Toutes mes réponses sur les forums

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 81)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : L'énergie sexuelle masculine #34144
    fideliofidelio
    Participant

    Merci mille fois @andraneros et @epicture d’avoir si bien répondu à mes questions courtes et faussement naïves 😉 Elles me permettent de raccrocher un peu à vos discussions de haute volée.

    une brève aparté: Je ne passe plus que très rarement sur ce forum car il ne contient plus ce qui m’intéresse: des rapports concrets sur vos expériences au sujet de la sexualité (masculine en ce qui me concerne). Je trouve que ce forum a trop lâché ce qui a fait le succès du traité d’Aneros, à savoir un compte-rendu d’expériences corporelles qui mène à un cheminement éventuellement mental. Et c’est aussi parce qu’il ne sous-entend aucune forme d’idéologie qu’il m’a séduit.

    Je suis très intéressé par l’idée d’élever ma pratique sexuelle à un niveau plus complet et spirituel, et je suis très preneur de votre expérience CONCRÈTE concernant l’énergie sexuelle masculine. Si vous utilisez l’enseignement de Mantak Chia, Comment faites-vous ? quelle positions adoptez-vous ? Dans quel état d’esprit êtes-vous ? Comment faites-vous pour ressentir et faire circuler cette énergie sexuelle ? Physiquement ça se traduit comment pour vous ?

    Par exemple:

    • d’effectuer un travail neuro-musculaire dont la répétition améliore le contrôle de son éjaculation ;
    • d’améliorer la perception des muscles pelviens et abdominaux et la perception de toutes les sensations qui concourent à la montée du plaisir ce qui conduit à amplifier la sensation de jouissance.

    ça a l’air génial ! Mais on fait comment ?!!

    Je pense ne pas être le seul à souhaiter plus de concret. Nous avons tous des fonds culturels différents, c’est pour cette raison qu’il m’apparaîtrait salutaire de se raccrocher à l’expérience concrète. Cela aurait aussi selon moi, la faculté d’inclure aux discussions ceux qui arrivent sur le forum.

    en réponse à : L'énergie sexuelle masculine #34097
    fideliofidelio
    Participant

    @Epicture ta dernière intervention me pose des questions:

    – Quelle différence fais-tu entre la technique de Mantak Chia et ce que les anglophones appellent le « edging », qui consiste simplement à se masturber et à se tenir le plus longtemps possible sur une crête de plaisir en tentant de ne pas aller à l’éjaculation ?

    – pourquoi dis-tu que la masturbation nuit au couple ? Cela va à l’encontre de ce que tous les médecins affirment aujourd’hui.

    « le rapport sexuel peut être l’occasion de satisfaire l’ego masculin lorsque le ou la partenaire réagit positivement à la virilité masculine » … je trouve ce constat très déprimant. What about love ?

    en réponse à : Désagréments le lendemain #33285
    fideliofidelio
    Participant

    On a déjà eu quelqu’un sur le forum qui a eu un problème de tension au niveau des yeux. C’était devenu problématique à la longue.
    Quand on commence à surfer sur les vagues orgasmiques, il y a beaucoup de tension nerveuse, le rythme cardiaque qui accélère, la pression sanguine, etc… pendant une séance, il ne faut pas oublier de pratiquer la respiration ventrale pour se relaxer entre deux grosses vagues, et même pendant.

    en réponse à : Le traité d’Aneros, LA voie ou UNE voie ? #33284
    fideliofidelio
    Participant

    tiens, du coup ce post me donne l’opportunité de partager un progrès que j’ai réalisé très récemment. J’arrive à obtenir de orgasmes prostatiques depuis si longtemps, et cela m’a servi de socle pour me fabriquer mon propre arsenal orgasmique. Mais j’ai tellement été éduqué par le traité à me concentrer sur ma prostate, que je n’ai jamais pu obtenir d’éjaculation sans les mains. En fait cela m’est arrivé une seule fois, il y a longtemps, fortuitement, un peu avant mon rewiring, avec un helix et en massant ma vessie.

