20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 139)
  • Auteur
    Articles
  • #10081
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Filou je suis aussi heureux de constater qu’une porte s’ouvre. Votre cheminement peut reprendre.
    En matière sportive pour aider un athlète à progresser on le soumet à un entraînement qui ne concerne qu’une fraction des gestes qu’il doit maîtriser. Avez-vous essayé de travailler isolément sur les éléments qui constituent une session idéale de massage prostatique tels que :
    -Travailler sur la relaxation, quelque soit la méthode utilisée,
    -Travailler sur la respiration abdominale,
    -Effectuer des contractions pelviennes dans les transports en commun, dans une file d’attente, en regardant la télévision,
    -Focaliser sa pensée sur un fantasme érotique sans se laisser distraire par ce qui se passe tout autour,
    -Focaliser sa pensée sur ses sensations physiques ou émotionnelles de l’instant en écartant toute autre pensée,
    -Travailler sur toute autre forme de sensation en fonction de votre être sensoriel,
    -De façon plus générale et intime, travailler sur la perception que vous avez de votre corps (rigidité, relâchement, force, fragilité, tension, apaisement).
    Chacun des éléments mentionnés peut être un frein ou un accélérateur pour votre progression sans que vous ne le perceviez au moment de vos sessions. Comme toute expérience intense et intime la recherche de l’orgasme prostatique concerne l’ensemble de votre être et ne peut qu’être facilitée par un travail plus général que celui effectué au cours d’une session.
    Bon courage, bon espoir et à très bientôt.

    #10082
    filoufilou
    Participant

    Oui, je fais tout ce que vous me préconisez, notamment la respiration abdominale et les contractions que je pratique plusieurs fois par jour. Mon point faible est la relaxation pour laquelle je ne suis pas bien armé. J’ai une nature anxieuse c’est sans doute mon gros handicap. Merci à tous ceux qui me conseillent et j’espère revenir bientôt avec la bonne nouvelle!

    #10084
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Votre anxiété peut avoir de multiples causes éventuellement très sérieuses. Je ne fais évidemment aucun commentaire sur un sujet dont j’ignore tout.
    Par contre il est possible de réduire les parasites que cause cette situation pour la durée d’une session.
    Comme le dit M. NXPL en page 2 de cette discussion il est important de réserver le temps de la session, une période qui n’appartiendra qu’à vous sans aucun dérangement possible ni appel extérieur ni rien qui soit en suspens à cause de ce temps personnel. C’est la première enveloppe de protection.
    Il est aussi important de préparer un lieu accueillant, douillet et bien chauffé, doucement éclairé, à l’abri des regards, à l’abri des écoutes indiscrètes et à l’abri des intrusions. C’est la deuxième enveloppe de protection.
    Il est important enfin de préparer son corps en libérant le rectum par un lavement (eau tiède à 40°), en prenant une douche ou un bain chaud pour détendre les muscles, en écoutant une bande sonore qui entraîne l’esprit à la rêverie et en préparant des bougies ou de l’encens pour parfumer ce cocon. C’est la troisième enveloppe de protection.
    Votre session pourra commencer et se dérouler dans les meilleures conditions grâce à ces protections qui vous permettront de vivre dans l’instant et d’écarter provisoirement tout sentiment d’anxiété.
    Peu à peu vous apprendrez à vous détendre par habitude à la simple idée de la mise en œuvre d’une session même si toutes ces conditions idéales ne sont pas réunies.

    #10086
    filoufilou
    Participant

    Bien entendu, les lavements font partie de mon hygiène. Pour le reste vos conseils sont les bienvenus

    #10088
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    filou, quand vous dites:

    « J’avais l’impression que ma prostate batait doucement d’elle-même sans que j’intervienne »

    C’est excellent, c’est exactement cela qu’il faut développer pour aller plus loin. Concentrez vous uniquement sur ces sensations dans un premier temps et essayez de ressentir cela pendant plus de temps.

    Suivez aussi les conseils d’andraneros, ils sont justes excellents (merci d’ailleurs 😉 )

    #10090
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Voici un résumé de conseils donnés par un membre du forum du site officiel à des questions posées par d’autre membres qui se sentent bloqué dans leur progression :

    << C’est contre-intuitif mais je m’efforce de me détendre et d’enregistrer à quel point mes sensations sont au plus haut quand je suis détendu. S’efforcer de sentir ce qui se produit est l’un des points clé. Au lieu d’essayer d’utiliser mes sensations ou de les pousser pour qu’elles augmentent, j’essaye seulement de porter mon attention au fait qu’elles sont LA. Quelquefois ces sensations durent un moment ce qui signifie qu’elles sont près de commencer à évoluer sans intervention consciente. Si l’intensité baisse un peu, j’essaye de les remettre à niveau et je me détends, je me concentre sur ces sensations sans rien faire d’autre.
    Vous remarquerez probablement que vos sensations tendent à devenir un peu automatiques quand vous vous détendez (« ne faites rien ») ce qui est un bon signe et signifie que vous y êtes presque. Si vous pouvez les maintenir suffisamment longtemps sans rien faire votre corps prendra le relais.
    Je me détends et me contente de sentir que mes sensations sont au pic (note : en fonction de mon expérience). Si elles se maintiennent vous y êtes presque. Je m’efforce d’atteindre un point où mes sensations restent à la limite sans que je ne fasse rien du tout. Normalement je me sers de ma concentration pour maintenir mes sensations plutôt que de contracter volontairement mes muscles même si quelque fois je peux faire des contractions légères. La respiration joue aussi un très grand rôle ( longue expiration comme pour éteindre une bougie, respiration abdominale). >>

