Toutes mes réponses sur les forums

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Orgasme prostatique en cabinet de massage #33987
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Bonjour,
    Bonjour Andraneros et matou8313,
    Effectivement Andraneros, même si je n’ai pas écrit depuis longtemps sur les forums, je suis un fidèle lecteur et visiteur de ce site que j’adore !
    Merci pour ta réponse Andraneros. J’ai récemment eu quelques heures disponibles, seul chez moi. J’ai donc démarré une séance avec un Loki de chez lelo que j’avais acheté il y a un an sans l’avoir jamais utilisé. Je n’ai pas eu à me détendre bien longtemps avant de ressentir les premières vagues de plaisir, toujours aussi incroyables pour moi. Je ne réussi toujours pas à localiser le « point de plaisir ». C’est juste « merveilleusement bon ». J’ai stoppé après une trentaine de minutes sans atteindre d’orgasmes.
    Encore une très belle expérience. Pour ceux qui sont toujours à la recherche de ce nouveau plaisir, je dirai qu’il faut de la patience et que l’on découvre les premiers chatouillis au moment ou on s’y attend le moins. Ce que j’avais vécu déjà avant d’aller voir cette masseuse.
    Bonne soirée à Toutes et a Tous et merci encore pour ce site, et ces forums.

    en réponse à : Le Duke #17643
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Bonjour,
    Cela fait beaucoup de jours que je ne suis pas venu sur les forums NXPL. Noël approche et j’ai décidé de compléter ma gamme de masseurs prostatiques, d’autant plus que de nouveaux modèles sont sur le marché. J’étais près à acheter le Lelo Loki, apparemment meilleur que le Hugo ou le Bruno, mais en lisant des forums de tests américains, je vois que beaucoup d’hommes parlent du Amourose Rosa. Il serait LE masseur de luxe pour les hommes. Avez-vous entendu parler de ce masseur ou l’avez-vous testé ?
    Merci pour vos réponses et bonnes fêtes de fin d’années !

    en réponse à : Expérience et questions… #14122
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Je viens de relire le traité. La partie primordiale qui me concerne aujourd’hui est la gestion des fameuses contractions volontaires ouvrant la porte vers les contractions involontaires. Ceci m’amène à une réflexion intéressante: Comment ai-je pu me sentir envahi plusieurs fois par des contractions involontaires assez violentes sans pour autant être passé par la phase des contractions involontaires infimes et sans avoir ressenti quoi que ce soit d’agréable au niveau de ma prostate ? Car, pour l’instant, je suis incapable de sentir la moindre onde de plaisir définissable venant de la prostate.
    A bientôt.

    en réponse à : Hygiène #14071
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Andraneros, une fois de plus je fais appel à votre aide et vos conseils …
    J’ai utilisé, pour ma dernière session Helix, la poire de lavement testée sur ce site. Je la trouve imposante et son extrémité relativement grosse. Le bout d’insertion est plus gros qu’un Helix… Pourriez-vous me conseiller sur des poires de lavement discrètes et petites s’il vous plait ?
    Merci

