Mots-clés : ,

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 46)
  • Auteur
    Articles
  • #39130
    filou
    Participant

    Bonjour Andraneros
    Le lavement se limite au rectum. Le contenu de 2 grosses poires, simplement avec de l’eau tiède.

    #39147
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous.
    Merci pour ces nouveaux éléments. S’agissant de lavements, ce n’est pas trop mon truc. Je n’ai pas de problème de ce côté là jusqu’à présent, je pratique à bonne distance de mon passage aux toilettes, donc je n’en vois pas le besoin mais merci tout de même pour cette information.
    Je sens un éveil du côté de ma sensibilité rectale. Je dirais que des chatouillis se produisent lorsque je me concentre sur les contractions et j’ai très envie d’accélérer ma pratique. Je reste toutefois craintif ayant connu une mauvaise expérience de ce côté là. Je me permets donc d’insister sur le côté santé. J’ai noté qu’andranéros dort avec le masseur la nuit. Je pourrais savoir à quelles fréquences ? peut-on le porter toute les nuits ? est-ce que si on pratique intensément, on accélère les résultats ou pas ? Enfin, il me semble avoir lu qu’il fallait attendre 72 heures il me semble pour laisser reposer la prostate avant de la solliciter à nouveau. Pouvez-vous me donner votre avis sur ce point précis? Merci d’avance.

    #39155
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @curieuxjj24, tu demandes :

    J’ai noté qu’@andraneros dort avec le masseur la nuit. Je pourrais savoir à quelles fréquences ?

    C’est très variable, selon mon envie et les circonstances. A certaines périodes c’est tous les jours parce que j’en ai envie et que rien ne s’y oppose. Je fais très attention à la lubrification, suppositoire de beurre de karité plus couche de beurre de karité sur le masseur. De façon générale je fais en sorte de passer une nuit ou deux sans masseur par semaine. Ces nuits sont régulièrement l’occasion de sessions A-less.

    est-ce que si on pratique intensément, on accélère les résultats ou pas ?

    Ma réponse est plutôt négative. On ne force pas nos progrès vers le super O’. En phase d’apprentissage initial, chaque session est une expérience qui apporte des informations à notre organisme et à note cerveau. Ils ont besoin de temps pour les assimiler, plus ou moins de temps selon notre disponibilité mentale et culturelle, selon notre sensibilité neuromusculaire. La seule exception que j’apporte à cette affirmation concerne les moments où on sent très nettement qu’on est à la porte d’une évolution. Intensifier « l’entraînement » à ces moments précis peut faciliter ou accélérer le franchissement d’un seuil.

    il me semble avoir lu qu’il fallait attendre 72 heures il me semble pour laisser reposer la prostate avant de la solliciter à nouveau.

    C’est un conseil donné pour l’apprentissage comme je le dis ci-dessus. A partir du moment où on vit très régulièrement des orgasmes prostatiques on peut faire selon son envie sans aucun problème, comme tu peux le lire dans les messages de nos amis les plus avancés.

    Bon cheminement @curieuxjj24.

    #40009
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous et pour commencer meilleurs vœux pour 2021 à toute la communauté, en espérant que cette année nous apportera beaucoup de plaisirs si vous voyez ce que je veux dire… Je réactive mon sujet parce que vu le confinement, il est très compliqué pour moi de pouvoir faire des séances de massage prostatique étant donné que ma famille est continuellement à la maison. Je me demandais donc si vous pensez que porter soit l’aneros soit le pfun njoy que je possède également, discrètement une petite heure par ci par là, tout en vacant à ses occupations en toute discrétion, aurait un effet sur l’entrainement de la prostate et la progression ou bien si ce n’était qu’un plaisir psychologique sans incidence par rapport à l’orgasme prostatique ? Qu’en pensez-vous et comment faites vous en cette période ? Dans l’attente de vous lire.

