• Ce sujet contient 271 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par modeyinmodeyin, le il y a 10 minutes.
20 sujets de 181 à 200 (sur un total de 272)
  • Auteur
    Articles
  • #38770
    modeyinmodeyin
    Participant

    tu en as peut-être pas encore suffisamment conscience

    En te relisant hier soir, j’ai eu un déclic et si @bzo avait raison
    Ce qui m’a permis de vivre encore un moment extraordinaire avec mon corps ce matin

    c’est comme si tu fondais avec ton cerveau dans ta chair, que tu étais partout dedans,
    vivant l’instant en même temps partout dedans,
    percevant tout ce qui se passe partout là où cela se passe
    et pas juste dans ta tête

    C’est ça
    La séance s’est déroulée en 2 phases, je me suis mis sur le côté gauche
    La 1ère ou j’ai fait circuler mon énergie dans mon corps
    cela a duré 15 min et puis plus rien comment c’est possible
    15 min ce passe, je décide de recommencer, je met côté droit
    30 min de pur bonheur, ou mon masculin et féminin se sont mélangés Wouah
    Toujours A_less

    Bon cheminement à vous

    #38773
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    C’est formidable @modeyin !
    Ton cheminement depuis un peu plus d’un an est une magnifique illustration du titre que tu as choisi pour ton fil de discussion, comme si tu pressentais le développement de ton potentiel orgasmique.

    Tu écris dans ton avant-dernier message :

    je leur réponds oui je m’aime
    oui j’aime mon corps je parle avec lui

    Tu réponds ainsi tout à fait à ce que te prédisait @bzo il y a un an :

    se faire l’amour, tu vas voir, cette expression prendra tout son sens avec cette façon de pratiquer

    Tu as su parfaitement appliquer les conseils précieux de @bzo. Ton application a fait de toi un homme nouveau ; tu es devenu capable de vivre ta sexualité dans l’union de ses 2 pôles, yin et yang, dans la plénitude de ton être. Comme tu le dis, même en soi le dialogue n’est pas toujours facile. Communiquer donc écouter !

    Bon cheminement @modeyin.

    #38774
    modeyinmodeyin
    Participant

    Oui

    C’est formidable

    magnifique, extraordinaire, dingue, fou etc @Andraneros

    Tu as su parfaitement appliquer les conseils précieux

    de @bzo
    oui c’est une bible pour moi, il faut lire, relire et relire pour tout décoder jusqu’au déclic

    tu es devenu capable de vivre ta sexualité dans l’union de ses 2 pôles, yin et yang, dans la plénitude de ton être

    la jouissance que ça procure, le bien être que ça engendre c’est … mais j’ai l’impression que je suis sur la partie visible de l’iceberg
    Il y a encore plein de chose à explorer mais comme dirait @bzo une brèche a été ouverte
    le plaisir la jouissance que mon corps me procure depuis quelques jours est fantastique

    Bon cheminement @andraneros

    #38777
    bzobzo
    Participant

    ah ben, cela fait plaisir que tout ce que j’écris par ici,
    est utile au moins à une personne dans sa progression

    oui c’est une bible pour moi, il faut lire, relire et relire pour tout décoder jusqu’au déclic

    prends garde tout de même, j’écris pas mal de conneries aussi,
    pas intentionnellement mais parfois je pêche par excès de lyrisme ou d’enthousiasme
    ou encore la plupart du temps, tout simplement parce que j’expérimente sans cesse
    et cela peut m’entraîner sur des voies qui se révèlent finalement moins intéressantes

    la jouissance que ça procure, le bien être que ça engendre c’est … mais j’ai l’impression que je suis sur la partie visible de l’iceberg

    le plaisir en mode yin, c’est comme la face cachée de la lune,
    c’est la face cachée de notre sexualité à nous autres, hommes, selon moi,
    c’est un continent immense, infini, peu exploré systématiquement,
    en vis à vis de toute la panoplie des plaisirs possible, en mode yang, à notre disposition,
    certains y goûtent parfois pendant quelques instants, de-ci, de-là,
    durant leur massage prostatique ou d’autres types de pratiques
    mais pour la très grande majorité, ils ne savent pas exactement ce qui leur est arrivé,
    juste qu’ils ont senti pendant quelques instants quelque chose de spécial,
    et comme ils n’ont aucune idée de ce qui leur est arrivé exactement, comment ils y sont arrivés,
    ils ne savent pas comment le reproduire,
    en tout cas, c’est là, cela gît en nous comme un trésor coulé au fond de l’océan,
    difficilement accessible
    mais accessible néanmoins si on s’en donne les moyens

