Toutes mes réponses sur les forums

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 775)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Je recule #31644
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Ha ha, content pour toi Helixir.
    Moi aussi c’est le Junior qui m’a fait démarrer. Je t’invite dans quelques temps à essayer de nouveau avec l’Helix, tu pourrais être surpris….
    Une question me vient au sujet de l’éjaculation au bout d’une heure; et alors? Ça ne me paraît pas bien grave….

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #31643
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je vous donne quelques nouvelles, je n’ai pas été très présent dernièrement. Les quelques petits soucis que j’avais rapidement évoqués m’ont un peu éloigné de la pratique, bien que j’ai continué les séances pendant ces quelques semaines, de façon assez sporadique il faut bien le dire. Je n’avais pas vraiment la tête à ça comme on dit.

    IL semblerait que je retrouve une certaine sérénité ces derniers jours, avec un meilleur appétit sexuel. Mes séances sont toujours excellentes, un peu moins violentes que celles que j’ai pu décrire, mais avec une jouissance accrue. Je fais vraiment aujourd’hui la différence entre orgasme et jouissance.

    IL y a quelques mois, j’avais de puissants orgasmes qui finalement ne faisaient qu’un durant une demi heure environ. Aujourd’hui je reste fidèle à ma demi heure, mais je connais de grandes plages de jouissance intense, entrecoupées d’orgasmes un peu moins violents et un peu moins longs. C’est un peu ce qui se profilait dans mes derniers témoignages.
    C’est délicieux. J’ai l’impression de cette manière de mieux profiter du plaisir.

    Les orgasmes sont tellement puissants qu’ils en sont presque ravageurs, je pouvais me demander après ce qu’il m’était arrivé.
    La jouissance laisse plus de place à la conscience, et emmène l’orgasme plus lentement de telle sorte qu’on a le temps de le voir venir, de le ressentir, de le sentir se développer. On peut même jouer avec grâce à quelques mouvements, quelques contractions, on a presque le sentiment de pouvoir le diriger.
    Mes orgasmes précédents arrivaient tels des tornades violentes et soudaines, de type Blitz Krieg.

    L’Anerosless est un peu en stand by pour le moment. On va dire que je me remets en selle doucement!

    Voilà voilà mes amis, quelques nouvelles, plutôt bonnes.

    Je vous souhaite à tous un excellent cheminement.

    en réponse à : Lucky, son expérience, sa basilique du XIIème, son petit joyau ….. #31642
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Julie Amandine,

    Un petit message rapide pour te dire que ça me fait plaisir de te revoir par ici. 🙂

    en réponse à : Ma partenaire est réfractaire. #31341
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour CH313,

    Tes témoignages sont absolument extraordinaires. Je m’en sens totalement incapable, mais je les trouve extraordinaires.

    en réponse à : Premières expériences #31340
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Whattimeislove

    Ça fait plaisir de te revoir dans le coin.
    Je confirme que les baisses de forme sont préjudiciables à la pratique du massage prostatique. Je suis aussi dans une période de turbulences, moins chaotique que la tienne visiblement, ça rend les choses moins faciles. L’incidence sur le plaisir ressenti n’est pas fortement marquée, bien que perceptible. C’est surtout sur l’assiduité que les conséquences se font sentir. Enfin, c’est comme ça que ça se traduit chez moi.
    Ça fait un petit moment que je n’ai pas été faire un tour sur ton blog, je vais y retourner. J’ai beaucoup moins de temps qu’il y a quelques mois….Je suis content de lire que tu es parvenu à te faire un auditoire, tu le mérites par le fruit de ton travail et la qualité de tes articles.

    Ce conseil servira peut-être à d’autres: n’allez pas chercher dans les orgasmes prostatiques un pansement pour vos manques affectifs.

    Hummmm, je suis un peu plus âgé que toi et j’ai peut-être un peu plus d’expérience que toi dans ce domaine étant aussi passé par là il y a quelques années, si ton affirmation n’est pas totalement fausse, elle est à nuancer selon moi. Mais c’est un autre débat, qui pourrait nous mener loin, et chacun est différent, réagit différemment. Tu es dans une période pour un homme dans laquelle je me reconnais, il y a quelques années. Avec l’âge on devient plus philosophe, plus résolu. J’ai été cherché cette affection que je n’ai pas trouvée. Je dirais même que ça a été de pire en pire. Le massage prostatique a été pour moi une béquille, un support. S’il ne résout pas le problème, il est d’une grande aide.
    Enfin pour moi.