    #40010
    bzo
    Participant

    hello l’ami,
    à cela je ne peux répondre puisque c’est un problème qui n’existe pas pour moi,
    étant un célibataire disposant de son appartement pour lui tout seul,
    je nage dans le stupre du matin au soir et du soir au matin,
    pratiquant à toute heure du jour ou de la nuit, quand l’envie m’en prend

    ceci étant dit, oui sans doute, les moments où tu peux t’isoler pour exercer avec masseur,
    sont très limités vu les circonstances,
    je suppose que tu ne pratiques pas aneroless?

    ce serait peut-être le moment de t’y mettre,
    en effet, on a avec cette façon de pratiquer une liberté qui permet de s’exercer où on veut, quand on veut,
    cela veut dire tout moment où tu es seul quelques minutes, peuvent devenir un moment de dialogue sensuel avec toi-même,
    bon cela a ses limites, moi par exemple qui gémit si facilement, si rapidement,
    je devrais faire constamment attention de ne pas émettre de sonorités qui divulguent mon activité
    mais malgré tout, aux toilettes, un peu partout, du moment que tu es tout seul, une minute, dix, une demie heure,
    cela donnerait tout de même des moments de sensualité, de jouissance, de volupté, dans sa chair,
    ce serait mieux que rien

    #40012
    Buzzi
    Participant

    Bonjour à tous et belle et heureuse année.
    A curieuxjj je pourrais te répondre pour avoir déjà essayer par simple curiosité et je dois dire que les sensations sont neantes un bon 0.
    Effectivement quand tu es occupé et sur tu fais quelque chose tu te concentre sur la tâche que tu accomplis et donc pas sur la prostate. A moins d’être très sensible au niveau de la prostate au point de ne pas avoir besoin d’y penser et ou de se concentrer sur ses ressentis ce n’est pas évident
    Personnellement je n’ai pas encore beaucoup d’expérience et je suis toujours sur mon cheminement (j’ai des petits orgasmes et tremblements) et donc je n’ai pas réussis à ressentir quoi que ce soit contrairement à une session classique où je suis allongée seul.

    Je rejoins bzo sur le sujet en aless. Personnellement le aless m’a permis d’avancer grandement dans mon cheminement au point qu’aujourd’hui j’arrive à avoir pas mal de plaisir sans rien faire qu’avec l’aide de mon esprit et mon ressenti intérieur. J’ai même pu avoir plusieurs orgasmes éjaculatoire sans toucher mon sex. Donc si tu as quelques moments seul profite pour travailler la respiration, la relaxation et les exercices de contraction du muscle pc et du sphincter. Tu trouveras sans doute des vagues de plaisir sur ce chemin sans que personne ne te disent quoi que ce soit car tu n’utilisera pas de sextoy.

    Bonne continuation et bon cheminement à tous

    #40021
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour. Merci pour vos 2 réponses. Bonne idée effectivement mais je suis débutant et je ne sais pas faire. Pouvez-vous m’expliquer en quoi ça consiste ? Tout ce que je fais c’est une quinzaine de contractions du muscle PC (2 ou 3 secondes de contractions, 2 ou 3 secondes de relâchement ceci une quinzaine de fois mais sans être sûr que c’est bien fait ni que ça va marcher). Si il y a une méthode bien précise, je suis preneur !
    Merci pour vos précieux conseils.

    #40022
    bzo
    Participant

    il y a un fil de Nydor qui doit être pas trop loin
    où tu trouveras plein d’informations techniques quant à comment procéder

    personnellement, je ne fais pas du tout attention à quoi je contracte, comment et combien de temps,
    je fais cela au feeling, il faut s’écouter, s’écouter et encore s’écouter
    essayer de sentir son corps, de dialoguer avec lui, c’est cela qui est le plus important,
    la technique, c’est le désir qui le commande,
    notre corps sait mieux et saura toujours mieux ce qu’il y à faire, dans l’instant, si notre chair vibre de désir , est empli de désir

    donc, tu contractes dans la zone de l’anus, du périnée
    et pour le reste, essaie de sentir ton corps, de solliciter sa coopération, sa complicité

    #40023
    modeyin
    Participant

    Bonjour @curieuxjj24

    Je me demandais donc si vous pensez que porter soit l’aneros soit le pfun njoy que je possède également, discrètement une petite heure par ci par là, tout en vacant à ses occupations en toute discrétion, aurait un effet sur l’entrainement de la prostate et la progression ou bien si ce n’était qu’un plaisir psychologique sans incidence par rapport à l’orgasme prostatique ? Qu’en pensez-vous et comment faites vous en cette période ?