    en réponse à : Expérience et questions… #14056
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Merci Andraneros. Vos réponses et votre expérience nous apportent aussi beaucoup pour avancer, grâce à ce fabuleux site – Eh oui, je ne le dirai jamais assez 🙂
    Pour l’instant, je suis incapable de donner le moindre détail sur ces nouvelles sensations. Ce n’est pas le « plaisir » tel que je le connaissais, mais ce n’est pas désagréable du tout. De plus, j’ai compris quelque chose ce matin en repensant à mon après midi d’hier: Les femmes disent quelques fois « Je n’ai pas jouis mais cela ne me dérange pas car les moments de plaisir étaient intenses ». Nous, les hommes, avons quelques difficultés à comprendre cela car, pour nous, l’excitation et le plaisir ne peuvent se terminer que pas l’orgasme final. Mais les règles changent aujourd’hui. Je dois sentir le plaisir, profiter de ce plaisir sans en attendre un orgasme. Ce n’est pas une chose que mon cerveau a appris. J’ai l’impression d’avoir 15 ans et de découvrir le plaisir du sexe.
    Mes séances ne sont et ne seront probablement pas régulières. J’ai aussi compris hier qu’il faut du calme, du temps, de la sérénité pour commencer un session. Il ne faut pas planifier: « Tiens, je suis 1 heure seul, allons-y … ». Non, cela ne marche pas comme cela, du moins pour les premières expériences de découverte.
    De plus, j’ose le dire, je n’ai pas été très silencieux et discret… Ces sensations si bizarres m’ont arrachés de sacrés gémissements et cris. Donc « Je vais faire 1 heure de sophrologie et je reviens » avec la famille à la maison … non ! 🙂
    J’utilise depuis le début le Helix sur les conseils de ce site. Hier après midi, j’ai tenté, pour un final en apothéose, le Billy de Lelo, qui m’a amené à d’autres sensations.
    Dès le début, ma femme était au courant de mes nouvelles expériences. Elle a d’ailleurs été témoin et participante dans une de mes sessions avec un Aneros vice.
    Je dois dire sincèrement que je doutais de la possibilité que chaque homme puisse avoir un autre plaisir que le plaisir masturbatoire. Mais depuis hier après midi, je suis persuadé l’on peut tous réussir. Je suis de nature très nerveux et très impatient mais je prouve, par mes écrits, que j’avance positivement. Donc, pour tous ceux qui doutent, ou qui sont impatients comme moi, sachez que tôt ou tard quelque chose va se passer.
    Je n’ai pas spécialement suivi le traité à la lettre et je pense aussi que la détente, l’excitation et les contractions doivent être pratiqués en fonction des sensations… Au premier « déclenchement », le mode d’emploi s’est envolé, la machine s’est emballé… Puis le but était de reproduire ce phénomène… Un règle importante: il vaut mieux ne rien faire et attendre le moment propice où l’on est seul, le moment où le temps ne sera pas compté pour démarrer une session. J’étais extrêmement déçu à chaque fois lorsque ma session de 45 minutes ne donnait rien – oui, mais je regardais l’heure toute les 10 minutes pour pouvoir stopper à temps et tout ranger sans être déranger.
    A bientôt

    en réponse à : Expérience et questions… #14052
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Ces quelques jours de congés vont me permettre de continuer mon aventure vers la découverte de nouveaux plaisirs.
    J’ai décidé de consacrer une bonne partie de la journée à l’Aneros et ses pouvoirs. Pour augmenter mes chances de découverte, et avancer dans le domaine de l’hygiène anale, j’ai démarré ma matinée par un suppositoire de Glycérine, très efficace, puis un lavage à la poire en fin de matinée.

    Petite préparation calme en début d’après-midi et détente de 20 minutes, Aneros inséré, sous l’écoute d’une séance de sophrologie et de visualisation. Pendant cette première partie, j’étais souvent attentionné à la moindre étincelle. Le plus dur était de rediriger mon esprit et mon corps vers la sophrologie, laissant ainsi « de côté » l’Aneros.
    Pour la deuxième partie, j’ai regardé quelques séquences vidéos d’hommes jouissants sous les contractions engendrées par leur Aneros. Je contractais doucement mon rectum comme je pouvais, le mouvement de l’Aneros entrainant souvent une contraction plus forte, non maitrisée. La suite, est beaucoup moins simple à écrire. Quelque chose se manifestait autour de l’Aneros. Je ne sais pas si c’était ma prostate ou mon anus ou mon périné. Je n’ai pas tenté de comprendre, ou de savoir exactement d’où cela provenait. Juste une bulle de bien-être, localisée au bas du ventre, qui a déclenché à plusieurs reprises des contractions involontaires violentes de tout mon corps. Je me repositionnais sur le côté en chien de fusil et quelques secondes plus tard, les contractions revenaient subitement, secouant mon corps dans tout les sens, ma tête enfouie sous l’oreiller et mes mains serrant les draps… Ces contractions duraient 5 ou 10 ou 15 secondes… je ne sais plus. Je me rappelle avoir gémi, ri, crié, juré… Il m’a semblé, à deux ou trois reprise, ressentir quelque chose qui montait en moi mais je ne pourrais absolument pas en décrire les effets.
    J’ai arrêté après 45 minutes, bien épuisé, surpris et un peu frustré, car quoi qu’on se dise, au fond de soi, c est bien l’orgasme que l’on attend … 😉
    Sans trop comprendre ce qui s’est passé en moi, je suis heureux de cette après-midi hors du commun.

