20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 139)
  • Auteur
    Articles
  • #10225
    filoufilou
    Participant

    Effectivement avec des mini-contractions je ressens des petites ondes de plaisir mais pas de contractions involontaires et pas de mini-orgasmes. Vos témoignages me font du bien et m’encouragent. Merci pour votre aide. J’espère avoir bientôt le plaisir de pouvoir dire, enfin je sais ce qu’est un vrai orgasme de la prostate!

    #10228
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Filou, tant que vous persévérez et que vous sentez « des petites ondes de plaisir » il ne s’agit pas d’un échec mais du début de l’apprentissage d’un plaisir nouveau. Essayez de vous satisfaire de ces ondelettes et de les considérer comme la base de vos futurs progrès. Si votre cerveau laisse votre corps se les approprier (concentration, lâcher-prise, relaxation) elles prendront peu à peu de l’ampleur. Si à l’aide de légères contractions volontaires sans Aneros vous parvenez à ressentir ces sensations mêmes très faibles vous aurez la preuve que vous êtes bien engagé sur le bon chemin. C’est Jean de la Fontaine qui a dit, avant la mise en vente de la gamme Aneros, « patience et longueur de temps… ».

    #10229
    HelixSireHelixSire
    Participant

    Étant donné la petite taille de la prostate et le fait que nous sommes tous différents physiologiquement y a t il une possibilité que l Aneros ne vienne pas exactement en contact avec celle ci ?

    #10231
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Cela semble possible au vu de 2 éléments :
    -1) Le fabricant Aneros a mis en vente après son premier modèle MGX un second modèle plus petit SGX initialement destiné au marché asiatique où la population présentait une taille mloyenne inférieure à la population américaine.
    -2) Les commentaires des participants aux forums consacrés à l’orgasme de la prostate montrent que selon les individus certains modèles ne produisent pas les effets attendus et qu’un changement de modèle permet d’ouvrir la voie de l’orgasme.
    Cela est aussi contredit par 2 éléments :
    -3) De nombreux témoignages montrent qu’une personne peut atteindre l’orgasme de la prostate avec des modèles différents en longueur et en diamètre.
    -4) Les pratiquants expérimentés parviennent à l’orgasme prostatique sans avoir besoin du support du masseur ( la session est qualifiée « anerosless » en anglais).
    Le massage réel de la prostate est vraisemblablement très important pour que les débutants puissent développer une nouvelle sensibilité érotique. Il semble que lorsque la nouvelle connexion est bien établie le contact du masseur avec la prostate soit moins nécessaire, le cerveau, premier organe du plaisir, sachant ce qu’il doit faire en se focalisant sur la prostate.

    #10238
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    Pour avoir testé pas mal de ces engins (je crois 😉 ), je peux donner un bon retour d’expérience. Oui, les sensations sont différentes entre les différents masseurs, l’Helix, le MGX, le Progasm, l’Eupho pour ne parler que des Aneros sont des masseurs vraiment différents qui donnent des sensations différentes en tout cas quand on n’est pas expérimenté. Même expérimenté, la montée vers l’orgasme est un peu différente suivant le modèle.

    Il n’y a que très peu de différences physiologique à l’emplacement de la prostate, elle se trouve à peu près au même endroit. Donc pour terminer le raisonnement par rapport à cette question, tous les masseurs viennent en contact avec la prostate mais tous n’appuient pas de la même manière.

    Pour moi l’Helix est le roi de sa catégorie, mais c’est peut être très personnel par rapport à ma configuration anale. Je dirais que si l’on souhaite tester autre chose, il faut soit le MGX (un peu plus petit), soit le « Progasm Jr ». Le Progasm est définitivement trop gros pour les débutants.

    #10244
    filoufilou
    Participant

    • Hier soir mes sensations ont évoluées favorablement je pense. Mes ondes de plaisir se sont manifestées doucement, touours sans contractions involontaires, mais subitement mon cœur s’est mis à battre fort et j’ai cru que le grand évênement tant attendu arrivait. Mais après une minute ou deux les batements se sont estompés et les ondes de plaisirs se sont arrêtées. Je suis frustré et plein d’espoir cependant. Estce le début du processus qui s’enclenche ? En tous les cas je vous remercie andraneros pour vos conseils et encouragements qui me font progresser

    #10246
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Filou, si cette accélération de votre rythme cardiaque était associée à une amélioration aussi minime fût-elle de votre sensation de plaisir, vous êtes clairement sur la bonne voie. Si vos sensations vous ont paru être les mêmes que précédemment, il peut s’agir d’une réaction imprévue de votre corps en réponse à un stimulus qui devient peu à peu plus profond sans qu’il y ait un progrès visible. En tout cas cela me semble le signe que vous commencez à lâcher prise et à donner à votre inconscient un peu de la liberté dont il a besoin pour vous emmener vers un plaisir nouveau.