    Je te souhaite un excellent cheminement et puisse tes tourments se dissiper.

    en réponse à : Des conseils svp #31327
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Aros,

    Comme Arousal, je suis un adepte du do nothing, et je ne fais pas non plus de contractions. Je fais cependant un petit exercice de respiration que je décris ici et que je t’invite à lire, ainsi que les conseils que je peux donner et qui sont relatifs à mon expérience. Ce petit exercice a plutôt vocation à la détente, mais participe à la génération de réflexes tels que ceux j’imagine décrits par Arousal et dans lesquels je me reconnais.
    Être à l’écoute de ses sensations est essentiel, primordial.

    comment utilise t on le K tab

    Ne te soucies pas de ça, ça se fera naturellement. En fait pour moi, cette butée empêche le masseur de pivoter comme peut le faire un Helix et lui donne un mouvement plus linéaire. Le Progasm Jr est non seulement plus volumineux, mais bouge différemment. C’est en cela que pour moi il est moins subtil que l’Helix, et donc plus évident à mon sens pour un débutant. Il reste néanmoins mobile, en particulier comparé à son grand frère Progasm. Une fois la bête réveillée, l’Helix est un véritable diable, mais il demande toujours selon moi un peu d’expérience.

    Dernière chose, il se pourrait que tu aies du chemin à faire en particulier dans l’acceptation de cette pratique. À te lire, on pourrait penser qu’envisager du plaisir par cette voie ne t’est pas naturel. Tu le soulignes à plusieurs reprises, cela signifie à mon sens que tu n’es pas totalement à l’aise avec cette façon de faire.
    Je me trompe?
    Pour moi, le plaisir prostatique est 80 à 90 % dans la tête. Le reste dans la technique et dans le physique. Dis moi si ça te parle, mais ne te mets pas la tête à l’envers avec ça. Nous avons pour la plupart rencontré cette difficulté, même pour ceux qui envisageaient assez facilement pouvoir prendre du plaisir au travers de la pénétration. Ce n’est pas naturel pour la plupart d’entre nous parce que nous avons été conditionné de la sorte. Il faut sortir de ce conditionnement (pour ceux qui le désirent bien évidemment) pour pouvoir envisager sereinement la découverte de ce plaisir.

    Au plaisir de te lire, je te souhaite un bon cheminement.

    en réponse à : les premiers pas de RedG #31326
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Redwitchone

    Un peu éloigné du forum en ce moment, on pourrait dire que je traverse une zone de turbulence. J’essaie tout de même de vous suivre.