    J’y suis finalement arrivé très récemment. Je n’étais pas chez moi, j’étais abstinent depuis une bonne dizaine de jours, donc plutôt excité. Je n’avais pas de masseur ou de dildo à disposition, j’ai utilisé une…carotte ! J’avais vu auparavant des vidéos d’une personne qui coinçait son sexe derrière ses jambes croisées et qui arrivait à éjaculer hands-free de cette manière, et j’ai reproduit la position. Le résultat ne s’est pas fait attendre et j’ai éjaculé dans la minute. Depuis, j’ai pu le reproduire, et je n’ai aucune idée de pourquoi ça m’a été impossible pendant si longtemps. Je pense que la très grande excitation était primordiale dans l’expérience.

    en réponse à : Une marque de lubrifiant à recommander? #32156
    fideliofidelio
    Participant

    quitte à se mettre des liquides dans le fondement, autant qu’ils soient bio ou tout au moins non agressifs / cancérogènes. Eviter glycérine, propylène glycole, et autres parabènes. La solution d’Andraneros est la plus clean, mais tout le monde ne peut pas mettre au congélateur ses suppositoires de karité sans éveiller les soupçons.

    J’utilise le YesBut ou le Divinextase, tous deux certifiés bio.

    en réponse à : Lubrifiants : huiles, gels et autres graisses ? #32155
    fideliofidelio
    Participant

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais eu besoin de lubrifier autant lors d’une session Aneros. Dans la mesure où il n’y a pas mouvement de va et vient, une noisette de lubrifiant bien étalée sur le masseur m’a toujours suffi. J’utilise soit un lub assez gras type YesBut (bio), soit le lub Aneros qui est très bien.

    J’ai testé les 5ml avec une seringue, ça finit par couler sur les draps, et ça lubrifie tellement que ça va vers le colon et ramène des trucs pas glop, si vous voyez ce que je veux dire 😉 )

    en réponse à : Ma partenaire est réfractaire. #31068
    fideliofidelio
    Participant

    l’absence de relations sexuelles dans les couples est beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit. Visiblement, c’est un sujet tabou.
    https://www.20minutes.fr/societe/2336811-20180914-vie-sexuelle-france-avoir-vie-sexuelle-tabou-parle-explique-janine-mossuz-lavau

    En ce qui me concerne, je traverse la plus longue période d’abstinence avec ma femme jamais vécue. En fait j’ai cessé de compter les mois. Je dois admettre que cela coïncide avec la mise en place de ma pratique anale solitaire. Je m’explique cela comme une sorte de cercle vicieux (si j’ose dire): Comme j’ai trouvé un nouveau plaisir ailleurs, je ne fais plus l’effort de « monter à l’assaut » de la forteresse femme, et ce n’est surement pas elle qui viendra vers moi pour avoir des rapports (elle ne l’a jamais fait). Le désir entre nous s’est éteint mécaniquement, puisque je ne prends plus la peine de remettre la machine en route.
    Ma femme, comme tout le monde, a besoin d’être séduite, de se sentir désirée. Il faut mettre en place tout un tas d’attentions, de roucoulades, de parades nuptiales en somme; et ça me fatigue rien que d’y penser. Le stress lié au travail et à la vie quotidienne n’y sont pas pour rien non plus. Elle et moi sommes fatigués, nous n’avons pas pris de vacances depuis des années. Paradoxalement je pense qu’on ne s’est jamais autant aimé et compris. Simplement, ça ne passe plus par le sexe.
    Elle sait que j’ai des toys, elle n’aurait même rien contre le fait d’enfiler un harnais. Simplement le fait de savoir que je me débrouille tout seul accentue sans doute encore un peu plus l’écart sexuel qui se creuse entre nous. C’est doucement triste, mais c’est comme ça. J’en ai pris mon parti. L’orgasme prostatique me procure un plaisir si puissant que l’envie d’aller voir ailleurs ne m’effleure même pas.