    je suis du même avis que @Buzzi
    J’ai essayé 2 fois au début de mon cheminement
    j’ai vite abandonné

    A-less quel merveille
    Pour moi même méthode que @bzo

    essayer de sentir son corps, de dialoguer avec lui, c’est cela qui est le plus important,

    #40027
    bzo
    Participant

    oui, la complicité de son corps,
    c’est la chose la plus importante dans nos pratiques,
    une fois qu’elle est là, tout est permis, absolument tout

    une fois qu’elle est totale, inconditionnelle, sans limites,
    on est copains comme cochons avec sa viande, avec son sang, avec ses os,
    une petite envie? il n’y a qu’à bouger un peu suavement et ainsi signaler à son corps,
    “là ce mouvement que je suis en train de te faire faire, transforme le moi en sensation ineffable”
    et il obtempère à l’instant
    et déjà je râle, je gémis, envahi de vagues chaudes, soyeuses

    #40028
    bzo
    Participant

    @curieuxjj24

    je m’excuse, je me laisse emporter, j’ai tendance à oublier que ma façon de pratiquer
    est totalement différente de la manière du traité d’Aneros,
    je ne veux pas entraîner de la confusion chez toi ou chez d’autres

    sache cependant que oui, de quelque manière que tu t’y prennes,
    l’écoute de son corps est essentielle,
    tu ne dois pas t’y prendre d’une manière mécanique, il faut à tout prix essayer d’établir un dialogue,
    sans cela, rien n’est possible

    on n’est pas ici dans le contexte d’une masturbation classique
    où il suffit d’effectuer des mouvements de la main sur son sexe,
    il faut s’investir plus,
    éveiller des choses en soi qui viennent de plus loin

    #40039
    curieuxjj24
    Participant

    Bonsoir. Bzo je n’arrive pas a trouver le fil de nydor qui explique comment pratiquer aless. Tu peux m’aider stp?
    D’autre part pouvez vous me dire comment on peut masser sa prostate a partir du point du periné indiqué approximativement par l’helix? Merci.

    #40042
    bzo
    Participant

    hum, il faut un peu regarder, il est là, juste un peu plus bas:
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/orgasme-prostatique-sans-aides-externes

    D’autre part pouvez vous me dire comment on peut masser sa prostate a partir du point du periné indiqué approximativement par l’helix?

    pour ce point, je ne peux pas t’aider, n’ayant quasi jamais pratiqué avec le Helix, je l’ai très vite abandonné,
    je ne suis même pas sûr d’avoir bien compris la question, d’ailleurs

    #40089
    curieuxjj24
    Participant

    Je veux dire que je sais qu’on peut masser sa prostate depuis l’extérieur, au niveau du périnée, sur un point d’acuponcture qui correspond à une branche de l’Aneros simplement avec un ou deux doigts. Mais je ne sais pas si il faut appuyer fort ou simplement effleurer ou encore si il faut faire des cercles ou des pressions par exemple. Si certains d’entre vous arrivent à déclencher des sensations de cette manière, ça m’intéresse. Merci.

    #40090
    bzo
    Participant

    Mais je ne sais pas si il faut appuyer fort ou simplement effleurer ou encore si il faut faire des cercles ou des pressions par exemple. Si certains d’entre vous arrivent à déclencher des sensations de cette manière, ça m’intéresse. Merci.

    expérimente, expérimente, cela change de toutes façons d’une personne à l’autre
    mais je comprends, c’est difficile car quand il n’y a rien qui se passe,
    on ne sait pas, va-t-on dans la bonne direction et qu’à un moment donné, quelque chose va se déclencher
    ou bien est-on en fait dans une impasse

    ce n’est pas facile, bien sûr
    trouver le bon équilibre, entre être suffisamment persistant
    mais pas non plus s’entêter

    plus concrètement, je ne peux pas t’aider ici autrement qu’en te disant
    qu’il faut tout expérimenter, vraiment tout,
    donc des pressions légères, en cercle éventuellement, des pressions plus fortes, très fortes même,
    n’espère pas une solution miracle, chacun est différent,
    ce qui fonctionne à merveille chez l’un, pourra ne pas fonctionner du tout chez l’autre

    même si bien sûr, il y a quelques règles générales qui se dégagent,
    valables pour tous

