16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)
  • Auteur
    Articles
  • #40100
    AvatarGerardisson
    Participant

    Bonjour
    J’ai essayé pour la 3ème fois un masseur prostatique cette après-midi.
    Je me relaxe, je fais la respiration abdominale mais là où je bloque c’est au niveau des 15 secondes de contractions.
    Je crois que j’ai trop la volonté de bien faire du coup et je me crispe plus qu’autre chose.
    Mon inspiration n’est pas très longue et je ne sais pas si je dois faire des contractions moins longues mais adapté à ma courte respiration ou si sur une contraction de de 15 secondes je peux repartir sur une inspiration de 5 secondes et une expiration de 10?
    J’ai bien conscience qu’il faut écouter son corps mais cette partir là qui est très bien détaillé dans le traité d’Aneros me bloque car en essayant de bien faire je sors de ma détente.
    Aussi, à un moment je me suis laissé aller, je ne gérais plus les respirations, je faisais des va et vient avec mon bassin et automatiquement ça faisait bouger et ça faisait du bien.
    Dois-je rester plus statique??
    Puis, à un moment pendant ma détente j’ai ressenti une sensation inconnue jusqu’à là hyper agréable.
    Après je me suis trop focalisé sur la respiration et les contractions puis j’ai senti l’excitation baisser de niveau.
    Ensuite, j’ai réussi à m’exciter à nouveau c’est remonté mais comme j’avais certainement pas assez mis de lubrifiant et bien c’était moins fluide et au bout d’une grosse heure, j’ai abdiqué…
    Merci pour vos éclairements par rapport à la respiration.
    Belle soirée à vous et merci pour votre site !
    Gerard

    #40102
    bzobzo
    Participant

    Je me relaxe, je fais la respiration abdominale mais là où je bloque c’est au niveau des 15 secondes de contractions.
    Je crois que j’ai trop la volonté de bien faire du coup et je me crispe plus qu’autre chose.

    tu devrais vraiment pas essayer de suivre à la lettre,
    tu n’es pas là pour monter un meuble Ikea où il ne faut rater aucune étape,
    tu es là pour éveiller ton désir, éprouver du plaisir,
    rien de plus viscéral, de plus anarchique, de plus désordonné

    un mode d’emploi en 50 étapes qu’il n’y aurait qu’à suivre
    et au bout , il y aurait l’orgasme,
    cela n’existe pas et cela n’existera jamais

    Aussi, à un moment je me suis laissé aller, je ne gérais plus les respirations, je faisais des va et vient avec mon bassin et automatiquement ça faisait bouger et ça faisait du bien.

    voilà, là c’est bien, c’est la seule partie de ton texte qui m’a vraiment inspiré
    fais-toi du bien en essayant de suivre ton instinct , en t’écoutant plus

    #40126
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @Gerardisson,

    @bzo
    a raison. Il ne faut pas se focaliser sur toutes les étapes du traité. Il est certes important de connaître le traité, et il m’a bien aidé au début.

    A mon avis, le plus important est la relaxation et l’abandon.

    Personnellement, je trouve que la respiration est importante et, au début de mes séances, je fais de longues inspirations suivies de longues expirations en essayant d’être le plus décontracté possible. Au bout de quelques minutes je ressens un léger plaisir tout au long des respirations. Je ne cherche même pas à faire des contractions volontaires. Si j’en fais, ce sont des contractions extrêmement faibles. Si je suis dans de bonnes dispositions, ce plaisir augmente et finit par se transformer en mini orgasmes puis en orgasmes de plus en plus intenses.

    Dans ces moments là, je ne pense plus du tout à mes respirations ni à faire des contractions volontaires.
    Au bout d’un moment, les orgasmes disparaissent et je reprends les inspirations et expirations lentes et profondes. Si tout va bien, les orgasmes reviennent et un nouveau cycle de plaisir se produit.

    Une autre chose importante chez moi, c’est les caresses sur les tétons. Elles me permettent de moduler et de déclencher des réactions orgasmiques.