    Ce que dit @Epicure en creux me laisse à penser que sa compagne profiterait sans doute d’un petit passage chez un psy pour démêler sa presque aversion pour le rapport sexuel. Mais en fait, c’est une situation tellement banale, traversée par des milliers de couples.

    en réponse à : Damania, rêves lucides et chant vibratoire #27473
    fideliofidelio
    Participant

    @fanchyzzz1 il y a un site que j’adore pour méditer ou faire des sessions aneros c’est celui-ci:
    https://mynoise.net/
    Il n’y a pas que des binauraux, loin s’en faut.

    en réponse à : la soi-disant opposition plaisir Féminin / Masculin #27472
    fideliofidelio
    Participant

    le clitoris étant un reliquat de pénis

    C’est très mal dit. Je voulais spécifier que le clitoris et le pénis ont la même origine au début du développement.

    en réponse à : la soi-disant opposition plaisir Féminin / Masculin #27468
    fideliofidelio
    Participant

    Cela dit,le fantasme est une dimension importante du desir, et pour certains, se vivre femme, doit participer fortement à leur désir

    @Epicture Oui, et je suis évidemment d’accord. Ceci étant dit, les fantasmes sont affaire personnelle et je pense qu’il est bon de ne pas mélanger dans sa tête ce qui est un fantasme et ce qui est de l’ordre de la physiologie.

    Le plaisir prostatique n’est pas un plaisir de type féminin. C’est faux, ne serait-ce que parce que les femmes n’ont pas de prostate. C’est un plaisir tout court. Je souhaite que la question du genre soit évacuée de ça. Parce que si on suit ce raisonnement, le clitoris étant un reliquat de pénis (qui grossit avec la prise de testostérone), alors toutes les femmes ont un plaisir masculin, ça n’a pas de sens.
    Par ailleurs, si certains ont ainsi la sensation de découvrir une part de féminité en eux, pourquoi pas si ça aide à les libérer.

    Il est important d’expliquer à nos amis qui se sentent perturbés dans une telle situation que leur personne ne change pas.

    @andraneros je te rejoins totalement sur le sujet, et c’est principalement pour cette raison que j’ai créé ce post. Je voulais dire aux hétéros qui ont peur d’aimer tellement le plaisir anal et prostatique, qu’ils ne vont pas changer d’orientation sexuelle à cause de ça. On ne change pas, on ne devient pas un autre, au contraire on devient encore plus soi. C’est une libération.

    la prostate étant un organe masculin, je pense accéder à une jouissance donnée par mon corps masculin

    @nydor01 entièrement d’accord.

    @Jieffe Oui, ce fut un long chemin en ce qui me concerne, mais j’ai appris tant de choses sur moi-même.
    La discussion sur le genre ne fait que commencer dans la société, et dans un sens nous sommes un peu des pionniers, c’est vrai. Je n’arrête pas de me dire que les femmes ont gagné un truc par rapport à nous avec le mouvement d’émancipation des années 70. Elles ont gagné le droit (entre autres) de se comporter comme des garçons, ça ne choque plus personne. En revanche nous, nous sommes toujours enfermé dans des stéréotypes macho et binaires très pesants.

    en réponse à : Damania, rêves lucides et chant vibratoire #27436
    fideliofidelio
    Participant

    eh bien pour quelqu’un qui soi-disant n’a pas de talent de prose, c’est un sujet bien intéressant que tu nous proposes là !

    Je ne connais pas la plante dont tu parles, mais s’il y a bien un point commun entre beaucoup d’aneronautes c’est la recherche d’un état modifié de conscience pour apprendre à lâcher prise. Pour ma part je pratique l’auto-hypnose, et ça m’a aidé beaucoup dans le réveil de ma prostate. Pour m’être un peu intéressé au rêve lucide, je peux dire que c’est véritablement une discipline peu aisée qui nécessite un apprentissage assez long. Si tu es arrivé par le passé à avoir un rêve dont tu as gardé le contrôle, je te félicite pour ta persévérance. Et du coup, ça me fait me dire que si tu es arrivé à des résultats dans ce domaine, je ne vois pas pourquoi tu n’en obtiendrais pas avec un aneros. Si le but est de by-passer ton esprit conscient, et que tu aimes les vibrations, peut-être que tu peux t’aider d’ondes binaurales et isochroniques pendant tes séances. On en trouve facilement sur youtube. Il faut juste un casque audio pas trop pourri.