    #41713
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous,

    Désolé si ce n’est pas la bonne façon de faire mais j’ai besoin d’échanger avec vous et je me permets donc de réactiver ce sujet.
    On est aujourd’hui le 11 juillet 2021 et j’en suis à ma 24eme séance et pour l’instant, je dirais que le résultat est plutôt mitigé. Il faut dire que le confinement a compliqué les choses et pratiquer alors que les meilleures conditions ne sont pas réunies n’est pas idéal mais je préfère, à tort ou a raison, faire un peu mal plutôt que pas du tout. Les conditions sanitaires s’améliorent tout de même un peu et l’étreinte familiale se desserre un peu et j’ai pu faire les 3 dernières séances dans de bonnes conditions. J’ai commencé mon apprentissage avec l’hélix et puis j’ai lu des tests et des avis sur le vice 2 qui paraissaient prometteurs. Ce n’est pas tant les vibrations qui m’intéressaient mais plutôt la taille de l’engin et le fait que pour une fois, on peut le porter en plug, assis sans problème. J’ai également un njoy pfun plug mais il a un anneau qui ne permet pas de s’asseoir avec et comme il est lourd, il est difficile à porter (à moins que vous ayez une astuce ?). Je l’ai donc mis un peu de côté. Pour le reste, j’alterne avec les deux anéros et je dirais que le vice me procure des sensations plus perceptibles (mais c’est très relatif !). Le découragement ne me gagne pas encore mais j’avoue que le doute s’insinue un peu. Malgré mon excitation a l’idée d’insérer un jouet ou bien de faire une séance dans l’attente de ressentir ce que décrivent tous ceux qui sont arrivés au but (même si j’ai parfaitement compris qu’il ne faut rien attendre des séances et que je me force à la patience), point de tremblements ou de vibrations même furtives, qui m’encourageraient et me rassureraient sur la façon de faire. Si je fais le bilan aujourd’hui, je dirais qu’insérer le vice qui est assez gros pour moi peut devenir un jeu agréable : je me suis essayé à l’enfoncer et le ressortir sur 5 centimètres par exemple et à ma grande surprise, j’ai ressenti une sensation agréable alors que jusqu’à présent, j’étais crispé. Sinon, lorsqu’il est inséré, je me sens rempli et c’est agréable, ce que je ne ressens pas avec l’hélix qui est plus fin. Par contre, il est moins mobile. J’ai testé tout de même par curiosité les vibrations mais même si elles sont super bien faites et variées, je trouve ça bof : j’ai l’impression que ça désensibilise la prostate et je n’éprouve pas plus de plaisi. A la limite, si je finis par une masturbation, j’éjacule plus et ça peut être bon mais ça me semble hors sujet par rapport à mon objectif. Alors je me permets de partager mon expérience parce que je pense que d’autres sont surement dans le même cas. J’ai un peu de mal avec les contractions : j’ai déjà posé des questions et j’ai bien vu vos réponses et même si il ne faut pas faire de fixette là dessus, je pense tout de même qu’il y a une meilleure façon de faire. Par exemple, j’ai trouvé qu’il fallait en général être très doux et donc faire des contractions hyper légères mais parfois, je me demande si rien ne se passe, si il ne faudrait pas taquiner un peu plus la prostate avec quelques contractions appuyées. J’ai essayé bien sûr, mais je suis mitigé, c’est sans effet et au pire, inconfortable. Suivant vos conseils, je suis mon instinct mais comme rien ne marche vraiment, le doute s’installe.
    Qu’est-ce que je fais mal ? comment mieux lâcher prise et ne plus se focaliser sur la technique ? Un autre point positif est que j’ai l’impression de ressentir des mini chatouillis dans la région anale mais parfois, je me demande si ce n’est pas subjectif tellement j’ai envie que ce soit un signe de progression.
    Je me permets donc de vous demander votre avis : Pensez-vous qu’il serait bien de porter le njoy pfun plug entre les séances avec l’anéros pour entrainer la prostate à être sollicitée ou bien ça ne sert qu’à me satisfaire psychologiquement ? Autre question : faut-il n’utiliser qu’un anéros (l’hélix par exemple qui est le plus réputé et la valeur sûre) pour progresser ou bien alterner avec les 3 jouets est une bonne chose pour découvrir des sensations différentes mais ralenti la progression ? Enfin, si je suis vos conseils, on respire profondément environ 20 mn, puis on fait une petite période de 20 à 30 phases de contractions : Mais comment les faire ? J’ai regardé les forums mais je ne sais toujours pas si il y a une méthode régulière pour y arriver, régularité qui finit probablement par déclencher les vibrations puis l’orgasme. @bzo m’a dit que ce n’est pas un mode d’emploi d’un meuble IKEA et j’ai bien compris ce qu’il veut dire, il n’empêche qu’il doit y avoir tout de même une façon de faire basique, tout en restant à l’écoute de son corps, mais qu’il faut correctement appréhender pour progresser non ? Si vous faites une quinzaine de contractions, combien prenez vous de temps avant de refaire une autre quinzaine de contractions ? Je finis par les vibrations : bonne ou mauvaise chose ? faut-il s’en servir comme un outil supplémentaire pour le cheminement ou bien éviter ?
    Enfin, voilà, J’ai un mélange de certitudes et de doutes (et je me pose plein d’autres questions mais j’arrête là, sinon la page ne suffira pas) et je pensais vraiment qu’en étant assidu, les premiers signes n’allaient pas tarder à venir et c’est un peu décevant. Pensez-vous que malgré tout les efforts que l’on puisse faire, on peut ne jamais y arriver ?
    J’espère que mon expérience profite à d’autres, c’est pour cela que je me permets de la partager. Et je vous remercie tous pour votre écoute et vos conseils.