    Voici ce que m’inspire ton témoignage, et les conseils que je pourrais te donner.
    En premier lieu, je suis d’accord avec mes amis, tu es sur la bonne voie, même si tu peux penser le contraire, ou si les évènements peuvent te faire penser le contraire.
    Ce que tu décris me fait penser à ce que j’ai vécu. Lorsque le plaisir apparaît, c’est tellement nouveau pour nous que nous ne savons pas comment réagir, comment l’aborder. Alors maladroitement, nous tentons de le faire croitre, de l’entretenir, et c’est de cette façon que nous le faisons disparaitre.
    Et je te vois venir, tu vas me demander quelle est la solution?
    Je ne sais pas vraiment. Une chose est certaine, il faut dans ces moments là se laisser aller, s’abandonner totalement, sans chercher à faire quoi que ce soit. En tout cas chez moi, tenter quoi que ce soit est contre productif.
    Ce que je crois, c’est qu’à force de pratique, d’assiduité, ce déclenchement est de moins en moins nouveau, de moins en moins surprenant, nous décontenance de moins en moins. Alors seulement il peut se développer. C’est pour cette raison que je dis que tu es sur la bonne voie, il te faut continuer, et l’habitude venant, ce plaisir naissant que tu ressens va se développer.
    Tu as raison à mon sens de ne plus visionner de porno durant tes séances, et d’avoir aussi abandonné les pensées durant tes séances. Ce qui à bien fonctionné pour moi et le do nothing, associé à une respiration profonde, mais en restant très attentif et concentré sur ce que je ressens dans la zone de ma prostate. Tout ce qui pouvait m’en distraire, vidéo, musique, pensée a toujours été contre productif.
    Je suis plus partagé en dehors de tes séances. J’aurais tendance à te conseiller de te faire plaisir, cela peut participer à ton désir et à ton excitation.
    Autre chose, laisse tomber cette fixation que tu fais sur les contractions involontaires. ON S’EN FOUT!!!! Je n’en ai pas eu pendant longtemps, ou je ne savais pas les reconnaitre, mais ça n’a aucune importance. Elles viendront bien quand il le faudra, ou pas. L’essentiel est le plaisir. J’ai fini par me rendre compte que j’en avais, depuis quand je ne sais pas, et pas du tout sous la forme de tremblements. Si je veux en être conscient, il faut que je me concentre dessus, mais très franchement, ça n’a aucun intérêt 🙂
    Pour moi donc, continues dans cette voie, restes bien concentré et attentif sur les sensations qui proviennent de ta prostate, de la zone pelvienne, de tout ce qu’il se passe derrière ton os pubien. Engages tes sessions comme des moments de détente, des moments que tu t’accordes à toi même, des moments de bien être, comme pour te retrouver en quelque sorte.
    Pour t’aider dans cette démarche, je peux te conseiller quelque chose qui a bien fonctionné pour moi (que je t’ai peut-être déjà conseillé, je ne me souviens plus, et je n’ai pas le temps de tout relire :D). Une fois allongé et le masseur inséré, tu te détends, tu te relaxes, tu essaies de ne plus penser à rien et tu focalises toute ton attention sur la zone derrière ton os pubien. Tu prends une grande inspiration en gonflant bien ton abdomen tout en relâchant totalement tes sphincters, pas trop vite, puis tu expires lentement, tu laisses faire tes sphincters, ne cherches pas à les contracter, oublies les tout simplement, et tu mènes cette expiration le plus loin possible, tu dois finir en creusant bien le ventre, comme si tu voulais faire passer le bas de ton ventre derrière ton os pubien. Tu maintiens un peu cette position, sans t’asphyxier bien entendu, tout en restant bien attentif à ce que tu ressens dans cette zone. Puis tu recommences. Cette technique a été diablement efficace pour moi, et j’ai le plus grand mal du monde à dépasser le troisième cycle. Si le plaisir vient, laisse faire. Lorsqu’il se pointe et qu’il est encore timide, laisse le faire, mais continues ta respiration. Restes bien attentif à tes sensations. Lorsque tu le sens moins timide, laisse le faire, laisse ta respiration se faire naturellement. C’est à partir de ce moment la que je passe en pilotage automatique, généralement au deuxième ou troisième cycle de respiration.
    Je ne sais pas si cette méthode va fonctionner pour toi, mais elle n’a rien de sorcier. Le fait d’inspirer et d’expirer ainsi profondément a pour effet de brasser tes viscères (je sais, c’est pas glamour… 🙂 ) et de mouvoir tes organes, dont ta prostate. C’est en fait très mécanique.
    Quoi qu’il en soit, et je me répète, tu es je pense décontenancé par ce nouveau plaisir que tu ne connais pas, et tu ne sais pas comment réagir face à lui. Il est tellement différent de ce que nous connaissons, il nous faut apprendre à le reconnaître, à l’apprivoiser. Restes confiant, ça viendra avec la pratique. C’est une des caractéristiques de l’apprentissage :D. Et si ce n’est pas aujourd’hui, ce sera demain….

    Bon cheminement Redwitchone, je ne serai pas surpris que tu commences bientôt l’un de tes messages par Wahou!!!!

    en réponse à : Des conseils svp #31095
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Aros, et bienvenue parmi nous.

    Effectivement, tu nous en dis peu sur ta façon de faire.
    Lubrifies tu suffisamment? Lubrification interne assez abondante, et lubrification du masseur?
    Dans quel état d’esprit abordes tu tes sessions? Si c’est dans le but d’avoir des orgasmes incroyables, ce n’est pas la meilleure façon. As tu essayé d’engager tes séances uniquement dans le but de te détendre, de passer un bon moment, comme lors d’un massage.
    Ce que je peux te dire et qui ne concerne que moi, c’est que comme toi au début j’ai essayé de varier les positions, les caresses, les stimulations… Au final, tout ceci est contre productif, en ce qui me concerne. La concentration et l’attention entière sur ce que je peux ressentir dans mon corps, et plus particulièrement dans ma zone pelvienne et prostatique m’a été bien plus bénéfique.
    Peut-être aussi tu peux essayer un autre masseur. Je te conseillerais le Progasm Junior, un peu moins subtil que l’Helix, et qui reste assez mobile. Sinon directement le Progasm, beaucoup moins subtil et plus marteau pilon. J’ai déjà au l’occasion de l’écrire, si je trouve que l’Helix est un excellent masseur, ce n’est pas à mon sens le mieux indiqué pour débuter.

