Mots-clés : ,

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 341)
  • Auteur
    Articles
  • #24994
    JieffeJieffe
    Participant

    Rooohhhhh bzo, tu ne vas pas mettre une petite annonce, mais répondre à une petite annonce. Fais une petite recherche en tapant « couple recherche homme », tu verras qu’il y en a, et ça peut être à mon sens une belle aventure.

    #24997
    bzobzo
    Participant

    @Jieffe ma petite annonce était ironique, à prendre au second degré,
    j’espère que j’ai suffisamment fait passer cela dedans

    quant à réellement éplucher des petites annonces de ce genre au hasard,
    cela ne me paraît pas très raisonnable, trop aléatoire

    #25010
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour bzo,

    Je te rassure, le second degré se perçoit bien dans ton message. 🙂
    Pour ce que j’en ai vu, les couples qui cherchent des hommes sont dans le même état d’esprit que toi, à savoir méfiants. Les premières rencontres se font visiblement par dialogue sur internet, puis rencontre dans un endroit neutre pour faire connaissance et voir si l’aventure continue.
    Tu peux poser la question sur le forum libertinage, j’ai comme l’impression que les libertins sont ouverts d’esprit.
    Je vais t’avouer une chose, je serais seul, je tenterais.
    Autre chose qui me tente bien, c’est le sauna libertin, même si je n’y fais rien.

    #25034
    bzobzo
    Participant

    hier j’avais eu une séance catastrophique, je m’en expliquerai plus loin
    mais aujourd’hui par contre cela s’est passé très bien,
    splendides orgasmes, j’étais complètement hors de moi en roue libre deux ou trois fois,
    une petite heure, j’ai du abréger cependant,
    c’est dommage car je sentais que mes dispositions étaient excellentes ce soir
    et que j’aurai pu en persévérant un peu plus avoir un ou deux super O sans problème
    mais bon en semaine je dois me freiner un peu pour ne pas me coucher trop tard
    pour que cela ne se répercute pas trop sur mon travail le lendemain

    je pense de plus en plus à m’acheter une petite caméra genre webcam et de filmer quelques séances,
    il faut que les gens voient,
    je suis sûr qu’il y en a certains qui me lisent et qui doivent penser que j’exagère un peu tout de même
    quand j’explique que durant mes séances de la pointe de mes cheveux jusqu’aux bouts de mes pieds,
    je deviens dans le feu de l’action
    une femme possédée par le plaisir, une femme en train de se faire l’amour,
    ils verront, ils verront mon bassin bouger, mes jambes s’écarter, se serrer,
    le masseur pénétrer avec ténacité et conviction,
    mes bras malaxer mes seins, mes mains caresser mes flancs ,
    m’entendront gémir, râler, pratiquement sans discontinuité,
    changer continuellement de positions dans le feu de l’action amoureuse,
    m’asseoir, m’allonger, me mettre sur un coude, se faire l’amour,
    ce sera instructif pour certains, inquiétant peut-être pour d’autres,
    cela ne devrait pas laisser indifférent en tout cas

    à part cela, ceci est un journal, pas un traité, je tiens à le rappeler,
    je revendique donc mon droit à l’erreur,
    le droit à écrire de temps à autre des très grosses conneries

    il faut savoir que je suis quelqu’un qui aime jouir,
    quelqu’un qui jouit beaucoup durant ses séances ,
    quelqu’un voudrait jouir encore plus, plus longtemps et plus fort,
    jouir toujours plus fort et toujours plus longtemps durant ses séances
    et qui pour cela expérimente beaucoup,
    qui dit expérience, dit parfois cul-de-sac, dit parfois grosses erreurs

    ainsi la vérité d’un jour, n’était que
    la vérité d’un jour…
    j’ai parlé il y a quelque temps de moments yeux fermés, moments yeux ouverts durant la séance
    et à quel point cela améliorait et diversifiait le plaisir,
    cela a bien fonctionné un ou deux jours
    mais depuis cela a complètement déraillé et c’est rangé pour l’instant dans l’armoire,
    pire il y a à peine deux jours, j’écrivais à quel point j’avais eu une séance merveilleuse
    en retenant la pression sur la prostate pour ne pas l’étourdir, l’anesthésier sous la pression, j’écrivais,
    c’était des grosses bêtises aussi, je l’affirme maintenant catégoriquement
    même si ce jour cela avait donné d’excellents résultats, hier cela a accouché d’une séance complètement ratée
    et aujourd’hui j’ai eu d’encore de bien meilleurs résultats
    mais en y allant gaiement ne me retenant absolument pas