    sans doute pour la plupart des hommes qui vivent une relation avec une compagne,
    vivre avec le féminin tout contre eux, communiant avec le féminin durant les ébats, cela leur suffit,
    ils ne ressentent pas le besoin d’explorer plus que cela le féminin en eux,
    sans doute aussi, pour les homosexuels, cela ne les intéresse pas plus que cela non plus
    car goûter au féminin en eux, juste en tant que féminin, ne les attire pas spécialement non plus

    les signaux, les sensations,
    qui montent de nos organes, sexuels ou pas, de nos gestes, de nos mouvements, durant l’action,
    sont perçus par défaut en mode yang,
    il faut donc se reprogrammer, pour que cela fonctionne autrement le temps de la séance
    c’est possible parce que notre chair peut absolument tout nous faire ressentir,
    comme je l’ai déjà écrit plusieurs fois,
    elle a en elle tout le spectre possible des sensations

    cette reprogrammation lente, patiente, au fil des jours et des nuits,
    n’est possible qu’avec une complicité toujours plus grande avec son corps,
    c’est comme si on apprenait avec celui-ci, à parler une langue étrangère,
    tous les jours on va l’enrichir de nouveaux mots, de nouvelles possibilités grammaticales,
    qui font qu’on va de mieux en mieux pouvoir exprimer le plaisir au féminin

    une langue étrangère, on se rend compte au fur et à mesure,
    beaucoup plus riche et capable aussi de beaucoup plus de nuances,
    une langue qui se parle pas seulement essentiellement avec les organes sexuels
    mais qui fait se dialoguer absolument toutes les parties du corps
    irriguant tous nos membres, tous nos organes, tous nos mouvements, tous nos gestes
    dans les moments les plus aboutis, un choeur d’une myriade de voix s’élevant de toutes parts,
    chaque voix ayant sa singularité mais en même temps se fondant parfaitement dans l’ensemble

    #38780
    modeyinmodeyin
    Participant

    Et bien ces derniers jours ont étaient riche en plaisir
    Surtout hier et aujourd’hui
    Hier je n’ai pas eu 1 orgasme énergétique mais 2
    Et aujourd’hui pas 1 pas 2 mais 3 orgasmes énergétique
    Le 1èr le matin au réveil, le 2ème entre 11H30 et 12H00 et le 3ème entre 12H50 et 13H30
    Bien sûr en mode yin et Aneroless
    Divin

    Bon cheminement à vous

    #38781
    modeyinmodeyin
    Participant

    prends garde tout de même, j’écris pas mal de conneries aussi

    Ne t’inquiète pas @bzo je gère

    Je suis tombé sur le fil de discussion @envole
    Très intéressant aussi

    #39154
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonjour à vous

    Mon cheminement suit son cours avec des jours sans et d’autres avec
    Mais sans aucune frustration pour les jours sans
    Par contre j’ai l’impression que mon corps ait entrain de s’enrichir
    Perception de plusieurs nouvelles sensations et de plus en plus de plaisirs le soir en A-less
    D’ailleurs la semaine dernière, j’étais en déplacement
    et à l’hôtel le lundi soir malgré que je sois fatigué ma prostate sait mise en action pour me donner du plaisir
    Puis au réveil rebelote, j’ai eu des minis orgasmes mais les draps en on fait les frais
    Portant j’ai rien sentis. bonjour la femme de ménage, le soir les draps étaient propres
    Aujourd’hui j’ai fais 2 sessions une ce matin avec l’eupho et une ce midi avec le gros peridise
    Que de bonheur

    Bon cheminement à vous

    #39157
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    C’est du bonheur de lire tes messages @modeyin !

    #39159
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir

    Merci @andraneros

    Je ne vous ai pas raconter ce qui m’ai arrivé, il y a une quinzaine de jours.
    Je revenais d’un RDV, j’ai eu une grosse monté de plaisir sur le devant de mon corps avec des sensations au niveau prostate périnée seins palais gencive narines et il en a rajouter une nouvelle dans les yeux 😳 impressionnant
    C’est un plaisir qui a duré 20 a 30 secondes WOUAH
    Je ne l’ai pas vu venir comme souvent en A-LESS
    Ce matin c’était en mode yin et A-less 😍
    Toutes les positions y sont passées même debout 😁
    Que du bonheur

    Bon cheminement à vous

    #39160
    modeyinmodeyin
    Participant

    Et là il est 23h30 je suis dans mon lit, j’eteins la lumière pour faire dodo
    Et j’ai des contractions involontaires et des sensations dans tous le corps sans rien faire