    en réponse à : Sexualité transgenre #31090
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Naomi,

    Ton petit truc à l’air bien intéressant, en revanche, comme Pcommep je pense être totalement incapable de situer la partie de mon cerveau impactée. Pourrais tu préciser un peu ta méthode, comment parviens tu à définir cette partie du cerveau?

    Moi aussi je travaille mes tétons… Merci pour le conseil 🙂

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #31087
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour les amis,

    Je donne quelques nouvelles. Petit passage à vide la semaine dernière. Rien de grave, mais pas envie de grand chose, une certaine lassitude d’un peu tout… Vous devez également connaître.
    Je pense que ça se termine, deux excellentes séances hier soir et avant hier soir. Celle d’hier soir démarrée A-less, terminée avec masseur. L’alternance orgasmes/ jouissance a été un peu moins marquée durant ces deux séances, mais présente tout de même.

    Depuis ce matin le ciel était gris mais depuis deux minutes (le temps de lire ton message) je ne vois plus les nuages. Tu commences à goûter au nectar du paradis de la jouissance prostatique. Juste récompense de ton application et de ta constance.

    Merci Andraneros 🙂

    La courbe n°3???? Je ne sais pas. Je ne suis pas certain de vivre des orgasmes spirituels, encore que cet état de jouissance pourrait y faire penser.

    Je vais me répéter, ce n’est que le commencement

    Je pense que tu as tout à fait raison. En fait, en écrivant ces lignes, je réfléchis un peu à mon évolution. Il y a quelques temps, j’ai écrit que je ressentais moins le masseur alors que je le ressentais très bien quelques temps auparavant. Et bien hier soir en particulier, je le sentais très bien, et j’ai vraiment eu l’impression de me faire l’amour, sensation qui s’était un peu estompée dernièrement. Dans le même temps, l’alternance jouissance/ orgasme récemment décrite a été moins présente.
    Ce que je cherche à souligner, c’est que rien ne semble vraiment acquis, mais que ce n’est pas parce qu’une sensation disparait qu’elle ne réapparaitra pas. Je ne sais pas encore où est ce que cela va me mener, peut-être à ce que toutes ces sensations surviennent en même temps, qu’elles finissent par s’accorder et jouer de concert. Peut-être vais je parvenir à les maitriser, et à décider de celle qui sera à l’honneur en fonction de mes envies du moment… Peut-être encore de celles qui seront à l’honneur…. Je ne sais pas.
    Quoi qu’il en soit, je trouve ce cheminement très intéressant par cette richesse, et puis quelque part, c’est peut-être aussi bien que je ne maitrise pas cette partie. Nous sommes dans le domaine des ressentis, dans le domaine animal aussi quelque part.
    Alors c’est peut-être aussi bien de conserver une part de mystère, de découverte, et de surprises….

    Je vous souhaite à tous un excellent cheminement.

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #30926
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    J’ai oublié un détail.
    Avant hier, je décide de faire une séance et j’innove un peu. Je décide avant l’introduction de me préparer un peu, de me détendre et de m’érotiser, de faire monter le désir en moi…. Et bien ça a fini en session anerosless, tellement satisfaisante que l’introduction n’a pas été nécessaire.
    Il se trouve qu’après mes séances, je m’endors comme un bébé, et j’adore profiter de ce moment. Je me sens tellement bien, tellement détendu, le sommeil vient tellement naturellement et de façon tellement douce. Ça a été le cas après cette séance.

    Merci Pcommep pour ton message.
    J’essaie aussi par la respiration de laisser s’échapper ce trop plein d’énergie qui monte, mais ce n’est pas toujours facile…. et il arrive un moment ou l’on ne peut pas le gérer!

    en réponse à : les premiers pas de RedG #30922
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Redwitchone

    Et bienvenue parmi nous.