    Bon cheminement @Gerardisson !

    #40520
    AvatarGerardisson
    Participant

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour vos réponses.
    J’ai bien tout lu attentivement et j’ai essayé plusieurs fois depuis en tentant de suivre vos conseils.
    =)
    Tantôt en faisant une longue séance de respiration, tantôt en me faisant plaisir.
    Aussi, les rares fois où j’ai pu le faire n’étaient malheureusement pas dans une détente extreme car j’avais une fenêtre de 2/3h à chaque fois.
    Je n’étais pas pleinement détendu…
    Au final, j’ai du le refaire 5 ou 6 fois depuis mais j’étais à 2 doigts de laisser tomber car j’ai eu l’impression que plus je le refaisais, moins j’avais de sensations.
    J’ai essayé avec la technique du beurre de karité et de l’Aneros au congélateur. J’ai essayé aussi avec les billes de karité.
    Il y a eu un moment ou je sentais que je bloquais. Certainement un probleme de ma tête qui n’arrivait pas à être suffisamment dans le lâcher prise.
    Je finissais par en avoir assez, et au bout d’une heure où j’avais l’impression que je n’aurais plus de sensation, je finissais par me caresser afin d’avoir enfin un peu de plaisir.
    Avec une certaine culpabilité et deception de passer du temps dans cette quête…
    Aujourd’hui j’étais seul toute la journée.
    J’ai donc décidé de réitérer ce matin, je me suis bien relaxé, bien détendu.
    J’ai fait la technique du karité mais aussi de la seringue avec du lubrifiant chose que je n’avais jamais pu faire auparavant.
    Je me suis mis sur le coté gauche, (j’ai l’impression de ne pas réussir à ressentir quoique ce soit dans la position sur le dos, certainement que je fais mal et que je réussis pas assez à me détendre dans cette position…)
    J’ai mis de la musique relaxante, j’ai réussi à avoir de longues respirations et après j’ai essayé de contracté, j’ai essayé de m’écouter.
    J’ai senti sur une respiration une sensation inconnue qui était hyper agréable.
    Manque de bol, je n’ai pas réussi à le ressentir par la suite.
    Au final, au bout d’une heure, j’ai senti à un moment que mon penis s’agrandissait au fur et à mesure de mon excitation.
    Et je sentais des sensation hyper agréable un peu partout sans trop réfléchir d’ou ça venait.
    Au final c’était la couverture qui au fur et à mesure de mes mouvements caressait très légèrement mon penis.
    Je n’ai pas vraiment capté car j’étais hyper détendu mais ce frottement + mes contractions autour de l’Aneros m’ont fait venir.
    Sans le vouloir j’ai eu un orgasme classique.
    C’était malgré tout agréable mais j’étais bien déçu d’avoir passer tout ce temps, toute cette préparation et cette bonne volonté pour au final me faire avoir avoir comme un bleu…
    Même si il est préconisé d’espacer d’1 ou 2 jours entre les sessions, comme j’avais l’après midi de libre et que j’étais hyper motivé, j’ai voulu retenter l’experience.
    Je me suis redétendu.
    J’ai ressenti assez rapidement des sensations agréables quand j’ai contracté très légèrement.
    Ensuite, j’ai eu l’impression que ça se contractait tout seul.
    C’était étrange pas désagréable, mais pas non plus générateur de plaisir.
    je ne controlais pas mes contractions et j’avais mon penis qui convulsionnait également, du moins il tremblait au rythme de ces contraction.
    Je n’avais jamais ressenti ça comme ça.
    Je me suis forcé à ne pas m’emballer, à ne pas me dire « ça y est, j’y suis »
    Je suis resté calme.
    Petit à petit ça s’est estompé.
    J’ai cru que je ne le retrouverais plus cette sensation durant cette session.
    Au final, j’ai réussi à le retrouver.
    J’avais à nouveau les contraction et le penis qui tremble.
    Cela paraissait au final agréable comme sensation.
    Cela s’est estompé à nouveau.
    J’ai voulu testé la position sur le dos mais je n’ai pas eu de sensation, j’ai essayé aussi sur le dos avec les jambes pliées un peu comme la vidéo qui a été posté sur un forum.
    Là non plus, pas de sensation.
    J’ai donc essayé à nouveau sur la position sur le coté, celle où j’ai ressenti ces premières contractions involontaires mais elles ne sont pas revenues.
    Même en me détendant, même en respirant lentement, même en contractant légèrement, les sensations n’y étaient plus et ce malgré une certaine patience.
    Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir changé de position qui m’a coupé les sensations ou si c’est parce qu’au bout d’un moment les sensations ne sont pas infinies.
    Ou alors le lubrifiant manquait au bout d’un certain temps?
    Cela faisait 1h15 et j’étais à 2 doigts d’arrêter mais juste avant j’ai essayé de tripoter le manche exterieur de l’Aneros et ça m’a procuré une certaine sensation.
    Comme je n’arrivais plus à ressentir en contraction volontaires ou involontaires, j’ai continué à légèrement pivoté l’Aneros par le biais de cette branche, (même si j’ai bien conscience que c’est pas la recette miracle…)
    Au final, j’ai bien fait attention à ce que mon penis ne touche rien du tout pour ne pas refaire la même « erreur » que ce matin.
    Petit à petit, j’ai ressenti une sensation encore une fois nouvelle. Plus je pivotais et tirais (légèrement) l’Aneros plus je sentais une sensation agréable.
    Cela montait de plus en plus et c’était agréable.
    J’avais un total lâcher prise jusqu’au moment où ça aurait pu être une explosion agréable mais la sensation agréable s’est transformé soudainement en sensation désagréable.
    La session durait depuis 1h20, j’ai donc stoppé car je ne voulais pas trop m’obstiner ou faire trop de contractions sous peine « d’abimer » ma prostate.
    Cela fait 10 sessions et malgré une période (un peu longue) de non sensation entrainant un certain découragement, j’ai l’impression d’avoir passé un mini cap aujourd’hui meme si je n’ai pas eu d’orgasme prostatique… Du moins, j’en ai l’impression.
    Je ne sais toujours pas exactement ce qui me fait du bien ou non mais ça chemine et même si je ne suis pas persuadé de bien faire ça s’affine.
    Je ne sais toujours pas quel type de contractions me convient et comment synchroniser ces contractions avec ma respiration.
    Pendant l’expire? L’inspire? Longues contractions? Courtes?
    J’essaye à chaque fois un truc different, un peu au feeling…
    Merci pour votre forum et site qui donne de précieux conseils et à bientôt.
    =)
    Bonne journée