    alors si vous parvenez à monter au plafond en caressant votre prostate, en l’effleurant à peine,
    splendide mais surtout n’hésitez pas si l’envie vous prend d’y aller sans retenue,
    ce n’est certainement pas moi qui vous retiendrait, allez-y,
    montez à l’assaut, donnez-lui du bélier pour changer!
    essayez tout, n’ayez pas peur de vous tromper, qui ne risque rien, n’a rien
    whatever works

    #25035
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour bzo,

    Et bien j’en suis là de mes réflexions et de l’orientation que je veux donner à mon apprentissage. Je te rejoins complètement.
    Je pense que comme beaucoup de domaines, on peut avoir envie d’une chose un jour, et d’une autre un autre jour. Cela est valable pour la nourriture par exemple, et c’est flagrant chez moi pour la musique. Il arrive que certains jours j’ai très envie d’écouter un artiste, et je prends un grand plaisir à l’écouter, alors que le lendemain ou la semaine suivante je vais m’ennuyer à l’écoute du même album.
    Et bien il en va de même je pense pour le plaisir, qu’il soit prostatique ou autre. Quelques fois on a envie de douceur, quelques fois de brutalité. Je pense qu’il faut faire confiance à son instinct, et si l’on se trompe, comme tu le dis, ça n’est pas grave. Et ça ne veut pas dire qu’une démarche qui ne fonctionne pas un jour ne fonctionnera jamais.
    Je pense qu’il faut un peu abandonner l’approche trop scolaire, tout en respectant certains principes, au moins au début, et adapter sa pratique en fonction de ses ressentis et envies. En tout cas, c’est ce que j’ai commencé à faire, et je pense que je vais me diriger plus dans cette voie.

    ainsi la vérité d’un jour, n’était que
    la vérité d’un jour…

    Et peut-être d’un autre jour

    Tout ça m’emmène à une autre réflexion sur tes craintes de te lasser de ta pratique. Il semblerait que le plaisir prostatique offre une palette de saveurs immense, voire infinie, et si l’on tient compte du fait que nous n’avons pas toujours envie de la même chose, alors chaque séance est unique, prévenant la lassitude. Cela suppose que nous fassions confiance à notre instinct et que nous n’hésitions pas à explorer toutes les envies qui nous passe par la tête, au risque de se planter.

    Ça peut-être une bonne idée la caméra. Je serais effectivement curieux de voir ça.

    Merci encore bzo pour ces retours, c’est important pour des débutants comme moi, même si comme tu le dis ce n’est pas un traité.

    #25047
    bzobzo
    Participant

    Ça peut-être une bonne idée la caméra. Je serais effectivement curieux de voir ça

    je n’ai pas une connaissance exhaustive des vidéos sur le sujet,
    j’en ai vu qu’une dizaine tout au plus,
    elles se ressemblaient tellement, que cela a tué rapidement ma curiosité
    on voit toujours plus ou moins la même chose,
    un bonhomme couché sur le dos, qui bouge quasiment pas sinon ses muscles autour du masseur,
    il commence à gémir un peu, et aussi un peu à bouger un peu quand le plaisir devient très fort puis il jouit,

    c’est tellement éloigné de ma conception du plaisir prostatique
    que j’aurai bien envie de réaliser une vidéo
    pour montrer qu’il y a des façons de faire totalement différentes,
    beaucoup plus active, qui ressemble beaucoup plus à l’amour à deux,
    où « se faire l’amour » fait sens,
    je voudrais la montrer, elle,
    à quelle point elle peut prendre les commandes de notre corps

    mais bon, pour l’instant c’est juste une idée,
    il faut s’acheter une webcam d’une certaine qualité,
    capable de cadrages un peu plus sophistiqués que les webcams basiques,
    aussi qui puisse produire une image de qualité avec une faible luminosité

    et puis enfin je ne me vois vraiment pas uploader cela sur un site porno
    comme cela se fait d’habitude avec ce genre de vidéos,
    il me faudrait une autre solution si je m’y attele