    Alors je ne suis pas un prostatomane averti, ni vraiment aguerri, mais j’ai quelques succès. Quoi qu’il en soit, et je commencerai par là, c’est à chacun de faire son chemin, sur les bases du traité d’Aneros et des témoignages que tu pourras lire ici.
    Ça, c’est une première chose, et elle est capitale.
    Deuxièmement, l’accès au plaisir prostatique est habituellement assez long selon les personnes. Pas d’affolement donc, tu vas y arriver, mais ça peut prendre du temps, avec des périodes de succès et des périodes moins florissantes. C’est tout à fait normal. Une quinzaine de fois en 8 semaines, cela fait si je ne me trompe pas environ 2 fois par semaine, c’est relativement peu. Je ne suis pas en train de dire qu’il faut que tu pratiques plus, je suis juste en train de souligner que tu as pour le moment peu de pratique, et qu’il est tout à fait normal que tu n’es pas les résultats que tu souhaites, en rapport très certainement avec les témoignages que tu as pu lire ici.
    Les conseils que je pourrais te donner sont d’une part une pratique assez soutenue en phase d’apprentissage, mais avec des périodes de repos (disons entre 3 et 5 fois par semaine, si c’est possible), pour laisser ton corps et ton esprit assimiler ces changements. D’autre part, ne pas trop se focaliser sur la technique. Celle ci est relativement simple et s’acquiert assez facilement. À mes yeux, le plus important est l’esprit. Il faut se déprogrammer de ce que nous avons connu en terme de plaisir sexuel et qui nous a conditionné. Il faut oublier que le plaisir apparaitra dans une zone bien précise, bien centrée, qu’il ne montera pas pour se terminer par un pic libérateur.
    Je te propose d’engager tes séances comme des séances de détente, de relaxation, de bien-être. Un moment que tu t’accordes pour te détendre, oublier tes soucis, tes tracas…etc. Engages tes sessions dans ce seul but, et sois très attentif aux sensations que tu peux ressentir dans ton bas ventre. Concentres tout ton esprit derrière ton os pubien, notes la moindre sensation mais surtout ne provoques rien. Laisses faire ton corps. Tu peux faire quelques contractions, légères, mais reste bien attentif à tes sensations.
    En ce qui concerne les masseurs, je n’ai pas d’avis sur les masseurs vibrants, n’en ayant jamais essayé, mais comme le dit Matou8313 ils ne sont pas conseillés pour les raisons qu’il a invoqué. En ce qui concerne l’achat, je ne saurais que te conseiller d’acquérir un masseur de qualité, que l’on paie certes plus cher que d’autres, mais ce que j’ai pu remarquer, c’est que souvent les masseurs bon marché, bien qu’ils apparaissent identiques en tout point à des masseurs plus onéreux, ne sont pas aussi efficace. Si tu le peux, la gamme Aneros est une valeur sûre. Si elle ne convient pas à tout le monde, elle convient au plus grand nombre. Dans cette gamme, tu auras autant d’avis que d’aviseur…. Personnellement je conseille pour débuter le Progasm Junior, qui pour moi sait tout faire. Un bon volume tout en restant mobile. J’aime beaucoup l’Helix, très efficace chez moi, mais qui demande à mon sens un peu plus de maîtrise. Il est plus subtil.

    Voici ce que m’inspire ton message. Pas d’inquiétude, tu t’inscrits parfaitement dans un schéma de débutant classique, à ceci près que tu as déjà découvert de fortes sensations, ce qui n’est pas si courant aussi rapidement.

    Bon cheminement Redwitchone

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #30920
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Cette fois ci, il est parti 🙂

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #30919
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    J’ai écrit un petit message hier et je ne sais pas où il est passé???
    Il se peut que j’ai oublié de l’envoyer….

    Bref, je vous remerciais à tous les trois pour vos gentils messages qui m’ont bien fait plaisir. C’est agréable de se sentir soutenu de la sorte.
    Merci à vous.

    après une période de recul relatif des sensations, voire de disparition (« dry spell » en anglais), on peut retrouver non seulement les orgasmes que l’on connaissait, mais aussi de nouvelles sensations

