Ce sujet a 26 réponses, 5 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 3 mois et 2 semaines.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Messages
  • #29477

    bangard
    Participant

    Bonjour à tous
    je me documente depuis à peu près six mois mais là je viens de franchir le cap en achetant un Helix
    j’en suis à ma deuxième séance, la première n’a absolument rien donné ni en bien ni en mal
    je viens de faire à l’instant la deuxième, au réveil discrètement dans le canapé pendant que ma compagne dort encore
    au niveau décontraction c’était bien je pense avec un peu de piment d’excitation avec le risque de se faire prendre !
    j’ai fait une bonne heure et j’ai commencé a avoir des sensations mais ne sachant pas si c’était vraiment la prostate
    j’ai remarqué que à plat sur le dos c’était pas terrible mais beaucoup plus sensible couché sur le coté, par contre il me semble ressentir beaucoup plus de choses en tirant légèrement sur la boucle arrière pour le faire ressortir un tout petit peu , le problème est que avec les contractions il rentre à nouveau à fond
    aurai-je la prostate plus basse que la norme ? ou alors est-ce simplement un plaisir anal que je ressens ?

    Merci pour votre aide

    #29478
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Bonjour, et bienvenue @bangard

    La position de ta prostate est un élément qui me semble secondaire.
    En revanche que tu ressentes des variations de sensation entre différentes positions, c’est tres encourageant. Porter ton attention sur ces sensations, aussi infimes soient-elles, c’est ce qui te permettra d’en profiter, et de les laisser grandir peu à peu.
    Pour certains, dont je fais partie, ce chemin long, mais le plaisir de repondre à l’appel de mon corps ne m’a jamais quitté.
    Bon cheminement @bangard

    #29480

    bangard
    Participant

    Merci pour tes encouragements
    tu me conseil donc de ne pas toucher au helix ?
    plutôt de rester en couché latéral ?

    #29481
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Je ne te conseille pas de rester dans telle ou telle position. Le fait de changer de position régulièrement permet de modifier la position du masseur et de générer des sensations differentes. A toi de voir ce qui te convient le mieux. Il n’y aura surement pas une seule position.
    Le fait de manipuler le masseur est quelque chose de tentant. Mais si tu le manipules, tu n’es plus dans la même perspective qui est de se laisser porter par ses sensations, de les laisser grandir. Cela dit il faut aussi se laisser aller à ses envies, faire des expérimentations. Le traité est un bon point de repère de ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Mais cela reste un point de repere. Les experimentations sont toujours enrichissantes, même si tu les abandonne en cours de route.

    #29482
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Bangard,

    et bienvenue sur le forum.

    Pour reprendre ta présentation, oui, tu vas atteindre le grand frisson, mais ça peut prendre du temps, voire pas mal de temps.
    Mon message de bienvenue peut paraître décourageant, mais je pense qu’il est préférable de partir pour cette quête en ayant à l’esprit qu’il ne faut pas attendre de résultat tels que tu les espères ou tels que ceux relatés ici sur quelques discussions avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. De ce que j’ai pu noter, on pourrait dire que le temps ‘moyen’ de découverte de l’orgasme prostatique est de l’ordre de 3 à 6 mois avec une pratique régulière. Certains y parviennent avant, d’autre après.
    Que cela ne te décourage pas, parce que ton cheminement durant ce temps sera jalonné de découvertes, de petits plaisirs qui deviendront grands. Reste confiant, tu atteindra le grand frisson.
    Déjà tu as pu noter des sensations durant ta 2 ème séance, c’est formidable. Que ta première séance n’est rien donné est tout à fait normal, et si la 2 ème n’avait rien donné, ce serait aussi tout à fait normal. Réjouis toi donc de ce que tu as ressenti.
    Tu te demandes si c’est ta prostate, et bien je serais tenté de dire que l’on s’en fout bien pas mal. (Tout ce que j’écris n’est pas parole d’évangile, n’engage que moi et n’est que le fruit de mon expérience). L’important est le plaisir, les sensations. Reste toujours concentré sur ce que tu ressens dans cette zone, très attentif à toutes les sensations, les ressentis.
    Si tu préfères sur le côté, mets toi sur le côté, mais en revanche, je te déconseillerais de toucher au masseur. Laisse le faire. À mon avis, lorsque tu l’as tiré avec la poignée arrière, tu l’as fait basculer contre ta prostate qui a peu de chance de ne pas être au bon endroit. Tranquillises toi au sujet de ton anatomie, qui est souvent sujette chez les nouveaux à de nombreux questionnement. Quand bien même ta prostate serait plus basse que la norme, elle le serait de quelques millimètres, voire d’un centimètre si tu veux, je ne pense pas que nous soyons à un tel degré de précision. Regardes bien ton masseur, il faudrait qu’elle soit vraiment très basse pour qu’il ne parvienne pas appuyer dessus.
    Ce que je veux te dire, c’est qu’à mon sens tu débutes plutôt bien, tu as déjà commencé à ressentir des sensations. Cela ne veut pas dire qu’il en sera de même pour la suivante, mais c’est déjà très encourageant.
    Je t’invite à lire si ce n’est déjà fait le Traité d’Aneros et les nombreux témoignages que tu trouveras sur ce forum.
    Il y a plusieurs écoles pour parvenir au plaisir et pour pratiquer, à toi de trouver celle qui te convient le mieux et ne pas hésiter à l’adapter.
    Le fait que tu aies peur de te faire prendre n’aide pas vraiment je pense au lâcher prise nécessaire pour la découverte du plaisir prostatique, mais je sais bien ce que c’est…