    #41714
    bzo
    Participant

    il n’empêche qu’il doit y avoir tout de même une façon de faire basique, tout en restant à l’écoute de son corps,

    il y a le Traité d’Aneros, c’est une bonne base puisque beaucoup y sont arrivés en le suivant plus ou moins, à la lettre

    garde le comme fil conducteur
    tout en essayant de t’écouter et d’adapter un peu en fonction de comment ton corps réagit

    bien sûr que c’est une bonne base, juste il faut ne pas le suivre aveuglement
    car ce sera forcément trop rigide alors,
    aucune écoute de notre corps

    Je finis par les vibrations : bonne ou mauvaise chose ?

    certains parviennent à prendre leur pied avec, personnellement jamais
    mais je n’ai peut-être pas insisté comme il faut avec

    je dirai que c’est une friandise un peu exotique qui si on parvient à des résultats sérieux avec,
    permet très certainement d’obtenir des sensations différentes

    perso, j’ai aussi le Vice 2 mais je n’ai jamais allumé le moteur,
    sauf au tout début pour voir un peu les changements par rapport au Vice 1 que j’ai aussi
    mais ce que j’apprécie surtout avec , c’est qu’ils ont légèrement augmenter la taille

    faut-il s’en servir comme un outil supplémentaire pour le cheminement ou bien éviter ?

    il n’est absolument pas nécessaire pour le cheminement,
    je dirai que cela peut apporter de la variété, des sensations différentes,
    à utiliser de temps à autre si on obtient de bons résultats avec
    mais je crois pas , j’en suis même à peu près sur, qu’on puisse obtenir d’aussi bons résultats
    que sans ou aneroless

    Pensez-vous que malgré tout les efforts que l’on puisse faire, on peut ne jamais y arriver ?

    j’aimerai pouvoir donner une réponse optimiste mais je crois qu’il y a pas mal de gens qui n’y arrivent pas,
    on en entend pas trop parler car ils partent juste, laissent tomber et on n’entend pas trop parler d’eux

    ceux qui viennent témoigner, ce sont ceux qui réussissent
    et puis ceux qui s’accrochent, contre vents et marées
    et qui en général , finissent par y arriver

    j’admire la persévérance de certains qui continuent pendant des années sans aucun résultat tangible,
    chapeau bas