    C’est ce qu’il semble m’arriver. Je n’ai pas encore eu le temps d’aller voir ça sur le forum officiel, mais ça m’intéresse beaucoup.
    La tendance de ma précédente séance semble se confirmer. Alternance d’orgasmes forts et puissants, et de périodes plus calmes pendant lesquelles je ressens ce que j’appellerais de la jouissance. Une jouissance pure et intense, comme si mon corps entier était envahi par le plaisir, un état de bien-être, de béatitude. Je ne sais pas bien comment les décrire. Elles sont encore peu nombreuses et relativement courtes, mais bien présentes. C’est quoi qu’il en soit extrêmement agréable et jouissif. Je ne sais pas si cela marque une nouvelle étape dans mon cheminement, je verrai ça sur un plus long terme, mais si c’est le cas, ça me convient parfaitement 🙂
    En réalité, je ne sais pas vraiment si

    entre tes puissants orgasmes volcaniques, au lieu de retomber dans les sensations normales de ton corps au repos, tu restes en zone orgasmique « permanente »

    J’ai l’impression qu’après mes pics orgasmiques, j’ai un court instant de relâche pour me permettre de reprendre mon souffle, c’est ensuite qu’apparaissent ces moments de jouissance.
    Quoi qu’il en soit, les demi heures que je vis et qui semblent s’étendre aujourd’hui à l’heure sont tellement intenses que je n’ai pas l’impression de redescendre durant tout ce temps.
    Il y a tout de même un phénomène étrange dont je vous fais part, qui n’est pas vraiment handicapant, mais que je trouve vraiment curieux. Je le consigne ici pour témoigner que ça existe, et peut-être que j’y trouverai une explication.
    Dans les premiers instants de la séance, alors que je connais mes premiers spasmes et convulsions, mes premiers râles, mon esprit, totalement indépendamment de ma volonté, se demande si ce que je ressens est bien du plaisir. Alors il cherche à analyser les sensations, et la réponse est (je dirais): non!
    Il semblerait qu’il ne reconnaisse plus le plaisir alors que mon corps se tord, se cambre, se raidit, que des râles et autres gémissements sortent de ma bouche, que ma gorge est toujours serrée, comprimée par ce trop plein de plaisir qui ne peut passer au travers….
    Cet épisode ne dure qu’un court instant, après quoi mon esprit est déconnecté et n’a plus droit à la parole.
    C’est vraiment curieux, je vous ferai part de la suite de ce phénomène, qui comme je l’ai dit n’est pas vraiment gênant, mais vraiment étrange.

    Je sais tu n’étais pas bien loin, mais plutôt rare ces derniers temps.

    Pfff…. c’est un peu le bazar en ce moment, j’espère retrouver bien vite un peu plus de temps pour participer un peu plus sur le forum. Entre autre, j’ai toujours le désir de participer à ta discussion Prostate et philosophie qui m’a bien intéressée, et pour laquelle j’ai quelques idées, mais qui ne se jettent pas comme ça sur le clavier.

    Moi en tout cas ça me fait du bien de savoir que tu n’as pas perdu le fil de ton cheminement, malgré les doutes et les turbulences

    Et bien je pense qu’Andraneros n’a pas tort, en tout cas dans mon cas:

    C’est comme si notre cerveau avait besoin de digérer au calme ces informations nouvelles qu’apportent les sessions pour mieux les exploiter par la suite

    L’avenir confirmera certainement cette idée.

    ce miel comme tu le qualifies, se bonifie, évolue sans fin, accentue sa qualité sans limite,

    Et bien, c’est prometteur…. C’est un état très agréable, jouissif. J’ai l’impression pendant ces moments d’être envahi de je ne sais quoi… Oui, d’un miel ou d’un nectar, ou de vide, mais lumineux, comme une lumière, une lumière céleste… Difficile à décrire. C’est encore assez nouveau, et il me sera peut-être plus facile d’en parler après l’avoir vécu davantage. Et puis dans ces moments là, j’ai l’impression de basculer légèrement en arrière, comme lorsque l’on fait la planche dans l’eau, et aussi que mon corps se soulève. J’ai l’impression que je vais rentrer en lévitation… 🙂
    Je plaisante, mais c’est la sensation que j’éprouve.

    Voilà quelques nouvelles, rapidement.
    Je vous remercie encore une fois pour vos messages qui m’ont fait très plaisir.

    Je vous souhaite une excellente journée et un bon cheminement, infini…

    Je vous embrasse.

    en réponse à : Journal d'un Prostatomane IV (masseur, aneroless, etc) #30910
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Bzo,

    Tout comme Epicture, j’ai beaucoup apprécié ton message. Il m’a fait voyager, et je t’en remercie. Il me fait également écho, il me semble avoir entr’aperçu de façon brève quelque chose qui ressemblerait à ce que ce que tu décris.

    en réponse à : Je recule #30828
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Helixir,

    J’ai l’impression que sentir ma femme dans une autre pièce me perturbe aussi.

