belles sensations, d’abord sur le dos.
    Puis en passant sur le côté, en « chien de fusil », renforcement des sensations, impression de sentir monter un orgasme.
    Et tout à coup, orgasme… mais avec éjaculation ! Alors que pourtant je n’ai pas touché ni focalisé mon attention sur mon pénis. Certes, il touchait un peu le lit de par la position et érection qui est montée à un moment.
    Pourtant, les sensations de mon orgasme n’étaient pas celles d’un orgasme classique.
    Du coup je suis un peu perdu !!!
    Mais j’ai pris beaucoup de plaisir !

    #37804
    Avatarjeanyves
    Participant

    Bonjour,

    J’aurai besoin de conseils. Je voulais découvrir les plaisirs prostatiques, donc j’ai acheté un Aneros Trident MGX il y a plusieurs mois maintenant (j’ai la trentaine). Les premières séances n’ont rien donné vu que j’avais pas effectué mon rewiring et que j’étais pas dans de bonnes dispositions.

    J’ai eu une grosse période de vide mais j’ai finalement décidé de réessayer y a quelques semaines.

    Pour la première séance, j’ai mis de la musique relaxante pour me détendre le plus possible. J’étais allongé sur le dos. J’ai suivi au mieux le traité d’Aneros, en ne faisant rien les 20 premières minutes, puis en faisant de très légères pressions au début et plus fortes sur la fin. La deuxième séance, j’ai fait un peu pareil mais en suivant l’hypno-aneros. Ces deux séances ont duré 1h voire 1h30 environ.

    Et malgré ma bonne volonté, ça n’a rien donné. Pourtant, j’étais dans un grand état de détente, mais le mieux que je ressens, c’est l’anus qui « pulse » de temps en temps. J’ai essayé de me caresser mais ça me fait pas grand chose, j’avais aussi essayé de me caresser les tétons (suite à des témoignages prometteurs ici) mais rien n’y fait.

    Aussi j’arrive pas à trouver la position qui va bien. Actuellement, j’ai surtout testé sur le dos, les jambes à plat légèrement écartées (en V), mais je sens pas trop l’Aneros. J’ai aussi essayé le chien de fusil mais j’arrive pas à être complètement à l’aise (je tends quelle jambe, celle contre le lit ou l’autre ?).

    Dernier point, quand arrive le moment où je fais bouger l’Aneros, j’ai beau essayer d’y aller délicatement, j’ai l’impression de le bouger par saccades. En fait, j’arrive pas à gauger à quelle force il faut le faire bouger. Donc j’ai un peu peur d’y aller trop fort.

    Bref, si vous avez des conseils je suis preneur ! Si ça se trouve, c’est le Trident MGX qui est pas terrible et l’achat d’un Trident Helix permettrait de résoudre le blocage. Ou c’est peut-être que je suis encore un poil trop concentré et que j’arrive pas à lâcher complètement prise.

    Merci pour vos retours.

    #37808
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @yaff,
    Ça peut se produire. Tu devais être très excité et peut-être as-tu été débordé par trop d’excitation.

    il touchait un peu le lit de par la position et érection qui est montée à un moment.

    Ce serait une bonne explication de ce qui s’est produit. Est-ce que c’est un événement unique ou est-ce que cette éjaculation se reproduit à chaque fois ? Dans la même position ou sur le dos aussi ?

    les sensations de mon orgasme n’étaient pas celles d’un orgasme classique.

    Loin de te perturber cette remarque devrait au contraire te confirmer que tu avances dans la bonne direction. En effet tu nous confirmes que ton orgasme était différent donc qu’il répondait correctement à une stimulation différente. Essayes de recentrer tes pensées plus sur ce que tu sens à l’intérieur de ton corps et d’« oublier » ce qui se passe à l’extérieur (si tant est que le pénis est à l’extérieur !).

    Surtout n’oublie pas qu’il est toujours plus facile de progresser avec trop d’excitation qu’avec un manque d’excitation !

    Bon cheminement @yaff.

    #37809
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @jeanyves. Bienvenue sur notre forum !
    Tu écris :

    je n’avais pas effectué mon rewiring

    un peu comme si tu disais « je n’avais pas mis le moteur en marche ». Le mot « rewiring » ne désigne pas une action ni un moment mais tout un processus de reconditionnement qui peut prendre de quelques heures à quelques années selon les hommes.