    comme je l’ai écrit , il y a pas longtemps, dans un autre fil,
    pour moi, pour tout ceux comme toi, chez qui rien ne se passe malgré déjà pas mal de séance
    et en suivant plus ou moins tout ce qui est conseillé,
    c’est dans la tête avant, il doit y avoir un déclic à un moment donné
    qui fait qu’on parvient plus ou moins à se connecter à son corps et à dialoguer avec sa prostate,
    qu’on fasse cela par la relaxation profonde telle que préconisée dans le Traité
    ou alors d’autres manières,
    comme moi, par exemple, en privilégiant une sorte de spontanéité,
    de laisser faire le corps, de laisser ses instincts, son désir, prendre la direction des opérations

    mais à un moment donné, il faut pouvoir sortir un tant soit peu de son intellect,
    je veux dire, ne plus mener nos actions avec la pensée,
    pour moi, c’est cela le problème principal, chez certains

    #41726
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous,
    Merci @bzo de prendre le temps de me répondre. Je pense que tu as raison, il faut surtout que je me débloque cérébralement parlant. Je me sens pourtant proche du but, je suis excité à l’idée de recommencer et j’ai même constaté un petit progrès. J’ai réussi à faire une séance vite fait alors que ma famille est allée faire une course (je sais, ce n’est pas idéal, mais fallait que je le fasse, j’en avais trop envie) et j’ai réussi en 45 mn à avoir des tremblements. Je ne sais pas si c’est la prostate qui commençait à s’exciter ou bien la fatigue musculaire à force d’être sur le dos mais j’ai trouvé ça bon. J’ai essayé de me laisser aller, de laisser les tremblements s’amplifier jusqu’à ce que l’anus fasse des petites contractions autour de l’anéros parce que j’imagine que c’est graduellement comme ça que l’orgasme monte et j’ai même cru toucher au but…lorsque la famille a interrompue ma séance ! Ce n’est que partie remise mais je voudrais encore un conseil :
    Est-ce que c’est bien comme ça que ça doit se passer ? on sent d’abord les muscles des cuisses tressaillir puis l’anéros récupère ces vibrations et se met à bouger jusqu’à ce que le plaisir monte ? Je me l’imagine comme ça et je voudrais savoir si je fais bien ou ce qu’il faut faire lorsqu’on sent les tressaillements.
    Merci.

    #41727
    bzo
    Participant

    Est-ce que c’est bien comme ça que ça doit se passer ? on sent d’abord les muscles des cuisses tressaillir puis l’anéros récupère ces vibrations et se met à bouger jusqu’à ce que le plaisir monte ?

    pas spécialement mais tout cela est tellement spécifique à chaque personne,
    l’important, c’est que ce soit agréable et que tu sentes qu’il y a une piste à creuser,
    ils n’y a que ceux qui n’essaient rien, qui ne se trompent jamais
    mais qui n’avancent pas beaucoup, non plus

    J’ai essayé de me laisser aller, de laisser les tremblements s’amplifier jusqu’à ce que l’anus fasse des petites contractions autour de l’anéros parce que j’imagine que c’est graduellement comme ça que l’orgasme monte et j’ai même cru toucher au but

    franchement, il n’y a qu’une seule chose qui compte, c’est de bien se laisser aller,
    de bien laisser ses énergies monter,
    une fois que tu peux faire cela,
    tu peux faire quasiment n’importe quoi, cela se transformera en sensations de plaisir

    je ne veux pas te donner des conseils trop techniques, trop précis
    car tout simplement, même si je suis un utilisateur avancé, très avancé même,
    je n’ai jamais vraiment pratiqué dans la manière du Traité,
    alors je veux pas induire en erreur ou raconter n’importe quoi

    tu as là des pistes à explorer, écoute-toi bien, essaie de bien sentir ce qui se passe,
    ton corps te parle, te parle tout le temps,
    si tu parviens de mieux en mieux à décrypter ses messages,
    tu avanceras de plus en plus dans la bonne direction

    au début, on a l’impression que c’est à l’aveuglette, qu’on tâtonne
    mais guette chaque signal, chaque mini évènement
    et si cela te parait aller dans la bonne direction, explore,
    il faut défricher le terrain,
    il faut apprendre à suivre son instinct,
    la chasse au trésor ne fait que commencer

    #41728
    bzo
    Participant

    arf, ça sonne un peu pédant, mon

    même si je suis un utilisateur avancé, très avancé même

    ,
    j’en suis désolé

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 46)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.