    Je te souhaite un excellent cheminement Bangard, patience et pratique sont les maîtres mots de ce cheminement.

    #29492

    bangard
    Participant

    Un grand merci les gars, c’est super vos encouragements
    je vous donne des nouvelles des ma prochaine séance !

    #29662

    bangard
    Participant

    Bonjour
    Je mourrai d’envie de faire une 3eme séance ce matin
    Mais hélas je n’était vraiment pas dans de bonnes conditions
    Du coup j’ai arrêté plus tôt environ au bout de 35mn
    Au lieu de le retirer sur le canapé je suis allé à la salle de bains et la j’ai eu la grosse surprise d’avoir des sensations hyper agréables en marchant
    Je me suis promené dans la maison 2 ou 3 mn et j’ai vraiment ressenti des choses agréables !!
    Ayant eu peur que ce soit dangereux j’ai arrêté mais j’aimerais avoir votre avis car ça me tente bien de refaire l’expérience….

    #29663
    bzo
    bzo
    Participant

    pourquoi ce serait dangereux, quelle drôle d’idée,
    juste faire attention de rester toujours un peu lubrifié,
    whatever works

    #29698

    bangard
    Participant

    C’est génial
    Je viens de faire une séance de une heure et j’ai ressenti pour la première fois du plaisir !
    J’étais hyper relax et bien au calme
    J’ai eu deux épisodes assez courts ,environ 30 secondes je dirais, des fourmillement a l’intérieur, des contractions involontaires des fesses et une demi érection
    C’était super agréable
    J’ai qu’une envie c est de recommencer !!!

    #29699
    bzo
    bzo
    Participant

    eh ben voilà,
    cela me ramène quelques années en arrière,
    la toute première fois qu’on éprouve du plaisir,
    c’est un étape importante,
    on a beau avoir lu que cela existe
    et même que cela pouvait être incroyable,
    des premières vraies sensations de plaisir, c’est une preuve que c’est vrai, que cela existe bien,
    que ce n’est pas un immense canular colporté par des milliers de gens,
    qu’on pouvait aussi y arriver
    que ce n’était pas seulement pour les autres

    donc là tu as eu tes premières sensations,
    juste la demie érection était en trop mais à part cela, c’est tout bon,
    bravo

    aux suivantes maintenant, que cela devienne plus régulier, plus systématique,
    tu vas voir,
    tu es aux débuts d’une extraordinaire aventure,
    tu es en passe d’exhumer un trésor caché, un trésor rare
    qui peut te mener très loin,
    aussi bien dans le plaisir éprouvé,
    que dans la découverte de contrées inconnues en toi,
    de sensations inconnues

    et cela peut aller beaucoup plus loin,
    tout dépend de ce que tu cherches,
    ce plaisir peut te mener dans la redécouverte de toi-même,
    une nouvelle façon d’être

    tu as hâte de recommencer, that’s the spirit,
    ne crains pas d’en abuser,
    tu peux y aller autant de fois que tu veux,
    ce n’est pas comme la masturbation
    où on lâche son coup une fois ou deux
    et c’est fini, on est vidé,
    là , c’est une pratique qui peut apporter un réel épanouissement
    et que tu peux recommencer autant de fois que tu veux

    #29701

    bangard
    Participant

    Merci bzo pour tes encouragements, c’est vrai que jusqu’à hier j’avais inconsciemment un doute sur le sujet
    Mais pourquoi la demie érection était de trop ? j’ai pu lire que cela arrivait souvent et de manière alternative
    j’ai trouvé cela tellement surprenant et plaisant que je ne suis pas étonné d’avoir eu une réaction « bandante », cependant tu va pouvoir certainement m’expliquer
    Et puisque tu me dis de ne pas craindre d’en abuser, et bien j’y retourne de suite après avoir envoyé ce message ………………..