    en réponse à : Expérience et questions… #13725
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Je reviens vers vous pour ma toute nouvelle session Aneros.
    Étant seul la nuit dernière, j’en ai profité pour entamer une nouvelle expérience. Hier soir, je me suis donc couché avec mon Aneros en moi. Cette fois-ci, j’ai changé de lubrifiant. Le sommeil n’a pas été aussi profond que d’habitude. Je me suis réveillé dans la nuit car Je ne suis pas habitué à sentir un objet en moi. Lors de ce réveil nocturne, étant calme et sans aucunes attentes de la part de mon Aneros, j’ai commencé lentement les contractions. Je me suis appliqué à sentir toute nouvelle infime sensation dans mon ventre ou aux alentours. Je ne voyais pas l’heure mais je pense avoir pratiqué cela pendant au moins 30 minutes. Toujours avec plus ou moins de concentration sur le moindre petit frisson. J’ai constaté deux nouveaux points intéressants:
    -j’ai senti le mouvement de l’Aneros à chaque contraction. Je le sentais glisser en moi. Je le sentais entrer et sortir.
    -La difficulté à ressentir toute nouvelle vibration en moi vient de cet appui de la barre de l’Anéros sur mon périnée que je sentais pendant chaque longue contraction. Un peu comme tenter d’entendre le chant discret d’un oiseau au milieu d’une forêt où un homme équipé d’une tronçonneuse taille des arbres.
    Bien sur, ma question aujourd’hui en découle; comment localisez-vous le plaisir infime de votre intérieur, le plaisir de la prostate malgré le touché constant de la butée périnéale ?
    J’ai retiré l’Anéros avant de me rendormir.
    Quoi qu’il en soit, je ne suis pas déçu par cette nouvelle expérience nocturne. Je suis surtout un peu frustré à chaque fois en lisant certains récits d’hommes qui découvrent les contractions involontaires dès les premières séances… je ne connais toujours pas cette phase là. 🙁
    Le levé du matin était difficile … sourire

    en réponse à : Expérience et questions… #13468
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    « avec le désir de la caresse de mon masseur prostatique »; très bon conseil Andraneros. Ce sont ces petits conseils, ces chemins différents qui vont m’aider.
    Une question m’a traversé l’esprit ce matin lors de mes exercices de Kegel en voiture: Suite aux tests du NobEssence Romp et du NJoy Pure Plug (merci NXPL pour vos tests), je les ai acheté. Est-ce une bonne idée de les avoir en moi de temps en temps, pour aller au boulot par exemple, faisant mes contractions quotidiennes, afin que mon « apprentissage neuromusculaire » soit plus rapide ?

    en réponse à : Expérience et questions… #13431
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Andraneros, je vous remercie pour votre analyse et pour votre aide.
    je pense effectivement que vous avez bien cadré mon fonctionnement.
    Oui, j’ai du mal à accepter que mon corps puisse prendre le contrôle. J’ai du mal à comprendre comment le Helix peut, par mécanisme statique ou presque, engendrer un plaisir naissant. Je suis très pratique et je comprends beaucoup plus facilement qu’en voiture, comme avec un Vice, les vibrations entrainent de délicieuses sensations.
    Je vais tenter de rapprocher mes sessions et surtout de transformer ses expériences « nouveau plaisir » en sophrologie sans rien attendre de plus qu’une détente maximale, tout en guettant la moindre nouvelle sensation. La lecture des divers sujets des forums m’ont apporté le mode d’emploi pour la réussite; Manque juste que la mèche s’allume, manque juste la toute première infime sensation pour que j’avance et la partie sera gagnée.
    Je suis persuadé aussi que le manque d’excitation est un facteur négatif. Mais il est assez laborieux de concilier détente et excitation.
    Je ne manquerai pas de vous écrire la suite de mes aventures.
    Merci

    en réponse à : Expérience et questions… #13425
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Je reviens après de nombreuses semaines d’absence. Je n’avais pas de longs moments à moi, seul, pour continuer mon expérience. Mais hier soir, j’ai enfin pu me consacrer à une nouvelle session Helix. Cet été, j’ai découvert la charmante voix qui se dégage du CD HypnAerosession que j’ai utilisé hier soir. Mes 30 premières minutes (ou plus ou moins, je ne sais plus) m’ont littéralement basculé dans un état de détente agréable. Les 30 minutes suivantes (ou plus ou moins, je ne sais plus) ne m’ont rien apporté de plus. J’étais très déçu. J’ai vraiment passé de longues secondes à sentir mon corps – je fais régulièrement de la sophrologie -, à sentir la moindre étincelle, la moindre vibration au sein de mon ventre, des alentours de mon Aneros, mais rien de rien. J’ai quand même compris une chose qui je pense freine ma découverte: je n’arrive pratiquement pas à contracter doucement mon sphincter. Aussitôt mon corps a le réflexe de serrer fort. Je sais qu’avec le Vice, les vibrations ont déclenché une fois un phénomène plutôt brutal de fortes contractions que je ne maitrisais pas et cela quelques minutes après son insertion. L’insertion d’un plug assez long non vibrant m’a paru plaisant le printemps dernier lors d’un essai. En voiture, lors de mes exercices de contractions du périnée / sphincter, j’aime sentir cette « petit chose bizarre » dans mon ventre qui se diffuse très rapidement dans mon corps, comme un plaisir douloureux. Alors je ne comprends pas pourquoi je ne ressens rien avec un Hélix. Est-il possible que l’Helix ne me convienne pas morphologiquement ?
    A suivre …
    Merci pour vos réponses, merci pour ces forums si riches en informations et en expériences.