    d’un autre côté cela me tente bien
    car après avoir découvert que j’adorai m’enfoncer des masseurs prostatiques dans le fondement,
    que j’aimai aussi m’uriner dessus lentement après une bonne séance,
    je crois deviner que j’adorerai m’exhiber dans ce genre de vidéo,
    cela me rappelle un épisode lointain de mon adolescence,
    une fois avec des connaissances de mon âge on a fait la fête dans la maison de l’un de nous
    dont les parents étaient partis pour le week-end,
    j’avais terminé tout nu et bandant fièrement sans retenue,
    je me rappelle j’avais fait le tour de la maison méthodiquement
    pour que tout le monde me voit bien avec mon gourdin dressé,
    j’en suis encore tout émoustillé rien que d’y penser,
    je les revois encore contempler mon membre en érection comme si c’était hier

    #25048
    JieffeJieffe
    Participant

    je n’ai pas une connaissance exhaustive des vidéos sur le sujet,
    j’en ai vu qu’une dizaine tout au plus,
    elles se ressemblaient tellement, que cela a tué rapidement ma curiosité

    c’est tellement éloigné de ma conception du plaisir prostatique
    que j’aurai bien envie de réaliser une vidéo

    Idem, je n’ai du en voir qu’une ou deux tout au plus. C’est pour ça que ta démarche semble intéressante.

    mais bon, pour l’instant c’est juste une idée,

    laisse la mûrir, tu verras bien si elle s’impose.

    et puis enfin je ne me vois vraiment pas uploader cela sur un site porno
    comme cela se fait d’habitude avec ce genre de vidéos,
    il me faudrait une autre solution si je m’y attele

    Alors là je ne peux pas t’aider et je te comprends. Tu peux peut-être faire ça de façon anonyme, par un jeu de cadrage ou de lumière?

    d’un autre côté cela me tente bien
    car après avoir découvert que j’adorai m’enfoncer des masseurs prostatiques dans le fondement,
    que j’aimai aussi m’uriner dessus lentement après une bonne séance,
    je crois deviner que j’adorerai m’exhiber dans ce genre de vidéo,

    Ça ressemble tout de même à un fantasme… Tu peux le réaliser pour toi dans un premier temps, et voir ensuite si tu le postes.

    je les revois encore contempler mon membre en érection comme si c’était hier

    Un peu exhib le bzo??? 🙂

    #25049
    JieffeJieffe
    Participant

    je voudrais la montrer, elle,
    à quelle point elle peut prendre les commandes de notre corps

    J’avoue que j’aimerais assez voir ça, mais il n’est pas certain que ça transparaisse dans une vidéo.

    #25053
    bzobzo
    Participant

    mais il n’est pas certain que ça transparaisse dans une vidéo

    le phénomène de prise de possession chez moi à présent est tellement total, tellement complet,
    je veux dire que durant la séance, ce n’est tellement plus mon corps,
    tellement plus mes mouvements, tellement plus mes membres, tellement plus mon sexe
    que je sens,
    tellement plus mes gémissements, mes cris , mes râles que j’entends

    que j’ai du mal à imaginer que cela ne transparaisse pas dans la vidéo,
    ne fusse que pour cela je la réaliserai sans doute,
    comme tu dis , au moins à titre privé dans un premier temps

    Un peu exhib le bzo???

    Ça ressemble tout de même à un fantasme…

    l’un ou l’autre, là aussi, ne fusse que pour vérifier cela,
    je la réaliserai sans doute un de ces jours

    Alors là je ne peux pas t’aider et je te comprends. Tu peux peut-être faire ça de façon anonyme, par un jeu de cadrage ou de lumière?

    de toutes façons, je comptais flouter le visage, là n’est pas le problème,
    c’est une question de principe,
    je n’ai pas envie de m’ inscrire sur un site porno et de faire tourner leur commerce,
    même infinitésimalement

    en tout cas c’est bientôt les soldes, je vais me mettre en quête d’une webcam, c’est déjà un premier pas

    #25067
    bzobzo
    Participant

    aujourd’hui comme une bonne partie des mercredis de l’année, j’ai pris congé.
    Me suis éveillé seulement vers 11h, c’est le prix à payer de temps à autre
    d’avoir une séance quasi quotidiennement tard dans la soirée
    et puis le petit rituel après de venir ici sur ce forum écrire un peu,
    en semaine avec le travail cela me fait des nuits assez courtes qui s’accumulent.