    #29702
    bzo
    bzo
    Participant

    Mais pourquoi la demie érection était de trop ?

    cela dépend des personnes sans doute

    je me basais sur mon expérience, quand j’avais même , ne fusse que, l’ombre d’une érection,
    c’est qu’il y avait de l’excitation qui était détournée,
    qui allait vers mon sexe plutôt que de rester dans le « giron prostatique »,
    j’espère que mon image est suffisamment claire

    je dirai que cela arrive plutôt quand on est débutant,
    après quand on est de plus en plus capable de se concentrer sur le plaisir prostatique,
    cela arrivera moins

    mais ce n’est en aucun cas un problème, je n’aurai même pas du l’évoquer en fait,
    tu ne dois pas t’en préoccuper,
    tant que tu ne touches pas ton sexe

    Et puisque tu me dis de ne pas craindre d’en abuser, et bien j’y retourne de suite

    dis-toi bien que tu auras des hauts et des bas, ce n’est pas un parcours linéaire à croissance régulière
    mais au plus tu pratiqueras, au plus vite tu vas atteindre des résultats

    bonne continuation
    et n’hésite pas à venir poser des questions

    #29703

    bangard
    Participant

    Effectivement il y a des hauts et des bas car ce matin ce n’était vraiment pas terrible , à peine un démarrage de sensation mais juste 2 ou 3 secondes
    ce sera mieux la prochaine fois !

    #29705
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Ces moments ne sont pas à jeter à la poubelle !
    Ils sont l’occasion d’affiner sa quête de subtilité. Dans ces moments de « creux » nous attendons quelque chose de particulier. Il faut s’entraîner à debroussailler à la machette toutes ces choses que lon attend, que l’on souhaite, que l’on espère, pour decouvrir derrière cette jungle, la subtilité des sensasions qui sont là, prêtes à grandir et à
    nous envahir, pour peu qu’on les reconnaisse etqu’on les laisse faire.
    C’est comme ça que je les accueille, ces moments de creux, et ils deviennent du coup beaucoup moins creux.

    Ce n’est pas difficile : tu les as déjà decrites, donc déjà reconnues.

    Bon cheminement a toi @bangard

    #29706
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Bangard

    Ce sont de très bonnes nouvelles, je suis content pour toi. Tu sais maintenant ce sur quoi tu dois te concentrer, et ce n’est que le début. Ces fourmillements ne sont que le point de départ d’orgasmes beaucoup plus intenses. Restes conscient comme le dit Bzo que ce cheminement est loin d’être linéaire, et qu’il est possible que tu ne parviennes pas à retrouver ces sensations lors de tes prochaines séances, ou bien que tu les retrouves et les perdent de nouveau. Mais elles reviendront, s’intensifieront pour devenir des orgasmes. Tu sais qu’il y a des chances que ça se passe de cette façon, alors pas de panique si ça arrive.
    Quoi qu’il en soit, sois conscient également que c’est un très bon début, que tu as franchi une première étape dans ton cheminement.
    Racontes nous un peu comment tu es parvenu à ressentir ce plaisir. En ne faisant rien (do nothing)? En faisant des contractions? Rythmées? Soutenues???
    Cela pourra aider de nouveaux pratiquants.
    Pour ce qui est de l’érection, ne t’en soucie guère. J’en avais aussi lors de mes débuts (bien proches encore), je n’en ai plus ou alors que très rarement (rassures toi, lors de ma pratique prostatique, je n’ai pas perdu mon érection de façon définitive 🙂 ). Comme le dit Bzo, même si l’envie te prenait, ne touches pas à ton sexe. Sépares bien pour le moment tes séances prostatiques de tes séances de jeu avec ton pénis. Plus tard visiblement on peut associer les deux, mais c’est quand tu seras grand 🙂

    Reviens vite nous raconter la suite de tes aventures.

    #29707
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Ah oui, une dernière chose à laquelle la lecture du message d’Epicture me fait penser (en fait, j’ai écrit mon précédent message sans avoir lu les derniers messages). IL est très courant au début que les séances qui suivent une séance qui nous a apporté du plaisir ne nous en emmène que peu. La raison à ça à mon sens est l’attente que l’on y met. On veut tellement retrouver les sensations que l’on éprouvées qu’elles ne viennent pas.
    Le plaisir prostatique est cabotin. Plus tu le désires, moins il se montre. En ça aussi, il est terriblement féminin… 😉