    Filou, de l’autre coté de l’Atlantique un expert de l’Aneros dit, en développant un peu plus, exactement la même chose que M. NXPL à des gens qui se sentent bloqués. Je suis comme vous sans la frustration. Au fil des semaines, ma quête du Super O m’a donné l’impression occasionnelle de n’aller nulle part ce qui m’a conduit à changer mon état d’esprit en la matière. Si vous commencez à sentir une pulsation ou un battement vous êtes en chemin, vous progresserez par étape comme j’ai commencé à le faire. Cette pulsation interne très ténue a été un des premiers événements qui m’ont fait prendre conscience qu’il se passait quelque chose de nouveau.

    #10092
    filoufilou
    Participant

    Merci Andraneros pour ces lignes réonfortantes. Hier soir nouvelles sensations ténues sans action de ma part mais de courtes duré. Ensuite légères contractions avec sensations agréables mais très légères et sur une courte durée. Mais je pense qu’il y a des progrès. La fréquence des sessions est-elle importante? Tous les jours, n’est-ce pas trop et cela peut-il être mauvais pour la santé de la prostate? auparavant mes sessions étaient assez espacées (1 a 2 par semaine )

    #10093
    filoufilou
    Participant

    Merci pour ces encouragements; l’optimisme revient

    #10095
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Selon mon expérience, avoir envie de commencer une session est plus important que le strict respect d’une fréquence d’exercice. J’ai subi 3 interruptions (entre 2 et 3 semaines) de pratique et chaque reprise se faisait comme s’il n’y avait pas eu de coupure. Il s’agit d’un temps de bien-être personnel et non de la préparation d’une épreuve. Vos sessions doivent donc s’inscrire naturellement dans votre rythme de vie. Si vous parvenez à un stade où vous ressentez une gêne, sensation désagréable, douleur pendant ou après une session, n’hésitez pas à attendre quelques jours avant la suivante.
    Je fais 3 à 5 sessions par semaine généralement au coucher selon ma disponibilité et mon état d’esprit. Je pourrais en faire moins car toutes ne me donnent pas la même satisfaction. Par contre je pratique tous les jours de petits exercices soit pour la détente, soit pour la respiration, soit pour la concentration, soit pour les contractions périnéales. 1 session par semaine n’empêche pas de progresser si votre corps garde la mémoire de ses sensations d’une séance à l’autre.
    La lecture des interventions sur les forums montre qu’il n’existe aucun lien direct entre la fréquence ou le nombre des sessions et la rapidité des progrès.

    #10096
    helix47helix47
    Participant

    pouvez vous m éclairer : possesseur d un aneros hélix , mes sessions durent entre une heure et deux heures , avec beaucoup de plaisir par vagues de plaisirs de plus en plus agréables, elles se terminent a chaque fois par une éjaculation , et je ne peut enchainer de ce fait plusieurs orgasmes . comment dois je proceder

    #10099
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Helix vous ne précisez pas dans quelles conditions intervient cette éjaculation.
    A) Est-ce après avoir caressé le pénis ?
    B) Est-ce sans aucune intervention manuelle ?
    Conseils :
    Réponse A : Vous êtes dans une impasse. Il faut résister à cette pulsion qui ne permet pas à son corps/cerveau de découvrir qu’il existe un autre chemin de l’orgasme. Il s’agit de l’une des grandes règles de l’apprentissage de l’orgasme multiple avec l’Aneros. Vous devez séparer vos séances de plaisir avec éjaculation de vos séances de plaisir avec l’Aneros.
    Réponse B : Vous êtes en très bonne voie. Vous entrez dans le domaine de l’expertise. Il faut approfondir votre état de relaxation au moment où vous commencez à ressentir qu’il y a trop d’énergie (cf mon intervention du 17/01 à 13h 59). Si vous parvenez à localiser cette énergie essayez de la faire circuler dans l’ensemble de votre corps. A ce niveau les techniques présentées sur les forums et sites spécialisés proviennent du Tantra, du Tao, du Yoga.

    #10102
    helix47helix47
    Participant

    merci andraneros pour votre réponse . mon éjaculation se produit en tenant juste le pénis sans mouvement et en contractant volontairement mes muscles . peut être dois je être plus patient et approfondir mes sensations internes en me relaxant plus comme vous l expliquez très bien dans votre intervention ci dessus . je ne manquerait pas d intervenir pour vous informer de mon avancement dans cette quête a l orgasme prostatique .

