Toutes mes réponses sur les forums

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 163)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Heureux mais inquiet #42127
    Caktil
    Participant

    Oui, judicieux conseil !

    Je le fais déjà depuis un moment, mais juste pendant quelques petites minutes.
    Par contre, contrairement aux séances avec masseur, j’ai toujours un petit risque d’échec en Aless.
    Par exemple, ma dernière séance Aless a été magnifique, j’ai eu plein d’orgasmes délicieux. Mais la séance précédente a été complètement ratée. Aucune sensation. J’avais probablement trop d’attentes vu que la séance avec masseur du jour d’avant avait été prodigieuse.

    en réponse à : Heureux mais inquiet #42066
    Caktil
    Participant

    Lundi, je n’ai pas eu le “courage” de commencer en Aless, trop impatient de sentir mon Helix en moi.

    Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais faire un panaché des deux méthodes. J’ai commencé en Aless pendant cinq ou dix minutes avec de merveilleuses sensations pendant que mon masseur se réchauffait entre mes cuisses. J’ai eu de très bons orgasmes et j’ai failli continuer comme ça, en Aless, tellement le plaisir était bon. Mais l’envie de ressentir mon cher Progasm Junior, que je n’avais plus utilisé depuis un mois, s’insinuer dans mon cul était trop forte ! Je me suis donc arrêté en pleine extase pour le lubrifier.

    Vu la façon dont la séance avait commencé sans masseur, j’ai très vite commencé à ressentir des vagues de plaisir de plus en plus fortes me parcourir. Une fois sur le dos, ma position favorite, j’ai laissé deux ou trois Mini-O’s se produire avant de commencer à me caresser le torse et de lentement me rapprocher des tétons.

    Quelle séance ça a été !!

    Tout simplement la meilleure depuis le début de mon parcours il y deux ans.
    Une suite d’orgasmes tous meilleurs les uns que les autres, des Super-O’s envahissant la moitié supérieure de mon corps, jusqu’au sommet de mon crâne!

    Je souhaite à tous le monde de pouvoir ressentir cela !

    Je suis toujours sur un petit nuage suite à cette séance matinale, je suis plein d’énergie, des vagues de plaisir subtil continuent à me parcourir et je me réjouis pour ma séance de demain qui sera totalement Aless, elle.

    Bon cheminement à vous tous, prenez soin de vous.

    en réponse à : Évolution de mon cheminement prostatique #42065
    Caktil
    Participant

    Bonjour @paul,
    le 30 mai dernier, tu écrivais:

    Ça devient sérieux là ! Hier soir session avec Junior au top, j’ai fini par une Ejaculation, je m’endort et ma prostate me réveil avec des vagues de plaisirs, j’ai été obligé de me masturber avec ejaculation de nouveau pour calmer la bête sinon je serais rester tout le reste de la nuit réveillé !! Mais que c’est bon ! Ce matin ça titille, si je commence des contractions ça repart !

    Et depuis, pas grand chose ne se passe on dirait.
    Aujourd’hui, 2 septembre, tu dis:

    Toujours dans mon cheminement, je pratique, pratique et re pratique avec différents masseurs, sans résultat, mais je continu en me disant qu’un jour peut-être sans trop rêver, je n’y crois plus trop !

    Bien sûr, trois mois sans de réels progrès, ça paraît très long !

    Mais je note deux points très positifs. Le premier, c’est que tu as déjà eu du plaisir avec ou sans masseur et le deuxième, c’est ta bonne attitude car tu continues à pratiquer sans attentes (en me disant qu’un jour peut-être sans trop rêver).
    Je suis persuadé que le franchissement de ce palier un peu barbant débouchera sur une nouvelle maîtrise du plaisir qui te feras grimper aux rideaux!
    Toutes les séances sont bonnes à prendre car elle représentent de la pratique et, même si tu n’as pas l’impression d’avancer, ton corps emmagasine de l’expérience.
    Dis-toi que tu te rapproches peu à peu du plafond du niveau où tu te trouves et qu’un beau jour tu le crèveras, ce plafond.