    #29710

    bangard
    Participant

    Bonjour à tous
    je ne sais pas comment on fait pour « citer » comme vous faites alors je vais vous répondre en vrac ..
    Vous avez certainement raison , quand on attend quelque chose avec impatience et envie c’est l’effet contraire qui arrive, comme dans beaucoup de situations de la vie de tous les jours.
    En réfléchissant je me rappelle que pendant une heure j’ai essayé de me souvenir du départ des sensations d’hier du coup en me focalisant la dessus j’ai certainement tout gâché !
    Pour ce qui est de ma réussite d’hier c’est arrivé par hasard, j’étais allongé sur le dos les bras le long du corps , très détendu en respirant comme dans le traité, j’ai resseré mes jambes l’une contre l’autre car j’ai remarqué que ainsi je ressentais beaucoup plus les mouvements. Ensuite j’ai détendu complètement mon anus comme si je voulais laisser sortir l’helix mais sans pousser. j’ai alors fait des très léger mouvement du bassin de haut en bas comme si ma femme était à cheval sur moi et que j’aidais à la pénétration de manière subtile.
    J’ai trouvé que avec ses mouvements légers il y avait les mêmes sensations qu’avec les contractions mais plus précise et surtout plus agréables.
    J’imagine qu’en faisant comme ça je libère le mouvement de translation ,peut être est ce une bêtise ? mais en tout cas c’était super agréable !

    Merci de tous vos conseils, il me tarde d’avoir un orgasme.

    #29720
    bzo
    bzo
    Participant

    je ne sais pas comment on fait pour « citer »

    il faut utiliser les balises « blockquote » et recliquer sur le même bouton pour refermer la balise « /blockquote »

    j’ai resseré mes jambes l’une contre l’autre car j’ai remarqué que ainsi je ressentais beaucoup plus les mouvements.

    très certainement cela provoque des frottements supplémentaires

    j’ai alors fait des très léger mouvement du bassin de haut en bas comme si ma femme était à cheval sur moi et que j’aidais à la pénétration de manière subtile.

    intéressante découverte tu as faites, simulation de mouvements de pénétration,
    tout en finesse et en légèreté pour l’instant

    je connais bien ce plaisir-là, cette manière-là, je n’en dirai pas plus,
    je te laisse le soin de découvrir peu à peu,
    tu es bien engagé en tout cas,
    tu es imaginatif et tu tentes des choses, tu oses,
    je parie qu’il ne te faudra pas trop de temps avant d’avoir ton premier orgasme prostatique

    , quand on attend quelque chose avec impatience et envie c’est l’effet contraire qui arrive, comme dans beaucoup de situations de la vie de tous les jours.

    c’est un piège dans lequel on tombe facilement de vouloir reproduire ce qu’on a vécu le jour d’avant,
    il est primordial de se mettre au lit sans attentes
    ou du moins de savoir laisser celles-ci au vestiaire

    ce n’est pas évident, c’est une question de se purger la tête de tout,
    faire le vide, se laisser aller,
    le fameux relâchement, il faut bien comprendre que c’est un mécanisme dans sa tête,
    après le relâchement du corps suit automatiquement

    mais si on a la tête pleine d’idées sur ce qu’on doit faire et comment le faire
    et ce qu’on veut atteindre comme résultat
    et qu’on compte sur un relâchement physique pour être dans le bon état de réceptivité
    et de concentration,
    on est complètement à côté de la plaque,
    c’est le contraire qu’il faut faire,
    se vider la tête autant que possible et ne pas se préoccuper de l’état de relaxation de son corps,
    se laisser aller à ses caresses, se laisser aller aux mouvements du masseur,
    se laisser glisser dans la volupté comme on entre dans l’eau de son bain

    se concentrer sur son bassin
    car c’est le lieu privilégié du plaisir prostatique,
    un épicentre sismique où chaque mouvement là en bas
    peut devenir un début de houle langoureuse,
    tout un tas de frottements soyeux se dispersant en vagues

    #29721

    bangard
    Participant

    il faut utiliser les balises « blockquote » et recliquer sur le même bouton pour refermer la balise « /blockquote »

    juste pour essayer !

    #29722

    bangard
    Participant

    merci pour le conseil technique !

    je n’ai pas résisté à la tentation et ne pouvant attendre demain je viens de réessayer à l’instant et suis encore tout excité car c’était comme hier soir mais 3 fois mieux !!
    j’ai eu hier 2 approches du plaisir et ce soir je n’ai pas pu compter ,je dirai une dizaine dont une ou je pensais jouir tellement c’était excitant ! une sensation de fourmillements qui s’élargissaient dans mon corps jusqu’à atteindre la même sensation qu’on a 10 secondes avant d’éjaculer mais là sans érection !
    c’est ensuite retombé et là j’ai ressenti comme une énorme frustration…. mais en me calmant j’ai réussi à retrouver les cycles
    c’était vraiment extraordinaire , j’en suis encore tout excité ……..

    je connais bien ce plaisir-là, cette manière-là, je n’en dirai pas plus,
    je te laisse le soin de découvrir peu à peu,

    je vais continuer avec cette méthode car j’ai l’impression de progresser , en espérant que tu m’en diras un peu plus sur ce mystère !

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 27)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.