    J’ai connu très récemment une espèce de fourmillement qui partait du pied droit et remontait le long de la jambe en synchronisation avec mes vagues de plaisir. Quelques sessions plus tard j’ai commencé à ressentir beaucoup plus d’intensité et de durée avec ces vagues. Ce fourmillement a disparu comme il était venu.

    A suivre avec espoir…

    #10277
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour Gis, bienvenue sur le forum,
    L’Helix Classic est un très bon modèle qui est très souvent conseillé pour découvrir le plaisir de l’orgasme de la prostate.
    Mes progrès vers le plaisir ultime ont été à la fois lents et irréguliers avec des périodes pendant lesquelles j’avais l’impression de n’aller nulle part. Il m’a fallu un an pour ressentir mon premier Super O où une expérience qui s’en rapproche.
    La fréquence des sessions n’est pas le plus important pour la progression. Dans mon cas la fréquence de mes sessions (environ 4 ou 5 par semaines) me permettaient de les commencer sans rien attendre comme une répétition technique et donc de mieux percevoir mes sensations internes qui n’étaient plus cachées par des efforts désespérés d’atteindre l’orgasme. J’ai subi trois interruptions de 2 à 3 semaines sans avoir rien perdu de mes acquis lors de chaque reprise.
    Il est de mon point de vue important de ne commencer une séance que si vous en avez vraiment envie. Le désir et l’excitation sont deux éléments très importants pour la réussite d’une séance, surtout en phase d’apprentissage.

    #10283
    Avatargis
    Participant

    Merci a vous ,je viens de lire les réponses et conseils de tous ,je languis de mettre en applications tout cela avec mon helix .
    Je vous tiendrais informer de l’évolution de mon expérience .

    #10291
    TortuegénitaleTortuegénitale
    Participant

    Il va me falloir une pince de crabe pour retirer ça, je devrais pouvoir trouver main forte en tant que tortue 😉

    C’est la première fois que j’ai des effets de lendemain, même si ce ne sont que de légères caresses intérieures. J’ai des picotements aussi, sur la peau du ventre, tout entier, et sur le haut des hanches, parfois jusqu’à la peau des côtes, et non loin des tétons. Comme si un courant électrique me parcourait. Ce dernier phénomène date de quelques mois maintenant, mais il survient dans les jours les plus riches en sensations, surtout les lendemains de séance sans rien toucher, parfois même en courant. Cela me donne l’impression d’être désintoxiqué de je-ne-sais-quoi, comme si des petites vers sortaient de mon corps par les pores de la peau. Comme des chatouilles par milliers. Ça n’est pas forcément toujours agréable, même si ça m’arrive aussi quand je vis un fou rire, un sentiment de forte amitié, ou d’amour, ou même de gêne.
    Est-ce les picotements dont parlent certains anerosiens? merci andraneros pour le gentilé 😉
    Peut-être est-ce le recâblage?
    Peut-être pas, juste autre chose?

    J’ai eu une séance sympa hier, et, il est vrai, je n’ai jusque là pas exprimé mon avancement sur la question. Je suis à un stade où le bruit autour de moi n’a plus d’importance, où le plaisir est tel que je ne désire surtout pas toucher le pénis sous peine de tout perdre. Le problème est plus psychologique, je suis encore dans l’attente; et, puisque je ne sais pas ce qu’est un super-o, j’attends comme une détonation (de type orgasme-t). Je finis par me toucher le pénis, parce que ça ne se déclenche pas. C’est parfois frustrant, mais en même temps je me dis que je l’ai, ce temps, et qu’il vaut mieux rester tortue.

    J’ai également insérer mon aneros Progasm dans l’autre sens, et les sensations sont bonnes, différentes, mais très bonnes. Ce retournement de situation est un accident, puisque j’ai inséré mon aneros ainsi par seule étourderie, dans le noir, pensant sans doute à autre chose. Les sensations étant très bonnes, je me suis dit que c’était bon présage. Mais c’était tellement différent que j’ai finis par me rendre compte de l’insertion inversée. J’ai remis tout dans l’ordre, et les sensations sont restées bonnes, mais ça a bien changé de nature. À la fin, sans avoir eu plus que du plaisir diffu et lisse, et sans déclic, j’ai réinséré l’Aneros à l’envers, et avec orgasme-t, c’était très bien (notamment parce que notre anatomie permet une plus profonde pénétration quand il est à l’envers, je suppose).