    #39162
    bzobzo
    Participant

    c’est délicieux, tout cela, n’est pas?
    ce corps qui devient de plus en plus complice,
    qui réserve de plus en plus de surprises

    parfois, il suffit d’un rien,
    juste être là, bien dans l’instant, de sentir cette chair pleine de vie
    et hop, déjà on est empli de sensations délicieuses
    qui semblent arriver toutes seules

    vivre l’instant, être juste là
    et avoir plein d’envie,
    sentir le feu du désir prêt à nous enflammer
    et juste se lâcher, se laisser emporter, n’opposer aucune résistance

    #39163
    modeyinmodeyin
    Participant

    jouer à séduire son être intérieur
    faire monter le désir dans son propre corps
    ce jeu de séduction interne c’est magique

    #39164
    bzobzo
    Participant

    jouer à séduire son être intérieur
    faire monter le désir dans son propre corps
    ce jeu de séduction interne c’est magique

    j’aime beaucoup ce que tu as écris là,  @modeyin, 
    oui, on apprend à se séduire,  à succomber à soi-même,
    on apprend à séduire son corps, à séduire sa chair, 
    on apprend à s’aimer  un peu, passionnément, à la folie, quelques instants, 
    à gémir et à se pâmer sous ses propres caresses,
    à tourner le désir vers soi-même

    par un jeu de miroirs,  on s’enflamme, 
    on cherche une intimité brûlante avec son propre corps,   
    on requiert sa complicité de plus en plus grande, de plus en plus totale,
    quand je me mets en mode yin,  je suis en mode séduction de moi-même, 
    de moi-même tout entier, sans restrictions et sans tabous,
    je me tourne la tête, je me rends fou de désir, 
    enflamme mes sens avec mes propres mouvements, mes propres gestes, 
    mon propre contact, ma propre peau, mon propre bassin, mes propres bras

    se séduire et s’offrir à soi-même tout entier, 
    jouir ainsi, s’offrant tout entier à soi-même, comme lors d’un acte amoureux

    #39165
    modeyinmodeyin
    Participant

    Merci @bzo

    oui faire l’amour à son moi intérieur c’est quelque chose de fabuleux
    c’est d’une puissance phénoménale
    moi j’ai écris 3 lignes pour essayer de décrire ce que vis
    et toi tu pourrais écrire un roman

    oui, on apprend à se séduire, à succomber à soi-même,
    on apprend à séduire son corps, à séduire sa chair,
    on apprend à s’aimer un peu, passionnément, à la folie, quelques instants,
    à gémir et à se pâmer sous ses propres caresses,
    à tourner le désir vers soi-même

    par un jeu de miroirs, on s’enflamme,
    on cherche une intimité brûlante avec son propre corps,
    on requiert sa complicité de plus en plus grande, de plus en plus totale,
    quand je me mets en mode yin, je suis en mode séduction de moi-même,
    de moi-même tout entier, sans restrictions et sans tabous,
    je me tourne la tête, je me rends fou de désir,
    enflamme mes sens avec mes propres mouvements, mes propres gestes,
    mon propre contact, ma propre peau, mon propre bassin, mes propres bras

    se séduire et s’offrir à soi-même tout entier,
    jouir ainsi, s’offrant tout entier à soi-même, comme lors d’un acte amoureux

    #39169
    modeyinmodeyin
    Participant

    Et bien ce matin gros moment de plaisir
    Cela faisait presque 2 mois que mon corps
    ne m’avait pas donner autant de plaisir
    Combien de temps cela a duré très longtemps
    Je n’ai absolument rien fait pour déclencher ça
    Pas de caresses rien du tout
    Je me suis simplement mis sur le côté droit, sur le coté gauche
    ou sur le ventre
    Et je suis resté immobile et j’ai profité
    Chaque cellule de mon corps a été envahis de pur plaisir
    Je pouvais sentir le plaisir dans tout mon être au bout de mes doigts
    sur mon visage partout
    Que du bonheur

    #39176
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @modeyin.
    Tu nous disais début août 2019 en commentaire déposé sur la page de la carte au trésor :

    Bonjour
    Palier 27 atteint ce matin 3 fois
    Je n’imagine même pas le palier 60

    Je te répondais :

    Pour la suite, n’imaginez rien, contentez-vous de vivre chaque session de massage prostatique pour ce qu’elle vous apporte.