    #40559
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @gerardisson !
    La première partie de ton message met en évidence que tu sembles attendre un résultat automatique d’un geste ou d’une technique. Comme tu ne ressens rien, ou plus exactement rien qui corresponde à tes attentes, tu es fort logiquement déçu.

    Quand la découverte du plaisir prostatique n’est pas spontanée il est important d’accepter cette situation et de considérer qu’on fait des entraînements dont on percevra les effets quelques semaines plus tard. Il faut comprendre qu’en phase de découverte on ne peut pas « déclencher » un orgasme prostatique, comme on le fait pour l’orgasme pénien. On ne peut que créer les conditions physiques, mentales et psychologiques qui nous permettront de recevoir l’orgasme prostatique quand on sera prêt pour cela.

    J’ai senti sur une respiration une sensation inconnue qui était hyper agréable.

    Cette phrase est doublement importante :
    1. Tu as ressenti quelque chose.
    2. Tu ne l’attendais pas.

    Manque de bol, je n’ai pas réussi à le ressentir par la suite.

    Ce que je comprends « réussi à » : tu as donc fait un effort pour obtenir quelque chose que tu attendais. Donc tu n’as rien obtenu. En phase initiale de découverte du plaisir prostatique, on le reçoit quand on est prêt, on ne le prend pas quand on veut.