    C’était la première séance pour moi où je sentais que j’étais capable de générer un léger mouvement de va-et-vient, très léger, avec mes muscles (sphincter+PC), désormais bien plus forts 🙂 (ça fait quand même 6 mois que je fais des contractions quand j’en ai envie, la journée). Je me suis fait l’amour, et.. c’était bien !

    Je ne sais pas ce qu’on doit à un membre qui répond au tac-au-tac à tout un chacun, mais on lui doit sans doute d’amples remerciements 🙂 merci beaucoup andraneros pour vos réponses.

    #10292
    TortuegénitaleTortuegénitale
    Participant

    Il va me falloir une pince de crabe pour retirer ça, je devrais pouvoir trouver main forte en tant que tortue 😉

    C’est la première fois que j’ai des effets de lendemain, même si ce ne sont que de légères caresses intérieures. J’ai des picotements aussi, sur la peau du ventre, tout entier, et sur le haut des hanches, parfois jusqu’à la peau des côtes, et non loin des tétons. Comme si un courant électrique me parcourait. Ce dernier phénomène date de quelques mois maintenant, mais il survient dans les jours les plus riches en sensations, surtout les lendemains de séance sans rien toucher, parfois même en courant. Cela me donne l’impression d’être désintoxiqué de je-ne-sais-quoi, comme si des petites vers sortaient de mon corps par les pores de la peau. Comme des chatouilles par milliers. Ça n’est pas forcément toujours agréable, même si ça m’arrive aussi quand je vis un fou rire, un sentiment de forte amitié, ou d’amour, ou même de gêne.
    Est-ce les picotements dont parlent certains anerosiens? merci andraneros pour le gentilé 😉
    Peut-être est-ce le recâblage?
    Peut-être pas, juste autre chose?

    J’ai eu une séance sympa hier, et, il est vrai, je n’ai jusque là pas exprimé mon avancement sur la question. Je suis à un stade où le bruit autour de moi n’a plus d’importance, où le plaisir est tel que je ne désire surtout pas toucher le pénis sous peine de tout perdre. Le problème est plus psychologique, je suis encore dans l’attente; et, puisque je ne sais pas ce qu’est un super-o, j’attends comme une détonation (de type orgasme-t). Je finis par me toucher le pénis, parce que ça ne se déclenche pas. C’est parfois frustrant, mais en même temps je me dis que je l’ai, ce temps, et qu’il vaut mieux rester tortue.

    J’ai également insérer mon aneros Progasm dans l’autre sens, et les sensations sont bonnes, différentes, mais très bonnes. Ce retournement de situation est un accident, puisque j’ai inséré mon aneros ainsi par seule étourderie, dans le noir, pensant sans doute à autre chose. Les sensations étant très bonnes, je me suis dit que c’était bon présage. Mais c’était tellement différent que j’ai finis par me rendre compte de l’insertion inversée. J’ai remis tout dans l’ordre, et les sensations sont restées bonnes, mais ça a bien changé de nature. À la fin, sans avoir eu plus que du plaisir diffu et lisse, et sans déclic, j’ai réinséré l’Aneros à l’envers, et avec orgasme-t, c’était très bien (notamment parce que notre anatomie permet une plus profonde pénétration quand il est à l’envers, je suppose).

    C’était la première séance pour moi où je sentais que j’étais capable de générer un léger mouvement de va-et-vient, très léger, avec mes muscles (sphincter+PC), désormais bien plus forts 🙂 (ça fait quand même 6 mois que je fais des contractions quand j’en ai envie, la journée). Je me suis fait l’amour, et.. c’était bien !

    Je ne sais pas ce qu’on doit à un membre qui répond au tac-au-tac à tout un chacun, mais on lui doit sans doute d’amples remerciements 🙂 merci beaucoup andraneros pour vos réponses.

    #10335
    Avatargis
    Participant

    Bjr,hier soir j’ai pris 5 mn pour tester la différence entre mon MGX et mon nouvel aneros Helix ,ce vrai qu’il est un tout petit plus gros mais vraiment très peu ,par contre le bosselage est super agréable on ressent bien plus l’appui sur la prostate que avec le MGX par contre on sent un peu moins l’appui sur le périnée vu que l’extrémité est moins importante ,le plus c que l’appui se situe un peu plus prés de l’anus est cela est plus sensible est donc plus agréable ,je regrette aussi les cannelures du MGX car on le retient moins bien (on bien mes sphincters sont pas assez tonique ?) ,voila pour ma première impression ,j’espère découvrir de bonne sensation bientôt ,je vais relire aujourd’hui le traité et bien l’assimilé ,bonne journée a tous .