    en réponse à : Question toys pour les experts #27249
    fideliofidelio
    Participant

    @andraneros je viens seulement de remarquer que tu avais répondu sur ce post. Je dois dire que je suis allé assez loin dans mon cheminement, et je pourrai éventuellement en redire deux mots sur le sujet que tu as mis en exergue.

    En fait, je repasse par ici pour @bzo (et les autres aussi), pour prévenir que Nexus vient de sortir un nouveau masseur, le G Stroker, dont les caractéristiques ont l’air assez dingues.

    http://nexusrange.com/index.php/g-stroker.html

    ce .gif animé, qui le montre en action, attise fortement ma curiosité:
    http://i.imgur.com/HTrubE6.gifv

    j’ai hâte de lire le test sur NXPL !!

    en réponse à : Question toys pour les experts #26860
    fideliofidelio
    Participant

    j’ai fini par acheter le Tantus P-Spot avec la bullet vibrante. Ce n’est pas un plug mais un dildo, parce que j’ai pris goût aux aller-retours. Si les vibrations ne sont vraiment pas terribles, en revanche sa forme et la texture du silicone sont incroyables. il est très confortable, lisse et sans stries. Vu sa grosse boule il doit donner des sensations proches du N-joy pure wand, sauf que sa base est plus large, et quand il est inséré à fond il dilate aussi les sphincters. Le diamètre est déjà de 4cm et ça passe comme dans du beurre. Un peu trop facilement à mon goût, il me faut un truc encore plus large, c’est l’escalade !

    en réponse à : Quel est le bon prix d'un sextoy ? #26613
    fideliofidelio
    Participant

    J’aimerais rebondir sur la réponse de notre cher admin Adam M.

    Ce qui est cher n’est pas forcement gage de performance, c’est souvent beaucoup mieux fini, mais le nombre d’objets qui coutent la peau des f… qui ne valent pas leur prix est impressionnant aussi.

    Tu as testé beaucoup de toys autour des 100 euros voire plus, ce qui pour moi est un prix franchement prohibitif. Ce sont souvent des objets luxueux qui font rêver mais que peu de gens peuvent s’offrir.
    Existe-t-il selon toi des jouets de qualité qui se trouvent sous cette barre ? As-tu déjà pensé à faire un comparatif genre « les 3 meilleurs masseurs prostatiques à moins de 100euros » ?

    en réponse à : Question toys pour les experts #26596
    fideliofidelio
    Participant

    @bzo ah merci pour toutes tes précisions. Les vibrations, ça semble être effectivement le point qui fâche sur plein de modèles.
    Et sinon, je vois sur leur site qu’ils ont sorti le G-Play+, qui n’est vraiment pas cher, même forme, waterproof et rechargeable. Juste il n’a pas les picots (dont je me fiche un peu à vrai dire).

    en réponse à : Question toys pour les experts #26593
    fideliofidelio
    Participant

    @nicolas775 merci beaucoup pour ton retour. Le hands-free n’est pas forcément une nécessité en ce qui me concerne, donc je prends ton conseil à propos du Hugo, même si j’aimerais trouver un toy franchement moins cher.

    @bzo oui, je me souviens que tu parlais souvent de ton G-Rider. Il est encore trouvable ? Je suis d’accord avec toi, le Vice me semble d’un diamètre trop petit pour moi aujourd’hui.