    Tu dis que tu ne suis pas le traité d’Aneros. Je me rappelle une fois où je n’arrivais plus à rien et je stagnais depuis un moment avec des séances pas très réussies. Je me suis dit que j’allais reprendre à zéro ma technique et relire le traité d’Aneros. La séance suivante, j’ai été très discipliné et studieux en suivant à nouveau le traité, histoire de voir s’il se passait quelque chose. Et j’ai eu une séance extraordinaire. Coïncidence ou pas, je n’en sais rien, mais cela vaut peut-être le coup d’essayer.

    Bonne chance, @paul.

    en réponse à : Désespérer après un an d’utilisation #42050
    Caktil
    Participant

    Hello @Kas,

    J’essaye de voir quel type de contraction fonctionne le mieux, j’essaye de me découvrir.

    C’est parfait, c’est la bonne technique pour faire des progrès. Se découvrir et de la pratique.

    En ce qui me concerne, j’ai toujours eu moins de succès avec les séances Aless qu’avec un masseur. Jusqu’à ces derniers temps. Depuis quelques mois, mes orgasmes sont tout aussi bons en Aless.

    Comme pour la plupart des personnes, mes progrès se font par paliers. Le plaisir que j’arrivais à obtenir en Aless suivait une courbe parallèle à celui obtenu avec un masseur mais était toujours en dessous. Mais lors de mon dernier franchissement de palier, la qualité de mes orgasmes en séance Aless a rejoint celle obtenue avec un masseur.

    Quant à la technique, j’utilise la même en Aless ou avec masseur :
    1) Quelques minutes de relaxation / méditation avec des respirations abdominales profondes. Mon attention est centrée sur ma respiration et non pas sur ma prostate. Je suis couché sur mon côté droit.
    2) Quand je commence à ressentir un léger plaisir, je me mets sur le dos. Tout en continuant à respirer de façon contrôlée, je porte mon attention sur ma prostate et je fais éventuellement quelques très légères contractions de mes sphincters et muscles PC.
    3) J’attends d’avoir eu un ou deux petits orgasmes et je commence ensuite à me caresser les seins et les tétons.
    4) La suite est simple : relaxation maximale et caresse des tétons pour amplifier et / ou faire durer les orgasmes.

    Mais je pense que tu as compris le plus important : pratique, apprentissage et découverte de ce qui marche le mieux pour toi.

    Bon cheminement @Kas !

    en réponse à : Gros bug dans l’édition d’un message #42023
    Caktil
    Participant

    Bonjour @Andraneros,

    J’ai écrit un message aujourd’hui et l’est envoyé à 11h55.
    Puis j’ai voulu le modifier légèrement et… il a disparu !
    Peux-tu vérifier ?

    Par avance merci !

    en réponse à : Heureux mais inquiet #42021
    Caktil
    Participant

    Bonjour @Andraneros,

    Je pense que tu devrais inverser le rythme de tes sessions et passant à 2 sessions Aless par semaine au lieu d’une seule.

    J’y songe de plus en plus, surtout suite à ma magnifique séance Aless de hier soir. Elle n’a pas été très longue, environ 45 minutes, mais elle a été très intense avec de superbes orgasmes qui sont arrivés très rapidement.
    J’y songe de plus en plus, mais j’ai toujours une petite appréhension qui rôde encore dans mon esprit et qui date de l’époque où certaines séances étaient ratées. Avec un masseur, je sais que la séance sera fructueuse.

    Ce que je vais faire, c’est de commencer en Aless pendant un bon moment puis passer à une séance standard. Je le fais déjà un petit peu car avant une session, pendant que je me prépare, je commence déjà à contracter un peu et réveille ainsi ma prostate. Mais je ne le fais que pendant quelques minutes. Pour ma séance de lundi, je vais y consacrer plus de temps tout en ayant mon masseur prêt à prendre le relais.

    Bon cheminement à tous !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par Caktil.
    en réponse à : Ma prostate me donne enfin cet orgasme tant attendu #42014
    Caktil
    Participant

    Bonjour @filou,

    Ce fût merveilleux d’autant plus que je ne m’ attendais pas à cela; aussi fort.

    J’ai remarqué que quelques unes de mes plus belles séances étaient justement celles pour lesquelles je n’avais pas particulièrement d’attentes…
    Toujours ces fameuses attentes !

    Je me dis qu’à l’âge qui est le mien je ne dois plus me priver.

