Toutes mes réponses sur les forums

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Autosexuel(s) ? #32889
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Aneveil,
    Moi et ma compagne n’avons pas le même appétit sexuel. Concrètement, si ça tenait à moi, on ferait l’amour presque tous les jours (je dis ça mais quand ça arrive qu’on le fasse tous les jours je finis par fatiguer avoir besoin d’une pause d’un jour ou deux). Et je le vivais mal à un moment donné parce que la frustration… c’est frustrant. Sachant que moi je ne suis pas encore dans le plaisir prostatique.
    Alors nous avons mis en place une « stratégie » de couple, parce que cette différence de rythme a finit par peser sur notre relation. La stratégie c’est que quand j’ai envie et que je sens que je vais avoir du mal à passer à autre chose, je lui demande si je peux « venir sur elle ». Nous allons dans le lit (si on y est pas déjà), je baisse sa culotte et elle s’allonge sur le ventre. Avec ou sans lubrifiant je me masturbe entre ses fesses (vous m’avez compris, sans les mains), je me laisse aller à haleter, à lui faire des bisous sur le dos, dans le cou etc. Elle aime bien, c’est comme un massage. Moi ça me fait partager de la sensualité, c’est à dire ce besoin d’altérité dont tu parles. Parfois, parfois cela se transforme en relation sexuelle, parce que ça peut l’exciter et que mon sexe peut aussi bien rester à la surface (près à éjaculer sur son dos) comme aller titiller sa vulve. Pour peu qu’il y ai du lubrifiant, la pénétration peut être très progressive (je rentre quelques millimètres, puis un peu plus…). Parfois je vais plutôt masser son anus avec mon gland – sans la pénétrer malheureusement ça elle ne veut pas. Mais même quand ça reste du sexe solo, c’est à dire si ni une pénétration, ni même une stimulation (caresses, sextoy) la menant l’orgasme ne l’intéresse à ce moment là, c’est quand même un partage et c’est quand même sexuel au niveau du vécu puisque je finis par éjaculer sur elle (sur le dos, entre les fesses, ou sur les seins si je lui dis de se retourner au dernier moment). Mais voilà, ça c’est possible si elle comprend, on du moins accepte le décalage du désir et si elle veut que tout le monde se sente bien. On a mis du temps à mettre ça en place mais je dirais qu’à un moment ça nous a beaucoup aider à aller mieux ensemble. Déjà parce que je sais que si vraiment j’ai envie, j’aurai cette possibilité. Et puis après je me sens mieux, elle est contente, elle a pris soin de moi sans trop faire d’effort (les effort c’est pas son truc).
    C’est un exemple d’adaptation qui marche bien pour nous avec nos particularité (ma copine n’a pas beaucoup d’énergie), mais il faut que vous inventiez les votres. Le principal est d’en discuter (de toute façon la clé de la réussite dans un couple selon moi c’est la communication). Peut-être qu’elle pourrait te masturber de temps en temps, faire des choses simples qui te stimulent et comblent ton besoin d’altérité, si elle est dans l’envie de prendre soin de toi. Et pour qu’elle soit dans cette envie il faut prendre soin d’elle en retour, même si ça n’a rien à voir avec le sexe, lui faire de bons plats, lui masser la tête, etc. Le décalage de désir sexuel trouve selon moi sa solution dans une dynamique de couple qui doit se porter vers le « prendre soin ». Il est évident qu’un homme a besoin de tendresse sexuelle, de bienveillance sexuelle. Le désir féminin y répond mais en son absence, il y a des formes alternatives de « prendre soin sexuellement ». A vous de voir ce qu’elle accepte de faire quand elle n’est pas dans le désir sexuel pure et dur : c’est sans doute moins agréable de faire une fellation quand on a pas envie de sexe, mais prêter ses fesses ou ses seins s’ils sont de tailles suffisante pour ça (de mon côté c’est pas jouable, sinon on le ferait) ou masturber manuellement, ça peut être la solution. Une règle d’or : c’est donnant-donnant !

    en réponse à : Oralité et solo ? #32888
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Si Vixen pouvait faire ce genre de sextoys avec la qualité des Vixskin ce serait top. J’ai un Mustang: à lécher/sucer, c’est très, très agréable. Des seins, des cuisses, des fesses féminines, un vulve avec leur matière et la structure (un coeur un peu plus dense que la surface), ce serait vraiment très très chouette. En plus ça se lave mieux que les matières habituellement utilisés, ça prend moins la poussière, enfin je pense.
    Mais bon, on en est pas là. Sinon il existe des kit de moulage – il faut avoir un « modèle » – mais en général ça se limite à mouler la vulve…

    en réponse à : Etat des lieux #32571
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre, et surtout merci pour ces précieux conseils.
    Je ne vais pas oublier mes résolutions, cependant dans l’immédiat je ne pense pas que mon emploi du temps me permette de réaliser une session par semaine. C’est pour ça que je voulais faire un « état des lieux » : savoir où j’en suis, pas tant au niveaux des « résultats » mais au niveau de l’état d’esprit pour mieux reprendre quand ce sera le bon moment. Je pense pouvoir passer à une ou plusieurs sessions par semaine à partir de juin, mais je vais faire mon possible d’ici là, mais ce sera sans doute moins régulier.