    en réponse à : Vibrations les pour et les contre ? #11307
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Merci une fois de plus pour vos réponses. Andraneros, vous écrivez « Vous pouvez appliquer, lors de vos expériences avec le Vice, la méthode d’approfondissement de votre relaxation chaque fois que vous commencez à ressentir une tension. Cela permet de repousser la limite où la tension musculaire finit par tuer la vague de plaisir ou bloquer son développement ». Ceci est une information extrêmement importante à mes yeux. Je me posais la question « Pourquoi ces vagues ne s’amplifient elles pas ? ». Merci Andraneros. Hyménée, vous décrivez une session comme une aventure magique avec son corps, une rencontre avec certaines sensations générées contrôlables ou incontrôlables. J’avoue avoir des difficultés à expliquer ce qu’il m’arrive lors de mes sessions avec vagues de « quelque chose de nouveau ». Je découvre cela comme une quête qui va bien plus loin que la simple aventure. Pour moi, c’est un voyage à la découverte de mon corps que je ne connaissais pas. Je m’aperçois peu à peu, grâce aux sessions Aneros et à la lecture des forums NXPL que notre corps recèle bien des secrets; des secrets merveilleux mais si bien cachés !

    en réponse à : Vibrations les pour et les contre ? #11299
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Merci pour vos réponses.
    Mon problème majeur, encore aujourd’hui, est de reconnaître les sensations que peuvent générer un Helix. Les seules vraies sensations découvertes proviennent de ma session avec un Naughty boy et, hier, avec un Aneros Vice. Ce sont de nouvelles sensations que je ne n’arrive pas à qualifier ou à quantifier. Elles me font convulser plus ou moins fort, me font contracter tout mon corps, me font gémir, mais sans pouvoir qualifier cela de plaisir. Mais c’est très agréable. Je pense que le premier travail est de découvrir un nouveau plaisir que l’on ne connait pas du tout, que notre cerveau n’identifie pas. A savoir si ce que je ressens correspond à ce que vous appelez mes mini O ? Si je suis sur la voie, je vais mettre de coté mon Vice pour reprendre mon Helix et découvrir ses mêmes sensations pendant ma session. Sensations que je connais maintenant, me montrant que je suis sur le bon chemin.

    en réponse à : Vibrations les pour et les contre ? #11295
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    J’ai profité d’une promotion pour acquérir l’Aneros Vice.
    Hier soir, je me suis confortablement installé sur mon lit. L’Aneros Vice, bien lubrifié, s’insère très facilement. Comme à chaque session, il faut être très détendu. J’ai sélectionné la première vitesse de vibration, la vitesse constante la plus douce. Les vibrations étaient très agréables. J’ai pris conscience des « chatouillis » que provoquait l’Aneros au fond de moi. Et puis, tout à coup, une vague a traversé mon corps. j’ai tremblé des jambes et crispé mes bras pendant 2 ou 3 secondes. Impossible de vous expliquer la nature de cette vague. C’était bon, mais sans aucune ressemblance avec le plaisir de la masturbation. C’était plus quelque chose d’incontrôlable. ET puis, de nouveau une vague puis une autre et encore une autre qui me secouaient les jambes, le corps, les bras, me faisait me redresser assis sur mon lit ou me tourner sur le coté tous muscles tendus. Et puis plus rien, juste cette sensation de « chatouillis » tout au fond de moi. Alors j’ai pensé à respirer et à me relaxer car ces quelques contractions m’avaient déjà fatigués. D’un coup, les vagues ont repris, toujours courtes mais assez violentes. Ma session a duré 15 minutes et j’ai terminé, épuisé, par une masturbation qui m’a envoyé au 7ème ciel. Je pense avoir découvert les premiers mini O. Cette expérience confirme que mon apprentissage passera par l’Aneros Vice avant de découvrir les sensations plus affutées que génère l’Aneros Helix. Qu’en pensez vous ?