    Tu as bien raison !
    Je te souhaite une belle découverte des plugs !

    en réponse à : Meilleur lubrifiant pour sextoys? #41986
    Caktil
    Participant

    Bonjour @nousta,

    Je malaxe la quantité nécessaire de beurre de karité dans une cuillère à café pendant quelque temps, jusqu’à ce qu’il soit onctueux et sans grumeaux (si jamais il y en avait). Cela prends 2 ou 3 minutes pendant lesquelles mon masseur se réchauffe entre mes cuisses.

    Je te souhaite un excellent cheminement !

    en réponse à : Heureux mais inquiet #41980
    Caktil
    Participant

    Bonjour à tous,

    je me souviens qu’il y a toujours eu une distinction très nette
    entre des orgasmes très puissants “non super O”,
    des orgasmes simplement plus forts que d’autres
    et puis les super O

    Oui, tu as raison @bzo. Je trouve également qu’il y a un hiérarchie asset nette dans les orgasmes. Il y a celui qui est vraiment BON. Puis celui qui est extraordinairement BON. Et le Super-O. Celui qui est tellement BON qu’on a l’impression de n’avoir jamais ressenti un tel plaisir. Celui qui nous fait dire que l’on a franchi un nouveau palier dans cette extraordinaire exploration du plaisir. Celui qui envahit notre corps et nous laisse pantelant et haletant.

    l’expérience était différente,
    l’image la plus juste, c’est celle d’une déferlante
    qui arrive au galopant sur le dos des autres vagues,
    semblant ne pas obéir aux mêmes lois de la physique,
    semblant tirant leur puissance d’ailleurs aussi

    J’aime bien ton analogie, je la trouve très pertinente.
    Je parle souvent de surf sur les vagues de plaisir, la glisse peut être plus ou moins longue et les vagues plus ou moins hautes. Les Dry-O’s arrivent par vagues avec une pause plus ou moins longue entre chaque orgasme. Le signe que quelque chose d’exceptionnel va se passer est justement quand l’orgasme suivant n’attend pas que le précédent soit terminé. Le plaisir commence à un niveau déjà plus élevé et monte beaucoup plus haut que précédemment. Il y a une sorte de réaction en chaîne, comme l’emballement du cœur d’un réacteur nucléaire.

    C’est la coquetterie du maître qui répète à ses disciples que plus il avance dans la connaissance de son art plus il est conscient de son ignorance.

    C’est tout à fait ça @Andraneros. Tu as trouvé le mot juste. J’ai parfois l’impression d’être un débutant qui a encore tout à découvrir et parfois je me dis que je maîtrise cette technique comme un pro. Quoi qu’il en soit, je suis très heureux d’avoir commencé ce cheminement et me réjouis de faire encore des progrès extraordinaires.

    J’ai vécu mes premiers orgasmes prostatiques consistants comme des super Os. Aujourd’hui à l’aune de mon expérience, ils ne seraient que des orgasmes prostatiques simples dont il n’y a rien à dire. Cet état d’esprit ne retire rien à la jouissance extrême, presque insupportable, qu’ils m’ont fait découvrir à ce moment.

    Comme c’est juste @Andraneros !
    C’est tout à fait ça. L’échelle du plaisir que nous ressentons est constamment remise à jour et les extraordinaires orgasmes de nos débuts nous paraîtraient assez pâlichons aujourd’hui.

    Une chose est certaine : nous avons une chance extraordinaire de pouvoir vivre de telles expériences !
    Bon cheminement à tous, prenez soin de vous.

    en réponse à : Heureux mais inquiet #41919
    Caktil
    Participant

    BILAN APRÈS DEUX ANS D’UTILISATION
    17 août 2020 – 12 août 2021

    Comme pour mon bilan après une année (voir ci-dessus) je fais un petit point sur ce qui s’est passé durant cette deuxième année d’utilisation.
    J’ai toujours le même rythme pour mes séances, c’est-à-dire deux par semaine, parfois trois, mais c’est assez rare. A cela, il faut ajouter une session Aless (sans masseur) par semaine depuis fin janvier 2021. 114 sessions plus quelques séances Aless… les séances 126 à 240 constituent cette année de progression et surtout de plaisir !