    en réponse à : Etat des lieux #32507
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Merci pour ta réponse,
    Je suis content de ma cagette 🙂 et puis il n’y en a pas que pour mon assise dans la cagette. Des anneaux, un W500…
    Mais oui, clairement j’ai compris récemment en re-parcourant ce forum que c’était bien plus dépendant de moi que du sextoy. Ceci étant, je pense qu’il faut un Aneros et pas l’un des autres trucs que j’ai, au moins pour l’apprentissage. Je vais donc revenir sur mon hélix classique et si d’ici 10 à 15 essais je sens que vraiment, ce n’est pas confortable pour moi, j’essaierai un autre Aneros. Heureusement ce n’est pas le prix d’un Lelo.
    Tu es sûr que mon éjaculation n’était pas dû au frottements contre mon sexe ? Parce que si c’est la prostate, pourquoi c’était plus plaisant que ça ? Enfin c’était plaisant quand même, je m’attendais juste à quelque chose de plus fort.
    Pour la pénétration, c’est pas tant le plaisir physique que l’envie parfois irrépressible, même en sachant que ça ne me fait pas tant de chose que ça.
    J’en profite pour te demander comment tu utilises ton Pfun ? Est-ce qu’il tient pendant les rapports ? S’il tourne, c’est que tu le tiens quand tu l’utilises ?
    Je ne lubrifie pas mon périnée. Mais si l’Helix se met de travers ça « marche » quand même ?

    Erratum j’ai parlé de la Pure Wand dans mon premier message, je me suis trompé je voulais parler de la Fun Wand.

    en réponse à : Présentation des membres #32484
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Bonjour à tous,
    Je vais essayer de me présenter sans (trop) partir dans tous les sens. Cela fait longtemps que je connais ce site et je suis content de venir enfin sur le forum (après avoir galéré lors de l’inscription).
    – Je suis un garçon d’environ 30 ans et je suis marié (avec une femme).
    – Je n’ai pas d’enfant et je suis vasectomisé (c’est rare d’être opéré avant 30 ans car il y a peu de « candidats » et surtout très peu de « reçus », les médecins étant très frileux sur la question, mais j’ai réussi !), pour ceux que ça intéresse je peux, dans un autre post, apporter mon témoignage (positif !), même si c’est pas du tout pour ça que je viens là et que je ne suis pas un prosélyte.
    – Je viens comme beaucoup me semble-t-il pour la prostate : je galère, ce qui sera l’objet d’un post dédié.
    – Je m’intéresse pas mal aux sextoys (étant d’un tempérament collectionneur), mais avec mes moyens limités. Je pense que mon plus beau sextoy c’est un Mustang (dildo Vixskin de Vixen), d’autant qu’il est fluo mutli color. Si quelqu’un me le demande je peux détailler un peu plus (dans un post approprié) ce que j’ai (notamment en terme de joujou prostatiques puisque c’est un peu le thème du site) et faire des petits retours d’expérience. De mon côté je suis aussi demandeur de conseils en la matière.
    – Niveau sexualité et expérience c’est pas fou fou de mon côté. On avait quand même essayer le pegging, ça n’avait pas été hyper positif, là encore je peux en parler dans un post dédié. Pour dire un mot de ma sexualité, je suis à la fois un peu frustré et en même temps très heureux ! (Si ça intéresse des gens… blablabla dans un autre post)
    – Sinon j’envisage un jour de devenir « sexologue »* (me dirigeant déjà vers la thérapie généraliste).
    – J’ai déjà une expérience en tant que membre actif d’un forum de sexualité, ce forum étant maintenant en état de mort cérébrale.
    – J’envisage un jour d’avoir une expérience sexuelle avec un homme, mais a priori je ne le ferai pas sans l’accord de ma femme. C’est un projet qui ne se fera pas tout de suite pour plusieurs raisons, mais vraiment je crois que je le regretterai si je ne le fais pas un jour.
    – J’aime certaines formes d’érotisme (vaste sujet)
    – Voilà… J’espère n’avoir pas été trop long ni avoir écrit de choses inadaptées.

    *J’ai mis des guillemets car je fais la différence entre un médecin sexologue et un « sexologue » autre. Dans tous les cas, en France il n’y a pas de vrai sexologue d’un certain point de vue. Bref, toute une question !

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)