    Je me suis redétendu.
    J’ai ressenti assez rapidement des sensations agréables quand j’ai contracté très légèrement.
    Ensuite, j’ai eu l’impression que ça se contractait tout seul. C’était étrange pas désagréable, mais pas non plus générateur de plaisir.
    je ne contrôlais pas mes contractions et j’avais mon pénis qui convulsionnait également, du moins il tremblait au rythme de ces contraction. Je n’avais jamais ressenti ça comme ça.

    Je suis tenté de penser que ton éjaculation du matin a réduit ta tension sexuelle « pénienne » et qu’en conséquence ton état d’esprit pendant cette seconde session correspondait bien mieux à celui qui te met dans les meilleures conditions pour recevoir ton nouveau plaisir.

    Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir changé de position qui m’a coupé les sensations ou si c’est parce qu’au bout d’un moment les sensations ne sont pas infinies.
    Ou alors le lubrifiant manquait au bout d’un certain temps?

    A mon avis c’était tout simplement parce que sans t’en rendre compte tu n’étais plus dans ton état d’esprit initial et que tu cherchais à forcer le résultat, même si tu n’en avais pas conscience à ce moment. Le lubrifiant pouvait aussi avoir perdu son efficacité.

    Plus je pivotais et tirais (légèrement) l’Aneros plus je sentais une sensation agréable.
    Cela montait de plus en plus et c’était agréable.

    La méthode n’est pas orthodoxe, mais l’expérience me semble très encourageante. Je comprends de ce dont tu témoignes que tu progresses. C’est plus lent que ce que tu souhaites, mais TU PROGRESSES. Continue à explorer, à tester. Le premier principe de base est que ce qui est bien c’est ce qui te donnes de la satisfaction, du plaisir. Le second principe de base est que tu ne dois rien attendre de chaque moment, de chaque action, seulement créer les conditions qui vont libérer ton plaisir, te mettre en situation de le recevoir mais en aucun cas en situation de le prendre.

    J’essaye à chaque fois un truc different, un peu au feeling…

    Dans ton cas je pense que c’est une bonne méthode sous réserve de ne rien attendre et de resituer chaque progrès que tu enregistres dans l’esprit général du traité d’Aneros.

    Je suis très heureux de lire que tu progresses. C’est le plus important. Bon cheminement @gerardisson.

    #40568
    AvatarGerardisson
    Participant

    Merci @andraneros pour ta réponse.
    J’avance tranquillement et tes témoignage me donnent confiance !
    Je vais réitérer d’ici une semaine avec légèreté et lâcher prise.
    Du moins, j’espère !
    Merci en tout cas !
    =)

    #40580
    AvatarGerardisson
    Participant

    Rebonjour
    Aussi, il y a un détail que je n’ai pas précisé.
    J’ai commencé les tests avec le seul stimulateur de prostate qu’il y avait au sexshop proche de chez moi.
    Ce n’est pas un Aneros mais un POWER PLUG MASSAGER : https://www.sexycenter.fr/stimulateurs-prostate/2795-power-plug-massager.html
    Comme il n’était pas cher et que je n’avais pas de sensations folles au début je me suis dit que c’était parce que je n’avais pas le bon outil…
    J’ai donc acheté un Aneros mais je me suis trompé, je pensais prendre un Helix et j’ai pris un Progasm Ice rouge.
    Au final, je réussis à avoir de meilleures sensation avec le premier vraiment pas cher alors que l’Aneros ne me satisfait pas pour le moment.
    J’ai l’impression qu’il n’appuie pas au bon endroit ou qu’il est trop long…
    Faudrait il que je change pour un autre Aneros??
    Voila pour les ultimes précisions.

    #40581
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Gerardisson,

    Faudrait il que je change pour un autre Aneros??

    De mon point de vue OUI. Le masseur que tu as acheté semble avoie 2 qualités:
    – 1) Il n’est pas cher comparé à un Aneros.
    – 2) Sa taille te convient.
    Je te conseille de faire l’effort d’acheter un véritable Aneros si tu en as les moyens. L’Helix est le masseur pour débuter ce qui ne t’empêchera pas d’aller très très loin avec lui. Sauf si tu l’achètes d’occasion ou dans un musée, la seule version disponible aujourd’hui est la version Trident.