    Cette deuxième année commence super bien avec l’arrivée du « petit » dernier dans ma collection de masseurs : le Progasm Ice, le modèle transparent. La première séance de l’année avec lui, le 17 août 2020, a été prodigieuse. Ce nouveau masseur me procure plus de contractions involontaires que les autres. Il semble avoir décoincé quelque chose.

    J’ai un petit passage à vide entre fin septembre et tout le mois d’octobre, je suis sur un plateau, je ne fais plus de progrès et je sens une perte d’enthousiasme, je m’ennuie pendant les séances. Et puis, à partir de mi-novembre, les sessions redeviennent fantastiques et il me semble avoir franchi un nouveau palier. Je fonctionne comme ça, par niveaux. Comme la majorité d’entre nous, je crois.
    Depuis fin novembre, je n’ai que des séances pendant lesquelles j’ai au moins deux ou trois orgasmes Highest Ever. C’est-à-dire des séances pendant lesquelles je ressens le meilleur, le sommet absolu du plaisir sexuel. je suis au paradis des orgasmes. J’appelle ces orgasmes « HEBE », pour Highest Ever & Best Ever, le plus haut et le meilleur des plaisirs !

    C’est fin novembre que je valide aussi ma nouvelle méthode de lubrification. Jusqu’à présent, j’utilisais un suppositoire de 3 grammes de beurre de karité en plus de la lubrification au beurre de karité faite directement sur le masseur. Je laisse tomber les suppositoires. La lubrification du masseur seul est suffisante pour mes séances d’environ deux heures. Je l’ai testée avec tous mes dispositifs, du plus petit. Le Peridise jusqu’au plus imposant, le Progasm Ice. Ils bougent tous merveilleusement bien.

    C’est à partir de fin janvier que je vais commencer à avoir de vraies séance Aless, qui ne sont plus du tout frustrantes. J’aurais 4 étapes de maturation des séances Aless au cours de ces derniers mois.

    30 janvier 2021. Première étape de maturation des orgasmes Aless : ils peuvent être aussi bons qu’avec un masseur !

    27 février 2021. Deuxième étape de maturation des orgasmes Aless : ils sont comparables aux meilleurs obtenus avec un masseur ! A partir de février, les séances Aless sont les égales des séances avec masseur.

    20 mars 2021. Troisième étape de maturation des orgasmes Aless : ils sont meilleurs qu’avec un masseur ! premiers orgasmes HE dans une séance Aless !
    Pour la première fois depuis le début de mon parcours, les orgasmes obtenus en Aless ont dépassé en intensité et en qualité ceux des séances « conventionnelles ». WOW ! Juste WOW ! J’ai franchi un nouveau palier dans mes aventures Aless : j’arrive à avoir des orgasmes HEBE en Aless !

    26 juin 2021. Quatrième étape de maturation des orgasmes Aless : l’abandon d’une numérotation distincte des autres séances, aujourd’hui, ma 38e session Aless devient ma 218e session « tout court ». Puisque j’ai les mêmes orgasmes en Aless ou avec un masseur, que je peux avoir des HEBE en Aless, je décide de ne plus les traiter ou les numéroter différemment.

    Sinon, il me semble maîtriser de mieux en mieux mes masseurs. J’ai souvent des Super-O’s, c’est-à-dire des orgasmes tellement bons qu’ils provoquent des spasmes et envahissent tout mon corps. Je n’ose toujours pas « officiellement » dire que j’ai eu des Super-O’s car j’ai régulièrement des orgasmes qui dépassent les meilleurs des séances précédentes, donc… étaient-ce des Super-O’s avant ? Y-a-t-il une hiérarchie dans les Super-O’s ? Probablement. Je m’en fiche un peu puisque ces orgasmes sont visiblement de mieux en mieux, laissons-les vivre et s’épanouir !

    Donc, pour résumer cette deuxième année, les points marquants sont :

    1) J’ai trouvé le bon rythme pour moi. Deux séances Aneros et une séance Aless par semaine.

    2) Depuis neuf mois (mi-novembre) je n’ai plus de séance ratée. Le plaisir est toujours au rendez-vous. Parfois il est juste BON. Et les autres fois il est EXTRAORDINAIREMENT BON !!