    #10336
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    @gis, juste une remarque, quand vous dites que vous regrettez les cannelures du MGX car « on le retient moins bien », cela indique que vous essayez trop de faire entrer l’Aneros en vous.

    L’Helix (tout comme le MGX), se positionne naturellement et il n’est pas nécessaire d’essayer de le « faire entrer » ou le « retenir », il doit au contraire glisser librement entre les sphincters. Ce sont les contractions involontaires qui le font vibrer et stimuler la prostate. Je pense que vous essayez de forcer un peu trop, laissez vous aller et détendez vous plus.

    #10377
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @gis mes sensations avec l’Helix ont évolué au cours de mon apprentissage. Je ressens sa présence beaucoup plus maintenant qu’il y a quelques mois et même semaines. En particulier je ressens mieux l’appui périnéal et la caresse interne quand le plaisir monte.
    En fait c’est comme une partie de pêche. Je choisis la bonne heure, le bon endroit, le bon matériel, je me pose, je fais le silence et j’attends patiemment en appâtant légèrement que frétille le bouchon pour reprendre la main en douceur et me laisser emporter par le plaisir.

    #10415
    Avatargis
    Participant

    Bsr,j’ai fais une session aujourd’hui d’environ 45mn ,20mn de relax,puis 25mn de respiration abdo,j’ai vu la difference entre le MGX et le Helix c bien mieux ,j’ai eu beaucoup de resenti ,quelques sensations au niveau de la prostate comme des fourmis qui remonte jusqu’aux testicules,même quelques sensations diffuse a la base de la verge,avec la respiration abdo l’Helix avance et recule c trés agreable ,je n’ai pas obtenu plus pour cette fois.
    Voila je reviendrais vers vous lors de ma prochaine session dans quelques jours .

    #10418
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonsoir Gis,
    Les sensations que tu décris indiquent que tu sembles être sur la bonne voie. Je pense que tu devrais continuer ton apprentissage avec l’Helix, ce qui ne t’empêchera pas ponctuellement de reprendre le MGX qui te servira de point de comparaison pour analyser tes progrès.
    Je pense aussi que tu profiterais beaucoup mieux de tes sessions si elles pouvaient être plus longues (90 minutes au moins). Les témoignages que j’ai pu lire me conduisent à penser qu’il faut en général une très bonne expérience de l’orgasme prostatique pour monter très vite au paradis.

    #10421
    helix47helix47
    Participant

    pour moi ,deux heures sont nécessaires , il faut une heure pour arriver a avoir de très bonnes sensations , l heure suivante sert a développer et intensifier les sensations

    #10422
    HyménéeHyménée
    Participant

    Bonsoir,

    Le plaisir de lire les messages des aspirants aux orgasmes prostatiques est équivalent à celui de regarder de jeunes amoureux se bécoter : on avait oublié les plaisirs des premiers instants, les doutes, les désirs. Et les relire les fait revivre. Merci à vous 🙂

    Pour ma part, la séance dure généralement une heure trente, dont dix à trente minutes de chauffe, suivant mon état de tension et d’envie. Aujourd’hui par exemple, j’ai dû gérer une détresse humaine. Ca m’a pris plus de temps ce soir pour lâcher prise.

    Je suis par contre à chaque fois sûr d’arriver aux extases. Ces dernières diffèrent toujours en essence, les plus sublimes étant celles qui émergent dans un moment de vie sans tension (ça arrive), et quand l’envie de s’envoler est forte. La montée est alors instantanée, tant le corps y est prêt et l’attend avidement.

    Ce soir, la séance est partie en fait sans réelle envie, mais plutôt par besoin de dissiper la détresse d’autrui, de l’absorber, la digérer, ne pas oublier que la vie ne consiste pas qu’en cela.

    Je vous précise que j’utilise l’Aneros Vice, pour atteindre la béatitude.

    D’où ce conseil, afin que ce message cadre parfaitement avec ce fil de discussion : aidez-vous des vibrations 🙂

    #10423
    AvatarAdam M.
    Maître des clés

    @Hyménée, je dirais oui et non par rapport a votre conclusion. Si l’on est grand débutant les vibrations couvrent les sensations subtiles et font que l’on ne progresse pas. C’est contre productif. Oui par la suite car cela fait monter plus vite vers l’orgasme et le renforce une fois que l’on connait bien son corps.

    Pour terminer, le Vice est certainement le meilleur masseur prostatique vibrant que j’ai testé, c’est un très bon produit.

    #10425
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Merci @Hymémée pour ce commentaire qui me renvoie plus de quarante ans en arrière. Je ne m’attendais pas à donner cette impression en m’inscrivant sur ce forum. Cette réflexion est fort rafraîchissante et tout à fait sympathique.

20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 139)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.