    Toute l’après-midi, me suis promené dans le centre de Bruxelles, grouillant de monde,
    si vivant, si cosmopolite, si animé, j’aime que les endroits comme cela,
    j’ai été très surpris de ressentir une bonne partie de la promenade
    au creux de mes reins comme une petite chaleur,
    ma prostate semblait avoir la constante légère pression d’un invisible masseur sur elle,
    cela diffusait de légères sensations non sollicitées de plaisir aux alentours,
    c’est la première fois que j’avais cela et c’était bien agréable
    de marcher avec ce petit nid de plaisir prostatique installé dans le fondement,
    du coup je me suis déambulé avec un léger sourire aux lèvres constamment

    il y a des jours comme cela où tout parait facile, tout parait simple, on a envie de chantonner
    j’espère que ma séance de cette nuit sera à la hauteur de cette journée divine

    #25073
    bzobzo
    Participant

    ben finalement c’était complètement raté, j’aurai mieux fait de ne pas me mettre au lit

    une des règles d’or pour une séance réussie,
    c’est de prendre son temps, ne vraiment pas être pressé, cool, peinard, détendu du gland,
    il y a pas le feu au lac, genre tortue de la fable
    qui finira cahin-caha par arriver à ses fins

    moi, mon pêché d’orgueil encore de temps à autre,
    c’est d’avoir l’attitude de celui qui s’est dit juste avant de commencer :
     » moi, le gars qui a déjà eu des orgasmes tellement puissants qu’il en est tombé du lit
    et qu’il a continué à se tortiller et à se convulsionner par terre,
    se cognant aux meubles au passage sans y prêter attention et terminant sa séance plein de bleus »
    ou encore
    « moi, le gars qui a eu des orgasmes à la queue leu leu pendant des heures
    et des super O tellement forts, que tout mon corps n’était plus que tremblements, convulsions et soubresauts
    comme si tous les volcans et les tremblements de terre du monde
    s’étaient donnés rendez-vous dans ma chair pour venir exploser l’échelle Richter du plaisir »

    un gars qui a déjà connu tout cela, il devrait avoir droit à des passe-droit,
    pas devoir comme le commun des mortels, se taper tous les préliminaires de A à Z

    ben si, aucun passe-droit,
    il n’y a pas un bouton magique qui pousse sur la prostate pour certains privilégiés
    qu’il suffit d’appuyer et déjà on est au septième ciel
    (enfin bon , certains jours j’ai déjà été cueilli par un orgasme au premier contact du masseur avec la prostate
    et même une fois il y a quelques jours à peine, un super O qui a duré de longues minutes
    mais ce sont des exceptions)

    bon, aller, rideau pour ce soir,
    je vais aller me regarder un petit film ou lire un livre,
    culture et cul sont en ménage chez moi

    #25075
    JieffeJieffe
    Participant

    Et bien serrons nous la main.
    Je ne suis pas et de loin aussi avancé que toi, mais j’ai passé la journée d’hier assez excité, et relativement confiant suite à mon expérience de la veille, et bien séance complètement ratée hier. Je vais la décrire succinctement sur mon petit journal
    bzo, je ne vais pas dire que je me réjouis de ton échec, mais c’est rassurant pour moi de voir que des pratiquants aussi avancé que toi peuvent se rater.
    Je me permets d’écrire ça parce que je sais que chez toi ce ne sera que passager.
    Allez, un petit repos ne te fera pas de mal, et contribuera à rendre tes prochaines séances extraordinaires.
    Cela montre comme tu l’as écrit il me semble que ce plaisir est fragile, qu’il faut rester humble face à lui, et que rien n’est jamais acquis. Il doit beaucoup dépendre de notre état d’esprit.
    Ma femme est une femme qui connaît bien son corps, et qui était capable d’avoir des orgasmes forts et puissants (selon ce qu’elle me disait) pratiquement à chaque fois que nous faisions l’amour. Les derniers temps que nous avons fait l’amour, elle ne parvenait pas à l’orgasme. Elle m’a dit que c’était lié à elle (elle connaît des passages difficiles depuis quelques années). Elle m’a dit ça d’une façon qui ne laissait pas de place au doute, et sans inquiétude.
    Ce que je veux dire, c’est que les femmes (la mienne en tout cas) sont très certainement plus conscientes que nous que l’état d’esprit est primordial pour atteindre l’orgasme, et que lorsqu’elle n’y parvienne pas, ça n’est pas un problème et ne remets aucunement en cause leur capacité à jouir.
    Nous devrions prendre exemple sur elles, si nous sommes convaincu que l’orgasme prostatique est semblable à l’orgasme féminin, tout au moins l’orgasme vaginal.