    Je confirme en ce qui me concerne que me retrouver seul m’a totalement libéré. Ma pratique a pris une toute autre dimension à partir du moment ou je me suis senti libre dans mes actions.

    en réponse à : Mon petit journal II (rewired) #30818
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour mes amis,

    Avez vous regardé le ciel hier soir? Ce n’était pas une comète qui a traversé le ciel, c’était moi….
    Je ne vais pas encore crier victoire, mais il semblerait bien que j’ai renoué avec mes sensations les plus excellentes. Seul hier soir, j’ai pu m’exprimer à grande cris. Une séance telle que j’ai pu en décrire avec orgasmes volcaniques.
    Un petit changement que j’ai pu noter, c’est l’apparition plus marquée que celle que j’ai pu connaître par le passé de périodes pendant lesquelles je suis envahi par le plaisir. J’entends par là plus une jouissance qu’un orgasme. Je sens le plaisir venir, monter, m’envahir en comparaison avec mes orgasmes que je qualifierais de violents. J’ai connu hier soir deux épisodes de ce type il me semble, entre les orgasmes cataclysmiques. C’est vraiment délicieux et chose intéressante, c’est qu’autre fois j’avais le choix entre une séance avec une jouissance de ce type, ou une séance composée exclusivement d’orgasmes, hier soir j’ai pu développer les deux dans une même séance. Et si mes orgasmes d’hier soir n’ont pas été plus violents que ceux que j’ai pu décrire jusqu’à présent, ce moment de jouissance a été plus intense que ceux que j’ai pu décrire. Elle se manifeste par un envahissement de plaisir dans tout le corps, un plaisir doux, comme si du miel nous emplissait.
    Bref, si j’avais lu que le plaisir prostatique n’était pas linéaire, j’en ai fait l’expérience pour la première fois depuis mon éveil. Je ne dis pas que cette période creuse est terminée, une hirondelle ne fait pas le printemps, mais cette seule séance prouve qu’il peut exister des périodes pendant lesquelles on peut ne ressentir que peu de plaisir, et ce pendant plusieurs séances, comme peut-être de très bonnes séances pendant une période creuse. Il me faut reconnaître que c’est surprenant et quelque peu inquiétant. Si la tendance se confirme, je serai bien plus serein la prochaine fois.
    Je tenais à apporter ce témoignage pour tous ceux qui pensent reculer, qui ne parviennent pas à reproduire les bonnes sensations qu’ils ont vécues.

    Je vous souhaite à tous un excellent cheminement.

    en réponse à : Fantasmes et BDSM #30667
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    je regrette qu’il n’y ait pas plus de réactions sur ces idées exposées …

    Juste un petit message pour dire qu’il ne faut pas attendre de réaction de ma part, pas pour le moment en tout cas. Je suis avec intérêt cette discussion parce que c’est un univers qui m’est complètement étranger, et que je suis curieux de nature. 🙂

    en réponse à : Mon bonhomme de chemin #30666
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Peu importe que ce soit de l’énergie ou je ne sais quoi d’autre, ce qui compte c’est que je le sente circuler, se répandre en moi,

    Entièrement d’accord. Peu importe comment on le nomme, peut importe que l’on connaisse exactement la nature du phénomène, du moment qu’il nous est agréable, voire plus, et surtout

    c’est elle que je convoite

    Et ça, c’est juste parfait.

    Je suis content de lire de bonnes nouvelles.

    Bon cheminement Epicture.

    en réponse à : Journal d'un Prostatomane IV (masseur, aneroless, etc) #30665
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    hé hé, la palme du message le plus mal écrit du mois

    Je pense même qu’il peut concourir pour la palme de l’année…..

    le cas de jieffe est exemplaire,….tu peux y arriver aussi sans problème

    Exemplaire je ne sais pas, mais je suis tout à fait d’accord, tu peux y arriver. Sans problème c’est encore une autre histoire. Comme tu le dis:

    c’est un vrai chemin initiatique à effectuer

    tout cela engendre des petites sensations
    auxquelles je suis devenu particulièrement sensible

    Je connais aussi et j’aime beaucoup 🙂

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 775)