    J’ai eu une grosse période de vide 

    C’est normal si tu avais de grosses attentes.

    mais j’ai finalement décidé de réessayer y a quelques semaines.

    C’est une des meilleures décisions que tu ai prises ! A condition de te situer dans la durée d’une forme de développement personnel et de renoncer à toute attente chaque fois que tu commences une session.

    le mieux que je ressens, c’est l’anus qui « pulse » de temps en temps

    C’est un point de départ. Ce fut le mien (je ressentais la pulsation de la circulation sanguine au niveau de l’anus ou du rectum, sensation totalement nouvelle pour moi). Avec de la patience et de la concentration sur cette première sensation ma perception a évolué pour sentir la pression du masseur…

    J’ai essayé de me caresser mais ça me fait pas grand chose

    L’as-tu fait en te mettant à l’écoute de ton corps pour découvrir les effets de tes mains sur ta peau ou en attendant que ces caresses déclenchent quelque chose ? C’est très différent.

    la position qui va bien.

    Est celle dans laquelle tu te sens le mieux, le plus à l’aise, le plus à même de te détendre profondément, de te sentir suffisamment en sécurité pour te relâcher complètement, jamais celle dont tu espère qu’elle te donnera automatiquement un orgasme. Par exemple la position en chien de fusil, qui est souvent conseillée pour faciliter la montée des orgasmes, ne m’a jamais convenu parce que je n’y suis pas à l’aise et je ne peux pas bien me détendre quand je suis sur le côté.
    (Tu devrais trouver un meilleur équilibre en tendant la jambe contre le lit et repliant celle qui est au dessus. Cette position permet d’obtenir plus facilement une meilleure stabilité du corps et une meilleure mobilité du masseur. Elle ne me convient pas parce que je ne peux pas respirer librement dans cette position.)

    j’ai beau essayer d’y aller délicatement, j’ai l’impression de le bouger par saccades.

    Tu n’es pas encore un chevalier confirmé du massage prostatique, jeune padawan. Fais ce que tu peux en douceur sans forcer. Le contrôle viendra peu à peu. Fais-tu des exercices de Kegel en dehors de tes sessions ?

    Bon cheminement @jeanyves.

    #37814
    filoufilou
    Participant

    Bienvenue Jeanyves
    Concernant la stimulation des tétons je te conseille de persévérer. Au début cela ne faisait rien mais petit à petit la connexion avec ma prostate s’est enclenchée au point que maintenant mes tétons sont de véritables boosters. Je les masse tous les jours en les enduisant de gel d’aloe vera. Au début de mes séances ils sont durs et au fur et à mesure de mes sollicitations ils grossissent, deviennent mous et chauds et je sens de plus en plus le masseur sur ma prostate et le plaisir grandir. Cela a mis un peu de temps à se produire mais je te prie de me croire que maintenant je me délecte. Persévérence, patience et envie…et orgasme tu obtiendras.

    #37867
    Avataryaff
    Participant

    Bonjour et encore merci de vos conseils.

    Nouvelle session, à nouveau très excité par du porno… la présence du masseur a de nouveau fait monter une forte érection.

    Du coup, compliqué pour moi de différencier les deux plaisirs et de me concentrer sur ma prostate.

    La respiration contrôlée semble aider mais je n’ai pas encore persévérer suffisamment de ce côté.

    Peut-être essaierais je sans porno mais juste avec un programme de relaxation.

    Quoiqu’il en soit, sensations toujours vraiment très agréables.

    Mais je ressens moins la persistance de la prostate entre 2 sessions.

    J’imagine que le cheminement passe par des phases différentes et je suis toujours ravi de tout cela !

    #37870
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @yaff,
    Tu écris :

    Nouvelle session, à nouveau très excité par du porno…

    Je suis tenté de traduire « très perturbé par du porno ».

    Peut-être essaierais je sans porno mais juste avec un programme de relaxation.

    Je te le conseille vivement, tu n’as rien à perdre à faire l’expérience pendant tes prochaines sessions. Bon cheminement @yaff.

    #38033
    Avataryaff
    Participant

    Bonjour à tous

    après quelques jours d’absence, me revoici pour la suite des aventures 😉

    Depuis le dernier post, je pratique assez régulièrement (entre 2 et 3 fois par semaine, sessions assez longues pouvant aller de 1 à 2h).