    #25088
    bzobzo
    Participant

    Ce que je veux dire, c’est que les femmes (la mienne en tout cas) sont très certainement plus conscientes que nous que l’état d’esprit est primordial pour atteindre l’orgasme, et que lorsqu’elle n’y parvienne pas, ça n’est pas un problème et ne remets aucunement en cause leur capacité à jouir.
    Nous devrions prendre exemple sur elles, si nous sommes convaincu que l’orgasme prostatique est semblable à l’orgasme féminin, tout au moins l’orgasme vaginal.

    c’est très intéressant ce que tu écris là et très juste

    de plus en plus juste ,
    au plus notre plaisir prostatique est fournie par elle, au plus elle mène notre séance

    #25091
    JieffeJieffe
    Participant

    Et peut-être au plus devons-nous nous ininspirer d’elle!

    #25126
    bzobzo
    Participant

    y a-t-il un moyen infaillible pour savoir si une séance est vraiment réussie?

    oui il y a.
    Est-ce compter les orgasmes, compter les super O?
    oh bien sûr si sur une séance d’une heure, vous avez eu 10 orgasmes très intenses
    plus un ou deux super O,
    vous pouvez vous dire sans trop vous tromper que vous n’avez pas perdu votre temps.

    Mais la seule et véritable méthode en toutes circonstances
    qui vous informera sur la qualité de vos galipettes prostatiques tout justes achevées,
    la voilà:

    c’est immédiatement après avoir sorti le masseur de votre fondement,
    restez bien couché et écoutez, écoutez ce que votre corps a à vous dire,
    il ne va pas vous mentir, il ne va pas mettre des gants
    il vous fera sentir immanquablement
    si vous avez passé des moments vraiment extraordinaires ou seulement couci-couça

    tandis que les tam-tam se font de plus en plus lointains
    le sentiment d’apaisement, d’assagissement dans votre chair, ne trompe pas,
    c’est le baromètre infaillible

    #25128
    bzobzo
    Participant

    je me suis procuré un masseur vert, c’est mon petit sapin de Noel à moi,
    quand il est bien enfoncé dans mon fondement, il y a mes boules pour le décorer

    blague à part, troisième soirée de suite où j’ai eu une séance délicieuse,
    je suis à peu près sûr d’avoir franchi un nouveau cap,
    malgré toute la puissance de ce que j’ai pu éprouver jusqu’ici,
    tout cela manquait terriblement de stabilité,
    pour reprendre une analogie avec une radio en ondes courtes,
    la qualité de la réception était très variable
    mais désormais je ressens dans ma chair
    tout ce qui monte comme sensations sans affaiblissement du signal,
    je ne décroche plus un seul instant, pleine puissance à plein temps

    mais je n’en parle pas plus pour l’instant,
    j’attends encore quelques séances pour plus en parler
    mais il semble bien que cela aura été mon cadeau de Noel cette année

    j’ai décidé de m’acheter cette webcam en janvier et tout le matériel nécessaire,
    un trépied pour pouvoir filmer sur mon lit et puis un câble de rallonge jusqu’à l’ordinateur,
    je pense à la Logitech C920, d’après ce que j’ai lu, elle devrait faire l’affaire.

    je suis arrivé à un point dans mon parcours où je voudrais essayer de partager mon expérience,
    faire voir, faire sentir si possible
    ce que c’est quand le féminin dans nos profondeurs
    vient totalement prendre le contrôle de notre séance,
    essayer de faire entrevoir à quel point c’est extraordinaire,
    à quel point c’est unique comme expérience

    je veux aussi faire voir
    qu’il y a une tout à fait autre façon aussi de pratiquer le massage prostatique
    que ce que l’on voit ou ce qu’on lit habituellement sur le sujet,
    une technique beaucoup plus dynamique, plus en mouvement,
    avec beaucoup de changements de positions, beaucoup de variété à tous les niveaux,
    angles de pressions sur la prostate, mouvements du masseur, caresses, etc

    se faire l’amour, c’est s’abandonner, se laisser posséder,
    et puis c’est jouir de tout le corps,
    je veux partager cela