    J’ai l’impression qu’il n’appuie pas au bon endroit ou qu’il est trop long…

    En tant que débutant tu peux effectivement avoir cette impression. Mais elle reste très subjective et à ce moment sans doute bien plus influencée par ton manque d’expérience et de sensibilité prostatique que par son inefficacité. Si tu le gardes, précieusement rangé dans sa boîte, tu t’apercevras vraisemblablement dans quelques semaines qu’il sera capable de te procurer des sensations aussi intenses que tes modèles moins volumineux. En attendant la sagesse est de suivre tes impressions et de prendre un modèle plus petit.

    Bon cheminement @Gerardisson.

    #40585
    CaktilCaktil
    Participant

    Ce n’est pas un Aneros mais un POWER PLUG MASSAGER

    Bonjour @Gerardisson,

    Je possède plusieurs modèles de chez Aneros et un modèle d’une autre marque.
    Le modèle qui n’est pas de chez Aneros ressemble beaucoup à ton Power Plug Massager et il m’a donné quelques magnifiques orgasmes aussi.

    A mon avis, une fois que la prostate est « réveillée » ou « re-câblée », le type de masseur n’est pas très important.
    J’ai commencé avec un Helix Trident car il était conseillé pour les débutants puis j’ai acheté d’autres modèles. Le Progasm Ice est le dernier modèle dont j’ai fait l’acquisition et il m’a aussi procuré des orgasmes incroyables.

    Ce qui est bien, c’est de pouvoir changer de modèle de temps en temps. Continue à progresser avec le modèle qui te fait envie, le plaisir n’est pas lié à un certain modèle ou un autre, c’est une question personnelle et d’envie du moment.

    Depuis quelques temps, j’arrive à avoir de bons orgasmes sans instruments… Cela montre bien que c’est ton état d’esprit et ton corps qui sont les meilleurs modèles à posséder !

    Bon cheminement à toi.

    #40593
    Avatarnousta
    Participant

    Bonjour à tous
    Bonjour @Gerardosson
    J’ai commencé récemment comme toi la stimulation prostatique et à la lecture de tes différentes expériences je constate que nous sommes exactement tous les deux au même stade de l’évolution dans les sessions
    Par exemple lors de ma dernière session je me suis détendu (du moins je pense) j’ai utilisé les respirations du traité et j’ai contracté très légèrement mais rien ne se passait et lorsque j’avais pratiquement décidé d’arrêter au bout de 1h30 j’ai commencé à avoir des érections à répétition et des tremblements des jambes puis des contractions involontaires légères au niveau des sphincters et de l’anus alors j’ai continué mes contractions très legeres( peut être trop ?!) et la respiration abdominale ensuite j’ai ressenti des tremblements de partout jusque là tête et les contractions involontaires qui continuaient à être de plus en plus fréquentes et légères. J’ai même ressenti deux fois une sensation de chaleur dans le bas ventre , le penis et les testicules qui tremblaient et ça a commencé à s’arrêter progressivement
    Je pense que j’ai (essayé )de ne me concentrer sur tous ces effets et de me concentrer plus sur la respiration et les contractions volontaires et en même temps c’était Un peu la panique à bord j’étais tellement je pense stress et de vouloir bien faire À continuer à respirer selon le traité que tout s’est arrêté
    Il est bien évident qu’à la lecture du bonheur prostatique des différents membres du forum je pense que cela nous met un peu la pression toujours est-il je vais continuer à lire tes expériences, Et de suivre ton évolution dans la session dans les sessions pour voir comment nous progressons , Et pouvoir comparer nos expériences et se questionner si nécessaire
    À bientôt de te lire et bon cheminement à toi