    Je suis toujours très confortable avec l’aneros, je me suis appliqué à la respiration / relaxation pendant 10-20 minutes avant de tenter quelques contractions légères.

    Je ressens des vagues de plaisir, d’intensité faible à moyenne je dirais. Et au bout d’un moment, une forte érection, notamment lorsque, en position allongé sur le dos, je resserre les genoux. Je ne cesse quasiment pas de me caresser les tétons pendant les sessions et lors de l’érection, cela amplifie mon excitation. Et c’est à ce moment là que j’ai l’impression de « perdre » les sensations prostatiques au profit de mon pénis… il m’est arrivé à 2 reprises d’avoir un orgasme classique avec éjaculation, sans même toucher mon pénis. Juste en bougeant le bassin, et écartant / resserrant les jambes.

    il doit sûrement y avoir quelque chose qui m’échappe….

    Pourtant je ressens bien la sensation de plaisir dans le bas ventre, qui parfois semble vouloir timidement s’amplifier. Autre signe, je ressens aussi ce plaisir entre les sessions. Il m’est arrivé d’avoir quasiment les mêmes sensations de plaisir sans aneros, juste en me concentrant sur ma prostate et en effectuant quelques contractions du muscle PC. Et ces instants de plaisir ont été accompagnés d’écoulement de liquide séminal, sans érection pour le coup !

    Voilà où j’en suis, toujours preneurs de vos réactions et conseils bienveillants.

    #38036
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Je pense @yaff que c’est une réaction normale qui se produit parce que tu ressens un plaisir vraisemblablement de plus en plus net sous l’effet d’une stimulation sexuelle. Ton cerveau ne veut pas encore reconnaître ces nouvelles sensations comme l’ouverture d’une nouvelle voie de ton plaisir. Il traduit ces sensations dans la langue qu’il connaît le mieux pour le moment, celle de ton plaisir pénien.

    Ça devrait passer peu à peu au fil de tes prochaines sessions. Tu peux faciliter la transition en te concentrant plus sur ce qui se passe à l’intérieur de ton corps en considérant que ce qui se passe au niveau de ton pénis comme sans importance et surtout sans intérêt. Il est possible que, dans un premier temps, ce soit plus facile à dire qu’à faire. Tu peux essayer d’être plus en mode relaxation, et de moins en moins en mode masturbation même si cet état d’esprit te fait un perdre tes premières sensations de plaisir.

    Nous avons un inscrit, @sqlutsqvq, sur le Discord La Sexosphère NXPL qui a le même problème que toi.

    #38250
    Avataryaff
    Participant

    Merci encore pour tes conseils. J’ai en effet tenté d’oublier un peu mon pénis lors de la venue de l’érection.

    Hier soir, session d’1h30 avec un très fort niveau d’excitation dès le départ. Beaucoup de plaisir ressenti, pas d’orgasme mais de fortes vagues de plaisir, et à la fin encore le retour de cette érection. Je me suis retenu pour ne pas aller jusqu’au bout.

    Après la session, mon niveau d’excitation n’est pas redescendu, très dur de trouver le sommeil. J’ai fini par me masturber et combiner via caresses des tétons et contractions a-less, plaisir de ma prostate (pas d’orgasme) et plaisir pénien. C’était délicieux !

    Ce matin en me réveillant et encore en fin de journée, j’ai l’impression que tout mon corps est ultra sensible. Sensations complètement nouvelles pour moi, j’ai même cru me sentir mal à un moment ce midi. Impression d’être en permanence excité (mais pas de façon classique avec une érection). Mes tétons sont très sensibles aussi.

    Est-ce normal ? bon signe ? J’avoue être un peu perturbé !

    #38255
    bzobzo
    Participant

    Ce matin en me réveillant et encore en fin de journée, j’ai l’impression que tout mon corps est ultra sensible. Sensations complètement nouvelles pour moi, j’ai même cru me sentir mal à un moment ce midi. Impression d’être en permanence excité (mais pas de façon classique avec une érection). Mes tétons sont très sensibles aussi.

    Est-ce normal ? bon signe ? J’avoue être un peu perturbé !

    mais bien sûr que c’est un bon signe,

    ta chair s’enflamme, ta chair en veut toujours plus
    et tu es en train de te donner les moyens de libérer les forces du plaisir en toi

    la boîte à trésor n’attend que toi,
    prépare-toi à te transformer en objet sexuel entre tes propres mains,
    à la libido comme un volcan en éruption

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.