    #25129
    bzobzo
    Participant

    hier soir, j’ai commencé plus tôt, vers 22h,
    c’est bien mieux ainsi, entamer une séance en débutant après 23h, voire après minuit
    comme je le faisais systématiquement depuis un certain temps,
    expliquait, je crois, que mes séances avaient toujours une durée de moins d’une heure,
    la fatigue minait la longévité et donc dans une certaine mesure, la qualité de ces séances

    le facteur temps, est essentiel, je me rends compte,
    on peut certes se procurer pas mal de plaisir avec des séances de moins d’une heure
    mais il ne faut pas espérer atteindre certains résultats,
    genre super O ou orgasmes très intenses à répétition
    avec des séances abrégées,
    il y a une nécessaire progression, un crescendo, une montée du niveau d’excitation
    qui nécessite du temps, qui nécessite qu’on prenne son temps

    la sensation de faire l’amour est devenu tellement forte, tellement réaliste,
    un tel abandon et une telle intensité de chaque instant,
    deux heures en roue libre, je n’en pouvais plus
    mais je vais arrêter là,
    depuis quelques jours pour la première fois je me sens incapable de restituer en mots
    ce qui se passe durant mes séances

    pourtant plus que jamais j’aurai envie
    maintenant que je sens que mes séances ont pris un tournant décisif,
    j’espère que la caméra que je vais m’acheter va pouvoir prendre le relais dans une certaine mesure,
    ce que je ne parvient plus à décrire , à rendre avec des mots,
    les images vont pouvoir le faire, je vais tenter l’expérience en tout cas

    reste toujours le problème où héberger ces films
    car je n’ai aucune envie d’aller sur des sites porno

    #25132
    bzobzo
    Participant

    bien commencé ma séance à 22h, c’est définitivement une bonne heure,
    on est assez éloigné des tensions et des soucis de la journée,
    la nuit est entamée, le moment est devenu propice pour des choses du genre,
    littérature, art ou sexe,
    c’est-à-dire les choses fondamentales (pour moi en tout cas)

    cependant après un quart d’heure, j’ai arrêté
    car j’ai senti que mes batteries n’étaient pas encore rechargées
    après la séance de deux heures de hier.

    donc pour me résumer:
    démarrer sa séance pas trop tard, pas trop fatigué donc,
    et avoir ainsi la possibilité d’avoir une séance riche et complète,
    c’est-à-dire se donner la chance de pouvoir aller au-delà des préliminaires,
    bien faire monter progressivement le niveau d’excitation
    pour pouvoir enchaîner des orgasmes bien intenses et de plus en plus longs
    et espérer culminer avec un ou plusieurs super O si vraiment dans de bonnes dispositions

    après repos d’au moins un jour pour récupérer,
    de pareilles séances vous vident et nécessitent au moins un jour de repos

    voici mes bonnes résolutions avec quelques jours d’avance, pour l’année 2018

    allez, happy masseur et joyeux fondement 2018 à tout le monde

    #25133
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour bzo,

    Un peu absent ces derniers jours, mais j’ai vu que je n’étais pas le seul

    J’adore ce que tu dis dans ton message, ça m’a l’air tellement vrai.

    je me suis procuré un masseur vert, c’est mon petit sapin de Noel à moi,
    quand il est bien enfoncé dans mon fondement, il y a mes boules pour le décorer

    Ah ben joyeux Noël alors!!! 🙂

    je suis à peu près sûr d’avoir franchi un nouveau cap,

    C’est encourageant de lire ça de toi, ça laisse entrevoir des perspectives immenses.

    ais je n’en parle pas plus pour l’instant,
    j’attends encore quelques séances pour plus en parler

    Ça m’a l’air intéressant ce que tu racontes là. J’espère que nous en saurons plus.

    on peut certes se procurer pas mal de plaisir avec des séances de moins d’une heure
    mais il ne faut pas espérer atteindre certains résultats,

    Ça aussi c’est très intéressant, et assez nouveau. J’écume ce forum depuis assez longtemps maintenant, mais je n’ai pas souvenir d’avoir déjà lu ça. Plus la séance est longue, plus l’intensité des orgasmes semble importante, et qu’il ne faut pas espérer obtenir des orgasmes à tout fracasser avec de petites séances.