    On m’a conseillé aussi le Big Boy de Rocks Off.

    en réponse à : Différence entre orgasme prostatique et anal #26549
    fideliofidelio
    Participant

    Personnellement, je fais vraiment bien la différence. Le plaisir prostatique est très identifiable aux tremblements dans tout le corps, une jouissance qui monte à la tête, qui est susceptible de durer des heures, par vagues, et effectivement un plaisir complètement désolidarisé du pénis.
    Le plaisir anal, je le ressens grâce au remplissage de la cavité, sa dilatation, et les sensations liées au frottement du va-et-vient sur les parois du rectum. et souvent, c’est vrai, j’ai un érection. Par contre, je n’arrive pas encore à éjaculer par ce procédé; je suis tellement entraîné au plaisir prostatique que mes sensations sont systématiquement guidées vers la prostate. Ce dont je ne vais pas me plaindre ! 😉

    en réponse à : Gode ventouse réaliste de bonne qualité #25669
    fideliofidelio
    Participant

    Bonjour,
    il semble qu’il y ait consensus sur plusieurs sites de tests pour dire que la marque Vixen fabrique les plus beaux (et aussi les plus chers) godes réalistes.

    en réponse à : Revenir au stade pré-anéros #24445
    fideliofidelio
    Participant

    @Northrop je suis plus ou moins passé par là quand ma prostate a compris quel plaisir je pouvais prendre grâce à l’aneros. Quand le rewiring est devenu effectif, j’ai eu moi aussi des orgasmes sans aneros et ça m’arrivait dans les transports en commun, ou le soir en me couchant, impossible de fermer l’œil à moins de rassasier ma prostate qui était hors de contrôle. Comme toi, ça m’a filé des bouffées d’angoisse et quelques vraies crises de panique.

    Pour ce que ça vaut voici comment je m’en suis sorti: par la concentration, la méditation, et, il faut bien le dire, la volonté.
    Je vais rester bien terre à terre, je ne te parle pas de yoga, ni de tantra ou de quoique ce soit de spirituel. Mais il n’est pas forcément nécessaire non plus de consulter un médecin (pour lui dire quoi en fait ? C’est très gênant, je me souviens que ça augmentait mon angoisse de l’imaginer.) au moins dans un premier temps. La « crise » va passer. Tu n’es pas « malade », simplement, ton corps et ton esprit apprennent un nouveau truc, qui plus est lié au plaisir. c’est comme d’apprendre à marcher. Au début on titube, on vacille, c’est désordonné, et puis on apprend à maîtriser la marche. Pour la prostate, c’est pareil.
    Je te suggère d’essayer de te concentrer sur elle et de lui dire « Tais-toi, je ne veux plus t’entendre ! ». Il faut rester calme, pratiquer la respiration ventrale pour faire chuter l’angoisse, et ensuite se focaliser mentalement dessus pour la faire se rendormir.

    ça a fonctionné pour moi. à partir du moment où je lui ai fait comprendre qui était le « patron », elle s’est beaucoup calmé et j’ai pu reprendre une vie plus normale. Je suis convaincu que l’aspect mental joue un très grand rôle là-dedans, et l’angoisse y est certainement pour beaucoup dans ce qui t’arrive.

    Ceci dit, les conseils de @andraneros sont comme toujours très pertinents et je le rejoins tout à fait sur la part psychologique.

    en réponse à : Pour la réforme du Traité d'Aneros #23807
    fideliofidelio
    Participant

    @bzo c’est ta croyance, ton ressenti personnel. Ici on parle d’éventuelles modification d’un traité qui est censé être adapté à tous. Si on m’avait dit au début de mon cheminement que c’est ma part féminine qui prend les commandes, j’aurais fui le massage prostatique à toutes jambes, et je suis à peu près certain de ne pas être le seul dans ce cas; il suffit de taper « masculinité » dans le moteur de recherche du forum pour s’en convaincre.

    Ce qui n’empêche pas ta façon de voir les choses d’être très ouverte, sensible et poétique et j’y souscris 🙂

    Le traité d’Adam présente l’avantage certain de n’être « que » un guide pratique et ne fait mention à aucun moment d’un quelconque rapport à la spiritualité ou à la psychologie, ce qui le rend accessible à tous.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 81)