    #40596
    Avatarnousta
    Participant

    Je voulais ajouter que tous ces phénomènes étaient pour moi inconnus et agréables mais pas orgasmiques enfin agréable mais sans plus
    Je suis comme toi en attente de l’extase et de l’orgasme et je suis convaincu que le plus véridique dans la phrase est le mot ATTENTE comme l’indique bien souvent Andraneros et Bzo parce qu’il ne faut rien attendre mais c’est plus facile à dire qu’à faire
    Je garde espoir et je pense que nous sommes sur la bonne voix et que la patience paiera
    À tous bon cheminement et merci pour tous vos bons conseils À bientôt

    #40614
    AvatarGerardisson
    Participant

    Merci à tous pour vos remarques et réponses.
    J’ai réessayé aujourd’hui mais je n’avais que très peu de temps du coup direct ça m’a pas aidé pour le lacher prise.
    Pas évident.
    Malgré tout, j’ai réussi à sentir des sensations agréables assez rapidement après avoir fait la respiration abdominale pendant 5 bonnes minutes (j’étais malheureusement presse…).
    J’ai senti assez rapidement mon penis faire les mêmes contractions que la fois dernière.
    C’était pas orgasmique mais c’était doux et progressif, ça a duré un petit moment comme ça puis au bout d’un moment ça s’est estompé.
    J’ai essayé de ne pas penser, de ne pas tenter d’interferer, de laisser faire mais pas évident dans un contexte de timing serré.
    Au final, pour ressentir des choses, il me fallait contracter plus alors qu’au début c’était naturel.
    Et j’ai eu l’impression que plus je contracté plus je m’éloigné de ce qu’il fallait, moins je sentais.
    A partir du moment au j’ai essayé de ressentir ce même état, c’était fichu.
    De plus, j’avais l’impression d’avoir laissé passer le temps qui m’était imparti du coup j’ai arrêter sans qu’il n’y ait eu de folie…
    Bref, il y a eu du mieux car j’ai ressenti des bonnes sensations plus rapidement. J’ai l’impression que ma prostate s’est un « tout petit peu » réveillé par rapport aux premières fois.
    Aussi, à part le karité, y a-t-il d’autres lubrifiants naturels que vous conseillez??
    Huile de Coco?? Autre?
    Bonne journée à tous.

    #40615
    bzobzo
    Participant

    je suis convaincu que le plus véridique dans la phrase est le mot ATTENTE comme l’indique bien souvent Andraneros et Bzo parce qu’il ne faut rien attendre mais c’est plus facile à dire qu’à faire

    il ne faut pas se forcer,
    l’erreur commune aux débutants, c’est qu’ils lisent ceci ou cela, ici ou ailleurs
    et ils essaient d’appliquer la même chose à tout prix, aveuglément
    c’est OK tant qu’on ne force pas d’expérimenter des tas de choses, je le fais constamment,
    mais dès que c’est le cas, dès qu’on force,
    on sera toujours à côté de la plaque, toujours, c’est une règle absolue

    ne plus être dans l’attente, savoir se laisser aller, se laisser entraîner,
    ce sont des choses qui ne s’apprennent pas,
    à un moment donné, à force de s’exercer, il va y avoir une série de déclics
    qui font qu’on va finir par savoir le faire de mieux en mieux
    c’est donc quelque chose qu’il faut sentir en soi, c’est un mécanisme profond, transversal, instinctif,
    que notre intellect ne peut pas commander, il ne peut pas nous en montrer la voie,
    qui aussi, est indéfinissable par des mots pour expliquer exactement comment l’appliquer

    la seule méthode, à mes yeux, c’est juste de s’exercer en mordant sur sa chique,
    accumuler les heures de vol
    et puis ne pas forcer, ne pas essayer d’être détendu, ne pas essayer de faire ceci ou cela,
    juste être là et essayer de laisser faire le désir, essayer de laisser faire le corps,
    juste lui donner des petits coups de pouce, faire des petits essais dans toutes les directions,
    ne pas avoir des oeillères et s’obstiner dans la voie d’un conseil parce qu’on l’a lu ici ou là
    sans tenir compte des réactions de notre corps, de l’approbation de notre ressenti

    c’est le corps qui commande, c’est cela la clef,
    essayer dans toutes les directions avec audace et écouter les réactions de son corps,
    entourant les sensations de précurseurs, d’avant-garde, d’éclaireurs, d’escadrille
    il nous envoie toutes sortes de signaux qu’il faut apprendre à reconnaître,
    le corps nous murmure constamment, il cherche à établir la connexion avec nous,
    c’est cette complicité à tout prix qu’il faut acquérir,
    arriver à se mettre au diapason de sa chair