    Moi aussi, il faudrait que je commence mes séances plus tôt. À 23h00, lorsque la fatigue m’attrape, je ne suis pas certain d’être dans les meilleures dispositions.

    a sensation de faire l’amour est devenu tellement forte, tellement réaliste,
    un tel abandon et une telle intensité de chaque instant,

    Ça fait salement envie….

    les images vont pouvoir le faire, je vais tenter l’expérience en tout cas

    Je me répète, mais ça peut être très intéressant. J’ai hâte de voir ça tout de même. J’espère aussi effectivement que ça va bien transparaître dans la vidéo.
    En revanche, je ne peux pas d’aider pour le site d’hébergement, je n’en ai aucune idée. Tu peux peut-être demander à Adam, il aura peut-être une solution?

    #25142
    bzobzo
    Participant

    Ça m’a l’air intéressant ce que tu racontes là. J’espère que nous en saurons plus.

    ben en fait, je l’ai déjà évoqué, ce qui est nouveau,
    c’est la stabilité de mes séances désormais
    et la conséquence directe de celle-ci,
    c’est aussi un accroissement spectaculaire de l’intensité
    et la sensation incroyablement réaliste de faire l’amour

    comment j’y suis arrivé?
    il y a quelques jours, j’ai eu une séance complètement ratée, j’en parle plus haut,
    j’avais bien identifié une impatience,
    une tendance à vouloir abréger autant que possible les préliminaires
    pour arriver à ce stade où les orgasmes deviennent de plus en plus intenses
    et où les super O deviennent aussi possibles.
    J’ai pris conscience que cette impatience était en moi depuis toujours en fait
    et qu’elle se traduisait sur le plan physique
    par une accélération des changements de postures, des mouvements,
    des pressions fort appuyés sur la prostate trop fréquentes, etc

    Plutôt que d’essayer de supprimer cette impatience,
    je me suis appliqué à contrer ses effets physiques et donc j’ai ralenti mes mouvements,
    ralenti les changements de postures, j’ai tout ralenti en fait,
    même fait tout au ralenti par moments
    et cela a payé merveilleusement

    La sensation de faire l’amour est devenu tellement forte, tellement réaliste,
    un tel abandon et une telle intensité de chaque instant,

    Ça fait salement envie….

    cette sensation extraordinaire de faire l’amour, le plaisir prostatique dans ce contexte,
    cela s’est particulièrement développé ces derniers jours
    grâce à la stabilité accrue de mes sensations, je veux dire par là,
    que les sensations sont vraiment perçues dans la chair constamment,
    il n’y a pas « d’affaiblissement du signal » pour reprendre l’analogie
    de la réception d’un signal radio d’ondes courtes,

    Ça aussi c’est très intéressant, et assez nouveau. J’écume ce forum depuis assez longtemps maintenant, mais je n’ai pas souvenir d’avoir déjà lu ça. Plus la séance est longue, plus l’intensité des orgasmes semble importante, et qu’il ne faut pas espérer obtenir des orgasmes à tout fracasser avec de petites séances.

    Moi aussi, il faudrait que je commence mes séances plus tôt. À 23h00, lorsque la fatigue m’attrape, je ne suis pas certain d’être dans les meilleures dispositions.

    assez nouveau? non. Les gens ont en général des séances assez longues, souvent plus d’une heure
    et je me rends compte que si on veut arriver à l’état d’excitation requis
    pour que les choses les plus intéressantes deviennent possibles,
    c’est-à=dire les super O et (ou) les orgasmes très intenses à répétition et (ou) de plusieurs minutes,
    il faut des durées largement au-dessus d’une heure
    sauf exception bien sûr, il peut arriver des cas d’espèce

    23h, minuit c’est trop tard, je suis arrivé à cette conclusion et je commence désormais vers 22h et reprend plutôt après des activités autres, genre films, lecture, etc.
    Avant en fait, la séance était ma dernière activité avant d’aller dormir, ce n’est définitivement pas la bonne stratégie.

    En revanche, je ne peux pas d’aider pour le site d’hébergement, je n’en ai aucune idée. Tu peux peut-être demander à Adam, il aura peut-être une solution?

    on verra ça, quand j’aurai quelque chose à proposer et qui me semble de qualité,
    alors éventuellement je demanderai aux administrateurs
    si l’hébergement de la vidéo est envisageable,
    j’en suis encore loin, je ne me suis même pas encore acheté la caméra

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 341)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.