    J’ai bien l’impression que c’est ce que tu fais superbement désormais avec les conseils que t’a apportés @bzo. A mon avis tu n’a plus besoin d’imaginer ce que tu vis de plus en plus souvent.
    Bon cheminement @modeyin.

    #39178
    bzobzo
    Participant

    Pas de caresses rien du tout
    Je me suis simplement mis sur le côté droit, sur le coté gauche
    ou sur le ventre
    Et je suis resté immobile et j’ai profité
    Chaque cellule de mon corps a été envahis de pur plaisir

    sans doute une sorte d’orgasme énergétique,
    j’aime beaucoup aussi ce genre de moments,
    toujours l’impression que ce sont comme des vibrations-champagne,
    c’est léger, c’est fin, cela grésille un peu partout,
    on est envahi de la tête aux pied,
    on se sent effleuré de tous les côtés comme par des ailes de libellules vibrant à toute vitesse

    bravo, très cher, c’est vraiment très bien engagé tout cela,
    tourner le désir vers soi, avoir atteint la totale complicité avec son corps,
    s’ouvrent les trappes les plus secrètes au fond de nous,
    tout devient vraiment possible, on devient sourcier, chamane,
    le plaisir devient un jeu, on devient une plaine de jeux

    #39179
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonjour @andraneros

    Tu as tout à fait raison je n’imagine plus
    Je profite de chaque moment de plaisir avec moi même
    Hier, j’étais à mon atelier j’ai une grande porte à 2 battants
    J’avais ouvert un battant et le vent s’engouffrer dedans
    Je sentais l’air sur mes jambes
    J’ai eu une envie, j’ai baissé mon pantalon pour sentir le vent
    un peu frais sur mes jambes, passer entre mes cuisses
    tout en caressant mes tétons c’était jouissif. Un moment simple avec soi même
    Après plus 1 an de cheminement, je ne connais toujours pas le super O
    et je m’en fiche, je ne suis plus dans l’attente, dans la frustration
    même si par moment je n’ai pas de plaisir sur des longues périodes
    je sais pourquoi
    Je m’éclate avec ce corps, il est plein de surprise
    J’ai tellement de choses encore à découvrir
    Je suis devenu serein

    Bon cheminement

    #39180
    bzobzo
    Participant

    superbe, tu as splendidement évolué, comme tu t’épanouis,
    tu as des fruits mûrs, gorgés de sève, de couleurs éclatantes, à toutes les branches,
    cueillir du bout des lèvres, juste se laisser aller, s’offrir, s’offrir, se laisser emporter!
    la chair peut devenir tellement incandescente à tout moment, le plaisir tellement protéiforme,
    l’instrument aux cent mille cordes qu’est notre corps, une fois accordé,
    est prêt à résonner de tellement de manières différentes

    comme tu le dis très bien, plein de chose à découvrir, on n’est jamais au bout de ses surprises,
    au plus on devient intime et complice avec ce corps,
    au plus, on a appris à l’écouter, à le laisser s’exprimer et à s’élancer avec lui,
    au plus il nous entraîne au loin, en des contrées toujours plus nouvelles, toujours plus sublimes

    ce matin, dans mon lit, je me caressais, je bougeais lentement,
    je me tordais doucement dans toutes les directions, ma chair semblait comme fondre constamment,
    il y avait un tel rythme empli de lascivité partout en moi,
    c’était divin, tout mon être semblait n’être plus qu’un fleuve dansant,
    un serpent ondulant d’ondes et de vibrations, j’étais comme traversé par le Gange,
    quelle extase, quel ravissement charnel, de toutes mes cellules

    #39181
    bzobzo
    Participant

    Hier, j’étais à mon atelier j’ai une grande porte à 2 battants
    J’avais ouvert un battant et le vent s’engouffrer dedans
    Je sentais l’air sur mes jambes
    J’ai eu une envie, j’ai baissé mon pantalon pour sentir le vent
    un peu frais sur mes jambes, passer entre mes cuisses
    tout en caressant mes tétons c’était jouissif. Un moment simple avec soi même

    en relisant ton dernier texte, je me rends compte
    que ma pratique est devenue trop tributaire des caresses, des contractions,
    des mouvements, des gestes, lascifs
    alors que des moments comme tu décris, j’en ai vécu aussi régulièrement avant,
    beaucoup plus que ces derniers temps

    en parallèle à cette pratique désormais bien établie qui est devenue ma principale,
    quasi exclusive en fait,
    je vais essayer de retrouver des moments plus tantriques,
    des moments différents d’accord vibrant avec mon corps, avec d’autres types de déclencheurs

20 sujets de 181 à 200 (sur un total de 272)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.