#42179
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonjour @paul,
Je suis heureux de lire ton message ! J’ai l’impression que tu fais partie des hommes qui font leur cheminement par bonds successifs entrecoupés de pauses. Je résume ton parcours depuis le début de l’année.
Le 13 janvier :

Le plaisir commence sérieusement à ce faire sentir ! J’ai fait 2 sessions Aneroless de ouf comme dit les jeunes !!

Le 22 janvier :

le plaisir monte en intensité petit à petit

Le 9 février :

là depuis quelques semaines je suis découragé, perdu dans mon cheminement, bloqué, j’ai l’impression d’avoir une prostate insensible. 

Le 10 mars :

Aucun contact avec ma prostate avec masseur et Aneroless.

Le 24 mars :

en aneroless et masseur j’arrive maintenant à faire quelques bonnes sessions de temps à autres mais toujours pas de quoi saute au plafond !! J’ai eu le cœur qui a accéléré d’un coup une fois en aneroless. Donc je,commence doucement à communiquer avec ma prostate mais c’est très Longggggg.

Le 28 mars :

Après 7 mois et 122 sessions ÇA Y EST, j’ai eu mon 1er plaisir prostatique, hier soir, la première fois que je ressens du plaisir aussi fort venant de la prostate en aneroless. 

Le 10 avril :

sessions eupho avec 2 beaux orgasmes et maintenant je fini par une masturbation ejaculation avec ondes prostatique c’est OUFFFF

Le 25 avril tu écrivais :

1er test du masseur PROGASM JR, et je n’ai jamais eu autant de plaisir avec un masseur, je crois que ça va être mon meilleur ami !!!!

Le 8 mai :

j’ai fait une session Aneroless car je sentais ma prostate me titiller ! Et bien magnifique session.

Le 22 mai :

C’est le calme plat depuis 2 semaines,

Le 28 mai :

OULALALA nouveau palier de passé et pas des moindre OUFFF je commence à prendre confiance !!

Le 21 juin :

depuis quelques semaines, calme plat, plus rien du tout avec masseur ou aneroless,

Le 28 juillet :

Depuis 1 an et plus de 200 sessions, j’ai tout essayé ! Non moi je crois qu’on a la prostate sensible ou pas, 

Le 2 septembre :

je pratique, pratique et re pratique avec différents masseurs, sans résultat, mais je continu en me disant qu’un jour peut-être sans trop rêver, je n’y crois plus trop ! Aucune sensations de ma prostate aucun contact RIEN, aucune contraction involontaire, quelques petites vagues de tant à autre.

Ce 23 septembre :

Le plaisir commencent enfin à revenir, avec 3 sessions masseur et 2 session a-less, réussi et quelques petits orgasmes. 

En relisant tes messages j’ai quand même l’impression que tes sensations orgasmiques s’améliorent de sommet en sommet. Tu sais rester persévérant et appliqué même quand tu sembles perdre confiance entre tes sommets. Je suis persuadé que ta progression va continuer et que peu à peu tu connaîtras de moins en moins de périodes sans récompense. Ce qui semble te manquer le plus c’est la régularité de tes expériences orgasmiques. Ça peut venir d’un environnement stressant ou peu favorable.

Comment ressens-tu globalement ta progression en prenant du recul par rapport à chaque session individuelle ? Je suis persuadé que tu vas vivre de plus en plus facilement des sessions qui te réjouiront. Bon cheminement @paul.