    3) Je suis capable d’avoir des Super-O’s sans masseur, en séance Aless. Les séances sans masseur sont devenues égales aux séances avec masseur, j’ai déjà eu le meilleur des orgasmes en Aless. Mais je ne suis pas encore prêt à laisser tomber les masseurs et ne le serai probablement jamais. La sensation qui s’empare de moi quand mon cul s’agrippe au masseur comme si ma vie en dépendait est bien trop bonne pour être abandonnée !

    4) Les orgasmes traditionnels que je m’autorise à la fin des séances Aless sont devenus encore meilleurs. Ils sont plus jouissifs et durent plus longtemps qu’avant. Mes érections sont meilleures.

    Ce qui est juste extraordinaire, c’est que je continue de progresser, séance après séance, j’ai toujours l’impression de n’être qu’un Padawan. Et je pense que cette voie, cette pratique, demande de nombreuses années d’apprentissage. TANT MIEUX! Ces derniers temps, mes sessions sont quasiment toutes des sommets de plaisir jusque là inviolé et chaque semaine je suis étonné de ressentir ce que je ressens. J’ai souvent cette idée un peu paradoxale, vu la quantité et de la qualité du plaisir ressenti, qui me fait me dire que ce que je prends pour un Super-O pourrait n’être qu’une petite vague de plaisir pour un autre et que je vais continuer à poursuivre et ressentir un plaisir toujours meilleur !

    Je vous souhaite le meilleur des cheminement, prenez soin de vous.

    en réponse à : Meilleur lubrifiant pour sextoys? #41880
    Caktil
    Participant

    Des goûts et des couleurs !
    C’est vrai que le beurre de karité a une odeur particulière. Je n’avais jamais eu affaire à lui avant de l’essayer comme lubrifiant.
    Heureusement, perso, j’aime bien cette odeur. C’est devenu un petit plus quand je le prépare, que je le malaxe, avant d’en enduire mon Aneros préféré ! Maintenant c’est une odeur qui m’excite et qui me laisse entrevoir les délices à venir !

    en réponse à : Présentation des membres #41694
    Caktil
    Participant

    Bienvenue sur le forum cher compatriote.
    Je remarque que notre ami @bzo a oublié un autre cliché sur la Suisse !
    Si j’ai bien compris, @bzo est de Bruxelles est n’a pas parlé de d’un cliché qui convient à nos deux pays : le chocolat !
    (Et peut-être même la bière ?)

    en réponse à : Ma progression stimulation prostatique #41678
    Caktil
    Participant

    Bonjour @nousta,

    Super OSSSSSS Ohhhh laaaa laaaaaa !!!
    Les orgasmes viennent de plus en plus naturellement et facilement et puissant ! Quel bonheur
    À bientôt bon cheminement à tous éclatez vous bien !

    C’est vraiment génial de lire tes progrès !
    Je suis aussi dans une très bonne période et je m’éclate comme jamais !

    Bon cheminement à tous, prenez soin de vous.

    en réponse à : Évolution de mon cheminement prostatique #41660
    Caktil
    Participant

    Je suis d’accord avec @modeyin et @bzo, les sensations agréables vont revenir à coup sûr.
    Et de mieux en mieux aussi.
    J’ai remarqué que nous progressons par paliers et, souvent, vers la fin d’un palier il y a comme une régression. On dirait que c’est un peu comme reculer pour mieux sauter !
    Ce cheminement est un apprentissage et il est sans fin.
    Bonne continuation @paul !

    en réponse à : Journal du prostatomane #41565
    Caktil
    Participant

    Magnifique texte @bzo !
    J’y étais dans la forêt, avec toi.

    J’aime aussi beaucoup m’y balader. Le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. Chaque saison a ses senteurs et son atmosphère. Cela me ressource beaucoup. Parfois, quand j’y vais seul, en notant un détail de la végétation ou en humant l’odeur d’un endroit particulier, je commence à rire doucement en me disant que j’ai une sacrée chance d’être en vie à ce moment et à cet endroit. Le souvenir d’une séance Aneros ou Aless particulièrement réussie contribue beaucoup à cette bonne humeur et à ces moments de bonheur.