    en réponse à : Vibrations les pour et les contre ? #11058
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Bonjour, je pense être dans le bon forum pour vous parler de ma dernière expérience. En ce vendredi soir, mon temps était trop court pour me lancer dans ma 4ème session avec l’Aneros. J’ai donc sorti le Naughty Boy que je n’avais utilisé qu’une seule fois. Son problème majeur est le maintien en position qui nécessite de faire la séance assis. J’ai donc démarré une session, assis confortablement dans mon fauteuil, détendu, sans toucher à mon sexe. Je tentais de ressentir les sensations internes du Naughty boy réglé sur la vibration constante la plus faible. Au bout de 10 minutes environ, en remuant légèrement mon corps sur le fauteuil, j’ai senti de petites vibrations internes. j’avais du mal à savoir réellement si ces sensations venaient de l’intérieur de mon ventre, de mon anus ou de mon périné. Puis cela s’est transformé en plaisir ascendant, le même plaisir ressenti lors d’une masturbation. Mais j’ai perdu le contrôle et le plaisir s’est effacé. Cela s’est produit 4 à 5 fois, puis, ne tenant plus, j’ai terminé par une masturbation légère me provoquant un orgasme impressionnant. Je pense avoir ressenti mes premiers « chatouillis » sur la prostate.

    en réponse à : La Place de la sodomie au sein du couple #11054
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Merci L.A. Grey pour vos conseils. Bonne journée.

    en réponse à : Expérience et questions… #11047
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Troisième session avec l’Aneros:
    je commence à trouver mes marques pour la préparation; aménagement du lit, serviette, lubrifiant, Aneros et lecteur MP3 avec séance de sophrologie. Je n’oublies pas de réduire la luminosité de la chambre et surtout me détendre malgré cette impression de me préparer pour, peut-être, un voyage fantastique. La session a duré 55 minutes. 55 minutes de détente liée à la séance de sophrologie. Au bout de 30 minutes, j’ai tenté les mini contractions de 15 à 30 secondes, toujours à l’écoute de la moindre petite sensation de bien-être. Sincèrement, la séance était très agréable mais sans aucune sensation autre. Mais une chose me surprend au sein de ces nouvelles expériences; Comme je l’ai déjà écrit, depuis que je procède à des entrainements quotidiens de contractions du muscle PC, en voiture ou au réveil le matin, sans Aneros bien sur, je m’aperçois, peu à peu, qu’en dosant les contractions, je ressens quelque chose d’agréable. Au début, c’était une vague furtive qui parcourt le corps, je ne sais pas expliquer la sensation. Maintenant, c’est comme une « chose » au bas du ventre qui se forme en 5 ou 10 secondes, puis il me semble que la chaleur s’ajoute à ça et une mini-explosion dans le corps me fait gémir. Je recommence et hop, même sensation. Alors, pourquoi puis-je ressentir cela et ne pas ressentir les mêmes vagues avec un Aneros inséré ? Est-ce un plaisir venant de la stimulation extérieure de la prostate ? Merci, je suis si curieux 😉

    en réponse à : La Place de la sodomie au sein du couple #10993
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Merci L.A. Grey pour vos conseils. Visiblement, ce type de harnais n’est pas facile à trouver. Existe t-il d’autres marques fabriquant le même type de harnais ? Il existe chez Fun Factory la taille inférieure au Magnum. Ne serait-ce pas mieux pour un débutant ? La taille du Magnum me fait un peu peur …
    Merci.

    en réponse à : La Place de la sodomie au sein du couple #10972
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Bonjour, je pense que la vraie complicité et le vrai partage de soi au sein du couple, sont dans la fantaisie de la sodomie homme femme mais aussi femme homme. Avez-vous des conseils, s’il vous plait, quant au choix d’un premier gode ceinture pour madame pour débutant ? Merci

    en réponse à : Relaxation. Méthodes, conseils et supports ? #10952
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Andraneros, merci pour vos conseils. merci à vous tous. Je suis prêt et confiant pour ma prochaine session.
    Bonne soirée et un fois de plus, félicitions pour ce fabuleux site où règne calme, bonheur, plaisir et respect.

    en réponse à : Relaxation. Méthodes, conseils et supports ? #10933
    Avatar
    Theghosssst
    Participant

    Je comprends bien le principe nécessaire d’associer la détente et l’excitation et surtout de profiter d’une session tout simplement. Mes deux sessions étaient agréables pour leur temps de détente et de relaxation. Je ne suis pas pressé. L’aventure ne fait que commencer. Mais auriez-vous des techniques pour associer la relaxation à l’excitation ? Je ne vois pas trop comment faire. Merci.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 28)