    #10103
    HelixSireHelixSire
    Participant

    Pour ceux qui utilisent le Hélix, quel gel utilisez vous (silicone, eau, relaxant…)
    Pour ma part je débute avec l Aneros avec tout juste 3 séances et suis passé du gel eau relaxant au gel silicone S3 mais difficile de dire franchement ce qui convient le mieux ( séances de 2 heures 30 environs).

    Merci.

    #10112
    filoufilou
    Participant

    Personnellement je n’utilise que du gel à base d’eau. Le silicone est dérivé de l’industrie pétrolière je crois, donc nocif à mon avis.

    #10113
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    J’utilise du beurre de karité bio non raffiné (voir mon intervention dans le sujet « Lubrifiants ») en insertion rectale complété par un gel lubrifiant à base d’eau sur le masseur. Le lubrifiant silicone Concept S3 est parfait mais est évidemment incompatible avec tout jouet comportant du silicone. Je n’ai jamais eu de problème sur la durée en combinant deux produits différents en insertion rectale pour l’un et en application sur l’Aneros pour l’autre.

    #10117
    HelixSireHelixSire
    Participant

    Merci pour vos réponses.
    Je vais m orienter sur du gel eau genre YesForLov plutôt que silicone.
    Concernant les premiers orgasmes quel est en moyenne le nombre de séances nécessaires d’apprentissage avant les premiers résultats ?
    Merci

    #10120
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    La durée de la progression vers les orgasmes multiples est très variable. Chacun est différent et notre réaction à un processus aussi intime et aussi à l’écart de la morale ordinaire peut être très différente d’une personne à une autre. Selon les témoignages accessibles sur les forums certains pratiquants parviennent au bonheur suprême en quelques jours, d’autres mettent quelques semaines, quelques mois ou quelques années pour atteindre le même résultat.
    Selon les conseils donnés pour les nouveaux pratiquants, vous ne devez pas attendre l’orgasme. Il arrivera quand votre corps et votre esprit seront prêts. Vous devez donc faire votre apprentissage en vous détendant, en vous mettant à l’écoute de vos sensations, en entretenant votre excitation et en accompagnant vos contractions et ou pulsations internes.
    Si, par nature ou par apprentissage antérieur, vous savez vous mettre en état de relaxation et d’écoute de votre corps vous pourrez parvenir très vite à l’orgasme. Si vous êtes comme moi vous mettrez plus de temps. Je peux vous dire, en tout cas, que la patience et la constance payent et que mes tout petits progrès initiaux ont fait place à des avancées qui bouleversent mon approche de la sexualité.

    #10121
    helix47helix47
    Participant

    bonjour a tous .je viens d effectuer une séance d’une heure et demie avec de nombreux paliers d excitations (une dizaines) . j ai résisté a ne pas toucher ma verge ,et je n ai pas éjaculé . j ai arrêté la séance car cela ne progressai plus en intensité . je ne sais pas si les paliers de jouissance étaient des orgasmes prostatiques,je me pose la question car je m attend a quelque chose de beaucoup plus intense .je pense être sur la bonne voie. pouvez vous me décrire un orgasme prostatique tel que je devrai le ressentir . merci pour l existence de ce forum et des réponses des contributeurs.

    #10122
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Helix47 les lecteurs de ce forum qui ont fait l’expérience de l’orgasme prostatique ne pourront pas vous décrire ce que vous devrez ressentir mais seulement ce qu’ils ont ressenti. Chaque expérience est profondément individuelle et peut évoluer au fil de la pratique. Certaines expériences sont décrites comme des éruptions volcaniques avec des spasmes de tout le corps, d’autres au contraire comme une immersion dans un cocon de pur béatitude. Il est important que vous ne cherchiez pas à reproduire ce que d’autres ont fait mais à vous laisser porter par vos propres sensations.
    Vous parlez de « palier de jouissance ». Ce mot est plutôt statique et ne correspond pas à mon propre ressenti.
    Ce que je ressens sont des vagues de jouissances qui lors de leur apparition étaient très agréables mais peu intenses, duraient à peine quelques secondes et n’étaient pas très nombreuses. En m’efforçant d’amplifier mon état de relaxation chaque fois qu’une vague montait, je réussissais à la maintenir plus longtemps et à lui donner le temps d’atteindre une intensité de plus en plus forte. Dans le même temps je parvenais à garder une excitation suffisamment forte à la fin de chaque vague pour ressentir une nouvelle poussée de plaisir spontanément ou avec un minimum d’action (micro-contractions) de ma part. C’est à ce stade que j’ai commencé à ressentir les premiers et très légers mouvements automatiques de l’Helix sur ma prostate.
    Vous semblez en effet être sur la bonne voie à condition d’accepter que l’orgasme survienne sans que vous ne l’attendiez parce que vous serez dans la relaxation, l’écoute de vos sensations et le lâcher prise.

    #10123
    filoufilou
    Participant

    Je sent que je progresse grâce aux conseils des intervenants sur ce forum et je les en remercie vivement. Ce n’est pas encore l’orgasme mais le plaisir est subtil et de plus en plus réel. bientôt le super O?

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 139)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.