    Nous avons beaucoup de chance de pouvoir vivre ces émotions.
    Effectivement, quelle magnifique journée !

    en réponse à : Est-ce un orgasme prostatique ? #41541
    Caktil
    Participant

    Bonjour @Marclof,

    Je peux t’assurer que tu ne seras pas déçu !

    En ce qui me concerne, le plaisir est bien meilleur que l’orgasme traditionnel. Il est plus long car cela peut durer plusieurs minutes, il est plus intense et il n’est plus localisé seulement à mon pénis, mais il s’étend à une bonne partie de mon corps.

    Bonne chance !

    en réponse à : Ma progression stimulation prostatique #41508
    Caktil
    Participant

    Bonjour @nousta,

    mais LÀ alors LÀ je pense que j’ai eu le droit à une succession de dryO ou je ne sais pas quoi, tout ce que je sais c’est que ma session a duré 6 heures, je ne savais plus m’arrêter, je jouissais jouissais tellement c’était si bon, je n’avais pas eu d’orgasme aussi puissant auparavant

    6 heures ! C’est aussi mon record pour une journée, mais en deux séances. Une le matin et une l’après-midi, entrecoupées par un bon repas.

    Bravo pour ce succès indéniable ! A mon avis, tu peux cocher la case « Super-O » de la carte au trésor. En effet, une des définitions du Super-O est un orgasme avec un plaisir jamais ressenti auparavant.
    Ce qui est génial, c’est que la progression continue et que les Super-O continuent eux aussi à s’améliorer.

    Bon super-cheminement @nousta, continue à te faire et nous faire plaisir !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par Caktil.
    en réponse à : Mon cheminement en anero less + videos x #41502
    Caktil
    Participant

    Bonjour @spydi,

    Je ressent les sensation comme si javais un sexe feminin et ce que dautre personnes peuvent faire ca ???

    Il m’arrive de fantasmer que je suis une femme en train de faire l’amour pendant mes séances Aneros ou Aless. J’ai l’impression de mieux comprendre ce que doit être le plaisir sexuel au féminin. Je ne sais pas du tout si les femmes ressentent ce que je m’imagine. Je ressens les contractions de mon rectum autour du masseur comme un vagin se contractant avec délice autour d’un pénis en érection.
    Si jamais une femme lit ce message, elle pourrait confirmer ou non.

    Par contre, je n’utilise aucun support comme des vidéos ou des images durant mes séances, je trouve que c’est trop distrayant.

    Bon cheminement @spydi !

    en réponse à : Ma progression stimulation prostatique #41419
    Caktil
    Participant

    Bonjour @nousta

    Mes orgasmes sont répétitifs et jamais uniques ils sont vraiment différents , les sensations et titillements n’arrivent jamais de la même manière et au même endroit ça fait la différence parce que je ne sais jamais à quoi m’attendre c’est le suspense qui l’emporte et qui excite , parfois l’impression d’être pénétré et là c’est le yin qui se présente c’est très agréable et tellement délicat à la fois.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les orgasmes prostatiques sont toujours surprenants. Outre le fait qu’ils soient immensément meilleurs que les orgasmes traditionnels, une de leur caractéristique principale est de nous surprendre. Soit par leur intensité, leur durée, la forme qu’ils prennent ou simplement par leur déclenchement.

    J’adore être surpris !

    Bon cheminement à toi !

    en réponse à : Journal du prostatomane #41377
    Caktil
    Participant

    Bonjour @bzo,
    J’aimerais te dire merci car dernièrement, au cours de mes sessions avec masseur, je me suis inspiré de tes récits où tu décris la “manipulation” ton sexe avec les cuisses.
    Ma position préférée est sur le dos avec les jambes relevées. Au cours de mes dernières séances, à presque chaque érection, j’ai coincé une partie plus ou moins grande de mon pénis en érection entre mes deux cuisses. C’est délicieux ! Les ondes de plaisir prostatique se mêlent aux ondes de plaisir pénien et propulse mes orgasmes encore plus haut. J’ai aussi parfois l’impression que mes cuisses forment un vagin enserrant mon membre palpitant. Je m’imagine savoir encore un peu mieux ce que peux ressentir une femme lors de la pénétration.
    Bref, ce nouveau jeu m’excite beaucoup et améliore encore un peu plus mes séances. Et je le dois à la lecture de tes aventures, merci !

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 163)