    #40753
    AvatarGerardisson
    Participant

    Bonjour à tous.
    J’ai commandé la semaine dernière l’Aneros Helix Trident selon vos conseils.
    Hâte !
    Je n’ai refait qu’une session depuis la dernière fois.
    Je commence à canaliser mon impatience et à comprendre que le chemin sera long sans que ce soit frustrant pour autant.
    J’ai essayé la nuit dernière avec 2ml de lubrifiant à l’eau et le PowerPlugMassager avec la volonté éventuellement de m’endormir avec pour voir ce qui pouvait se passer.
    J’ai eu des sensations agréables sans que ce soit des montagnes de plaisir. Je réussissais à les accepter et à ne pas être frustré si cela disparaissait.
    Point positif, cela revenait plus fréquemment qu’avant.
    Aussi, j’ai assez rapidement des espèces de tremblements au niveau de mes fesses et de mon sexe quand je contracte très légèrement.
    A partir d’un moment, la quasi totalité des contractions que j’avais étaient avec cet espèce de tremblement non controlé mais néanmoins agréable avec pas mal de liquide séminal.
    J’ai alterné phases ou je m’endormais avec phase ou je contractais pour au final me rendre compte que je n’avais pas beaucoup dormi…
    Je n’ai pas eu l’impression d’être dans un sommeil profond.
    Au final, au réveil, le fait d’avoir toujours le plug était devenu un peu désagréable (peut etre plus assez de lubrifiant). Je l’ai enlevé.
    Puis j’ai voulu retenté une demi-heure plus tard mais sans réel succès.
    Bref, c’est pas fou, mais ça avance.
    Aussi si vous avez des suggestions de lubrifiants naturel, je suis preneur car je préfèrerais avoir quelque chose de bio et naturel.
    Huile de Coco, Huile d’Olive?
    Quelles sont vos expériences dans ce domaine là.
    Bonne journée à tous

    #40756
    CaktilCaktil
    Participant

    Huile de Coco, Huile d’Olive?
    Quelles sont vos expériences dans ce domaine là.

    Bonjour @Gerardisson,
    J’ai commencé avec un lubrifiant « standard » au silicone. Mais il ne me convenait pas très bien alors je suis passé au beurre de karité bio et pressé à froid que je trouve extraordinaire. Ce lubrifiant m’a fait progresser, c’est dire !
    J’ai aussi essayé quelques fois l’huile de coco bio et pressée à froid qui me convient moins bien. C’est une histoire personnelle, il faut faire tes expériences.
    Bon cheminement à toi.

    #40762
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @Gerardisson,

    Je commence à canaliser mon impatience et à comprendre que le chemin sera long sans que ce soit frustrant pour autant.

    C’est la meilleure attitude.

    pour au final me rendre compte que je n’avais pas beaucoup dormi…

    Tu voulais savoir ce qui pouvait se passer ? Maintenant tu sais que es bien sensible à la présence et aux micro mouvements de ton masseur. Tu pourras renouveler l’expérience quand tu en auras envie et que tu n’auras pas à te lever trop tôt le lendemain matin.

    Aussi si vous avez des suggestions de lubrifiants naturel, je suis preneur car je préfèrerais avoir quelque chose de bio et naturel.

    Je te propose ce lien vers la page du site qui regroupe tous les tests d’ @Adam. C’est vers le bas de la page.

    Je te propose aussi celui-ci qui présente mon expérience avec le beurre de karité.

    Bon cheminement @Gerardisson.

16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.